AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'OUBLIEZ PAS LE RECENSEMENT MES LAPINS !!
N'OUBLIEZ PAS DE RECENSER VOTRE AVATAR DANS LE BOTTIN PLEASE.
LA 1ERE PHASE DE LA MAJ A ETE FAITE : VENEZ EN PARLER ICI.

Partagez | 
 

 Just another one ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HEY BABY, THIS IS
Park Won Ho
WORK : mannequin
I'M CRAZY ABOUT : nope
HERE SINCE : 05/07/2015
MESSAGES : 104
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Mer 8 Juil - 22:19


Just another one ?
..
© crédits des gifs.
Park Won Ho & Huang Seo Min

Après avoir vérifié le col de ma chemise blanche, j'entrais dans le bâtiment d’où s'échappaient les boum de la musique. Comme souvent, j'arrivais seul, conforté dans l'idée que je trouverai forcément quelqu'un avec qui passer ma soirée une fois à l’intérieur, amis ou nouvelle conquête...  

Après avoir payé mon entré, je vais m'installer au bar comme à mon habitude et commande une bière pour commencer doucement cette nuit. Ce soir, je n'ai pas choisi une des boites les plus huppées, juste une banale ou je ne suis pas encore allé souvent pour le moment, histoire de ne pas recroiser d'anciennes « compagnes ».
Une fois ma boisson servie et payée, je balaie les alentours du regard pour un petit repérage. Je ne remarque pour le moment personne à mon goût, ni personne que je ne connaisse. Tant pis, j'attendrais un peu...  De toute façon il est encore tôt, à peine 22h, mais je commençais à m'ennuyer chez moi alors je suis venu...

Reportant mon attention sur mon verre, je glisse une main dans mes cheveux actuellement blond méchés de rouge, couleur que j'affectionne particulièrement, afin de m'assurer que ces derniers sont bien en place.
Quelques personnes commencent à oser se lever pour bouger timidement leurs corps au rythme de la musique. Pour ma part je ne danse pas trop... Déjà car je ne vais pas y aller seul, puis je ne pense pas être des plus doué... Enfin bref, il faut mieux qu'on m'y entraîne ou alors que ce soit mon dernier recours pour que je me lance.

Je reste environs 30 minutes seul à siroter ma boisson, la finissant rapidement faute de n'avoir rien à faire, entre quelques coups d’œil à mon iphone. J'adopte volontairement une position et une attitude décontractée pour donner une impression plus abordable. Mais je n'aperçois aucune jeune femme pointer... Il y a des soirs comme ça...
Je songe à ma coiffure qui peut donner un air carrément déjanté, et qui peut repousser... Après tout, les femmes préfèrent les homme aux apparences de gentleman, non ? Mais bon, il se trouve que cette coupe à l'origine pour mon travail, et bien je l'apprécie bien...

Encore un coup d’œil à mon écran, 50 minutes depuis mon arrivé... Je commence à me lasser... Les quelques belles filles présentes sont accompagné par des amis masculins...
Je soupire légèrement et commande un cocktail un peu fort au barman.
C'est alors que je remarque, un peu plus loin que moi, accoudé au bar, un jeune quelque peu... étrange ? Non je dirai original plutôt. Grand, avec de longues jambes, des traits délicats et mignons, un style des plus original, des cheveux décolorés, l'air entretenu... En résumé ce qui me plaît chez la gente féminine...  Je reste alors un moment, accoudé au bar à l'observer sans aucune discrétion. Si il le remarque tant mieux.
Je ne vais pas avec les hommes en principe. Cela a du m'arriver une fois ou deux, trois maxi, sous l'effet de l'alcool. Mais lui, il faut avouer qu'il est plutôt pas mal ! Je jette un dernier regard aux filles présentes et reporte de nouveau mon attention sur lui, nos regards se croisant à ce moment la. Sans doute à t-il remarqué mon insistance. Je dois avouer qu'il est plutôt plaisant, sans doute à cause de son air efféminé. Vu son style, je dirais même qu'il est gay. Un peu stéréotypé sûrement mais il faut bien dire ce qui est. Et puis après tout, pourquoi ne pas tester ?

Après une hésitation je me lève, embarquant mon verre avec moi et viens me caler à côté de lui tandis qu'il s'apprête à payer, interrompant ainsi l'échange entre lui et le barman.

«  - Je m'en occupe, c'est moi qui offre. ~ »


Je sens son regard surprit se poser sur moi alors que je m'occupe de payer moi même son verre, réalisant que je viens de faire une entrée plutôt remarquée ! Reste à savoir si cela lui a plus ou non. J'attends que le barman parte et me tourne vers lui, un sourire en coin aux lèvres, sans me sentir spécialement gêné.

« Salut, ça va ? Tu t’appelles comment ? Je ne t'ai jamais vu avant... »

Je lui sors ces trois phrases basiques, cherchant juste à accrocher la conversation sans même me soucier de savoir si je l'ai déjà vu auparavant ou non. Au moins vu que je lui ai payé son verre il se sentira peut être moins de partir.


