AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'OUBLIEZ PAS LE RECENSEMENT MES LAPINS !!
N'OUBLIEZ PAS DE RECENSER VOTRE AVATAR DANS LE BOTTIN PLEASE.
LA 1ERE PHASE DE LA MAJ A ETE FAITE : VENEZ EN PARLER ICI.

Partagez | 
 

 Retrouvailles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HEY BABY, THIS IS
Park Won Ho
WORK : mannequin
I'M CRAZY ABOUT : nope
HERE SINCE : 05/07/2015
MESSAGES : 104
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Lun 31 Aoû - 10:33


Retrouvailles...
..
Park Won Ho & Yoon Ae Ran

Un soir, comme beaucoup d'autres, je rentre tard chez moi, au beau milieu de la nuit. Comme presque toujours, je suis sorti après mon travail pour me détendre et éviter de me retrouver ici seul. Je n'aime pas la solitude.... C'est ça qui me pousse à mener une vie pareille, une vie qui m'est également permise depuis que l'on m'a proposé ce poste de mannequin à Vogue Korea... Comme souvent aussi, j'ai un peu bu, mais rien de bien méchant, pas de quoi me mettre dans un état second et pas assez pour ne pas être capable de rentrer chez moi seul...

Ce soir lorsque je rentre dans mon appartement, celui ci est plongé dans le noir et l'horaire doit tourner autour de 4h du matin...
Par réflexe, j'allume la lumière, déposant en même temps ma veste sur meuble d'entré avant de me diriger au salon.
Mais lorsque je pose un pied dans celui-ci, mon cœur manque subitement un battement lorsque mon regard se pose sur une silhouette anormalement présente ici... Je recule d'un pas en arrière sous la surprise, ayant sursauté de manière visible, tandis que je détaille expressément la personne qui s'est introduite ici.
Cependant je réalise qu'il s'agit de quelqu'un que je connais... Que je connais même très bien, même si cela fait un long moment que je ne l'ai pas revu. Ae Ran...
Un soupir m'échappe pour évacuer le choc. J'ignore si je suis agréablement ou désagréablement surprit... Je me souviens d'elle comme si c'était hier, lorsque nous avons partagé notre cauchemars quotidien, lorsque nous avons vécu dans le même appartement de misère, ces nombreuses fois ou nous nous sommes soutenus mutuellement...
Je crois bien qu'elle est la seule personne dans cette ville à m'avoir connu dans ma vie d'avant et à pouvoir dire à quel point j'ai changé... D'ailleurs je me demande si elle est au courant de tout aujourd'hui... De la manière dont ma vie a changé. Si elle est ici, la connaissant, c'est sûrement le cas... La revoir me remet en face à face avec mon ancienne vie, mais surtout avec qui je suis vraiment...
Je mentirais si je disais qu'elle nz m'a manqué... Pourtant c'est moi qui est peu à peu coupé les ponts tandis que nous parvenions chacun de notre côté, à sortir la tête de l'eau... Je ne voulais pas qu'elle me voit changer... Nos chemins avaient prit des orientations différentes...

Mais j'imagine que si elle se trouve ici, dans mon salon, après être sûrement entré par effraction, elle ne doit pas être du même avis que moi, ou de la même lâcheté à voir...

Après un long moment de silence à l'observer, je finis par souffler : "Qu'est ce que tu fais ici...? »


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

bad boys need love too

on m'a trop donné bien avant l'envie, j'ai oublié les rêves et les mercis, toutes ces choses qui avaient un prix et qui font l'envie de vivre, et le désir. Et le plaisir aussi. Qu'on me donne l'envie, l'envie d'avoir envie, qu'on rallume ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t801-park-won-ho-x-when-conf
HEY BABY, THIS IS
Yoon Ae Ran
I LIVE : GWANAK-GU
WORK : Garde du Corps de Hwang Jayden
HERE SINCE : 15/07/2015
MESSAGES : 83
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Mar 1 Sep - 14:28


Retrouvailles...
Park Won Ho & Yoon Ae Ran

On me disait froide… et coincé. Et peut-être que j'étais effectivement comme ça, un peu. Mais ça ne voulait pas dire que je ne m’inquiétais pas, ou que je ne prenais rien à cœur. Seulement je ne le montrais pas, je le gardais pour moi. Je ne m'exprimais pratiquement jamais. Mais là j'étais… pas fâché. Pas en colère, non ça m'en prenait tellement plus pour être en colère, j'étais… frustrée? Frustrée et inquiète à la fois… je suppose?

