AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'OUBLIEZ PAS LE RECENSEMENT MES LAPINS !!
N'OUBLIEZ PAS DE RECENSER VOTRE AVATAR DANS LE BOTTIN PLEASE.
LA 1ERE PHASE DE LA MAJ A ETE FAITE : VENEZ EN PARLER ICI.

Partagez | 
 

 Catch me if you can

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
HEY BABY, THIS IS
Huang Seo Min
I'M BORN : 12/04/1996
ÂGE : 21
I LIVE : Nowon-Gu
WORK : Assistant au Vogue Korea
HERE SINCE : 03/07/2015
MESSAGES : 139
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Jeu 12 Nov - 20:40


Keep your eyes on me & catch me if you can
..
© crédits des gifs.
Park Won Ho & Huang Seo Min

Je me réveille doucement, n'ouvrant d'abord pas les yeux. Je devine la lumière qui baigne la pièce, ce qui me donne encore moins envie de me lever, car une fois debout, je devrais me préparer pour aller travailler. Je sens une main posée sur ma tête qui caresse doucement mes cheveux gris en bataille, et je souris en pensant savoir à qui elle appartient. L'idée qu'il soit là me donne un peu de courage pour affronter la journée qui suit, d'autant plus que nous allons forcément commencer par un petit déjeuner tous les deux à parler de tout et de rien.
Enchanté à cette idée, j'ouvre les paupières et dirige mon regard vers le visage de l'homme avec qui j'ai probablement dormi sans l'avoir vraiment voulu. Néanmoins, aussitôt que je remarque ses traits, mon sourire s'efface pour laisser place à une mine un peu déçu. Ce n'est pas lui avec son aura rassurante et ses petites attentions que j'apprécie.

- Et bien, tu as l'air content de me voir, ça fait plaisir .. !
- Mmh, je croyais être encore dans mon rêve, c'est tout ...
- Et je peux savoir ce qu'il se passait dans ton rêve ?


Un soupir m'échappe tandis que je me lève. Non, ce n'est définitivement pas lui et son aura rassurante, ni avec ses petites attentions qui m'arrachent toujours un petit sourire. J'ai oublié qu'une journée et une nuit sont passées depuis le soir où je me suis endormi sur les genoux de WonHo.
A la place du mannequin prévenant et agréable se tient mon meilleur ami jaloux et possessif. Je me serai bien passé de sa présence, mais il est arrivé là sans prévenir et à une heure plutôt tardive. Comme j'aurai pu m'y attendre, il m'a demandé un rapport détaillé de ces derniers jours, ayant bien remarqué que je n'avais pas passé la nuit chez moi. Ca m'agace, je n'aime pas qu'il se montre aussi intrusif. D'autant plus qu'à chaque fois que je mentionne un autre homme que lui, il semble s'énerver et devenir soudainement jaloux. Je pourrai comprendre si nous étions ensemble, or, ce n'est pas le cas, et son attitude me pèse vraiment.

Je me prépare rapidement, prenant une douche avant de revêtir un slim noir ainsi qu'une chemise fluide et blanche dont je retrousse les manches, agrémentant le col d'une cravate noir desserrée et coiffant mes cheveux de façon à ce qu'ils semblent ébouriffés, puis laisse mon ami me mener jusqu'au Vogue, ignorant ses compliments et autres commentaires un peu déplacés sur ma tenue. Depuis quelques temps, je suis de plus en plus dérangé par son attitude, si bien que j'ai tendance à l'éviter un peu ... Sans doute est-ce la raison pour laquelle je me recule lorsqu'il vient m'embrasser une fois sur le parking et lâche d'un ton légèrement agacé "arrête ça !". Je l'entends soupirer avant qu'il ne me demande si j'ai quelque chose de prévu ce soir. Toujours irrité par son comportement, je sors de la voiture en lui répondant par la positive et entre rapidement dans l'agence pour ne pas avoir à me justifier. Je vais d'abord me renseigner sur le service auquel on m'assigne aujourd'hui et m'y rends sans trop tarder, repensant au mensonge tellement spontané formulé à HyoMin. C'est alors qu'une idée effleure mon esprit : qui dit que cela doit rester un mensonge ? Un léger sourire aux lèvres, je saisis rapidement mon téléphone et tape un message que j'envoie une fois que je me suis relu.



Suite à une réponse positive de sa part, je le rejoins après nos heures de travail, toujours vêtu de la même façon, ayant néanmoins pris soin de tracer un fin trait d'eyeliner sur chacune de mes paupières. Je le laisse ensuite choisir le lieu de notre soirée où nous passons un bon moment, parlant de choses sans grand intérêt sans jamais que la conversation ne devienne ennuyeuse. J'apprécie énormément ce moment passé avec lui où j'oublie tout ce qui a pu me peser durant la journée. Pourtant, nous parlons de notre travail, je lui demande comment se passe son photoshoot du moment, commente les quelques photos que j'ai vu et lui répond que tout se passe bien pour moi, ou du moins, que rien ne change de d'habitude. Je parle rarement de mon travail, puisque je ne l'aime pas, il me rappelle à quel point j'ai raté ce que je voulais entreprendre, mais en parler avec lui me paraît moins gênant.

A la fin de la soirée, j'accepte volontiers qu'il me raccompagne chez moi, même si j'ai fais attention à ne pas trop boire pour ne pas gâcher ce moment et en profiter le plus possible. En fait, j'apprécie de plus en plus notre relation, tout semble si simple, sans trop d’ambigüité, et c'est exactement ce dont j'ai besoin en ce moment. J'aime qu'il me porte de l'intérêt tout comme j'aime être proche de lui sans qu'il ne tente rien de déplacer contrairement à une certaine personne, comme lors de notre dernière soirée. Oui, j'apprécie énormément sa présence ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t791-huang-seo-min#9706
HEY BABY, THIS IS
Park Won Ho
WORK : mannequin
I'M CRAZY ABOUT : nope
HERE SINCE : 05/07/2015
MESSAGES : 104
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Dim 15 Nov - 21:17

Je sors du campus universitaire et regarde mon téléphone pour jeter un œil aux éventuels messages reçus pendant mes cours. Je souris légèrement lorsque je vois le nom de Seo Min parmi les contacts affichés dans les nouveaux messages. Sans m'intéresser aux autres, je vais aussitôt lire son message en entier ; et suis content de voir qu'il me propose de sortir ce soir. J'aime bien quand c'est lui qui prend l'initiative de m'inviter parce que ça me fait plaisir de voir que l'intérêt que je lui porte est réciproque.

Je ne perd pas de temps et lui répond par la positive avant de me diriger vers ma voiture. Une fois à l'intérieur, je démarre et quitte le parking pour rentrer chez moi.
Comme mon emploie du temps c'est allégé dernièrement, je prend un peu de temps pour aller assister à quelques cours à la faculté. J'aime bien apprendre et puis ça me fait quelque chose à faire puisque je n'aime pas trop rester enfermé chez moi.
Pour le moment, je ne pense pas sérieusement à essayer d'obtenir un diplôme mais il m'arrive quelques fois de me demander si je ne devrais pas reconsidérer la chose.
Je sais que ma carrière dans le mannequinat ne sera pas éternelle... Certes, avec l'expérience que je commence à avoir, j'ai la possibilité de me reconvertir comme manager ou directeur artistique, mais je ne pense pas en avoir l'envie... !

Enfin, une fois arrivé chez moi je m'occupe un peu en triant mes cours ou en rangeant. Lorsque l'heure à laquelle je dois partir approche, je vais me préparer pour cette soirée.
En ce moment, je réfléchis souvent sur la relation que j'entretiens avec Seo Min... J'apprécie beaucoup de passer du temps avec lui et plus nous nous côtoyons, plus il se montre agréable et mignon. Mais je trouve queparfois, c'est un peu ambiguë entre nous, car à certain moment, j'ai l'impression que ça dépasse le stade de l'amitié... Pourtant je ne sais pas trop ce qu'il en pense lui... Je me demande souvent comment il me voit, lui...

Lorsque l'heure approche, je me rend sur son lieu de travail pour le récupérer en voiture. Comme toujours il tout apprêté et plutôt charmant, mais je me garde de faire un commentaire sur sa tenue, préférant son côté un peu plus naturel. Même si je dois avouer qu'il est assez séduisant comme ça !
Comme il me laisse le choix du lieu où nous passerons la soirée, j'opte pour un bar de nuit à l'ambiance assez conviviale, au cœur du centre-ville.

Nous restons un long moment ici, à discuter autour d'un verre, puis nous allons nous balader un peu dans les rues, la plupart du temps animées, avant de finalement entrer dans un autre bar.
Nous passons toute la soiré à discuter de tout et de rien, plaisantant et riant parfois, sur des choses futiles.
Sans que nous nous en rendions compte de la vitesse à laquelle le temps passe, il est presque 4 heures du matin, et à son air fatigué, je lui propose de le ramener chez lui, ayant conscience que son travail lui réclame plus d'effort que le mien.

Sur le trajet nous discutons encore un peu, mais je ne peux m'empêcher de songer que j'ai vraiment passé une excellente soirée... Et nous nous sommes montré plutôt proche ce soir, je trouve...
Une fois garé sur le parking de son immeuble, je le raccompagne jusqu'à sa porte, me permettant de passer un bras autour de ses épaules durant ce court trajet. Comme il ne réagit, ça me conforte un peu dans l'idée qu'il m'apprécie assez pour me laisser agir comme ça...

Une fois devant sa porte, je n'ai vraiment pas envie de le quitter...
Alors qu'il commence à me dire bonsoir, je l'observe quelques secondes, ayant envie de tester quelque chose avec lui... D'habitude, je ne suis pas timide, mais étrangement avec lui, j'ai un peu peur de sa réaction...
Mais de nature un peu osé et peu craintive, je glisse une main sur sa taille pour l'approcher de moi, profitant je son incompréhension pour capturer doucement ses lèvres... Comme il reste un petit moment sans réaction, j'en profite pour bouger un peu mes lèvres contre les siennes, histoire de lui offrir un baiser un peu plus agréable que ça.
Je me suis toujours demandé si j'avais envie de faire ça avec lui... Et cette soirée m'a plutôt poussée vers ce désir caché de l'approcher de cette manière...
Ses lèvres douces et son parfum à la fois sucré et frais me font penser que j'ai bien fait, si ce n'est sa réaction qui m'inquiète...
Ce n'est que quelques secondes mais c'est déjà très différent de ce dont j'ai l'habitude... ! Ce n'est pas comme toutes ces filles pour lesquelles je n'aie aucune sincère sympathie... A part peut être elle, bien que nos sentiments n'aient jamais été comme nous aurions voulues qu'ils soient.
Tandis qu'avec lui, je me sens vraiment bien... Un sentiment que je n'ai quasiment jamais ressentit avant !

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

bad boys need love too

on m'a trop donné bien avant l'envie, j'ai oublié les rêves et les mercis, toutes ces choses qui avaient un prix et qui font l'envie de vivre, et le désir. Et le plaisir aussi. Qu'on me donne l'envie, l'envie d'avoir envie, qu'on rallume ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t801-park-won-ho-x-when-conf
HEY BABY, THIS IS
Huang Seo Min
I'M BORN : 12/04/1996
ÂGE : 21
I LIVE : Nowon-Gu
WORK : Assistant au Vogue Korea
HERE SINCE : 03/07/2015
MESSAGES : 139
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Dim 15 Nov - 22:39

C'est avec un léger sourire aux lèvres que je lui souhaite une bonne nuit, ma soirée ayant été vraiment parfaite. Je ne regrette absolument pas de l'avoir invité ce soir, puisque, comme d'habitude, tout s'est déroulé de façon vraiment agréable sans que je n'ai quoi que ce soit à craindre de lui.
Mais alors que je m'apprête à rentrer dans mon studio, satisfait de ma soirée malgré l'heure tardive, je sens sa main se glisser sur ma taille, me laissant stupéfait. D'habitude, lorsqu'il ne s'agit pas de HyoMin, j'arrive à éviter ce genre de contact plutôt gênant bien que flattant, mais cette fois-ci, je n'ai vraiment pas vu le coup venir. Stupéfait, je ne réagis pas tout de suite lorsque je sens ses lèvres chaudes se poser contre les miennes. Mes joues se teintent immédiatement de rouge tandis que mes yeux s'écarquillent. Comme si j'étais parcouru d'un violent choque électrique, je ne parviens pas à bouger, bien trop surpris pour avoir une quelconque réaction. J'ai du mal à comprendre ce qu'il se passe. Nous nous sommes montrés proches ces derniers temps, c'est vrai, mais jamais à ce point, d'ailleurs, rien ne laissait prévoir un tel geste de sa part. Il m'avait certes avoué me trouver attirant, mais pas une seconde je n'avais pensé qu'il tenterait une telle chose !
Ce n'est que lorsque je sens ses lèvres se mouver contre les miennes que je reprends mes esprits, tressaillant avant de lui asséner une légère gifle pour ainsi mettre fin au baiser. Mon acte n'est absolument pas réfléchit, il s'agit d'un simple réflexe, certes stupide, mais ce n'est qu'un réflexe. Lorsque nos lèvres se séparent, je reculent de quelques pas, rapidement stoppé par la porte d'entrée, et l'observe, toujours aussi choqué de ce qu'il vient de se passer et de mon propre geste. Je ne sais même pas pourquoi j'ai réagis si violemment ...

Le regardant toujours, je prends quelques millièmes de secondes pour réfléchir à la situation. Nous avons passé une très bonne soirée, et alors que j'allais rentrer, il m'a embrassé. J'ai été très surpris, extrêmement surpris même, mais je n'ai pas vraiment trouvé ça désagréable ... Ce n'est que ma stupeur qui m'a poussé à le frapper de la sorte. Malgré cela, je n'ai aucune envie qu'on se dispute, ou pire, de ne plus le revoir. Je n'en suis pas amoureux, loin de là, mais je l'apprécie. J'aime les moments passés ensemble, sa présence, tout chez lui est agréable ... même ses lèvres ...

Je secoue la tête, refusant de songer à cela par pudeur. Mes joues sont toujours rougies, tout comme mes yeux peinent encore à croire ce qu'il vient de se passer. Néanmoins, je réalise à quel point je viens d'agir de façon absurde et m'approche alors doucement de lui, posant ma main sur la joue que je viens de frapper par pur réflexe.

- Won Ho .. Je.. je suis désolé ... Viens ...

Même si je suis toujours un peu secoué par ce qu'il vient de se produire, je saisis son poignet entre mes doigts et l'entraîne à l'intérieur. Nous arrivons directement à la cuisine et je m'empresse de me saisir d'un torchon propre que je pose sur le plan de travail, prenant ensuite une poignée de glaçons que j'enferme dans le linge avant de doucement le porter au visage du mannequin, n'osant pas le regarder dans les yeux tant je suis confus.

- Excuse moi, j'ai paniqué ... Contrairement à ce que je peux laisser croire je ne suis pas quelqu'un de facile, je ... je n'ai jamais vraiment eu de copain ... Pas depuis un moment en tout cas.