Dernière édition par Park Won Ho le Mar 14 Juil - 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t801-park-won-ho-x-when-conf
HEY BABY, THIS IS
Huang Seo Min
I'M BORN : 12/04/1996
ÂGE : 22
I LIVE : Nowon-Gu
WORK : Assistant au Vogue Korea
HERE SINCE : 03/07/2015
MESSAGES : 139
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Mer 8 Juil - 23:06


Just another one ?
..
© crédits des gifs.
Park Won Ho & Huang Seo Min

21h56. Cela faisait au moins la dixième fois que je regardais l'écran de mon Iphone en mois de cinq minutes, il fallait croire que mon ennuie était des plus conséquent !
Affalé sur mon canapé à regarder un programme télévisé qui ne m'intéressait absolument pas, je me demandais bien à quoi je pourrai passer ma soirée. Aucun de mes amis n'était disponible ce soir. L'un était trop occupé par sa carrière d'idole, l'autre avait rendez-vous avec son dessin-animé favori pour une soirée spéciale, tandis que les rares autres, et bien ... je n'avais tout simplement pas envie de les voir. Ce n'étaient pas vraiment des amis, plutôt des connaissances avec qui je faisais mine de bien m'entendre histoire d'avoir quelques relations qui pourraient m'être utiles, du moins, c'est ce que j'espérais.

22h01. Je poussais un long soupire et éteignisla télé. Je ne pouvais définitivement pas allé dormir de sitôt ! Certes, je devais travailler d'assez bonne heure le lendemain, mais apporter le café à l'un de ses pourris prétentieux de mannequins n'était pas la tâche la plus physique que je connaisse. Bon, si, ils avaient le don de me faire courir dans tous les sens sans jamais être content, mais quoi qu'il en soit, j'étais bien décidé à profiter de ma soirée, quitte à le regretter un peu le lendemain à cause de la fatigue qu'une éventuelle sortie occasionnerait. C'est donc d'un pas décidé que je me dirigeais à l'étage, et plus précisément, jusqu'à la salle de bain où je passais bien une demi-heure à me pomponner, prenant soin d'appliquer quelques produits sur ma peau, coiffer mes cheveux argentés dans une pagaille organisée, souligner mon regard d'un fin trait d'eye liner noir, avant de choisir une tenue qui mettait en valeur mon corps svelte et élancé. Un slim noir accentuait la finesse de mes jambes, tandis qu'un t-shirt blanc et fluide couvrait mon torse, lui-même surmonté par une veste plutôt classe et noire. Un dernier coup d’œil dans le miroir, et je décidais d'agrémenter ma tenue d'un foulard blanc aux divers motifs noirs, mon favori. Me voilà donc fin prêt à débarquer dans l'un des nombreux bars de nuit qui peuplaient la capitale.

Avec ce look de tombeur, on aurait pu croire que je cherchais à draguer pour ne pas finir la soirée seul, pourtant, ce n'était absolument pas le cas. Je faisais simplement très attention à mon apparence, et ce depuis toujours. Après tout, il fallait que je me tienne digne de mon objectif : devenir mannequin.

A peine une demi-heure plus tard, et quelques bus de ville empruntés, je me retrouvais enfin au lieu convoité. Ce n'était pas l'endroit le plus fréquenté par les célébrités, et c'était tant mieux. Je n'avais pas envie de passer la soirée entouré de ces prétentieux de modèles qui avaient tout réussi, j'avais eu ma dose depuis le début de la semaine ! Habitué à venir ici, j'entrais sans problème après avoir payé, puis me dirigeais vers un coin du bar. J'appuyais mes avants-bras sur ce dernier et saluais le serveur d'un sourire. Sans dire que je le connaissais bien, je le connaissais. Je faisais parti de sa clientèle régulière, il avait donc apprit à savoir quoi me servir lorsque j'arrivais.
Il ne tarda pas à m'apporter un verre de Mojito bien frais et sans alcool; je détestais commencer une soirée par ce liquide âcre qui me brûlait la gorge à coup sûr et que je ne supportais qu'à petite dose.

Comme je me plaisais à le faire, je sirotais lentement ma boisson tout en observant les gens se trémousser au centre de la pièce, bougeant leur corps au rythme de la musique répétitive mais entraînante. J'adorais passer des heures à observer chacun d'entre eux, bien que je les critiquais souvent intérieurement. C'était sans doute par crainte que quelqu'un ne fasse de même que je ne m'aventurais presque jamais sur la piste, préférant rester simple spectateur.

Néanmoins, alors que je détournais le regard de l'autre côté du bar, j’aperçus un autre spectateur dont le visage ne m'était pas inconnu. Contre toute attente, ce dernier n'observait pas la salle comme je le faisais, mais moi. Nos regards venaient de se croiser, et le sien se faisait particulièrement insistant.
Rapidement, je le vis se lever et soupirais donc intérieurement avant de me retourner vers le barman, m'apprêtant à payer ma consommation pour rejoindre un autre pan de la pièce. Je n'étais pas d'humeur à discuter, j'avais plutôt envie de rester tranquille, ou avec un ami, si jamais l'un d'eux daignait pointer le bout de son nez. Je n'eus cependant pas le temps de trouver l'argent dans ma poche qu'une main se posa sur le comptoir, laissant une certaine somme, tandis qu'une voix basse et suave se dressait à côté de moi.

