AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'OUBLIEZ PAS LE RECENSEMENT MES LAPINS !!
N'OUBLIEZ PAS DE RECENSER VOTRE AVATAR DANS LE BOTTIN PLEASE.
LA 1ERE PHASE DE LA MAJ A ETE FAITE : VENEZ EN PARLER ICI.

Partagez | 
 

 What ? You here ?! + Jayden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HEY BABY, THIS IS
Han Hye Ri
I'M BORN : 18/03/1995
ÂGE : 23
I LIVE : Posée dans son petit appartement à Nowon.
WORK : Assistante, larbine de la redac' chef de Vogue Korea.
I'M CRAZY ABOUT : Kang So Ryu
HERE SINCE : 23/04/2015
MESSAGES : 285
avatar
CHATTY & SWEET MODO
Sam 27 Juin - 0:16


Clothes  + Une journée qui se termine et c’est avec un grand soulagement. Tu as encore eu le droit d’accomplir les tâches les plus farfelues au monde, tu en viens même à te questionner sur la quantité inépuisable d’idée de ta supérieure. Alors certes tu adores ton travail, mais pour le coup celui-ci te vide de toute énergie. Mais malgré cette journée particulièrement exténuante, il te reste quelques petits détail à régler dans ton foyer et le premier n’est pas des moindres : remplir ton frigo. Voilà pourquoi ta destination première en cette soirée bien avancée n’est pas ton petit chez toi, mais le supermarché. Tu n’es pas vraiment une cuisinière dans l’âme, il faut dire aussi, que tu n’as guère le temps ou la force pour te concocter de bons petits plats voilà pourquoi ton caddie est principalement remplie de nouilles instantanées. Tu soupires en le regardant, repensant à la table toujours remplis de ta petite maison à Busan. Tu laisses ton esprit s’évader quelques instants, imaginant ton frère entouré de tes sœurs, de cette table si vivante que tu as quitté pour venir poursuivre ton rêve dans cette ville où il est vrai que parfois tu te sens bien seule. Tu soupires lourdement, alors que perdu dans tes pensées, tu ne te rends pas compte que tu fonces tout droit sur une pauvre personne accroupie. Malheureusement ton temps de réaction est bien trop court et la collision est inévitable. Tu accours rapidement vers la personne en question afin de lui venir en aide. « Aish… Je suis désolée, j’étais perdu dans mes pensées et ne regardais pas où j’allais. En plus comme vous étiez accroupie, je ne vous ais d’autant pas vu…» Tu inspires pour reprendre ta respiration après ton flot de paroles. Une nouvelle fois la panique te fait beaucoup trop parler. Tu portes un peu plus ton attention sur la personne quand sa voix parvient jusqu’à tes oreilles. Une voix que tu n’es pas sans connaître, puisqu’il s’agit de celle de l’homme que tu aimes le plus poursuivre aka Hwang Jayden. Tes yeux s’écarquillent, alors que tu pousses un petit cri. Mon dieu mais que faisait-il ici ? Tu secoues la tête, il va encore penser que tu le poursuis… Tu viens mordre ta lèvre inférieure alors que la panique commence à te gagner. Tu penses mêmes à le laisser lui et ton caddie en plan pour retourner le plus rapidement possible vers ton appartement afin de te sauver de cette situation, mais malheureusement les regards des personnes aux alentours t’empêches de sauter le pas. Il ne te reste à présent plus qu’à prier.  


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Soyons extraordinaires ensemble, plutôt qu’ordinaires séparément ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t70-han-hye-ri
HEY BABY, THIS IS
Hwang Jayden
HERE SINCE : 17/04/2015
MESSAGES : 570
avatar
SEXY & DANGEROUS ADMIN
Jeu 2 Juil - 1:17