Certes, il m'arrive d'échanger des baisers avec HyoMin, de le laisser me toucher, mais ce n'est pas pareil. Avec HyoMin, nous entretenons une relation particulière qui me plait de moins en moins ... Mis à part lui, personne ne m'embrasse ... J'ai déjà eu un copain, mais ça date d'il y a deux ans, et ce n'était pas très sérieux. Cela s'arrêtait à quelques baisers volés avec timidité.

Finalement, je me risque à relever les yeux vers lui, croisant ainsi son regard, ce qui, bien entendu, me fait rougir encore un peu plus ...

- Honnêtement, qu'est ce que tu attends de moi ?


M'embrasser ne veut rien dire. Je ne sais pas ce qu'il me veut. Cherche-t-il juste un coup d'un soir ou une relation durable ? A moins que lui même ne le sache pas vraiment ...
Il ne m'a pas l'air d'être quelqu'un de frivole, pas avec moi, ou du moins plus maintenant ... Mais j'ai besoin de savoir, bien qu'en réalité, je n'ai aucune idée de la réponse que je pourrai lui donner, et ce, quelle que soit la sienne ... Je suis complètement perdu depuis ce geste, moi qui pensais que rien de si ambigüe arriverait ... Je sais seulement que je n'ai aucune envie de couper les ponts avec lui, au contraire ... Je l'apprécie trop pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t791-huang-seo-min#9706
HEY BABY, THIS IS
Park Won Ho
WORK : mannequin
I'M CRAZY ABOUT : nope
HERE SINCE : 05/07/2015
MESSAGES : 104
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Mer 18 Nov - 21:18

Cet instant m'est très agréable, pourtant il ne dure en réalité que quelques secondes, malgré toutes les pensées qui ont le temps d'affluer dans mon esprit au cours de ces quelques secondes.

Bien vite, et de manière plutôt brutale, je comprend que mon acte spontané, n'a pas été le bienvenu...
Je porte ma main à ma joue, par réflexe, n'ayant pas vraiment eu mal physiquement, étant juste surprit d'une telle réaction.
Il me faut quelques secondes pour réaliser ce qu'il vient de se passer, et je me sens à la fois déçu et coupable de m'être fait rejeter.
Il faut croire que j'ai laissé mon imagination déborder, et que la manière dont il me plaît n'est pas du tout réciproque...
Peut être est ce parce que j'ai été un peu trop sur de moi...? Je suis vraiment surprit qu'il ait réagit ainsi... Sans doute parce que je ne m'attendais pas à me faire rejeter... C'est vrai que je n'ai pas trop l'habitude que ça arrive puisque les femmes sont généralement vite sous le charme...
Je lève les yeux vers lui, partagé entre culpabilité et déception.
C'est de ma faute, c'est moi qui ait choisis de prendre le risque. Mais je ne peux pas m'empêcher de lui en vouloir un peu à lui aussi pour m'avoir repoussé... Surtout que c'était assez sérieux pour moi... Du moins, je ne l'ai pas fait comme ça sans réfléchir comme d'habitude, mes sentiments m'y ont poussé...


«  - Won Ho... Je... je suis désolé... Viens... »


Je suis surprit de sa réaction, surtout après la gifle qu'il vient de me coller...
Je le laisse me mener à l'intérieur, et le regarde faire, ne manquant pas son air tracassé...
C'est de ma faute si la soirée se termine comme ça... J'aurais du m'abstenir et me contenter que nous soyons simplement amis...
Je le regarde, pensif, et le laisse poser la compresse de fortune sur ma joue, ne comprenant pas pourquoi il s'occupe de moi après ce qu'il vient de se passer...

« Excuse moi, j'ai paniqué.. ; Contrairement à ce que je peux laisser croire je ne suis pas quelqu'un de facile, je... je n'ai jamais vraiment eu de copain... Pas depuis un moment en tout cas. »


Je le regarde, un peu étonné qu'il s'excuse, ne m'étant pas attendu à une telle déclaration... Je me sens un peu rassuré qu'il me dise ça... Il a été surprit, ça ne veut pas dire que tout est fichu entre nous... Du moins, il aurait pu me demande de partir sur le champ et ne plus vouloir me voir...
Du reste, ça ne m'étonne pas tant que ça qu'il dise ne pas être si facile que ce qu'il a l'air... Je m'en suis plus ou moins rendu compte au fur et à mesure que j'ai appris à le connaître...

" Honnêtement, qu'est ce que tu attends de moi ? "

J'arque légèrement un sourcil à cette question. Je n'attends rien de spécial de lui... Comme nous avions passé une bonne soirée, j'ai laissé mes sentiments s'emballer, c'est tout...

« - Ne t'excuse pas c'est de ma faute, je n'aurais pas du faire ça. Je n'attends rien de toi, j'ai juste cru que... » je m’interrompt au milieu de ma phrase, le laissant deviner le suite et pose la compresse sur le bar. « Je vais te laisser. Excuse moi pour ce soir, je ne voulais pas te mettre dans cet état. Oublie juste ça... Je n'ai pas envie que tu m'en veuilles ou quoi. Aller va te reposer tu as l'air fatigué. »

Je m'apprête alors à partir, préférant faire comme si de rien était et oublier ma propre connerie. Je commence vraiment à m'en vouloir d'avoir fait ça.
Avant je n'en aurais vraiment rien eu à faire, mais avec lui c'est différent.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

bad boys need love too

on m'a trop donné bien avant l'envie, j'ai oublié les rêves et les mercis, toutes ces choses qui avaient un prix et qui font l'envie de vivre, et le désir. Et le plaisir aussi. Qu'on me donne l'envie, l'envie d'avoir envie, qu'on rallume ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t801-park-won-ho-x-when-conf
HEY BABY, THIS IS
Huang Seo Min
I'M BORN : 12/04/1996
ÂGE : 21
I LIVE : Nowon-Gu
WORK : Assistant au Vogue Korea
HERE SINCE : 03/07/2015
MESSAGES : 139
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Jeu 19 Nov - 19:11

Je l'observe arquer un sourcil et attendant avec une légère angoisse sa réponse. J'ai peur qu'il me dise vouloir quelque chose de sérieux, mais en même temps, je crains qu'il ne m'annonce qu'il a juste fait ça comme ça, en me prenant pour quelqu'un de facile. Pourtant, j'ai envie qu'il continue à me désirer, je veux exister à ses yeux, l'attirer. J'ai encore envie de passer du temps avec lui, de sentir son regard intéressé sur moi et de l'écouter parler sans qu'il n'aborde jamais de point trop personnel. Tous ces moments me sont trop agréables pour que je les laisse tomber à cause de ma stupide timidité. Et puis ce n'était pas désagréable ... C'était bref, certes, mais il y avait quelque chose d'assez fort pour que ça ne me laisse pas indifférent.

« - Ne t'excuse pas c'est de ma faute, je n'aurais pas du faire ça. Je n'attends rien de toi, j'ai juste cru que... »

Je ne me sens pas satisfait à l'entente de sa réponse. Elle est trop évasive, comme souvent avec lui ... Juste cru que quoi ? Que j'étais une proie facile ? Que je le draguais ? Ou que quelque chose était possible entre nous ..? J'aimerai lui demander d'être plus clair, mais il repose la compresse de fortune sur le plan de travail et enchaîne immédiatement avec quelque chose qui me déplaît doublement ...

« Je vais te laisser. Excuse moi pour ce soir, je ne voulais pas te mettre dans cet état. Oublie juste ça... Je n'ai pas envie que tu m'en veuilles ou quoi. Aller va te reposer tu as l'air fatigué. »

Alors qu'il commence à partir, je l'interpelle par son prénom, ayant soudainement peur qu'il ne revienne pas. Sa réponse m'étonne un peu. Déjà, car il s'excuse, alors qu'il a l'air du genre trop sur de lui pour cela. Ensuite, il semble exprimer le regret de m'avoir à ce point perturbé, et enfin, il me demande d'oublier le baiser qu'il vient de m'offrir. Pire encore, il ne veut pas que je lui en veuille. Alors je compte à ce point pour lui ..?  

« Won Ho, attends .. ! Tu ne peux pas juste partir comme ça .. ! Je ne t'en veux pas, ok ? J'ai juste été surpris. Il est tard, reste ici ... Tu n'as pas l'air en forme non plus ... »

Je ne sais pas trop ce qu'il me prend, mais je n'ai aucune envie qu'il parte. Avec le discours qu'il me tient, j'ai presque peur qu'il m'évite à l'avenir. L'heure tardive n'est qu'une excuse, mais j'insiste néanmoins pour qu'il reste, comme si cela pouvait nous aider à arranger la situation plutôt tendue qui s'est installée entre nous. Sans attendre sa décision, je m'en vais préparer le canapé pour lui que je déplie avant d'y mettre les draps et la couverture tout en lui lançant d'aller se servir dans mon armoire et d'utiliser la salle de bain adjacente à ma chambre.
Lorsqu'il en sort, le lit est déjà prêt et je suis assis en tailleur sur mon lit, un t-shirt trop long pour moi et d'un blanc immaculé me servant de pyjama. Je lui fais alors signe de s'assoir à son tour, ayant besoin d'éclaircir la situation, sans quoi je ne parviendrai jamais à m'endormir.

« Je ne veux pas que ça nous éloigne ... Vraiment, je n'ai pas envie qu'on ne se voit plus à cause de ça. J'ai réagis un peu trop violemment, je n'ai vraiment pas calculé .. ! Quoi qu'il en soit ... ce n'est pas parce que j'ai été surpris que je ne veux pas de toi ou quoi. Je ne me sens pas prêt pour ce genre de relation, pourtant, ça me plaît que tu me portes de l'intérêt, et puis j'aime bien quand on se voit ... Je ne veux pas que ça s'arrête. »


Je ne sais pas vraiment ce que je veux, seulement ce que je ne veux pas. Et ne plus être proche de lui en fait parti. Je ne me sens toujours pas prêt pour une quelconque relation, mais je ne peux nier le fait que, quand je suis avec lui, je souhaite notre rapprochement, même si ce n'est pas spécialement de cette façon là.
Et puis je me sens en confiance avec lui, ce qui est plutôt rare avec toute autre personne. Même mon meilleur ami ne m'inspire plus autant confiance qu'avant. Won Ho est tellement différent ... J'ai l'agréable sensation qu'il ne me juge pas, qu'il ne cherche pas non plus à se jouer de moi. Et puis il y avait quelque chose de spécial dans son baiser, je ne saurai pas vraiment dire quoi, mais c'était vraiment différent de ce à quoi je suis habitué ...

J'ai conscience que mes mots sont un peu vagues, qu'ils peuvent porter à confusion ... J'espère alors qu'il n'en tirera pas de conclusion hâtive et qu'il me comprendra ... Quoi que, comment pourrait-il me comprendre alors que je ne me comprends pas moi-même ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t791-huang-seo-min#9706
HEY BABY, THIS IS
Park Won Ho
WORK : mannequin
I'M CRAZY ABOUT : nope
HERE SINCE : 05/07/2015
MESSAGES : 104
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Jeu 19 Nov - 22:27

« Won Ho, attends .. ! Tu ne peux pas juste partir comme ça .. ! Je ne t'en veux pas, ok ? J'ai juste été surpris. Il est tard, reste ici ... Tu n'as pas l'air en forme non plus ... »

Je manque de soupirer en l'entendant m'interpeller... Je suis à la fois mal à l'aise et vexé, ce qui me donne envie de quitter son appartement au plus vite, sur le moment...
Je tourne la tête vers lui, partagé, n'ayant pas non plus le cœur à le laisser comme ça, dans cet état...

J'essaie de lui faire comprendre que je n'ai pas très envie de rester ici après ce qu'il vient de se passer, mais il insiste tellement avec son air presque désespéré que je finis par accepter, à contre cœur...
Ce n'est pas contre lui, mais je préférerai vraiment m'isoler après un tel rejet... Je lui en veux, même si je sais que je ne devrais pas... Ça aurait du être à lui de me détester pour avoir fait ça... Mais sa réaction me paraît trop étrange et ça me dérange un peu...

Lorsque j'accepte de manière claire, il me dit d'aller me changer à la salle de bain, me prêtant des vêtements. Je prend alors une rapide douche et lui emprunte un jogging et un t-shirt avant de revenir au salon.
Je le trouve alors assis en tailleurs sur le canapé déplié, sûrement entrain de m'attendre... Je vais alors le rejoindre, toujours gêné vis à vis de lui, et m'assoit à côté de lui.

« Je ne veux pas que ça nous éloigne ... Vraiment, je n'ai pas envie qu'on ne se voit plus à cause de ça. J'ai réagis un peu trop violemment, je n'ai vraiment pas calculé .. ! Quoi qu'il en soit ... ce n'est pas parce que j'ai été surpris que je ne veux pas de toi ou quoi. Je ne me sens pas prêt pour ce genre de relation, pourtant, ça me plaît que tu me portes de l'intérêt, et puis j'aime bien quand on se voit ... Je ne veux pas que ça s'arrête. »

Je lui jette un oeil avant de porter mon regard sur les draps du lit, pensif, réfléchissant sur les mots qu'il vient de prononcer... J'ai du mal à saisir ce qu'il veut dire, surtout dans le terme « ce n'est pas parce que j'ai été surpris que je ne veux pas de toi. ». Ça veut dire quoi ça... ? Je n'ai pas envie de mal interpréter les choses une fois encore...
Ou encore « ça me plaît que tu me portes de l'intérêt. »...
Je sais bien qu'avec la fraîcheur des événements, j'ai du mal à réfléchir de manière objective... Pourtant je ne peux pas m'empêcher de continuer...

« En gros t'aimes bien que je m’intéresse à toi, mais faut que ça en reste la ? »

Je suis un peu brusque dans ma réponse, et je m'en rien bien compte, mais les mots partent presque tout seul...
Je m'en veux quasiment aussitôt pour ce que je viens de dire... Encore une fois, je me force à me dire que ça devrait plutôt être à lui de m'en vouloir et pas l'inverse...

«  Excuse je voulais pas dire ça... Écoute oublie ça si tu n'es pas intéressé... Moi non plus je n'ai pas envie qu'on arrête de se voir pour autant.. »


Je dis ça, mais en réalité, je sais bien que je vais avoir du mal à faire comme si de rien n'était... C'est tellement rare que je m'attache à quelqu'un que je le prend vraiment mal qu'il me repousse... Je sais bien que si il n'avait pas fait en sorte que je reste ce soir, j'aurais été beaucoup plus réticent à le revoir par la suite, et il est certain que je n'aurais pas fait le premier pas par la suite...

La déception m'empêche de voir les quelques sous entendus qu'il fait... Après tout, si il n'a jamais vraiment eu de relation et qu'il ne se sent pas prêt pour ça, c'est normal qu'il ait réagit ainsi... Mais je le réaliserai sûrement mieux à tête reposée...