" - Je m'en occupe, c'est moi qui offre. ~ "

J'arquais immédiatement un sourcil en direction du nouvel arrivant, surpris par ce comportement digne de ces vantards de riches. D'ailleurs, il ne me fallut qu'un regard pour savoir avec exactitude où j'avais bien pu voir ce jeune homme plutôt bien foutu. C'était encore un de ces mannequins, ceux que je méprisais profondément tant j'enviais leur place. Sur le moment, son nom ne me revint pas, mais j'étais cependant certain de ne pas me tromper sur son occupation principale. Il tenta un sourire en coin dans ma direction lorsque le barman s'en alla pour encaisser son dû, ce qui me fit discrètement lever les yeux au ciel. Je ne lui avais rien demandé moi !

« - Salut, ça va ? Tu t’appelles comment ? Je ne t'ai jamais vu avant... »

Tiens, encore l'un de ces dragueurs. Je devais l'avouer, il était plutôt pas mal du haut de ses un mètre quatre-vingts environ, dans sa chemise blanche plutôt classe qui contrastait avec ses cheveux teints en blond et agrémentés de rouge, mais il n'empêche que je ne recherchais personne, et surtout, que je n'avais aucune envie de m'encombrer d'une présence aussi lourde que celle-ci s'annonçait l'être. Et puis c'était quoi ces clichés du dragueur de première ?

" - Oh, vraiment ? Peut-être parce que je cherchais à ne pas être vu. Et je pouvais très bien payer mon verre tout seul."

Sans plus de cérémonie, je me décidais à partir, ayant repéré un canapé de libre à quelques dizaines de mètres de là. Je n'attendis pas de réponse et me mis en marche sous le regard amusé d'un ou deux clients qui se trouvaient non loin de la scène lorsque celle-ci s'était produite.

Sérieusement, comme si j'étais un garçon aussi facile ! Je n'étais pas du genre à me lasser draguer de la sorte, surtout lorsque je n'étais pas d'humeur, et j'espérais qu'il ne tente pas de le découvrir. Je méprisais déjà assez ce type de personne et devais les supporter à longueur de temps au travail, ce n'était pas pour qu'ils empiètent sur ma vie privée et mes rares moments de détente !



Dernière édition par Huang Seo Min le Mar 14 Juil - 22:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t791-huang-seo-min#9706
HEY BABY, THIS IS
Park Won Ho
WORK : mannequin
I'M CRAZY ABOUT : nope
HERE SINCE : 05/07/2015
MESSAGES : 104
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Jeu 9 Juil - 22:23


Just another one ?
..
© crédits des gifs.
Park Won Ho & Huang Seo Min

" - Oh, vraiment ? Peut-être parce que je cherchais à ne pas être vu. Et je pouvais très bien payé mon verre tout seul."

J'arque légèrement un sourcil, moi même amusé par son répondant et l'observe partir pendant quelques secondes avant de m'élancer à sa suite pour le suivre. Elles finissent toutes par céder avec un peu d'insistance, alors pourquoi pas lui ? Et puis si il peut animer un peu ma soirée...
Sans gêne, je choisi de m'installer à côté de lui sous son regard excédé. En même temps, ce n'est pas avec de la timidité que l'on fait des rencontres dans ce genre de lieux... ! Et puis si ce n'est pas pour rencontrer des gens à quoi bon venir seul ? On ne va pas se mentir, il est rare de venir seul comme ça sans raison. C'est bien connu. Les solitaires sont souvent  à la recherche de nouvelles rencontres dans ces endroits de nuit. Continuant de sourire légèrement, je déclare d'un air naturel :

«  - Oh désolé de t'avoir intimidé, ce n'était pas mon but. »


Le coup de mettre l'autre dans la position du timide qui refuse de parler par peur, ça a tendance à marcher. Surtout lorsque je prend soin d'adopter une attitude « rassurante » en ne me tenant pas trop prêt, avec un léger sourire et un air amical.

Je lui jette de nouveau un regard, m'attardant un peu sur ses traits. Il a vraiment l'air du gars qui passe des heures devant son miroir avec cette apparence parfaite ! C'en est presque ridiculement amusant. Par contre je ne vais pas cacher que je le trouve plutôt pas mal. Ça me fait un peu bizarre de draguer un garçon quand même... ! Mais bon sa manière de m'envoyer balader m'a donné envie d'insister rien que pour l'embêter.

D'un air décontracté, j’enchaîne :

« - Mais tu es venu seul non ? Moi aussi. Dans ce cas pourquoi pas faire connaissance ? Sinon je ne vois pas trop l'intérêt de venir ici seul. »


Je l'observe, un peu curieux de sa réaction, continuant de le détailler. J'ai un peu du mal à définir son âge... Ses traits lui donne un air vraiment enfantin ! Mais son corps trahit cette première impression. En effet il est plutôt grand et malgré sa bouille, on peut voir qu'il est un peu plus âgé que ce que son visage renvoie. Je détaille également sa tenue, retenant son style assez décalé et manquant plutôt de virilité. Franchement j'aurais vraiment du mal à le croire si il m’annonçait qu'il était  hétéro, car il loin d'en avoir l'air.

Je me demande vite fait si je ne l'ai pas déjà aperçu quelque part mais ne m'attarde pas plus que ça sur la question, n'ayant aucun souvenir clair ni aucun doute persistant.

Le volume de la musique monte d'un cran dans le club, annonçant que l'ambiance commence à décoller, tandis que d'autres danseurs rejoignent les premiers avec moins d'hésitation.  