Clothes  +C’était l’un des rares jours de congé du casino. Et j’en avais profité pour rattraper le sommeil dont je manquais ces derniers temps. En réalité, un mafieux n’avais jamais de vacance, toujours sur ses gardes à se mefier de tout et de tout le monde, sauf qu’aujourd’hui, j’avais décidé de tout mettre sur off et d’envoyer paitre tout le monde. Le stress accumulé à cause du travail me faisait perdre mes cheveux. Facon de parler. Et j’avais besoin de me retrouver un peu seul et de faire le point. De pouvoir me reposer et me dire que je n’avais rien à faire d’autre. Me poser dans le canapé et me dire que j’ai pas à me demander sur quelle autre personne mal attentionnée j’allais tomber le lendemain. Juste moi et ma vie tranquille. Comme autrefois. Ce moment dont j’avais rêvé était arrivé et je me retrouvais là, affalé sur le canapé. Et vous savez quoi ? Je m’ennuyais. Ce moment si magique n’avait rien avoir avec ce que je m’étais imaginé. Autrefois, je vivais avec Jude et je n’étais jamais seul. Alors que maintenant… Je soupirais. J’étais plus riche, plus à l’aise financièrement. Je n’avais plus besoin de voler pour espérer manger à notre faim. L’argent coulait à flot et je n’étais pourtant pas plus heureux. J’étais au milieu de cet immense appartement et je me sentais seul. Vraiment seul. Une seconde j’eus envie de revenir à mon ancienne vie. Je me repris bien vite avant de me mettre debout, décident d’aller faire quelques courses. Cela me permettrait de voir du monde et de me sortir ces pensées moroses de l’esprit. J’aimais faire à manger, bien que je n’avais aucune motivation de me faire à manger pour moi seul, alors je me contentais de quelques nouilles instantanées. Je m’accroupis pour me saisir de quelques boites quand un cadi me percuta dans le dos. Je me relavais, soutenant le bas de mon dos, un peu sonné par le choc. En entendant la voix affolée dernière moi, je secouais la tête, un sourire aux lèvres. « Vous en faites pas, ca arrive. Je n’ai rien de casser. Plus de peur que de mal. » Je me retournais pour faire face à mon interlocutrice que je reconnus immédiatement suite à sa petite crise de panique. La demoiselle de Vogue Korea, qui me prenait en filature ces derniers temps pour espérer une interview pour son magasine. Je souris de plus belle, la situation me faisant rire. « Vous avez décidé de méthode d’approche ? » plaisantais-je quelque peu. Je me doutais bien, vu sa réaction qu’elle ne l’avait pas fait exprès et qu’il s’agissait purement d’un hasard. L’intérieur de son cadi m’interpela et je me mis à rire d’un son mélodieux. « Je vois qu’on a les mêmes gouts. » dis-je tout en désignant ces achats et les boites que je tenais en main. Une idée me traversait subitement l’esprit. « Cela vous dirait de manger avec moi ? Je voulais justement essayer une nouvelle recette. » Je n’avais aucune envie de rester seul ce soir, n’était-ce pas là une excellent occasion ?


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Donnes-moi de l'espoir !
On a tous une personne qui est notre soleil pour égayer nos journées et une autre, qui est notre lune pour éclairer l'obscurité de nos nuits. Je ne peux imaginer ma vie sans l'une d'entre elle. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HEY BABY, THIS IS
Han Hye Ri
I'M BORN : 18/03/1995
ÂGE : 23
I LIVE : Posée dans son petit appartement à Nowon.
WORK : Assistante, larbine de la redac' chef de Vogue Korea.
I'M CRAZY ABOUT : Kang So Ryu
HERE SINCE : 23/04/2015
MESSAGES : 285
avatar
CHATTY & SWEET MODO
Jeu 2 Juil - 23:50