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

bad boys need love too

on m'a trop donné bien avant l'envie, j'ai oublié les rêves et les mercis, toutes ces choses qui avaient un prix et qui font l'envie de vivre, et le désir. Et le plaisir aussi. Qu'on me donne l'envie, l'envie d'avoir envie, qu'on rallume ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t801-park-won-ho-x-when-conf
HEY BABY, THIS IS
Huang Seo Min
I'M BORN : 12/04/1996
ÂGE : 21
I LIVE : Nowon-Gu
WORK : Assistant au Vogue Korea
HERE SINCE : 03/07/2015
MESSAGES : 139
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Ven 20 Nov - 14:31

Un silence s'installe, ce qui étrangement commence à me faire angoisser. Je ne tiens pas à beaucoup de monde, et même si je ne le connais pas depuis longtemps, j'ai bien conscience qu'il a tout de même prit de l'importance dans ma vie. J'observe son visage plutôt fermé tandis qu'il s'obstine à fixer les draps, un air pensif dans le regard. J'appréhende sa réponse. J'ai conscience d'avoir réagit de façon bien trop excessive, et j'ai peur qu'il m'en veuille pour ça.

« En gros t'aimes bien que je m’intéresse à toi, mais faut que ça en reste là ? »

A peine prononce-t-il ces mots que je sens une grande culpabilité en moi, bien que je lui reproche de me le dire de façon aussi froide. En même temps, il n'a pas tout à fait tort ... C'est vrai, je ne me sens pas prêt à lui offrir plus que mon amitié. En d'autres circonstances, ça aurait peut-être été le cas, mais la situation actuelle fait que je n'ai tout bonnement pas assez confiance en moi pour oser essayer.
Je n'ai pas le temps de plus développer mes pensées qu'il reprend d'un ton un peu moins agressif.

«  Excuse je voulais pas dire ça... Écoute oublie ça si tu n'es pas intéressé... Moi non plus je n'ai pas envie qu'on arrête de se voir pour autant.. »

Il dit ça mais je sens bien qu'il m'en veut, ce que je peux comprendre ... Je n'ai vraiment eu aucun tact sur ce coup là. Si je ne fais rien, je crains qu'il cherche à m'éviter à l'avenir, même s'il prétend le contraire. Je sais que je l'ai blessé, je le sens, et je m'en veux. D'habitude, je m'en contrefiche de d'offenser les autres, mais avec lui c'est différent. Je me répète, mais je me suis vraiment attaché à lui, sans doute car il est l'une des rares personnes à me considérer pour ce que je suis, il cherche à me connaître avant de me juger, contrairement à un trop grand nombre de personnes. Pourtant, il ne me connait pas vraiment... Bien que je me laisse un peu aller avec lui, il ne sait rien des sentiments qui m'animent depuis quelques temps, il ne sait pas pourquoi j'agis comme ça avec tout le monde. Je ne suis pas sûr de vouloir lui révéler cette vérité, mais je sens bien que si je ne fais rien ça ne sera sans doute plus pareil entre nous. Il continuera à croire à un simple rejet de ma part et sera définitivement vexé, car mes brèves explications n'ont aucune réelle valeur.
J'hésite alors un instant, commençant à triturer nerveusement le bas de mon t-shirt, avant de prendre ma décision, ayant assez confiance en lui pour lui confier cela. J'espère seulement que cette confiance est bien méritée et qu'il ne me rejettera pas ...

« Je vais avoir l'air ridicule, mais ... » J'hésite encore un peu, détestant me montrer aussi faible et puérile devant les autres, puis me lance finalement, me disant qu'à ce stade je n'ai plus rien à perdre. « Ce n'est pas que je ne suis "pas intéressé", je te l'ai dis, j'aime beaucoup les moments qu'on passe ensemble, et savoir que je te plais, ça ne me laisse pas indifférent, mais .. Ca me fait peur. Enfin, pas toi ! Avoir une relation avec quelqu'un, ça m'effraie ... J'ai confiance en toi, je me sens bien quand on est ensemble, quand tu m'as embrassé, ça ne m'a pas déplu, j'ai juste paniqué parce qu'en réalité c'est en moi que j'ai aucune confiance ... J'ai peur de ne pas être à la hauteur de ce que tu attends, qu'en fait je ne t'intéresses pas tant que ça et que tu te rendes compte que finalement je n'en vaux pas la peine ... J'essuie tellement d'échecs depuis quelques mois que j'ai vraiment perdu toute mon assurance, je me donne un air comme ça juste pour ne pas être déçu à nouveau ... »

En effet, depuis que je suis arrivé à Séoul, j'enchaîne les déceptions. D'abord, je me fais recalé à chaque casting que j'essaie, ensuite, malgré mes efforts pour bien faire mon travail, je me fais toujours autant traiter comme un moins que rien, et enfin, la seule personne en qui j'avais une confiance absolue adopte un comportement qui m'effraie, si bien que même avec lui je ne peux plus être moi-même...  Ces derniers temps, il n'y a qu'avec Won Ho que les choses se passent bien, ou du moins, se passait bien, car encore une fois, j'ai tout raté.

« Je ne veux pas être un coup comme ça, ou quelque chose qu'on regrette ... Je voudrai juste que pour une fois les choses se passent bien, mais rien ne se passe jamais "bien", et j'en ai marre ... J'ai peur de te décevoir et d'être encore mis de côté ...  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t791-huang-seo-min#9706
HEY BABY, THIS IS
Park Won Ho
WORK : mannequin
I'M CRAZY ABOUT : nope
HERE SINCE : 05/07/2015
MESSAGES : 104
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Ven 20 Nov - 22:34

« Je vais avoir l'air ridicule, mais ... »

Je tourne la tête vers lui pour le regarder, remarquant alors qu'il se tortille nerveusement. Je remarque également sa tenue un peu légère à laquelle je n'avais pas fait attention jusqu'ici, sans doute trop énervé pour m'attarder sur ça...

J'écoute attentivement ce qu'il a à me dire, ne le lâchant pas des yeux cette fois...
Je comprend un peu mieux ce qu'il voulait dire tout à l'heure, maintenant, mais je reste surprit face à de telle déclarations.
Je ne l’interrompt pas, voulant entendre son explication jusqu'au bout...
Je m'en veux un peu de lui avoir fait autant sentir ma colère... Déjà qu'elle n'avait pas vraiment raison d'être... C'est un peu égoïste de ma part d'avoir cherché à le faire culpabiliser...

Lorsqu'il finit, je réfléchis pendant quelques secondes avant de finalement répondre :

« Si je voulais juste un coup d'un soir, tu crois que j'aurais passé autant de temps avec toi ? Je suis peut être pas la personne la plus irréprochable au monde, loin de là même, mais je ne me permet pas non plus de faire du mal aux gens. Je ne t'aurais jamais forcé ou quoi que ce soit. J'ai comprit que tu ne voulais pas alors je n'allais pas insister. Si je veux un coup d'un soir ce n'est pas un problème pour moi.
Je n'ai pas fait ça pour profiter de toi, j'espère que tu me crois quand même. »


C'est la réalité... Il me suffirait de me rendre seul dans un bar de Gangnam , vêtu élégamment pour trouver quelqu'un avec qui passer la nuit...
Mais depuis un moment, je n'ai plus envie de ça... En réalité je n'ai jamais vraiment aimé ça... Mais il ne m'est jamais arrivé non plus de rencontrer quelqu'un avec qui devenir plus sérieux...

Il y a eu Hye Lin, mais non savions tout les deux que nos sentiments n'étaient pas vrais... Elle voulait oublié son autre mec, et moi je voulais juste combler la solitude... Nous avons passé quelques bons moments, mais ni elle ni moi n'avons réussis à approfondir où même à maintenir notre relation...

En fait, j'aurais vraiment aimé essayé ça avec lui, mais si il dit ne pas être prêt, je ne vais pas insister... Qu'il me rejette et déjà assez dure à avaler...
Pourtant je ne peux m'empêcher d'espérer maintenant qu'il dit que c'est juste qu'il ne se sent pas prêt... Je sais au fond de moi que je ne devrais pas, mais c'est plus fort que moi...
Peut être qu'avec un peu de chance, il finirait pas accepter... ?

« Si tu ne te sens pas prêt, on a le temps... »

Dire ceci est un peu risqué, je le sais, mais je ne peux pas m'en empêcher... Par rapport à ce qu'il me dit, j'espère pouvoir comprendre si j'ai raison de garder espoir ou si je devrais simplement passer à autre chose...

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

bad boys need love too

on m'a trop donné bien avant l'envie, j'ai oublié les rêves et les mercis, toutes ces choses qui avaient un prix et qui font l'envie de vivre, et le désir. Et le plaisir aussi. Qu'on me donne l'envie, l'envie d'avoir envie, qu'on rallume ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t801-park-won-ho-x-when-conf
HEY BABY, THIS IS
Huang Seo Min
I'M BORN : 12/04/1996
ÂGE : 21
I LIVE : Nowon-Gu
WORK : Assistant au Vogue Korea
HERE SINCE : 03/07/2015
MESSAGES : 139
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Sam 21 Nov - 11:05

Je n'ose pas tout de suite relever les yeux vers lui, craignant un peu sa réaction ... Pourtant, lorsqu'il me répond après un court silence, je me sens étrangement soulagé, si bien que j'ose enfin accrocher son regard.
Ce qu'il dit n'est pas faux, pourquoi m'aurait-il supporter aussi longtemps si c'était juste pour passer une nuit ensemble ? Il peut avoir n'importe qui en un claquement de doigts, et, de toute façon, il a bien trop d'attentions envers moi pour ne désirer qu'un coup d'un soir de ma part, je le sais, et en disant cela, je ne parlais pas spécialement pour lui, mais pour toutes les rencontres que j'ai pu faire dans les bars de nuit et que j'ai refusé.
Il parle avec une telle sincérité que la culpabilité prend possession de tout mon être. Je n'ai pas cherché à le comprendre, et maintenant, je regrette. J'aurai pourtant dû me douter de ses intentions avec le comportement qu'il adopte tout le temps avec moi, mais à la place, j'ai eu ce stupide réflexe qui nous a poussé à avoir cette conversation. Ce qui d'un sens n'est pas plus mal ! Au moins, à présent, les choses sont claires, et nous savons tout deux ce que pense l'autre.
Je suis toujours confus dans mes propres sentiments, car maintenant qu'il me dit cela et que je comprends un peu mieux ce qu'il semble ressentir pour moi, la peur de le décevoir s'installe en moi. Je n'ai vraiment aucune envie de le perdre, ni lui ni son amitié, pourtant, si je ne réagis pas à ces confessions c'est ce qu'il se passera, tout comme je suis entrain de perdre mon meilleur ami en m'éloignant volontairement de lui.

« Si tu ne te sens pas prêt, on a le temps... »

Mes joues s'empourprent. A-t-il réellement dit ça ? A moins que je ne sois complètement à côté de la plaque, cela signifie qu'il aimerait vraiment tenter quelque chose avec moi, même si il doit attendre que je me sente prêt … J'ai un peu de mal à y croire. Personne ne s'est jamais montré aussi prévenant à mon égard, on ne m'a jamais exprimé de tels sentiments, une telle volonté d'être à mes côtés, et surtout pas d'une telle manière !

Alors je lui plais à ce point ? J'ai vraiment du mal à réaliser. Comment peut-il s'intéresser à quelqu'un comme moi ? Je suis arrogant, inutile, faible, puérile, capricieux et j'en passe, pourtant, il m'a à plusieurs reprises fait comprendre que je l'attire. Déjà en restant souvent avec moi, allant jusqu'à faire croire que le travail m'appelle juste pour passer du temps ensemble, ensuite, il me l'a avoué le soir où  j'ai dormi chez lui, et maintenant, il m'embrasse et me dit qu'il est prêt à m'attendre si je ne suis pas prêt ... Je ne mérite vraiment pas une personne comme lui !

« Je te crois ... J'ai juste du mal à réaliser que tu t'intéresses autant à moi, j'avoue que je ne vois pas trop ce que tu peux me trouver ... »

Avec tous ces signes, j'aurai dû m'en douter au moins un peu … Néanmoins, je ne sais pas ce que j'éprouve pour lui. Je veux son amitié, je veux savoir que je l'attire et qu'il ne regarde que moi, pourtant, je ne pense pas être amoureux de lui .. Il me plaît, c'est indéniable, il a tout de l'homme idéal, mais de là à sortir avec lui .. ? Est-ce que je me sens vraiment capable d'entretenir une telle relation ..? Quoi que finalement, je devrais peut-être lui donner sa chance … N'étant pas prisonnier du sentiment amoureux, je serai sans doute moins déçu  si jamais ça ne marche pas entre nous. Et puis surtout, je ne veux pas le vexer et encore moins risquer de le perdre. De toute façon, je sens bien que si je ne fais pas cet effort pour lui, il risquerait d'y avoir un froid entre nous, ce que je ne veux surtout pas. J'aime trop sa présence et le regard qu'il porte sur moi pour le laisser s'éloigner. J'ai beau me dire que ce n'est qu'un illusion, je sais bien qu'au fond de moi, je tiens beaucoup à lui … Je ne sais pas si j'en tomberai amoureux, et encore moins si je serai le copain qu'il espère, mais je suis prêt à essayer si cela peut me permettre de rester proche de lui. J'ai besoin d'une personne comme lui avec moi, il dégage quelque chose de tellement rassurant ... Je me sens réellement bien avec lui, j'en oublie tout ce qui me pèse. Et puis après tout, ça ne changera pas énormément de choses entre nous, non ..? Nous sommes déjà proches, et je ne vois pas en quoi l'être plus pourrait me déranger réellement ... De plus, il l'a dit lui-même, "on a le temps". Je n'ai donc pas à m'inquiéter que les choses aillent trop vite, puisque je sais qu'il ne tentera rien que je ne suis pas prêt à lui accorder ...

D'abord un peu hésitant, je me rapproche finalement de lui et fais glisser mes doigts contre sa joue, plongeant mon regard dans le sien.

« Je veux bien qu'on essaye … Même si j'ai toujours peur de ne pas être à la hauteur de tes espérances, je veux quand même essayer, parce que tu comptes pour moi ... Je n'ai peut-être aucune assurance, mais j'ai confiance en toi …»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t791-huang-seo-min#9706
HEY BABY, THIS IS
Park Won Ho
WORK : mannequin
I'M CRAZY ABOUT : nope
HERE SINCE : 05/07/2015
MESSAGES : 104
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Dim 22 Nov - 10:48

« Je te crois ... J'ai juste du mal à réaliser que tu t'intéresses autant à moi, j'avoue que je ne vois pas trop ce que tu peux me trouver ... »

Je souris faiblement au moment où il prononce cette phrase, car elle traduit exactement les questions que je me pose à moi même. Pourquoi lui et pas un ou plutôt une autre ?
C'est comme ça, je n'ai pas d'autre réponse à fournir. Tout c'est fait comme ça sans que je ne contrôle mes sentiments.
J'ai voulu jouer avec lui, et je me suis retrouvé à en être vraiment attaché, au point de chercher à le revoir puis, par la suite, au point de vouloir tenter quelque chose avec lui...
Je ne sais pas ce que je lui trouve de si particulier... Je sais juste que dernièrement, je me suis sentit bien toutes les fois où on s'est vu... Et je veux que ce sentiment continu...

« Je veux bien qu'on essaye … Même si j'ai toujours peur de ne pas être à la hauteur de tes espérances, je veux quand même essayer, parce que tu comptes pour moi ... Je n'ai peut-être aucune assurance, mais j'ai confiance en toi …»

Au moment où il prononce ces mots, je sens ses doigts se glisser contre ma joue, me surprenant. Je le regarde étonné, ne m'étant pas attendu à ça... Au mieux, je pensais qu'il allait me dire de patienter pour qu'il puisse réfléchir, mais qu'il se lance comme ça, je n'y aurais jamais cru, surtout après cette gifle...