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

bad boys need love too

on m'a trop donné bien avant l'envie, j'ai oublié les rêves et les mercis, toutes ces choses qui avaient un prix et qui font l'envie de vivre, et le désir. Et le plaisir aussi. Qu'on me donne l'envie, l'envie d'avoir envie, qu'on rallume ma vie.


Dernière édition par Park Won Ho le Mar 14 Juil - 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t801-park-won-ho-x-when-conf
HEY BABY, THIS IS
Huang Seo Min
I'M BORN : 12/04/1996
ÂGE : 22
I LIVE : Nowon-Gu
WORK : Assistant au Vogue Korea
HERE SINCE : 03/07/2015
MESSAGES : 139
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Ven 10 Juil - 10:53


Just another one ?
..
©️ crédits des gifs.
Park Won Ho & Huang Seo Min

J'eus à peine le temps de m'asseoir que je l'aperçu faire de même du coin de l’œil. Un léger sourire étirait ses lèvres charnues, tandis qu'il semblait entièrement détendu, pas le moins du monde gêné ou anxieux de s'introduire ainsi dans mon espace personnel. Quoi qu'il ne se tenait pas non plus trop proche, et heureusement !
Cet inconnu avait le don de m'exaspérer, moi qui comptais passer une soirée de détente à siroter quelques verres, je me retrouvais collé par ce garçon qui, malgré son charme, n'arrangeait rien à mon humeur lassée. D'autant plus que ses mots ne m'aidaient pas à me montrer plus amical.

«  - Oh désolé de t'avoir intimidé, ce n'était pas mon but. »

Certes, il ne se montrait pas arrogant, voir même compatissant avec son ton "rassurant", mais je n'appréciais tout de même pas la remarque. Je n'aimais que l'on me fasse passer pour la victime, pour le garçon timide qui n'ose rien faire par peur d'être jugé ou de se faire remballer. Je n'aimais pas que l'on puisse deviner mes faiblesses que je m'efforçais pourtant de cacher.
Son léger sourire me tapait sur les nerfs, si on ajoute à cela le fait qu'il ne cessait de me détailler, me mettant presque mal à l'aise malgré que je n'en montrais rien. Je n'étais pas sans savoir que mon look faisait toujours un certain effet, qu'il soit négatif ou positif.
Bien qu'il ne soit plus rare de nos jours de voir des hommes prendre soin de leur apparence, cela attirait toujours le regard. C'était un peu mon but d'un sens, depuis toujours, je voulais attirer le regard des autres, qu'on envie mon charme, qu'on me repère pour m'afficher à la une de tous les magazines, élargissant ainsi mon champs d'influence. Cependant, rien n'y faisait jamais, et surtout pas en soirée.

Les seuls à me remarquer étaient soit ces femmes à la recherche d'un compagnon romantique, soit ses hommes avides de se trouver un coup d'un soir, ce dont je soupçonnais le garçon assit à ma gauche. La gente féminine ne m'attirait pas le moins du monde, ce qui n'était pas le cas des beaux hommes qui me faisaient un certain effet. Pourtant, je ne voulais pas tester le concept de la nuit de folie avec un inconnue. Jusqu'ici, personne n'avait vraiment découvert mon corps, et je ne comptais pas gâcher cela pour quelques heures d'amusement qui ne rimeraient à rien.

Tandis que je perdais progressivement mon regard dans le vide, il enchaîna, me sortant de mes pensées.

« - Mais tu es venu seul non ? Moi aussi. Dans ce cas pourquoi pas faire connaissance ? Sinon je ne vois pas trop l'intérêt de venir ici seul. »

Bien qu'agacé par sa tentative d'approche, je daignais afin poser mon regard sur lui afin de l'observer plus en détail. Il possédait vraiment tout de l'homme irrésistible qui ne devait pas être habitué à ce qu'on lui résiste. Ni même de celui qui venait pour être seul, pour laisser son esprit s'évader des lourdes journées de travail. Un visage charismatique, un sourire doux qui contrastait avec son regard curieux et plutôt intéressé. Il était élégamment vêtu, autre détail qui renforçait le cliché du parfait Dom Juan.

" - Pourtant il y a un intérêt à venir ici seul. On peut profiter de la musique et de sa boisson sans être dérangé par les conversations d'autrui. Mais quelque chose m'intrigue ... "

Je laissais un court silence s'installer en le regardant. Décidément, son regard ne faisait que me détailler, qu'il s'agisse de mon visage poupin ou de ma tenue quelque peu déjantée. Qu'attendait-il de moi ? Que je me mette à lui déballer ma vie, qu'on l'on se trouve des points communs qui, j'en étais certain, n'existaient pas, et que l'on se saute mutuellement dessus ? Très peu pour moi. Je n'aimais pas parler de moi, et surtout pas à des inconnus.

" - Si tu ne trouves aucun intérêt à venir dans ce genre d'endroit seul, pourquoi n'es-tu pas accompagné ? "

Bien vite, je regrettais ma question. Sans le vouloir, j'avais engagé la conversation, et je risquais donc de me coltiner cet homme un moment. Je n'étais vraiment pas d'humeur à parler, et pas à un mannequin. Je voulais juste me détendre en buvant un verre tout en regardant la foule se déhancher sur la musique qui se faisait de plus en plus fort.