Je m'explique. Je connaissais Won Ho depuis un moment. Depuis… assez longtemps, en fait. Nous avions vécu des années toutes sauf facile, ensemble, dans ce petit appartement qui était à peine assez grand pour nous deux. Je sortais tout juste de l'orphelinat et lui arrivait de Busan… Je n'étais pas du tout ce que j'étais aujourd'hui. Je n'étais pas aussi confiante, je ne savait pas grand-chose de ce que c'était que de vivre par soi-même. Je ne savais pas grand-chose de la vie tout cours, en fait, dans ce temps là. J'étais peut-être un peu naïve, même. Pas que tout avait été facile à l'orphelinat… non, juste que tout avait été… différent. Bref, heureusement, mon chemin avait croisé celui de Won Ho et avec les difficultés de la vie, qui nous pesaient tous les deux, nous étions finalement devenus assez proche… Puis ensuite ça a débloqué. Pour lui et pour moi et on continuait de se donner des nouvelles jusqu'à ce qu'un jour il ne réponde tout simplement plus à mes coups de fil… Ça faisait un  moment, que tout ça était arrivé et pour une raison, j'en avais eu marre. Lui n'avait probablement rien pour se rappeler de moi, mais à chaque fois que je le vois dans une pub ou dans un magazine, je ne peux m'empêcher de penser à ces années-là. Et à ce qu'il était avant que tout ça ne lui arrive… je ne lui parlais plus, mais je savais qu'il avait changé. Enfin, il devait avoir changé… sinon pourquoi il aurait voulu coupé les ponts? J'avais été là pour lui, pendant longtemps et vice-versa. Puis bon… il était une célébrité, maintenant. Les gens en parlent, des célébrités.

Alors me voilà. Parce que ces temps-ci j'avais ces élans de nostalgies incompréhensibles et parce que je ne prenais tout simplement pas qu'on m'ignore. Et parce qu'il était temps que quelqu'un lui dise ses quatre vérités, à ce mec!

J'étais là, assise dans le noir, les jambes croisés alors qu'il entrait. Comment j'étais entré sans les clés? Voyons. Par qui vous croyez que j'ai été entraîné..?

Il me fixa quelque seconde, après avoir allumé la lumière, et je le fixais aussi, sans un mot.

- Qu'est ce que tu fais ici...?

Je me levai, alors qu'un sourire en coin se forma sur mon visage.

- Oui moi aussi je suis contente de te voir!

Dis-je sarcastiquement, en penchant ma tête sur le côté.

Je pris alors l'initiative de visiter son appartement, regardant autour.

- Alors ça paie bien, se tenir devant les caméras, dit-donc…

Puis je posai mon regard sur lui, à nouveau.

- Et pourtant, je peux honnêtement te dire que la célébrité ne te vas pas bien du tout, Wonnie!

Je l'appelais comme ça depuis toujours et ce n'était pas aujourd'hui que j'allais arrêter… bref, je le regardais, un sourire sur le visage, un sourire tout sauf sincère. Un sourire passif-agressif, peut-être… Puis dans un sens, malgré le fait que je détestais tout contact humain, j'avais envie de lui faire un câlin parce que j'étais heureuse de le voir et dans un autre, j'étais trop… frustrée après lui et son comportement que j'avais vue aller, même si je ne me tenais pas avec lui depuis un moment. Hey, des secrets, il n'y en a pas tellement, lorsqu'on est célèbre.


AVENGEDINCHAINS

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

A person usually has two reasons for doing something: a good reason and the real reason.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Retrouvailles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arios et Chaos - les retrouvailles
» 2x03 - School Reunion (L'École des retrouvailles)
» Retrouvailles
» Retrouvailles familiales
» Retrouvailles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUCK MY KISS. :: #seoul city. :: #GANGNAM-GU ✖ CENTRE. :: #LES RÉSIDENCES.-