Je pose doucement ma main sur la sienne, ne sachant pas tellement comment réagir... Il veut bien qu'on essaie... J'ai du mal à réaliser... Entend t-il vraiment qu'on se mette ensemble, quand il parle de tester ? Même moi je ne pensais pas de manière claire à ça lorsque je l'ai embrassé sans réfléchir...

Je dois avouer que c'est un peu effrayant comme perspective... Je n'ai pas non plus l'habitude des histoires sérieuses... Et la seule qui a voulu l'être à mal terminé, et cela peu après son commencement...
Il parle de ne pas être à la hauteur, mais c'est plutôt moi qui devrait avoir cette crainte. Jusqu'ici, je n'ai jamais pensé à ce que le fait de se mettre en couple, surtout avec des sentiments plus sérieux cette fois, impliquait... Contrairement à mon histoire avec Hye Lin, avec lui j'aurais peur de tout gâcher, parce que je sais que ça m'affecterait si ça ne réussissait pas...

Je serre doucement ses doigts comme pour me rassurer, me répétant plusieurs fois que c'est ridicule de penser d'or et déjà à ça.

« C'est plutôt à moi d'avoir peur de ne pas être à la hauteur... ~ Ne pense pas à ça, mh... On ira doucement, ok ? »

Au fond, outre mes inquiétudes de ne pas réussir à lui plaire, je suis vraiment rassuré qu'il dise ça...
Au moment où il m'a repoussé, je ne m'attendais absolument pas à ce que la soirée finisse comme ça...
Pourtant il vient tout de même d'accepter mes sentiments et est prêt à ce qu'on engage quelque chose ensemble...
Je lui souris légèrement, voulant le rassurer pour lui montrer que tout va bien se passer et qu'il n'a pas à avoir peur.

« De toute façon je ne ferais jamais quelque chose qui te déplairait. »

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

bad boys need love too

on m'a trop donné bien avant l'envie, j'ai oublié les rêves et les mercis, toutes ces choses qui avaient un prix et qui font l'envie de vivre, et le désir. Et le plaisir aussi. Qu'on me donne l'envie, l'envie d'avoir envie, qu'on rallume ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t801-park-won-ho-x-when-conf
HEY BABY, THIS IS
Huang Seo Min
I'M BORN : 12/04/1996
ÂGE : 21
I LIVE : Nowon-Gu
WORK : Assistant au Vogue Korea
HERE SINCE : 03/07/2015
MESSAGES : 139
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Dim 22 Nov - 12:19

Malgré son air surpris, il pose sa main contre la mienne, ce qui me conforte un peu plus dans l'idée qu'il ne va pas me rejeter. Je ne sais pas trop dans quoi je m'aventure avec lui, et j'espère qu'il n'est pas encore trop attaché à moi, je ne voudrais pas le blesser si c'était le cas et que mes sentiments ne s'avéraient pas à la hauteur des siens.
Il serre doucement mes doigts entre les siens, et à mon tour, j'y exerce une légère pression. De ce que je peux voir dans son regard, je ne suis pas le seul à être perdu face à la situation ...

« C'est plutôt à moi d'avoir peur de ne pas être à la hauteur... ~ Ne pense pas à ça, mh... On ira doucement, ok ? »

Ses mots me font sourire doucement, ils m'apaisent un peu. Je ne pensais pas que Won Ho pouvait avoir peur de ne pas être à la hauteur, au contraire, je l'ai toujours vu comme quelqu'un de très sûr de lui. Mais d'un sens, ça fait du bien de savoir qu'il partage mes angoisses, bien qu'en réalité, ce ne soit pas tant qu'on aille doucement ou non qui me fasse peur ... Je ne suis pas aussi pur que mes confessions peuvent le laisser croire, mais c'est plutôt l'idée de m'attacher, d'avoir des attentes. J'ai peur que tout vole en éclat en rien de temps, et je ne supporterai pas une telle déception si jamais je m'attachais en vain ...
Lorsqu'il me sourit, j'oublie un peu toutes ces pensées qui tournent dans mon esprit et me focalise sur sa voix qui m'apparaît alors comme la chose la  plus sûre au monde. Il parait tellement sincère que je mets un peu mes doutes de côté, me disant que, de toute façon, on verra bien où cela nous mènera.

« De toute façon je ne ferais jamais quelque chose qui te déplairait. »
« Je sais ... Merci ..~  »


A mon tour, je lui lance un léger sourire rapidement suivi d'un bâillement que je m'empresse de masquer de ma main libre, ayant jusqu'alors oublié l'heure tardive qui courait à un rythme fou.

« Il est tard, on devrait dormir ... A demain ..~ »

Après une seconde d'hésitation, je dépose un baiser à la commissure de ses lèvres et défait ma main de son emprise avant de me relever et de monter jusqu'à ma chambre. Malgré toutes les pensées qui affluent dans mon esprit, je ne tarde pas à trouver le sommeil, remettant au lendemain mes incertitudes.

*****

A sept heure, le réveil sonne. Malgré son cri strident, il me faut quelques dizaines de secondes avant de trouver le courage de tendre le bras pour l'éteindre. J'ai à peine dormi deux heures, c'est bien trop peu ... Difficilement, je m'extirpe de mes draps et me dirige d'un pas lourd vers la salle de bain. Après une douche froide et désagréable pour me réveiller pleinement, j'enfile un jean clair et un haut blanc, séchant rapidement mes cheveux de façon à les laisser désordonnés, puis souligne mon regard d'un fin trait de liner noir. Tout en m'apprêtant, je repense à la soirée d'hier, ainsi qu'à ce qu'il s'est passé avec Won Ho .. D'ailleurs, je me demande si il est déjà levé, et si c'est le cas, quelle sera sa réaction en me voyant ...

Non sans une légère appréhension dû à la situation nouvelle, je descends silencieusement les marches qui mènent au salon et jette rapidement un œil en direction du canapé déplié sur lequel le mannequin semble dormir à point fermé. Je suis légèrement soulagé de savoir qu'il sommeille encore, car je ne sais pas vraiment quelle attitude adopter vis à vis de lui maintenant. Bien qu'il ait dit que nous prendrons notre temps,  nous sommes tout de même en couple, non .. ?

Essayant de penser à autre chose, je me rends à la cuisine et prépare le plus silencieusement possible un déjeuner pour deux, me disant qu'il n'aura qu'à prendre le sien lorsqu'il se lèvera. Une fois le mélange de fruit, de fromage blanc et de flocons d'avoines préparé, je verse le tout dans deux bols et avale rapidement le mien, ne souhaitant pas me mettre en retard à mon travail malgré mon manque totale de motivation. Déjà que les journées au Vogue sont longues, mais avec toutes les pensées qui occupent mon esprit sur ma relation avec Won Ho, celle-ci risque d'être bien plus pesante qu'à l'accoutumée. J'espère avoir au moins le temps de réfléchir à ce qu'il se passe... J'ai accepté qu'on essaye, mais je ne me suis pas demandé ce que cela allait engendrer … Est-ce que je devrai lui parler de HyoMin ? Est-ce qu'on doit faire comme les autres couples ? Aller au cinéma, s'embrasser, se donner des surnoms plus ridicules les uns que les autres .. ? Je secoue la tête pour chasser toutes ces questions, je ne devrai pas réfléchir à tout ça et me contenter de suivre le mouvement. Enfin, pour cela, il faudrait déjà qu'on se voit tous les deux …

Je décide alors, avant de partir, de laisser sur le plan de travail central qui fait également office de table un petit mot à son égard, posé juste à côté de son déjeuner. Le bloc note que j'ai utilisé n'est pas très viril, et je ne suis pas certain qu'il connaisse cet aspect vraiment gamin de ma personnalité .. De toute façon, je n'en ai pas d'autres, et si il tient tant que ça à moi, il pourra bien passer outre ce léger détail …! C'est stupide, j'ai déjà peur de le décevoir et qu'il revienne sur ses paroles … Je n'ai vraiment pas envie qu'on s'éloigne, même si il y a quelques semaines encore je souhaitais le voir disparaître de ma vue, à présent, c'est tout le contraire. Qu'on soit ensemble ou juste ami, je ne veux pas qu'il me délaisse … Après tout, c'est bien pour cette raison que j'ai accepté d'entamer cette relation avec lui, pour qu'il continue à vouloir me voir et qu'il reste avec moi ...

Le petit mot de SeoMin :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t791-huang-seo-min#9706
HEY BABY, THIS IS
Park Won Ho
WORK : mannequin
I'M CRAZY ABOUT : nope
HERE SINCE : 05/07/2015
MESSAGES : 104
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Dim 22 Nov - 15:27

J'ouvre péniblement les yeux, ayant comme tous les matins, du mal à émerger... Même une fois réveillé, je reste un moment allongé, repensant à ce qui s'est passé hier soir...
Un sourire étire mes lèvres, mais en même temps, une légère angoisse prend la forme d'une boule dans le creux de mon ventre.

Je finis par me redresser, regardant autour de moi, me demandant si il est encore la ou si il est déjà parti travailler.
Une fois debout je vais jusqu'à la cuisine, pour voir, et tombe sur le petit-déjeuner qu'il m'a préparé ainsi que le petit mot posé à côté. Je saisis le papier entre mes doigts, souriant à la vu des décorations digne d'une étudiante au lycée qui sont imprimées sur la feuille. Mais ça ne m'étonne pas de lui.

Je souris de nouveau lorsque je vois qu'il me propose un rendez-vous pour ce soir, ayant déjà hâte de le revoir.
Je suis déjà un peu déçu de ne pas l'avoir vu ce matin... La prochaine fois je lui dirais de me réveiller au même moment que lui, pour que je puisse au moins l'emmener au boulot.

Je m'installe au bar pour déjeuner, réfléchissant à ce que je vais faire en attendant qu'il termine sa journée de travail... En ce moment j'ai des petites vacances puisque mon agent ne m'a prévu aucun shooting ou défilé dans l'imédiat. Parfois on me demande de me rendre à telle ou telle convention pour telle où telle marque, mais il n'est pas rare que je n'y aille pas...

Lorsque je finis de déjeuner, je lave les couverts que j'ai utilisé et choisit de rentrer chez moi pour me doucher et me changer.
J'occupe ensuite mon après midi à travailler sur quelques cours puis commence à préparer de quoi manger pour ce soir, dans l'idée de ramener le repas chez Seo Min pour que nous n'ayons pas à préparer. J'essaie bien sur, de préparer des plats que je suis sur qu'il aime.
Une fois que tout est prêt, je troque mon jogging contre un jean noir et mon marcel contre un t-shirt avec un col en V, bordeaux foncé. J'enfile ensuite ma veste en cuir marron et mes timberland avant de quitter mon appartement les bras chargé des plats que j'ai prit soin de préparer.

Ayant précédemment envoyé un message à SeoMin pour le prévenir que je venais le chercher à son travail, je prend la direction des locaux de vogue pour venir le récupérer.

Je suis content de le voir et de passer cette soirée avec lui. C'est un peu étrange, car nous faisons comme si de rien n'était au début. Mais au moins ça lui montre que ce n'a ne change pas non plus tout entre nous...
Nous passons la soirée à discuter de tout et de rien, comme toujours, d'abord autour d'un apéritif, puis autour du repas.
Il insiste ensuite pour débarrasser et faire la vaisselle seul, mais je ne le laisse pas faire, l'aidant malgré ses interdictions.
Une fois que les plats sont lavés et la cuisine propre, il me demande ce que je veux faire, mais je ne répond pas à sa question, venant simplement le prendre par la taille.
Même si il prend sur lui, je vois bien que ça le gêne dans le sens où il ne sait pas comment réagir, et je trouve ça vraiment mignon.

Je pose une main sur sa joue approchant mon visage du sien pour qu'il comprenne mon intention, lui demandant quand même avant :

« Je peux ? »


Je ne manque pas son petit sourire lorsqu'il me répond par la positive et ne peux m'empêcher de sourire également avant de poser mes lèvres contre les siennes, glissant ma main qui était sur sa joue jusqu'au bas de son dos.
Je me contente au début de titiller ses lèvres des miennes avant de finalement glisser ma langue contre ses dernières, ne rendant cependant pas l'échange plus intense que ça. Ma langue rencontre la sienne pendant quelques instants, mais l'échange reste prude, digne d'un premier vrai baiser.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

bad boys need love too

on m'a trop donné bien avant l'envie, j'ai oublié les rêves et les mercis, toutes ces choses qui avaient un prix et qui font l'envie de vivre, et le désir. Et le plaisir aussi. Qu'on me donne l'envie, l'envie d'avoir envie, qu'on rallume ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t801-park-won-ho-x-when-conf
HEY BABY, THIS IS
Huang Seo Min
I'M BORN : 12/04/1996
ÂGE : 21
I LIVE : Nowon-Gu
WORK : Assistant au Vogue Korea
HERE SINCE : 03/07/2015
MESSAGES : 139
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Dim 22 Nov - 19:45

Je souris lorsque j'aperçois sa voiture arriver devant le Vogue. Malgré mes quelques appréhensions je suis tout de même heureux de pouvoir passer encore une soirée à ses côtés. Je ne prends pas l'initiative de l'embrasser, ne sachant pas vraiment si je peux me le permettre ... Étant donné qu'il n'essaie pas non plus, je me contente de discuter de tout et de rien avec lui, comme nous en avons l'habitude. Je regrette un peu de ne pas avoir pu me changer avant de le voir, ne trouvant pas ma tenue adaptée à un rendez vous ...

L'apéritif et le repas se passent dans une ambiance tout à fait agréable, semblables à nos précédentes entrevues. Je suis agréablement surpris par les plats qu'il a préparé et rapporté, ne me lassant pas de goûter ses plats qui s'avèrent être toujours aussi délicieux et les uns que les autres.
Quand l'heure vient de débarrasser, je lui indique de me laisser faire, qu'il n'a qu'à se détendre en attendant que j'ai terminé. Néanmoins, il ne m'écoute pas et commence à débarrasser, ce à quoi je réponds par une légère tape sur son bras.

"Yaah ! Je t'ai dis de ne rien faire !"

Mon rire gâche un peu l'air autoritaire que j'essaie de me donner, et je continue à débarrasser et fais rapidement un brin de vaisselle avant de lui demander s'il souhaite faire quelque chose.

Je suis légèrement surpris lorsque la seule réponse qu'il me donne est de venir me prendre par la taille, glissant une main contre ma joue tandis que son visage se rapproche dangereusement du mien.

"Je peux ?"

Un sourire se dessine sur mes lèvres à l'entente de cette question. Il est vraiment adorable de prendre autant de précautions par rapport à ce que je lui ai confié hier ..! C'est donc sans hésitation que je lui réponds par la positive, fermant les yeux lorsque ses lèvres se posent sur les miennes. Un frisson me parcourt en sentant sa main glisser jusqu'au bas de mon dos tandis que sa langue effleure mes lippes.
Tel un automatisme, je glisse mes bras derrière sa nuque, répondant à son baiser, laissant sa langue découvrir la mienne avec chasteté, appréciant toute la pudeur du baiser.