D'ailleurs, cette pensée fit germer une idée dans mon esprit. S'il me faisait le coup du "pour faire connaissance justement", ou du "mais je suis accompagné là" en réponse à ma question, je n'avais qu'à lui proposer de faire connaissance sur la piste de danse. Ainsi, je pourrai rapidement mimer me perdre au milieu des danseurs et filer en douce. Cela écourterait ma soirée, certes, mais je n'avais pas le cœur à "faire connaissance", en réalité, j'étais bien trop timide pour ça, mais il ne fallait surtout pas que je le montre, préférant cacher ce défaut derrière une certaine arrogance.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t791-huang-seo-min#9706
HEY BABY, THIS IS
Park Won Ho
WORK : mannequin
I'M CRAZY ABOUT : nope
HERE SINCE : 05/07/2015
MESSAGES : 104
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Mar 14 Juil - 23:35


Just another one ?
..
© crédits des gifs.
Park Won Ho & Huang Seo Min


" - Pourtant il y a un intérêt à venir ici seul. On peut profiter de la musique et de sa boisson sans être dérangé par les conversations d'autrui. Mais quelque chose m'intrigue ... "

J'appuie mon coude sur le dossier du canapé afin de pouvoir appuyer ma mâchoire contre mon poing, légèrement tourné vers lui, un peu pensif, attendant qu'il termine sa phrase. A priori je ne me suis pas dirigé vers la bonne personne ce soir. Rien que son ton dédaigneux des le premier échange, et sa manière d'être sur la défensive comme ça le montrent...
Mais bon ce n'est pas comme si j'avais eu l'embarra du choix ce soir... En tout cas lui n'a pas l'air prêt à faire connaissance. J'en ai presque envie de lui dire de se calmer et que je ne vais pas lui sauter dessus comme ça, tant il a l'air coincé. C'est vrai quoi, ce n'est pas parce que je viens un peu draguer que je vais le violer.
En plus de ça, si ce n'est pas pour danser, la boite de nuit c'est pour faire connaissance, on ne va pas se mentir...

" - Si tu ne trouves aucun intérêt à venir dans ce genre d'endroit seul, pourquoi n'es-tu pas accompagné ? "


Pour le coup il n'a pas tord. Surtout que je ne vais pas lui sortir que je suis venu dans le but de rencontrer quelqu'un sinon il va sûrement  se braquer encore plus vu son attitude actuelle.
Heureusement, j'ai l'habitude de faire passer ce genre de situation. Et puis du peu que je peux voir, mieux vaut ne pas me montrer trop entreprenant avec lui, il aurait vite fait de décamper. Et puis de toute façon, forcer les gens, ce n'est pas non plus mon but.

Je souris légèrement et répond avec un haussement d'épaule, toujours légèrement tourné vers lui :

"- Je me socialise."
je marque une petite pause avant d’enchainer un peu plus sérieusement : "Non plus sérieusement, j'espérai retrouver des amis, mais ça n'a pas pu se faire en fait..."

Je continu de l'observer afin de me montrer enclin à continuer la conversation. Après tout ça peut être amusant d'essayer de le faire craquer si il est réticent. Même si je doute de pouvoir finir la nuit avec lui. Il n'a pas l'air de ce genre la. Dommage, je n'ai sincèrement pas envie de me retrouver seul dans mon appartement... Il a beau être des plus confortable, je le déteste parce que je ne supporte pas y être seul. Je trouve cela tellement oppressant...

Enfin, autant profiter d'être ici et m'amuser un peu avec ce gamin afin de faire passer ma soirée pour le moment.
Je réfléchis à un bon moyen de continuer la conversation en m'abstenant de porter mon verre à mes lèvres tant qu'il ne s'est pas détendu et fini par ajouter :

" - Au fait, j'aime bien ton style. ~ Tu as quel âge ?"

Je ne mens pas vraiment en disant ça. C'est vrai que même si je ne porterai sûrement jamais quelque chose d'aussi peu viril, sa tenue reste toute de même bien choisi et de bon goût, pour un gay.  
Quant à son âge, c'est une question qui me trotte dans la tête à présent... J'ai franchement du mal à le définir, donc autant l'interroger. J'espère au moins qu'il est majeur !

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

bad boys need love too

on m'a trop donné bien avant l'envie, j'ai oublié les rêves et les mercis, toutes ces choses qui avaient un prix et qui font l'envie de vivre, et le désir. Et le plaisir aussi. Qu'on me donne l'envie, l'envie d'avoir envie, qu'on rallume ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t801-park-won-ho-x-when-conf
HEY BABY, THIS IS
Huang Seo Min
I'M BORN : 12/04/1996
ÂGE : 22
I LIVE : Nowon-Gu
WORK : Assistant au Vogue Korea
HERE SINCE : 03/07/2015
MESSAGES : 139
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Mer 15 Juil - 14:45


Just another one ?
..
© crédits des gifs.
Park Won Ho & Huang Seo Min

Alors que je pensais pouvoir me débarrasser sous peu de ce personnage un peu trop collant, sa réponse déjoua mes plans avec son sourire que je jugeais trop confiant, tandis qu'il se tenait vers moi, l'air à l'écoute.

" - Je me socialise. Non plus sérieusement, j'espérai retrouver des amis, mais ça n'a pas pu se faire en fait..."

Je ne savais pas si je devais le croire ou non. Après tout, son excuse était tout à fait recevable, mais mon manque de confiance en autrui laissait un doute planer au dessus de ma tête.