L'échange dure un petit moment durant lequel je me sens vraiment bien, apprécié, désiré, et ce malgré mes joues légèrement rougies. Je n'ai pas l'habitude d'embrasser quelqu'un d'autre que HyoMin, à vrai dire, seules deux personnes ont eu le privilège de goûter à mes lèvres en 19 ans d'existence. Mais quand je me rends compte à quel point ses baisers sont exquis, je ne regrette pas qu'il s'ajoute à cette liste.

Nous finissons par rompre l'échange et je lui souris, venant lui voler un bref baiser.

" Tu sais, tu n'as pas besoin de me demander pour ça ..~ Je n'ai pas peur de t'embrasser.~ "

Sur ce, je reprends possession de ses lèvres charnues, me délectant de leur douceur et de l'agréable chaleur qu'elle dégagent. Bien que je sois un peu timide à l'idée de cette nouvelle relation entre nous, je ne suis pas vraiment gêné à l'idée qu'on s'embrasse. J'aime sentir ses lèvres contre les miennes, ainsi, j'ai l'impression qu'il me désire, moi et seulement moi. Je sais que j'existe à ses yeux et que je suis assez important pour qu'il ait envie d'avoir ce genre de geste envers moi.

Je ne sais pas combien de temps nous passons ainsi pendu aux lèvres de l'autre, entre coupant parfois nos baisers l'espace d'une courte conversation, mais j'ai la certitude de me sentir léger et en sécurité, sensation que je n'ai pas éprouvé depuis quelques temps déjà.

Après un moment, je décide de le prendre par la main pour l'emmener en haut, à ma chambre, décrétant qu'on y sera mieux. Bien entendu, je ne compte pas coucher avec lui ce soir, mais cela ne fait aucun doute que mon lit sera bien plus confortable que ma cuisine. Et puis de toute façon, il est déjà monté, ce fameux matin où il m'a apporté mon déjeuner au lit suite à cette blague que je lui ai fais.

Une fois arrivé à destination et commençant d'ors et déjà à le mener sur le lit, je me rends compte qu'un détail a échappé à ma vigilance. En effet, j'ai oublié les peluches toutes aussi enfantines les unes que les autres qui reposent sagement sur mon lit et qui, pour la deuxième fois de la journée, me font perdre toute crédibilité devant lui.
Je me hâte alors vers le lit et attrape toutes les peluches qui me tombent sous la main, lui demandant d'un ton embarrassé de ne pas regarder. Seul obstacle à mon plan, le placard où je cache habituellement ces créatures de tissus se trouve, comme par hasard, juste derrière WonHo. Je me retrouve donc devant lui, ma ribambelle de peluches entre les bras et le visage rougit par la honte que je finis par enfouir contre le tas de jouets que je serre dans mes bras. Je dois avoir l'air tellement ridicule ... Moi qui me donne toujours un air un minimum arrogant et sur de moi, même parfois devant lui, je passe à présent pour un gamin incapable de se séparer de ses doudous ...

" Si tu veux te moquer fais le quand je me serai écroulé de honte, d'accord ...? "

Je me doute bien qu'il ne me fera pas de remarque désagréable, mais je suis tout de même extrêmement embarrassé de me retrouver dans une telle situation devant lui, d'autant plus que ça ne fait même pas une journée que nous sortons ensemble ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t791-huang-seo-min#9706
HEY BABY, THIS IS
Park Won Ho
WORK : mannequin
I'M CRAZY ABOUT : nope
HERE SINCE : 05/07/2015
MESSAGES : 104
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Dim 29 Nov - 10:33

" Tu sais, tu n'as pas besoin de me demander pour ça ..~ Je n'ai pas peur de t'embrasser.~ "

Je souris légèrement à l'entente de ces mots, rassuré. Vu la réaction qu'il a eu la première fois que je l'ai embrassé, j'avais quelques raisons de douter.
Je n'ai pas le temps de lui répondre qu'il prend de nouveau possession de mes lèvres. J'apprécie son initiative et répond tendrement à l'échange qui s'accentue un peu plus que le premier sans pour autant basculer dans le sensuel.
Mes mains caressent doucement sa taille, mais ne vont pas plus loin.
L'échange semble durer un petit moment bien qu'il me paraisse court. Lorsqu'il finit par s'éloigner de quelques centimètres, il me prend par la main et m'emmène à sa chambre. Je le suis, un peu surpris qu'il ne soit pas pus gêné que ça... Il ne ressemble plus vraiment au garçon timide qui n'a jamais eu de copain auparavant, d'hier soir.

Ca ne me dérange pas au contraire, au moins il me fait confiance, mais c'est juste un peu surprenant.
J'entre après lui dans la pièce, et sourit amusé en découvrant toutes les peluches qui trônent de manière organisées sur son lit.
Il lâche alors ma main et se hâte vers son lit, commençant à les retirer après m'avoir soufflé de ne pas regarder. Évidement je penche la tête pour mieux observer ce qu'il fait, souriant amusé. Évidemment c'est déjà trop tard, il m'a suffit d'un coup d’œil à la pièce !

Je ne peux retenir un léger rire lorsque je le vois se tourner vers moi, une bonne dizaine de peluche entre les mains. On dirait vraiment un enfant en ce moment même ! Je le trouve adorable.

" Si tu veux te moquer fais le quand je me serai écroulé de honte, d'accord ...? "

Je ne peux m'empêcher de rire à cette remarque. Je ne me moque pas. Si il a envie d'avoir des peluches, c'est son droit. C'est vrai que ça fait assez gamin voir même féminin, mais après tout, c'est aussi pour ça qu'il me plaît.
Je m'approche de lui et le prend dans mes bras comme je peux avec toutes ses peluches entre nous puis lui vole un baiser.

« Je me moque pas, ça va pas. ~ Tu es trop chou. Laisse les ça me dérange pas. »

Je le tire doucement vers le lit pour qui les repose et m'y assoit, l'attirant contre moi au milieu des peluches, l'emprisonnant contre mon torse.

« Tu en as combien en tout ? ~ »

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

bad boys need love too

on m'a trop donné bien avant l'envie, j'ai oublié les rêves et les mercis, toutes ces choses qui avaient un prix et qui font l'envie de vivre, et le désir. Et le plaisir aussi. Qu'on me donne l'envie, l'envie d'avoir envie, qu'on rallume ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t801-park-won-ho-x-when-conf
HEY BABY, THIS IS
Huang Seo Min
I'M BORN : 12/04/1996
ÂGE : 21
I LIVE : Nowon-Gu
WORK : Assistant au Vogue Korea
HERE SINCE : 03/07/2015
MESSAGES : 139
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Dim 29 Nov - 13:12

Alors que je me sens mourir de honte avec mes dizaines de peluches entre mes bras, son rire retentit, me faisant rougir tant je me sens ridicule dans cette situation. Je garde alors le visage plaqué contre les peluches, quand tout à coup ses bras viennent m'encercler comme ils peuvent, m'étreignant moi et mes amis de tissus. Je relève alors la tête vers lui, curieux qu'il vienne ainsi vers moi, et le laisse me voler un baiser, ce geste me rassurant un peu.

« Je me moque pas, ça va pas. ~ Tu es trop chou. Laisse les ça me dérange pas. »

Un sourire timide se dessine sur mes lèvres, je ne m'attendais pas à ce qu'il réagisse de la sorte ! Lorsqu'il me tire vers le lit, j'en profite pour y reposer toutes mes peluches parmi celles qui n'ont pas trouvé de place dans mes bras et m'assois sur ses genoux, me blottissant contre son torse, la tête posée sur son épaule.

« Tu en as combien en tout ? ~ »

C'est à mon tour de rire. Vient-il vraiment de me poser cette question ? Intimidé à l'idée qu'il ait découvert ce côté plutôt gênant de ma personnalité, je niche mon visage contre son cou, là où son odeur si agréable est la plus forte, et lui avoue d'une petite voix en avoir 23. S'en suit alors une conversation pas des plus viriles dans laquelle je lui confie adorer les dessins animés en tout genre et tout ce qui est mignon. Je sais que ça ne fait pas très masculin, bien au contraire, mais ça a toujours été comme ça.
Nous passons une bonne partie de la soirée à discuter de ça, de tout mais aussi de rien, moi toujours blottit contre lui, la position étant tellement confortable que je n'ai aucune envie d'en changer. Néanmoins, lorsque l'heure commence à se faire tardive, je lui propose de rester dormir, lui prêtant de quoi s'habiller pour la nuit. Une fois tous deux changés, je me glisse sous les draps et l'invite à me rejoindre, n'ayant pas envie de quitter ses bras que je me hâte de rejoindre aussitôt a-t-il prit place dans le lit. Bercé par la chaleur qui émane de son corps et le rythme lent de sa respiration, je ne tarde pas à m'endormir.

Le lendemain, le réveil est nettement moins agréable que l'heure du couché. Il sonne bien trop tôt à mon goût, et je n'ai aucune envie de quitter l'étreinte chaude et rassurante qu'exerce WonHo sur mon corps endormi. Ca me fait un peu bizarre de me réveiller dans ses bras, comme si cela officialisait notre statut de couple … Après tout, c'est ce que nous sommes, un couple, mais ça me fait quand même étrange de me le dire comme ça … Je prends quelques secondes pour admirer son visage ensommeillé, souriant doucement en me remémorant la soirée de la veille. Il m'a accepté comme je suis ...~ Je n'ai pas eu besoin de cacher mon côté enfantin pour lui plaire, il m'a même trouvé "trop chou" … !

Tandis que mon sourire s'étire, je dépose un léger baiser sur ses lèvres, ne voulant pas le réveiller, et file à la salle de bain pour m'apprêter, me préparant à affronter une nouvelle journée de travail. Au moins, c'est la dernière avant deux jours entiers de repos bien mérités après une semaine à satisfaire ces mannequins égoïstes et prétentieux. D'ailleurs, je me demande quand est-ce que je pourrai de nouveau travailler avec le modèle qui se prélasse dans mon lit .. Au moins, lui, c'est agréable de lui servir son café.

Une fois habillé, coiffé, et légèrement maquillé, je ressors de la salle de bain et file discrètement jusqu'à la cuisine pour préparer nos déjeuners. Tout comme la veille, je laisse le sien à Won Ho sur le bar, accompagné d'un petit mot sur le même bloc note, lui proposant qu'on se voit le lendemain puisque je suis occupé ce soir. Toujours sans bruit pour ne pas le réveiller, je quitte mon appartement en le laissant se réveiller seul une fois de plus.

Toute la journée, je repense à notre soirée, mais également à notre prochain rendez-vous. J'étais un peu anxieux à l'idée de me mettre en couple avec lui, pourtant, pour le moment, ça ne s'avère pas si gênant que ça, bien au contraire. Il est tellement adorable avec moi … Je me demande quand même à quel point il tient à moi … Pour ma part, je ne saurais pas encore dire ce que cette relation veut dire pour moi, juste que pour l'instant, je trouve ça agréable quand on se voit, j'apprécie vraiment les moments que l'on passe ensemble, mais, par exemple, je ne sais pas si je me sentirai prêt à aller plus loin de que simples baisers avec lui. C'est stupide d'y penser si tôt, d'autant plus qu'il semble se montrer plutôt compréhensif avec moi, mais je ne peux pas empêcher de penser à ça …

Le lendemain, vers 14h, je me rends chez lui vêtu d'un t-shirt blanc au col en V surmonté d'un gilet gris foncé, le tout par dessus un jean clair et serré. Je n'ai pas choisi ce haut par hasard. En effet, m'étant fait tatoué la veille, je me dois de porter des t-shirts uniquement en coton, mais je veux également qu'on devine l'inscription gravée sur ma peau. Il s'agit d'une de mes phrases favorites « Dare to dream », tracée juste sous ma clavicule et soulignée par une plume dont l'extrémité s'effrite pour devenir des oiseaux qui prennent leur envole jusqu'à mon épaule.
J'avoue que j'ai hâte de voir la réaction du mannequin face à ce tatouage .. ~ Me trouvera-t-il plus attirant avec ? J'espère, car j'aime vraiment le regard qu'il porte sur moi, j'aime voir l'attirance qu'il a pour moi quand ses yeux se pose sur ma personne. En bref, j'aime l'idée qu'il puisse me désirer, bien que j'ai conscience que cette pensée soit vraiment égoïste. Mais d'un autre côté, moi aussi je me sens attiré par lui. Je ne sais vraiment à quel point, mais je sais qu'il ne me laisse pas indifférent...

Je toque finalement deux coups à sa porte et attend qu'il vienne m'ouvrir, oubliant immédiatement toutes mes appréhensions dès lors que je l'aperçois dans l'encadrement de la porte, et entre lorsqu'il m'invite à le faire, venant lui voler un baiser au passage, appréciant de plus en plus la sensation de ses lèvres sur les miennes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t791-huang-seo-min#9706
HEY BABY, THIS IS
Park Won Ho
WORK : mannequin
I'M CRAZY ABOUT : nope
HERE SINCE : 05/07/2015
MESSAGES : 104
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Dim 29 Nov - 18:59

Comme la dernière fois, je me réveil seul, un peu déçu de ne pas avoir pu le voir avant qu'il parte... Mais je ne peux m'en prendre qu'à moi même... Avec le rythme déréglé que j'ai prit, ce n'est pas étonnant que je n'arrive pas à me lever le matin.

Je reste un petit moment dans son lit, entouré de ses peluches, sur mon portable à regarder les réseaux sociaux, ce que je fais plutôt rarement en vrai... Son odeur embaume les draps et en plus de ça, son lit est plutôt confortable, c'est pour ça que je m'attarde.

Lorsque je me décide enfin à me lever, je trouve sur la table de la cuisine, mon petit déjeuner prêt avec un petit mot, comme la dernière fois. Je ne peux m'empêcher de sourire, appréciant ce genre d'attention.

Je m'attarde alors un peu dans son appartement, prenant mon temps pour déjeuner puis faire la vaisselle. Après avoir prit une douche et lui avoir restitué ses vêtements, je finis par quitter les lieux pour rentrer chez moi.

* * *

Le lendemain, je passe ma mâtiné à ne rien faire, ayant plutôt hâte qu'il arrive. On est pas ensemble depuis longtemps, et pourtant j'ai comme plutôt hâte qu'on se voit même si on s'est déjà vu la veille.
Ah, j'ai beau réfléchir je ne vois pas trop d’où vient mon attirance pour lui.

A 14h, il arrive enfin et je ne perd pas de temps pour aller lui ouvrir et l'inviter à entrer. Je ne remarque pas tout de suite les fins traits noirs qui dépassent de son haut, mais finit par les voir lorsque je m'assoie à côté de lui sur le canapé.

" Qu'est ce que c'est ?"

Vu sa réaction, je dirais presque qu'il avait hate que je vois pour me montrer ! Il tire légèrement sur son t-shirt pour me montrer le tatouage, visiblement très récent.
Je suis un peu surpris, sans doute parce qu'il ne m'en a jamais parlé. Mais c'est vrai que ça lui va bien.
J'ai toujours aimé ces marques indélébiles qui rendent un corps unique. Mais en ce qui me concerne, je ne me permet pas d'en avoir tout simplement parce que je ne saurais pas vraiment quoi faire.
Je sais qu'un tatouage peut avoir comme seule fonction de décorer un corps, mais je trouve que ça doit rester un minimum significatif. Et pour ma part, je ne sais vraiment pas ce qui pourrait me représenter... Je n'ai pas de parents proches, pas de passion particulière, je n'ai pas une vie que j'aime ou bien un objectif à réaliser... En fait je suis assez vide de sens...

J'effleure sa peau du bout des doigts, ne passant cependant pas sur l'ancre, mais à côté.

" Il est vraiment jolie... ~ Ca date d'hier ?"

Je m'en doute bien vu qu'il ne l'avait pas la dernière fois que je l'ai vu, mais comme ça je lance la conversation.
Je lui demande depuis combien de temps il le veut, les ressentis qu'il a eu... Je suis content qu'il partage ce moment avec moi.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

bad boys need love too

on m'a trop donné bien avant l'envie, j'ai oublié les rêves et les mercis, toutes ces choses qui avaient un prix et qui font l'envie de vivre, et le désir. Et le plaisir aussi. Qu'on me donne l'envie, l'envie d'avoir envie, qu'on rallume ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t801-park-won-ho-x-when-conf
HEY BABY, THIS IS
Huang Seo Min
I'M BORN : 12/04/1996
ÂGE : 21
I LIVE : Nowon-Gu
WORK : Assistant au Vogue Korea
HERE SINCE : 03/07/2015
MESSAGES : 139
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Dim 29 Nov - 21:32

Dès lors qu'il aperçoit mon tatouage et me demande ce que c'est, un petit sourire satisfait apparaît sur mes lèvres. Afin de lui montrer, je tire légèrement sur mon t-shirt, le laissant découvrir jusqu'aux oiseaux qui montent sur mon épaule. Au début, il paraît surpris, puis son regard change, presque admiratif. Ses doigts glissent doucement sur ma peau, juste sous l'encre, ce qui m'arrache un léger frisson.

" Il est vraiment jolie... ~ Ca date d'hier ?"

Je souris un peu plus face à son compliment, content d'apprendre que cela lui plait. Certes, qu'il lui plaise ou non, je ne peux pas l'enlever, et même s'il n'aimait, je n'aurai pas voulu le retirer, mais savoir qu'il apprécie cette nouvelle partie de moi me fait vraiment plaisir.
Content qu'il engage la conversation sur cette œuvre qui me tient à cœur depuis longtemps, je réponds volontiers à ses questions. Je lui explique alors que cela fait un bon moment que je songe à me faire tatouer, bien que je n'ai pas pu avant à cause de mon père trop sévère sur cela et ensuite par le manque d'argent que j'économisais en prévision de ce jour. Lancé dans mon élan de pipelette, je lui explique ce que j'ai ressentis en le faisant, et à quel point je suis satisfait du résultat.
Je lui demande ensuite si il a déjà songé à se faire tatouer et écoute attentivement sa réponse, mon admiration pour lui grandissant encore. Il est tellement humble ... Vraiment, je me demande comment un homme comme lui peut avoir de l'attirance pour le gamin que je suis. Car même si je me donne un genre, j'ai bien conscience de n'être encore qu'un enfant capricieux.

Nous discutons ainsi un long moment, dérivant sur d'autres sujets. Au fur et à mesure de la conversation, nous nous rapprochons, et je finis d'ailleurs par me retrouver contre lui, son bras autour de mes épaules. Alors que je pensais que ce genre de geste me dérangerait, c'est tout le contraire, je le trouve agréable. J'aime bien être contre lui, sentir son odeur, sa chaleur, entendre sa voix tout près de mon oreille, sentir son regard et toutes son attention tournés vers moi ...

Au bout d'un moment, lorsque nous avons épuisé les sujets de conversation qui nous venaient, nous nous taisons, remplaçant les mots par des baisers d'abord prudes, puis un peu plus assurés. Mes mains se glissent d'elles mêmes sur sa nuque et sur sa joue, y appliquant de légères caresses qui restent tout aussi tendres que nos échanges. Inévitablement, cela me rappelle l'avant veille lorsque nos lèvres se sont réellement découvertes pour le première fois, et je ne peux empêcher un léger sourire d'apparaître sur mes lèvres en me remémorant son attitude lors de cette soirée. D'ailleurs, cela laisse à mon esprit l'occasion de trouver une nouvelle activité.

Je me détache donc de ses lèvres et laisse mon regard vagabonder sur la pièce, en inspectant les moindres recoins qui s'avèrent plutôt décevant. Ici, tout est à sa place, rien ne dénote avec le reste du décor qui reste sobre, à l'effigie de l'homme qui habite ces lieux. Mécontent de ne rien trouver, je gonfle légèrement les joues et repose mon regard sur le sien, un air malicieux illuminant soudainement mes pupilles.

« Dis, tu as vu un côté embarrassant de moi, donc c'est à toi de me dévoiler un de tes secrets.~ »

Tout en disant cela, je glisse mes bras derrière sa nuque, me retrouvant pendu à son cou comme pour le mettre en garde que je n'en démordrai pas ! Décidément, je ne sais pas ce que j'ai avec lui. D'habitude, je me montre rarement aussi taquin, ou alors c'est méchamment, mais non, avec lui c'est différent. J'ai vraiment envie de connaître ce genre de petit détail, et puis je trouve ça amusant. C'est vrai, ça m'intrigue. Que pourrait-être le petit secret de Won Ho, cet homme charismatique et assuré qui semble en tout point parfait ? Il doit forcément avoir un petit quelque chose dont il a honte, une anecdote ou comme moi, un sanctuaire de je ne sais quelle chose qui pourrait l'embarrasser.
Pendu à son cou, le regard rivé sur le sien, j'attends impatiemment sa réponse, soudainement curieux d'en apprendre encore plus sur lui.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t791-huang-seo-min#9706
HEY BABY, THIS IS
Park Won Ho
WORK : mannequin
I'M CRAZY ABOUT : nope
HERE SINCE : 05/07/2015
MESSAGES : 104
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Lun 30 Nov - 17:15

Nous passons un long moment à discuter de tatouage, si bien que la conversation finit par se tourner vers moi lorsqu'il me demande si j'aimerai en avoir un...
Je réfléchis un peu et finis par lui répondre que même si je trouve ça magnifique, je ne peux pas vraiment m'en faire un car je n'aurais pas de signification à lui donner... Je lui explique alors de manière rapide que je n'ai pas vraiment quelque chose qui me représente, ou qui soit assez fort pour que je l'inscrive de manière indélébile sur ma chaire.

Après un bon moment à discuter, nous finissons par nous retrouver coller l'un à l'autre, nos lèvres liées par des baisers d'abord tendres et prudes puis par des échanges un peu plus sensuels où il vient titiller mes lèvres, ou chacun essaie d'avoir le dessus et de mener l'échange.
Je me sens vraiment bien quand je suis avec lui, surtout comme ça. J'ai toujours apprécié les contacts physiques, mais avec lui c'est encore plus agréable. Sans doute est ce parce que ce n'est pas temporaire... ?

Je le serre doucement dans mes bras lorsqu'il rompt l'échange, profitant du moment qui reste agréable, même si le silence s'est installé.
Après un petit moment passé ainsi, il finit par me rompre le silence.
La demande qu'il me formule me surprend un peu... Quelque chose dont j'aurais honte... ? Bien sur que je connais son aspect complètement stupide voir étrange... Mais je ne sais pas trop si j'ai envie de le lui avouer... A vrai dire, jusqu'ici personne n'ai au courant parce que je n'en ai jamais parlé, préférant affronter les angoisses de la solitude plutôt que de me confier à quelqu'un...
A côté de ça, avoir une collection monstre de peluche, ce n'est pas si dérangeant...
J'hésite un petit moment puis finit par répondre :

« Mh... C'est un peu étrange mais... Je n'aime vraiment pas être seul, surtout le soir. Et en principe j'évite de le dire. ~ »


Je n'en ajoute pas plus, trouvant que c'est déjà bien assez. J'ai fait ce que j'ai pu pour dédramatiser la chose, afin qu'il ait l'impression que malgré tout, ce n'est pas quelque chose qui me tracasse de trop.
Alors qu'en réalité, je suis capable de ne pas dormir de a nuit par moment... Surtout quand je commence à me dire que je suis seul et que je n'aime pas ça... Encore, quand je n'y réfléchit pas trop j'arrive plus ou moins à m'endormir. Ou encore quand j'ai eu une soirée arrosé, en principe je m'endors sans trop de mal...
Mais du reste, il est rare que je parvienne à m'endormir avant 2 ou 3 heures du matin et pas sans quelques inquiétudes...

Pour le moment, je suis encore assez loin d'être à l'aise avec lui pour lui en parler... Ce n'est pas parce que je me montre tendre et attentionné à son égard que je suis prêt à lui confier tout ce qui m'inquiète... Surtout que notre relation n'est encore pas sérieuse pour le moment... Normal après quelques jours seulement. Mais je doute qu'elle devienne intime rapidement...

Il faudra que je lui fasse vraiment confiance pour lui parler de mon passé que je soupçonne être responsable de cette peur stupide qui m'anime à présent...

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

bad boys need love too

on m'a trop donné bien avant l'envie, j'ai oublié les rêves et les mercis, toutes ces choses qui avaient un prix et qui font l'envie de vivre, et le désir. Et le plaisir aussi. Qu'on me donne l'envie, l'envie d'avoir envie, qu'on rallume ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t801-park-won-ho-x-when-conf
HEY BABY, THIS IS
Huang Seo Min
I'M BORN : 12/04/1996
ÂGE : 21
I LIVE : Nowon-Gu
WORK : Assistant au Vogue Korea
HERE SINCE : 03/07/2015
MESSAGES : 139
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Lun 30 Nov - 18:52

Je ne m'attendais pas vraiment à une telle révélation. J'avoue que ça me surprend un peu venant de lui qui parait si assuré en toutes circonstances ... Néanmoins, je suis content qu'il m'ait révélé quelque chose qu'il évite de dire aux autres, ça me donne l'impression d'être assez important pour lui pour qu'il prenne cette peine.
Souriant légèrement, je me blottis contre lui, le serrant doucement contre moi.

« Je comprends mieux pourquoi tu aimes tant me voir !  » Un léger rire m'échappe. Bien sur, c'est une plaisanterie. J'ai bien compris qu'il m'apprécie réellement, surtout vu ce qu'il s'est passé le soir où il m'a embrassé, mais mon petit côté taquin ressort, aimant bien le charrier. « C'est vrai que c'est chiant d'être tout seul ! »

C'est vrai que depuis que nous sommes proche, la solitude paraît durer un peu plus longtemps ... En même temps, j'aime tellement les moments que nous passons ensemble que j'ai toujours hâte de le revoir, et puis il est la seule personne que je fréquente en ce moment, un peu comme une bouffée d'air pur au milieu de mes journées étouffantes au travail.
Me sentant toujours aussi bien contre lui, je finis par nicher mon visage contre son cou, humant son odeur si masculine et pourtant élégante.
J'ai l'impression que je pourrais longuement rester là à profiter de la chaleur de ses bras et de la douceur de son odeur tant je trouve cela agréable. Pourtant, en ce moment même, c'est une toute autre pensée qui m'occupe l'esprit. Je me demande ce que ça peut lui faire lorsqu'il est seul pour qu'il n'aime vraiment pas ça. Je ne me sens cependant pas de lui poser la question, craignant de l'indisposer, mais réfléchis à comment je pourrai l'aider. Après tout, vu comme il est adorable avec moi, je peux bien essayer de faire un pas vers lui ... Il n'y a pourtant pas de quoi réfléchir pendant des heures, la réponse est toute trouvée. S'il n'aime pas être seul, je n'ai qu'à passer du temps avec lui. Cependant, c'est ce que je fais déjà le plus souvent possible .. Mais en ce qui concerne être seul le soir, cela devient un peu plus compliqué. Bien sur, j'ai adoré dormir avec lui. Je me suis senti vraiment bien, bercé par sa respiration et protégé par son étreinte, mais de là à ce qu'on dorme souvent ensemble .. ? Je ne sais pas trop.
Finalement, je dépose un baiser contre son cou avant de relever la tête vers lui, lui proposant sans préambule.

« Je peux rester avec toi ce soir si tu veux..~ Et puis si tu ne te sens pas bien tout seul, tu peux m'appeler, ou on peut dormir ensemble de temps en temps ... ~ »

*****

Comme convenu, nous avons dormi ensemble ce soir là ainsi que le surlendemain. Nous sommes à présent en fin de semaine, et pour une fois, je ne l'ai presque pas vu passer. En effet, pas mal de moments agréables ont comblé ces cinq jours, si bien que j'en oublie un peu les détails agaçant de mes journées de travail. Déjà, voir WonHo m'a vraiment fait plaisir. Je passe toujours du bon temps avec lui, et rien ne va trop vite, alors je me sens parfaitement à mon aise. Et puis j'ai pu me réconcilier avec mon meilleur ami, ce qui m'enlève un certain poids sur le cœur. Nous nous sommes expliqué, et il m'a convaincu que ce que je prenais pour des ambigüités n'en étaient pas.

Néanmoins, malgré cette semaine presque parfaite, je me retrouve sous la douche, le regard vide et la sensation d'être pire que rien. Ma vie se résume à une succession d'échecs, et dès que je crois remonter la pente, un nouveau recalage vient me remettre à ma place : celle du petit assistant qui ne percera jamais. Il ne faut pourtant pas que je m’apitoie sur mon sort ce soir. En effet, Won Ho arrive dans moins de trente minutes, et je ne veux pas lui montrer cette facette si pitoyable de ma personne. Un soupir m'échappe et je décide de me savonner, n'ayant pas de temps à perdre. J'apporte toujours un grand soin à mon apparence, mais ce soir plus que d'habitude. J'ai besoin de lui plaire ce soir plus qu'aucun autre, je veux être sur d'avoir de la valeur à ses yeux, plus qu'à ceux du jury qui m'a une fois de plus mit sur la touche.
Je m'habille donc d'un slim noir et d'une chemise blanche légèrement transparente, et coiffe mes cheveux en arrière avant d'appliquer un trait de liner pour souligner mon regard. Ayant encore moins confiance en moi que d'habitude, je recouvre ma peau de poudre afin de cacher d'éventuelles imperfection et passe un peu de baume sur mes lèvre.
Devant le miroir, je me souris à moi même pour me convaincre que mon masque ne tombera pas ce soir et descend lorsque j'entends frapper à la porte.
Aussitôt est-il entré que je glisse mes mains sur sa nuque, me rapprochant de lui tandis qu'un sourire malicieux prend place sur mes lèvres que j'avance doucement vers les siennes.