Accoudé contre le dossier du canapé, il continuait de m'observer, comme s'il réfléchissait, ou pire, comme s'il cherchait à m'analyser, ce qui me mettait mal à l'aise. Certes, il m'en fallait peu, mais je redoutais vraiment les rencontres en boîte de nuit. Pas qu'il me soit déjà arrivé quelque chose, non, loin de là, mais je ne pouvais pas vraiment l'expliquer, j'avais un mauvais pressentiment lorsqu'il s'agissait de ce genre de rencontres. Était-ce la peur de perdre ma dernière part d'innocence ? Sans doute.
Je devais me rendre à l'évidence, les boîtes de nuit m'étaient très utiles pour faire de nouvelles rencontres, mais je ne recherchais qu'à me lier avec des personnes qui pourraient m'aider à m'élever. Ce garçon en semblait capable, puisque j'étais à peu près certain qu'il s'agisse d'un mannequin, cependant, ce soir là, je n'étais pas d'humeur à me servir des gens. J'avais juste besoin de me vider la tête et de me détendre loin de mon appartement beaucoup trop vide et de mon travail ennuyant. J'aimais être seul, là n'était pas le problème, mais ce soir-ci, je voulais être seul au milieu de la foule, et tant pis si ce désir pouvait sembler étrange. J'étais quelqu'un d'étrange sur les bords, et je ne m'en cachais pas, bien au contraire.
Après un certain temps de silence que je ne m'amusais pas à compter, absorbé une fois de plus par mes pensées, il tua ce manque de conversation de sa voix grave. Cependant, j'eus un peu de mal à l'entendre du fait de la musique au volume toujours plus sonore et des voix qui s'élevait ci-et là pour tenter de maintenir une quelconque discussion.

" - Au fait, j'aime bien ton style. ~ Tu as quel âge ?"

Je saisissais difficilement ce qu'il voulait me dire à cause du bruit autour de nous. Était-ce un compliment ou une technique de drague ?
Il fallait vraiment que je me détende ! C'était un simple compliment, je n'avais aucune raison de me mettre sur mes gardes, comme le démontra le léger sourire qui apparu sur mes lèvres. Je ne pouvais résister à ce genre de remarque. J'aimais qu'on apprécie les efforts que je fournissais afin d'entretenir mon look, surtout depuis les cuisant échecs que je m'étais pris en trop peu de temps. Ces remarques me rappelaient que mes efforts n'étaient pas vains et me remontaient un peu le moral, et Dieu sait si j'en avais besoin à ce moment de ma vie.
Le voyant attendre ma réponse, je lui souris d'un air quelque peu malicieux, ayant une soudaine envie de devinette, tel l'enfant que j'étais au fond de moi.

" - Ça dépend, quel âge me donnes-tu ? "


Les gens avaient tendance à me donner moins à cause de mon visage enfantin, et ce malgré ma grande taille, ce qui me vexait. C'est une des raisons pour lesquelles je me maquillais régulièrement, afin d'affirmer ma majorité et de me donner un air moins gamin.

Je le laissais mariner une ou deux minutes, avant de me rapprocher de lui pour lui donner la réponse, la musique se faisant de plus en plus forte dans la pièce, au fur et à mesure que les gens entraient en masse pour se donner corps et âme sur la piste de danse. Nous n'étions plus qu'à une trentaine l'un de l'autre quand je lui annonçais mon âge, le bruit couvrant le son peu portant de ma voix.

" - J'ai 19 ans. Toi en revanche, tu dois avoir entre 22 et 23 ans, je me trompe ? D'ailleurs, toujours si je ne me trompe pas, tu es mannequin ? Il me semble t'avoir déjà vu dans des magazines ...~ "

Et voilà, malgré moi mon côté pipelette avait engagé la conversation pour de bon, tout ça à cause de ce stupide compliment !

Après tout, ce n'était peut-être pas si mal, cela me permettrait, avec un peu de chance, de moins appréhender les rencontres faites en boîte de nuit, et puis il était temps que je me socialise un minimum. Sans compter que si ce jeune homme s'avérait être ce que je croyais, il pourrait m'être utile. De toute façon, il n'avait pas l'air prêt de me lâcher, alors autant converser avec lui plutôt que de raccourcir ma soirée en rentrant chez moi pour fuir comme un gosse. Si je voulais qu'on me traite comme un adulte mature et responsable, il fallait que j'agisse de la sorte. Et si vraiment cela devenait trop lourd, je n'aurai qu'à partir sans demander mon reste.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t791-huang-seo-min#9706
HEY BABY, THIS IS
Park Won Ho
WORK : mannequin
I'M CRAZY ABOUT : nope
HERE SINCE : 05/07/2015
MESSAGES : 104
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Ven 17 Juil - 23:58


Just another one ?
..
© crédits des gifs.
Park Won Ho & Huang Seo Min


" - Ça dépend, quel âge me donnes-tu ? "

Ah il se détend enfin.. ! Tant mieux car sinon ça serait devenu lassant d'essayer d'entamer la discussion avec quelqu'un sur ses gardes à outrance.