« Embrasse-moi.~ »

Comme toujours après un tel échec, j'ai besoin d'être aimé, d'être désiré. Je veux qu'on me montre de l'attention plus qu'à n'importe quel autre moment, j'ai cette nécessité de me retrouver dans les bras de quelqu'un, qu'on m'étreigne, qu'on me montre que je ne vaux pas rien, que je suis important. D'habitude, je passe ma soirée à me morfondre et finis par appeler HyoMin qui me console à sa façon, avec ses baisers et ses caresses, ses mots qu'il susurre à mon oreille pour me dire que tous ces gens ont tort, que je suis magnifique ... Bien sur, je ne le crois pas vraiment, je me contente d'apprécier les sensations qu'il m'offre et qui me prouvent qu'aux yeux de quelqu'un, je ne suis pas si mal, qu'on peut avoir envie de moi.

Mais ce soir, c'est à Won Ho que je veux plaire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t791-huang-seo-min#9706
HEY BABY, THIS IS
Park Won Ho
WORK : mannequin
I'M CRAZY ABOUT : nope
HERE SINCE : 05/07/2015
MESSAGES : 104
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Mar 1 Déc - 22:02

Après une longue journée passée à l'agence à négocier un nouveau contrat, je peux enfin rentrer chez moi ! Mais je n'ai déjà plus beaucoup de temps pour me préparer... Je me contente donc de prendre une douche rapide, puis enfile un jogging gris un peu large, dont les tissus est assez fin, avec un t-shirt blanc comme haut.
J'ai envie de passer une soirée « cosy » avec mon petit ami ce soir... Surtout après l'après-midi que je viens de passer. Je me méfie toujours des contrats qu'on me propose... Il est vraiment rare que je ne trouve pas quelque chose à redire sur toutes les conditions... Et comme souvent, les négociations sont assez difficiles...
Quoi qu'il en soit, je reprend le travail la semaine prochaine.

Je prépare ensuite rapidement un sac, prenant de quoi passer la nuit chez lui, presque certain que je vais rester dormir.

Je ne perd pas de temps sur la route, ne respectant pas vraiment les limites de vitesse, étant déjà un peu en retard... En plus de ça j'ai hâte de le voir. ~ Nous passons de bons moments ensemble. ~
Souvent, je repense au soir où il m'a proposé de l'appeler quand je me sens seul. C'était vraiment adorable de sa part. Bien sur je ne l'ai pas encore fait pour le moment car tout d'abord, nous nous voyons assez souvent pour que je ne me sente pas seul, et puis de toute façon, je ne veux pas qu'il pense, où plutôt qu'il découvre que c'est plus grave que ce que je laisse paraître...

Lorsque j'arrive enfin chez lui, je suis un peu surpris de son apparence apprêté... Surtout qu'on s'était entendu pour une soirée tranquille sans sortie.
Mais je dois avouer qu'il est vraiment beau comme ça, pourtant je le préfère quand il est naturel... Bien entendu, je me garde de lui dire et glisse mes mains sur ses hanches, souriant légèrement.

« - Hey. ~ Tu es magnifique ! 
- Embrasse moi. ~ »


Je souris légèrement face à sa mine malicieuse, et m'empare de ses lèvres avec tendresse. Je profite un moment de ses lèvres avant de le laisser m'entraîner à la cuisine. Après un repas assez simple et rapide, nous choisissons un film avant de nous installer dans le canapé.

Je ne tarde pas à remarquer son comportement un peu bizarre ce soir... Il n'est pas rare que nous passions de long moment dans les bras l'un de l'autre à nous embrasser, mais j'ai l'impression qu'il se montre plus insistant que d'habitude ce soir...
Bien sur, ce n'est pas pour me déplaire, mais je ne peux pas m'empêcher de me demander ce qu'il lui prend... Surtout que cette tenue laisse difficilement indifférent...

Une fois sur le canapé devant le film, c'est encore pire... Il ne cesse de m'embrasser, de glisser ses mains sur mes cuisses, mon torse... Il ne lui faut pas plus d'une dizaine de minutes pour happer complètement mon attention. Je m'empare alors de ses lèvres avec une certaine envie, mes mains se faufilant sur sa taille.
Plus il me cherche, plus il me donne envie de lui... J'avais préféré ne pas me faire de fausses idées, mais vu comment il se montre tactile et aguichant...

Les baisers deviennent de plus en plus langoureux, et je descend à plusieurs reprises dans son cou, embrassant et suçotant sa peau avec envie, lui laissant quelques marques sans vraiment m'en rendre compte.

Au bout de quelques minutes je me retrouve sur lui, mon bassin presque collé au sien, alternant entre ses lèvres et son cou, m'aventurant de plus en plus bas sur ce dernier, jusqu'à faire sauter le premier bouton de sa chemise, ce qui m'offre une jolie vu sur son torse.
Je continu à me montrer tendre, mais ne parvient pas à masquer l'envie qui s’empare de moi.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

bad boys need love too

on m'a trop donné bien avant l'envie, j'ai oublié les rêves et les mercis, toutes ces choses qui avaient un prix et qui font l'envie de vivre, et le désir. Et le plaisir aussi. Qu'on me donne l'envie, l'envie d'avoir envie, qu'on rallume ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t801-park-won-ho-x-when-conf
HEY BABY, THIS IS
Huang Seo Min
I'M BORN : 12/04/1996
ÂGE : 21
I LIVE : Nowon-Gu
WORK : Assistant au Vogue Korea
HERE SINCE : 03/07/2015
MESSAGES : 139
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Mer 2 Déc - 15:28

« Tu es magnifique ! » Je m'efforce de me répéter ses mots qui me font réellement plaisir, bien que j'aurai bien envie qu'il le répète encore et encore ... Le tendre baiser qu'il m'offre me rassure un peu, mais ce n'est pas assez pour que je me sentes réellement mieux. Non, pour cela j'ai besoin qu'il soit focalisé sur moi, et uniquement sur moi. Je ressens la nécessité qu'il m'embrasse, qu'il me serre contre lui, mais surtout qu'il me désire.
Durant le repas composé d'une entrée et d'un plat acheté tout fait, j'essaie de garder un sourire aux lèvres, de lui parler comme si de rien était, évitant soigneusement de lui parler de ce qui me chamboule tant. Néanmoins, malgré la conversation agréable que nous menons, ça ne me suffit pas. Je veux être dans ses bras et me faire chérir. Alors, aussitôt le repas terminé, je lui propose de regarder un film avant que nous ne nous installions sur le canapé. Je n'attends pas que le DVD ait démarré pour venir me blottir contre lui, ne profitant ensuite pas une seconde du film, trop occupé à faire glisser mes mains sur ses cuisses ou sur son torse, ou encore à l'embrasser.
C'est plus fort que moi, dans ce genre de situation je suis extrêmement tactile, parce que je ne supporte pas l'idée de me faire rejeter ou ignorer ne serait-ce qu'une seconde.
Il lui faut alors moins de dix minutes pour comprendre mes intentions et s'emparer de mes lèvres, ses mains se faufilant jusqu'à ma taille. Un sourire se dessine alors sur mon visage : j'ai toute son attention.

Bien que conservant une certaine tendresse, nos échanges sont plus fougueux que d'habitude. Nos langues se mêlent et se démêlent avec passion tandis que nos lèvres ne se séparent que le temps qu'il vienne embrasser mon cou, ce qui, bien sur, m'arrache d'innombrables frissons, surtout lorsque je le sens happer ma peau entre ses lèvres, la suçotant. Je ne me pose pas la question de savoir si il me marque ou non, je me laisse simplement enivrer par les sensations, pleinement satisfait de lui faire un tel effet. Mais il ne faut pas croire que cela ne va que dans un sens, au contraire. Je frémis lorsqu'il m'allonge sur le canapé et se place au dessus de moi, son bassin pratiquement collé au mien, et ne peux retenir un long soupir lorsqu'il revient me torturer, qu'il s'agisse de mon cou ou de ma bouche que je lui offre sans compromis.

Le premier bouton de ma chemise cède rapidement à la sensualité de la situation, me faisant légèrement rougir. D'habitude confiant sur mon physique que j'entretiens régulièrement, notamment mon torse que je muscle au moins une fois par semaine par un passage à la salle de sport, je crains soudainement de ne pas lui plaire. Alors, pour être sûr que ce ne soit pas le cas, je m'empare langoureusement de ses lèvres, glissant une main dans ses cheveux que j'agrippe légèrement tandis que mon autre main reste posée sur sa hanche. Je l'embrasse jusqu'à ce que le souffle nous manque et murmure contre ses lèvres « Redis moi comment tu me trouves .. ~ ».
J'ai besoin qu'il me le répète, de savoir que je lui plais, même si les baisers qu'il m'offre me font vite comprendre que bien plus que de lui plaire, je lui fais envie. J'aime cette sensation, j'aime éveiller le désire en lui, puisqu'à ce moment même, je sais qu'il ne me rejettera pas et que bien au contraire, il me veut tout à lui.

Alors, lorsqu'il me complimente à nouveau et que nos lèvres se rencontrent pour un nouvel échange passionné, je saisis ses doigts entre les miens et les guide doucement jusque sous ma chemise, ressentant l'envie brûlante de sentir sa peau contre la mienne et que ses caresses deviennent plus sérieuses. Aussi ridicule et paradoxale que cela puisse paraître, je ne me sens toujours pas prêt à coucher avec lui, en même temps, cela ne fait que quelques jours que nous sommes ensemble, et je n'éprouve pas de sentiments amoureux à son égard, mais je dois bien avouer qu'il ne me laisse pas indifférent, comme en témoignent les nombreux soupirs qui m'échappent, souvent agrémentés par de longs frissons, surtout lorsque sa main commence à parcourir mon torse.
C'est assez pitoyable, cette nécessité d'être le centre d'attention, ce besoin soudainement vitale qu'on me touche et qu'on me désire, mais je n'y peux rien, je fonctionne ainsi. Depuis environ trois ans maintenant, HyoMin m'a habitué à être consolé de cette façon, et ça marche plutôt bien. Du moins l'espace d'une nuit …
A mon tour, je fais glisser mes mains sous son haut, découvrant son dos, puis ses abdominaux que je m'amuse à redessiner du bout des doigts, l'enviant un peu sur ce point. Bien sur, je suis musclé aussi, mais quand même un peu moins .. Les boutons de ma chemise ne résistent pas longtemps à cette nouvelle étape, et son haut suit rapidement l'exemple. Nous nous découvrons peu à peu dans des caresses toujours plus langoureuses tandis que nos langues se vouent un combat des plus sensuels.

Finalement, il rompt l'échange, non pour reprendre son souffle mais pour venir embrasser mon torse, descendant lentement de plus en plus bas. Aussitôt, je glisse mes mains dans ses cheveux, frémissant et soulevant mon torse à chacun de ses baisers dans l'espoir de rester toujours en contact avec ses lippes.
Au moment où ses lèvres viennent chatouiller la zone au dessus de mon nombril, j'agrippe légèrement ses cheveux et laisse échapper un rire incontrôlable, étant de nature plutôt sensible lorsqu'on me touche à cet endroit.

« Honey ! ~ »

J'utilise ce surnom pour la première fois, y aillant déjà pensé mais ne lui ayant jamais communiqué. Je trouve ça plus sympathique que "Honnie" qui doit être un surnom que pas mal de personnes doivent lui donner ..
Je me reprends rapidement, parvenant à calmer mon rire sans trop me tortiller sous lui, puis essaie de me raisonner quant à la tournure que prennent les événements. Même si je raffole de ses caresses, je dois réussir à reprendre le contrôle sur la situation avant qu'elle ne m'échappe et que nous finissions par coucher ensemble, puisqu'il semble en avoir envie .. En même temps, il ne doit pas être habitué à ce qu'on lui résiste à ce niveau là tant il dégage de charme.

« Ce n'est pas très raisonnable ce qu'on est entrain de faire, ça ne fait qu'une semaine qu'on est ensemble .. ~ » Prenant un air faussement gêné, je cache mon visage légèrement rougit entre mes mains et déclare avant de laisser mon rire exploser dans la pièce.« Et puis je suis prude et innocent ! »

Je préfère en rire que d'aborder cela avec un air dramatique. Après tout, ce ne sont pas ses caresses ou ses baisers qui me gênent, mais la perspective de faire ma première fois comme ça, alors que je ne suis pas certain de ce que je ressens pour lui. Je n'ai vraiment pas envie de gâcher ce moment, et en rester à de simples caresses et à quelques baisers langoureux me convient parfaitement, bien que j'ai un peu peur qu'il n’interprète pas mes paroles dans ce sens, sans quoi je n'aurai pas de réel argument pour le repousser. C'est vrai, après tout la bosse qui s'est progressivement formée sous mon pantalon tout au long de nos échanges témoigne contre moi, de même que tous les soupirs que j'ai pu pousser. Et c'est quand même moi qui nous ai engagé sur ce terrain là …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t791-huang-seo-min#9706
HEY BABY, THIS IS
Park Won Ho
WORK : mannequin
I'M CRAZY ABOUT : nope
HERE SINCE : 05/07/2015
MESSAGES : 104
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Sam 5 Déc - 14:14

Contrairement à ce que j'imaginais, il répond avec envie à mes baisers et à mes caresses. Et cela ne fait qu'augmenter mon envie, je retiens encore moins mes démonstrations de plaisir.
En me mettant avec lui, j'avais conscience que ça signifiait aussi une période sans sexe, le temps que notre relation évolue. Surtout qu'il m'avait sous-entendu qu'il ne l'avait jamais fait avant car il n'avait quasiment jamais eu de copain.

C'est pour ça que je suis assez surpris de voir qu'il n'a pas l'air gêné que je le touche de manière aussi sensuelle.
Tous les boutons de sa chemise sautent un par un, suivit ensuite de mon t-shirt. Je m'acharne alors sur son torse dénudé, embrassant et pinçant sa peau entre mes lèvres.
Plus mes baisers descendent vers son bas ventre, plus je lui arrache des soupirs de plaisir, des soupirs qui ne font que m'encourager à continuer, jusqu'à son nombril, puis jusqu'à son bas ventre.

«  Honey ! »

Il me donne atrocement envie de lui.... Et plus je m'approche de son bas ventre, plus j'en oublie que nous ne sommes ensemble que depuis quelques jours...

« Ce n'est pas très raisonnable ce que l'on fait, ça ne fait qu'une semaine que l'on est ensemble... ~ »

J'arrête de défaire son jean et me redresse, me replaçant au dessus de lui. Il me rappelle à l'ordre, sans pour autant faire disparaître mon envie.
Je sais bien que ce n'est pas raisonnable... Outre le plaisir corporelle, l'acte est aussi symbolique chez un couple...

« Et puis je suis prude et innocent ! ~ »

Je suis un peu surpris d'entendre son rire éclater dans toute la pièce, mais ne peu m'empêcher de sourire.
Je me penche sur son visage et l'embrasse à plusieurs reprises avant de souffler à son oreiller :

«  Vraiment ? Pourtant tu as l'air d'avoir envie. »

Je dépose un baiser sur son oreille, calant mon bassin sur le sien. Je comprend qu'il ne veuille pas le faire maintenant... C'est encore un peu tôt, même si je dois avouer que j'en ai très envie...
Je dépose un bon nombre de baiser sur son visage avant de souffler :

« Fais moi confiance. ~ »


A peine ai je prononcé ces mots que je commence à bouger mon bassin contre le sien, soupirant de plaisir. Je viens nicher mon visage contre son cou, mouvant mon bassin d'un rythme lent et régulier contre le sien, de manière à frotter mon érection contre la sienne, frémissant de plaisir malgré nos pantalons.