Je l'observe un peu pensif, ayant du mal à le situer sur la colonne des age... A sa tête je dirai qu'il a 17 ans, 18 ans tout au plus. Mais sa grande taille et le léger maquillage qu'il aborde disent le contraire. Et puis si il est ici c'est sûrement qu'il est majeur, sans quoi ce sont les bars de nuits et non les boites de nuits que les jeunes fréquente.
Après un moment de silence, je finis par me lancer, déclarant :

« - Je dirais 18 – 19 ? A vrai dire j'ai du mal à le déterminer... »

J'espère au moins ne pas être trop loin de la réalité, bien que ça m'étonnerait. Sans quoi il pourrait se vexer. Déjà que je viens de réussir à l'amadouer. Je suis surpris de le voir se rapprocher et me penche légèrement vers lui pour entendre ce qu'il a à me dire.

" - J'ai 19 ans. Toi en revanche, tu dois avoir entre 22 et 23 ans, je me trompe ? D'ailleurs, toujours si je ne me trompe pas, tu es mannequin ? Il me semble t'avoir déjà vu dans des magazines ...~ "

J'arque légèrement un sourcil un peu surpris. Je n'aime pas trop que l'on me reconnaisse... A vrai dire je n'ai jamais aimé la célébrité alors je n'apprécie pas que les gens croient me connaître avant même d'avoir fait connaissance... Et puis je n'aime pas ce travail tout court... Même si il est hors de question que je renonce à mon salaire, être payé une fortune pour faire des poses devant un appareil ou défiler pour montrer à quelques particuliers des vêtements sois disant de marque, quand j'y pense, je trouve ça stupide... Même si je ne vais pas mentir sur le fait qu'être repéré pour faire mannequin m'a bien aidé... Ça m'a même sorti de la misère pour le coup... Pourtant au delà de ça ce métier me dépasse... Rien que le fait de n'être reconnu que pour son physique n'est pas très glorieux... Enfin... Je finis par me résigner à lui répondre :

« - Non tu as juste, j'ai 22 ans. Mh si quelque chose te faire dire ça, peut être bien... »

J'aimerai si possible éviter de m'étendre sur le sujet...
Depuis qu'il s'est rapproché de moi pour couvrir la musique, je suis resté proche, toujours tourné vers lui, le menton appuyé sur mon poing, légèrement penché. Loin de chercher à m'éloigner, je fais en sorte d’enchaîner sur son sujet :

« - Et toi ? Tu es étudiant ou tu travail ? »

Je suis satisfait de voir qu'à présent la conversation est engagée. Néanmoins il me semble qu'il est encore sur ses gardes. A mon avis il ne va pas être simple à approcher. Ce qui n'est pas si déplaisant que ça dans le fond. Ça peut même être amusant de chercher à le faire craquer, tant que je ne me lasse pas. ~ Puis si jamais je me lasse je n'aurais qu'à passer à autre chose.
Puis ça change des jeunes femmes auxquelles quelques phrases suffisent...



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

bad boys need love too

on m'a trop donné bien avant l'envie, j'ai oublié les rêves et les mercis, toutes ces choses qui avaient un prix et qui font l'envie de vivre, et le désir. Et le plaisir aussi. Qu'on me donne l'envie, l'envie d'avoir envie, qu'on rallume ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t801-park-won-ho-x-when-conf
HEY BABY, THIS IS
Huang Seo Min
I'M BORN : 12/04/1996
ÂGE : 22
I LIVE : Nowon-Gu
WORK : Assistant au Vogue Korea
HERE SINCE : 03/07/2015
MESSAGES : 139
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Sam 18 Juil - 12:24


Just another one ?
..
© crédits des gifs.
Park Won Ho & Huang Seo Min

Tandis que j'écoutais sa réponse plutôt évasive, je me fis la réflexion que la musique commençait à me peser. Étant de plus en plus forte, elle m'obligeait à rester tout prêt de cet individu, à qui cela ne semblait pas être dérangeant. Au contraire, il se tenait penché vers moi, dans la même position nonchalante que depuis le début. Notre proximité était telle que je pouvais presque sentir son souffle mentholé lorsqu'il me parlait ...

Même si je n'étais pas du genre très sociable et que je n'avais pas envie de passer la soirée avec cet inconnu, j'étais forcé de reconnaître qu'il commençait à m'intriguer un peu. "Mh si quelque chose te faire dire ça, peut être bien...", cette réponse ne me laissait pas indifférent.
J'étais persuadé de l'avoir déjà vu dans des magazines, et puis, si c'était un imposteur, il ne serait pas resté aussi vague à ce sujet, il se serait vanté d'être quelqu'un de célèbre qui pouvait avoir qui il voulait en un claquement de doigts. C'était donc évident qu'il s'agissait de ce mannequin dont le nom m'échappait. Mais alors, pourquoi rester si distant face à son titre ? Habituellement, les modèles étaient des gens hautains qui aimaient à rappeler leur célébrité.

Je n'eus cependant pas le temps de rebondir sur ce sujet pour ainsi l'approfondir qu'il me devança en me retournant la question. Tout comme lui, je restais évasif sur ma réponse, n'aimant pas parler de mon travail. Je n'aimais pas ce dernier, je le trouvais rabaissant. Mais c'était la seule solution que j'avais trouvé afin d'intégrer ce grand magazine qu'était le Vogue Korea, et de cette façon me rapprocher des personnes pouvant me permettre de m'élever à ce rang tant désiré. Dire que j'étais assistant rimait avec reconnaître mes échecs répétitifs aux auditions de mannequinat, il en était hors de question, même si à cause mon jeune âge je ne pouvais pas prétendre à un métier plus haut placé.

" - Je travaille au Vogue Korea, c'est sans doute là que j'ai eu l'impression de te voir. Mais je me trompe peut-être ... "


Le reste de la soirée fut bercé par nos discussions, l'un et l'autre évitant soigneusement d'aborder le sujet de son travail. Je ne connaissais pas sa raison, et malgré moi, elle m'intriguait. Je n'insistais cependant pas, après tout, moi non plus je ne voulais pas parler de mon rôle au sein du Vogue Korea, j'en avais trop honte ...

Les sujets s'enchaînaient, j'essayais de me montrer un minimum attentif et ouvert, les verres d'alcool que je commandais m'y aidant particulièrement. L'homme en face de moi les payait tous sans exception, ce qui m'agaçait et m'arrangeait à la fois. Je ne roulais pas sur l'or, mais je n'aimais pas non plus faire office d'assisté, ma fierté en prenait un coup. Mais au bout du deuxième verre, je mis de côté ce sentiment d'orgueil et le laissais régler mes consommations qui, à la fin de la soirée, s'élevaient à cinq verres.

Au fur et à mesure que j'ingurgitais mes boissons, je me montrais plus bavard, plus enclin à répondre à ses questions et à discuter avec lui, évitant tout de même de parler des sujets que je n'aimais en général pas aborder, à savoir ma vie privée et mon rôle exact au sein du Vogue Korea. Je me trouvais dans un état entre sobre et saoul, ce qui me donnait parfois l'impression de flotter et de me sentir libéré des contraintes sociales. J'avais la sensation que toutes les barrières de politesse et de pudeur propres à la culture coréenne s'effaçaient peu à peu afin que je puisse dire ce qui me passait par la tête, riant parfois nerveusement sans trop connaître la raison.

Lors de la dernière commande, alors que je me levais pour rejoindre le bar, accompagné par ce charismatique jeune homme, je me retrouvais sans trop comprendre pourquoi vraiment proche de lui, comme s'il venait de me rattraper. Ses mains se retrouvaient sur ma taille tandis qu'il me disait quelque chose, sans doute de faire attention. Je ne me contrôlais plus vraiment, si bien que je laissais un rire franchir mes lèvres avant de m'échapper de son étreinte pour atteindre le bar, bien que je ne marchais plus très droit. Même à moitié alcoolisé, je ne me laissais pas approcher si facilement, mais dans cet état, cela m'amusait plus que ça ne m'importunait.

Une fois arrivé à destination, je posais mes coudes sur le comptoir et commandais ce qui était alors mon cinquième verre, attendant que le beau blond me rejoigne et commande à son tour. Cette nouvelle quantité d'alcool accrut le nombre de rire incontrôlés qui m'échappaient, je me surpris même à le draguer à mon tour, juste pour m'amuser. Enfin, j'avais déjà entamé ce petit jeu lors du verre précédent, mais ce n'était pas grand chose. Jusque là, je m'amusais juste à donner des réponses un peu mystérieuses alors qu'il n'y avait pas lieu, mais à présent, je jouais carrément avec les regards et autres gestes corporels, mordillant par exemple ma lèvre inférieure, sans pour autant me rapprocher de lui, le repoussant s'il tentait de m'approcher, même si cela pouvait passer pour une quelconque aide de sa part.

A peine eus-je finis mon verre que la voix du barman s'éleva à mon adresse. Il m'informa que le dernier bus passerait dans deux minutes devant la boîte de nuit. Il me connaissait plus ou moins, le bus était mon seul moyen de rentrer, et puis je n'allais certainement pas me faire raccompagner chez moi par celui qui m'avait tenu compagnie toute la soirée, j'aurai bien trop peur que les choses dérapent. Même dans l'état dans lequel j'étais, je gardais cette légère lucidité qui devait certainement exaspéré mon vis à vis. Après un nouveau rire, je remerciais le barman et m'apprêtais à quitter l'endroit lorsque mon accompagnateur me retint en me demandant mon numéro. Pour une raison qui m'échappait, cela m'amusa. Je me sentais désiré, j'oubliais l'insignifiance que j'exerçais dans ce monde, l'indifférence dont on faisait souvent preuve à mon égard, surtout au travail. Alors, sans même prendre le temps de réfléchir aux conséquences de mon geste, je demandais un stylo au barman et saisissais l'une des serviettes qui trônaient sur le comptoir. J'y griffonnais rapidement les informations qui intéressaient l'homme charismatique qui se tenait prêt de moi et lui lançais un sourire joueur avant de partir, lui indiquant de ne pas me suivre et me frayant un chemin parmi la foule, bien que je ne marche plus très droit.


Seo Min ♥
0082 24 7886 7322


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t791-huang-seo-min#9706
HEY BABY, THIS IS
Huang Seo Min
I'M BORN : 12/04/1996
ÂGE : 22
I LIVE : Nowon-Gu
WORK : Assistant au Vogue Korea
HERE SINCE : 03/07/2015
MESSAGES : 139
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Dim 6 Sep - 21:38

Suite ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t791-huang-seo-min#9706
HEY BABY, THIS IS
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

Just another one ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUCK MY KISS. :: #seoul city. :: #GANGNAM-GU ✖ CENTRE. :: #BARS & NIGHTCLUBS-