Je ne peux m'empêcher d'embrasser avec envie sa gorge, accentuant progressivement mes coups de bassins à mesure que je sens mon orgasme se rapprocher.
Après un certain de nombre de coups de plus en plus brusques je finis par jouir, laissant échapper un gémissant plus rauque que les autres.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

bad boys need love too

on m'a trop donné bien avant l'envie, j'ai oublié les rêves et les mercis, toutes ces choses qui avaient un prix et qui font l'envie de vivre, et le désir. Et le plaisir aussi. Qu'on me donne l'envie, l'envie d'avoir envie, qu'on rallume ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t801-park-won-ho-x-when-conf
HEY BABY, THIS IS
Huang Seo Min
I'M BORN : 12/04/1996
ÂGE : 21
I LIVE : Nowon-Gu
WORK : Assistant au Vogue Korea
HERE SINCE : 03/07/2015
MESSAGES : 139
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Sam 5 Déc - 20:54

Laissant échapper mon rire, je retire mes mains de devant mon visage et me tais lorsqu'il cesse de défaire mon pantalon, surpris de le voir se redresser et de sentir ses lèvres se poser sur mon visage pour y déposer plusieurs baisers qui m'arrachent un léger sourire. Décidément, j'adore ses lèvres ..~
Il finit néanmoins par délaisser mon visage pour venir me chuchoter à l'oreille «  Vraiment ? Pourtant tu as l'air d'avoir envie. », ce qui me fait rougir un peu plus. Ce n'est pas vraiment de ça que j'ai envie ... Tout ce que je désire c'est son attention, c'est de savoir que je lui plais réellement, même si je sais bien que c'est assez pitoyable de n'être aimé que pour son physique, mais comment pourrait-on m'aimer pour mon caractère ?
Je n'ai pas le temps de répondre qu'il dépose un baiser sur mon oreille, mais ce n'est pas sur cela que je me concentre. En effet, c'est plutôt son bassin soudainement calé contre le mien qui me préoccupe. Au frottement de son érection contre la mienne, je ne peux retenir un gémissement, plutôt surpris qu'il entreprenne ce geste assez osé bien qu'électrisant.

« Fais moi confiance. ~ »

Devrais-je vraiment lui faire confiance ..? Il ne m'a  jamais donné de raison pour ne pas lui faire confiance, mais en même temps, il s'agit de quelque chose de vraiment important que je souhaite accorder à la personne que j'aime.. Or, pour le moment, je n'ai de tels sentiments pour personne.
Néanmoins, plus il bouge son bassin contre le mien, plus mes pensées se décrochent et mes soupirs se font nombreux. J'agrippe ses épaules, rejetant la tête en arrière en laissant mes gémissement franchir mes lèvres entre-ouvertes tandis que mes yeux se ferment. Inconsciemment, j'accompagne ses coups de bassins pour en ressentir toujours plus. Je me laisse subjuguer par le plaisir, murmurant son prénom, lui demandant parfois même d'aller plus vite. Lorsque ses coups deviennent plus brusque, je me sens soudainement proche de jouir, cela ne tardant pas à arriver, peu de temps avant lui, dans un gémissement bien plus osé que les autres.

A peine me suis-je soulagé que je cache mon visage sous mes bras, me sentant atrocement coupable d'être aussi faible face au désir qui m'envahis soudainement. Je ne devrais pas être autant avide de ses caresses, ni me laisser faire, et encore moins le laisser penser qu'il peut agir comme ça avec moi après si peut de temps ensemble .. ! Pourtant je sens bien que plus il me touche, plus j'en veux ...

« Aah ..~ Arrête, tu vas vraiment me donner envie .. C'est trop tôt ... »

Le souffle haché, j'ai du mal à articuler mes mots et à ne pas entrecouper mes phrases qui n'ont pas vraiment de sens. J'ai déjà terriblement envie de sentir à nouveau ses mains sur mon corps, et à un endroit bien particulier de ce dernier. C'est trop tôt, pourtant je me sens déjà dépendant de ses caresses et autres baisers, je n'ai pas envie que ça s'arrête, mais je ne veux pas non plus perdre ma dernière part d’innocence, la seule chose qui fait encore de moi quelqu'un de pas trop superficiel ..
Pourtant, il ne semble pas de cet avis. Il me dit que tout ira bien, que ça ne fera pas mal ... Mais ça ne change rien, je ne veux pas qu'on couche ensemble, douleur ou pas. Je ne me sens vraiment pas prêt à offrir mon corps, pas à lui, pas comme ça, mais surtout, pas maintenant.

Voilà où ça me mène d'être quelqu'un d'aussi superficiel et d'aussi pitoyable. Je suis là, sur mon canapé, avec un homme que je ne connais pas si bien que ça entrain d'embrasser mon torse, d'y passer sa langue, de me désirer, alors que tout ce que moi je désire, c'est qu'on reconnaisse mon existence, qu'on me dise que je suis plutôt beau, que je ne suis pas si raté que ça.
Plus je pense à la situation, plus ma vue se brouille de larmes, je suis à deux doigts de pleurer ... Je suis pitoyable, honteux, stupide, faible, raté.

Un sanglot m'échappe tandis que je cache mon visage sous mes bras, sentant les larmes devaler mes joues avec une certaine lenteur. Je ne veux pas le décevoir, parce que je ne veux pas qu'il me quitte, qu'on ne se voit plus, mais en même temps, je ne suis clairement pas prêt à ce qu'on couche ensemble.
Me détestant à chaque seconde un peu plus, moi et ma vie désastreuse, je ne peux m'empêcher de pleurer, relâchant toutes les émotions accumulées ces derniers temps. Je ne supporte plus ce manque de confiance en moi, ni tous ces refus, et encore moins mon boulot minable ... J'ai juste besoin de réconfort, et même quand je crois être satisfait d'en recevoir, je trouve le moyen de faire n'importe quoi et de regretter ... Comment WonHo peut-il avoir envie de quelqu'un comme moi ..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t791-huang-seo-min#9706
HEY BABY, THIS IS
Park Won Ho
WORK : mannequin
I'M CRAZY ABOUT : nope
HERE SINCE : 05/07/2015
MESSAGES : 104
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Dim 6 Déc - 11:25


Je sens son corps bouillonnant de plaisir contre le mien, qui en demande toujours plus. Sans réfléchir je l'embrasse avec envie, lui chuchotant des mots rassurant au creux de l'oreille, ayant encore envie de lui malgré mon érection tout juste soulagé.
Dans le feu de l'action, je continu de faire courir mes lèvres sur sa peau, encouragé par ses nombreux soupirs et gémissements.

Bout de quelques secondes, je sens son corps tressaillir alors qu'un sanglot s'échappe d'entre ses lèvres au milieu des soupirs. Je lève alors les yeux vers lui surpris, et le voit entrain de cacher son visage avec son bras tandis que d'autres sanglots suivent le premier.
Je me redresse, un peu surpris et vite paniqué de le voir dans cet état...

« - SeoMin.... »

Tout est de ma faute, c'est moi qui l'ai brusqué...Je n'aurais pas du faire ça... J'ai voulu aller trop vite...
Je me redresse et prend sa main pour qu'il fasse de même, lui tendant le plaid pour qu'il se couvre.
Je me sens vraiment coupable... En même temps j'ai de quoi....

« SeoMin excuse moi... Je n'aurais pas du faire ça... Ne pleure pas ce n'est rien... »


Je le prend doucement dans mes bras pour ne pas l'inquiéter, me sentant vraiment coupable de l'avoir mis dans cet état...
Il s'entête à me répéter que ce n'est pas de ma faute mais de la sienne, je n'arrive pas à être de cet avis... C'est vrai que j'ai vraiment prit sa manière d'agir pour une invitation, mais j'aurais quand même du me douter qu'au bout de quelques jours seulement... Surtout qu'il a dit ne pas avoir eu de copain avant.
Ce n'est pas toujours évident pour moi, ce genre de chose, je n'ai pas du tout l'habitude de ce genre de relation... Je n'ai jamais vraiment désiré qu'une relation devienne sérieuse avant lui, alors forcément j'ai l'habitude que les choses aillent plus vite...

Je m'en veux vraiment parce qu'il a voulu m'arrêter mais j'ai continuer en lui assurant que ça allait bien se passer...

« Ce n'est rien Seo... Je suis allé un peu vite c'est de ma faute... Tu n'as pas à m'en vouloir... Tu sais bien que de toute façon je ne te ferai jamais quelque chose dont tu n'as pas envie, mh.. ? J'ai cru que tu voulais la...
Arrête de t'en vouloir ce n'est rien... »


Je passe un bon moment à lui répéter les mêmes choses, lui assurant que ce n'est rien et qu'il n'a pas à s'inquiéter de ça...
Je m'en veux d'avoir instaurer de la gêne entre nous alors que tout allait bien...

Je le garde contre moi ainsi un long moment, caressant tendrement ses cheveux, voulant vraiment faire en sorte que ce climat de gêne ne persiste pas entre nous.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

bad boys need love too

on m'a trop donné bien avant l'envie, j'ai oublié les rêves et les mercis, toutes ces choses qui avaient un prix et qui font l'envie de vivre, et le désir. Et le plaisir aussi. Qu'on me donne l'envie, l'envie d'avoir envie, qu'on rallume ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t801-park-won-ho-x-when-conf
HEY BABY, THIS IS
Huang Seo Min
I'M BORN : 12/04/1996
ÂGE : 21
I LIVE : Nowon-Gu
WORK : Assistant au Vogue Korea
HERE SINCE : 03/07/2015
MESSAGES : 139
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Dim 6 Déc - 13:08

J'attrape la main qu'il me tend, la serrant étroitement entre mes doigts tandis qu'il me tend le plaid que je saisis afin de couvrir maladroitement mon corps. Je suis un peu surpris de sa réaction qui se fait immédiate et douce et à laquelle je ne suis pas habitué. Je le laisse me prendre dans ses bras, venant alors me blottir contre son torse nu que j'ai pourtant réellement apprécié parcourir du bout des doigts.

Il s'excuse, pourtant, je ne pense pas une seconde qu'il est en tort. Certes, il a un peu insisté pour que je me laisse faire, mais j'aurai pu refuser avec plus de convictions. J'essaie de lui dire que c'est entièrement ma faute, pourtant il ne veut rien entendre. Il me dit sans cesse qu'il est désolé, qu'il ne fera jamais rien que je ne veuilles pas, et, blottis contre lui, le visage caché contre son cou où je calme peu à peu mes pleurs, je l'écoute essayer de me rassurer, hochant parfois la tête tandis que mes mains se glissent dans son dos pour le serrer contre moi.

Je n'ai pas l'habitude qu'on me console de cette façon ... Il n'y a que HyoMin à qui je me confis, par conséquent, il est le seul à apaiser mon coeur meurtri, bien qu'il en profite presque à chaque fois pour m'avoir à lui, pour pouvoir toucher mon corps et inversement en me disant qu'ainsi j'oublierai mes problèmes, ce qui ne marche en réalité que le temps que cela dure. Mais la façon dont WonHo me console, aussi différente soit-elle, me rassure. Je n'ai pas l'impression de n'être qu'un corps dénué de volonté et d'espoir, mais plutôt une personne, une âme que l'on aime, que l'on veut chérir comme un être précieux, et ça fait vraiment du bien de se sentir considérer comme quelqu'un d'important.

Je passe un long moment dans ses bras à profiter de ses caresses sur mes cheveux, laissant mes pleurs se calmer et mes larmes cesser de couler. Je ne dis plus rien et écoute seulement les mots réconfortants qu'il me chuchote, rassuré et apaisé. Je me suis rarement senti autant en sécurité dans les bras de quelqu'un. Je déteste montrer mes faiblesses, mais étrangement, la réaction de WonHo me fait du bien, et je ne regrette presque pas de m'être mis à pleurer. Moi qui pensais que seulement le désire d'une personne envers moi pouvait me consoler, j'avais tort. Cette étreinte, ces caresses douces et attentionnées, ces mots chuchotés ... C'est tellement agréable ...

Je profite encore un moment de tout cela, le temps d'être sur de ne pas me remettre à pleurer, puis relève la tête vers lui, glissant une main dans ses cheveux pour lui montrer que je ne lui en veux pas le moins du monde.

"Won Ho, ce n'est vraiment pas ta faute, c'est la mienne, et je ne t'en veux pas du tout, vraiment. Je voulais te faire de l'effet, je voulais que tu me regardes et que tu ais envie de moi ... J'avais vraiment envie que tu ne veuilles que moi, alors tu n'y es pour rien ... C'est égoïste, je sais, mais .. c'est plus fort que moi ... J'ai besoin de savoir que je te plais .."

Sentant mes yeux redevenir humides, je repose ma tête contre son épaule, resserrant doucement mon étreinte. Je n'ai jamais aimé me confier sur mes échecs, voyant cela comme une faiblesse impardonnable, mais ce soir, j'ai envie de lui en parler. J'ai besoin qu'il sache pour espérer qu'il ne m'en veuille pas trop d'être si égoïste et qu'il me comprenne. J'ai la sensation qu'il peut me comprendre, même si rien ne me le garantie et que j'ai toujours un peu peur qu'il me rejette pour m'être "servi" de lui, je me sens prêt à lui parler de ça. Il se montre tellement rassurant que je suis poussé à me justifier.

"Je ... J'ai passé un casting, et ça a été un échec de plus ... Ça m'a complétement démoralisé, je me sens en-dessous de tout en ce moment... A chaque fois c'est pareil ... Et quand c'est comme ça, c'est comme un besoin, je veux qu'on me remarque, j'ai besoin de croire qu'on peut me trouver attirant. C'est pitoyable, je sais, mais c'est le seul moyen que j'ai trouvé de garder la tête haute ... Mais j'ai vraiment aimé que tu m'embrasses comme ça, que tu me touches ... J'aime énormément les moments qu'on passe ensemble, c'est juste que je ne me sens pas prêt à aller plus loin pour le moment. J'espère que tu ne m'en veux pas trop d'être aussi égoïste ... "


Sans que je ne m'en rende vraiment compte, je resserre mon étreinte sur son corps et enfouie mon visage contre son épaule, comme si je voulais m'y cacher. Inconsciemment, j'espère qu'il va continuer à me rassurer comme il l'a fait jusqu'à présent et qu'il ne va pas me rejeter. Ca m'a fait tellement de bien qu'il agisse ainsi avec moi, je me suis sentie encore plus vivant que lorsque je le laisse, lui ou HyoMin, me toucher et me désirer. C'est tellement plus rassurant de l'entendre chuchoter à mon oreille tandis qu'il me caresse les cheveux. Plus le temps passe, moins je peux me passer de lui, oui, je l'apprécie de plus en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t791-huang-seo-min#9706
HEY BABY, THIS IS
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

Catch me if you can

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Ecole de Catch
» catch
» Les secrets du catch - le livre
» Fini le catch sur NT1 ?
» Documentaire sur le catch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUCK MY KISS. :: #seoul city. :: #NOWON-GU ✖ NORD. :: #LES RESIDENCES. :: #HUANG SEO MIN ✖ DUPLEX.-