Clothes  + Une prière qui fut de courte durée quand la voix de l’homme te parvient une nouvelle fois aux oreilles, mais par toutes attentes celle-ci ne trahis aucun signe de contrariété, de colère ou autres. Au contraire il semble même plutôt amusé de la situation. Tu viens lâcher un long soupir de soulagement, faisant s’évanouir toute la panique et le stress générés quelques secondes plus tôt. L’homme à présent débout, jette un rapide coup d’œil au contenu de ton caddie, tu viens rire nerveusement alors que son rire à lui se fait bien plus mélodieux. Tu hausses un sourcil, venant t’interroger sur la raison de celui-ci. Se moque-t-il de toi ? Mais la réponse se fait bien vite savoir, lorsque l’homme vient constater que vos gouts sont semblables. Tu esquisses un sourire, le grand Hwang Jayden serait finalement un homme comme les autres. « A une chose prés. La saveur curry est bien plus savoureuse que celle aux crevettes. » Ton sourire s’agrandit, il y a une chose pour laquelle tu es forte (mise à part la traque et la mode), c’est la nourriture. Alors forcément quand on te lance sur le sujet, ça peut durer de longues, très longues minutes. Mais à regarder le paquet qu’il tient dans les mains, tu remarques qu’il s’agit en réalité, d’un simple paquet de pates natures. Alors que tu vas pour reprendre la parole, l’homme te prends de court en te proposant de partager un repas avec lui. Surprise, ta mâchoire viendrait presque se décrocher de ton visage. Il te propose vraiment de manger avec lui ? A toi, la fille qui n’a de cesse de le traquer et la fille qu’il adore habituellement esquisser. Tu secoues la tête, venant te pincer pour vérifier que tout ceci n’est pas un rêve, mais bel et bien la réalité et il ne fait à présent aucun doute que tu ne rêves pas. Tu viens alors répondre à l’homme. « Ou.. Oui oui. Pourquoi pas. » tu t’enquiers aussitôt, curieuse de sa recette. « Mais qu’aviez-vous en tête ? » et l’idée te donnes déjà l’eau à la bouche. Mais rapidement tu viens te rendre compte d’un petit détail, il ne s’agit pas vraiment d’une recette dite sur le pouce, mais d’une recette nécessitant une préparation plus poussée, donc à faire dans une cuisine, donc si tu suis ton raisonnement… « Mais attendez là ? Vous me proposer à moi, de manger chez vous ? Vous savez la moi, qui habituellement traque le moindre petit détail de votre vie et là pour me proposer d’aller chez vous ? » Encore une fois, tu parles trop, beaucoup trop. Si tu lui dis ça, forcément qu’il va retirer son invitation, mais sa recette t’as vraiment donné l’eau à la bouche, ton ventre vient même se mettre à gargouiller.


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Soyons extraordinaires ensemble, plutôt qu’ordinaires séparément ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t70-han-hye-ri
HEY BABY, THIS IS
Hwang Jayden
HERE SINCE : 17/04/2015
MESSAGES : 570
avatar
SEXY & DANGEROUS ADMIN
Sam 4 Juil - 14:18


Clothes  +J’aurais dû me méfier d’elle comme je le faisais avec tout le monde. J’aurais du faire attention alors qu’en temps normal, elle me traquait pour que j’accepte enfin une interview et de faire la couverture de Vogue Korea. Je m’y refusais, car laisser la presse en savoir trop sur les golden dragon pourraient nous couter bonbon. Surtout si nos ennemis se décidaient à utiliser ces informations contre nous. Je devais donc surveiller ce que je disais. Solution la plus simple était de refuser l’interview. Ca réglait le problème. Ensuite, je m’amusais à jouer au chat et à la souris avec elle. cela me faisait rire au fond. Mais aujourd’hui, je n’avais aucune envie d’être Jayden le mafieux, patron d’un casino renommé. Je voulais juste être l’ancien Jayden dont la seule inquiétude était de rendre heureuse sa sœur. Je vins tirer la langue en une grimace de dégout à l’entende du gout crevette. « Je suis bien d’accord. Et puis, les crevettes me rendent malade, alors j’évite. »J’étais allergique aux crustacés pour mon plus grand malheur. Qu’est-ce que je raffolais du homard. La seule et unique fois où j’y avais gouté, c’était tel un paradis sur terre. Malheureusement, si je veux en mange ne serait-ce qu’une bouchée, je devais être prêt à passer les prochaines heures au-dessus d’une cuvette. Je lui proposais de partager un repas avec moi, je pourrais facilement tester mes dons culinaires sur elle, fin gourmet qu’elle paraît être. Je pourrais avoir un avis sur et objectif. Pas comme ma jumelle qui engouffrerait tout ce que je lui préparais même si ca avait un gout infect, en gourmande qu’elle est. Mes lèvres esquissaient un énorme sourire quand elle accepta. Puis, je déchantais quelque peu quand elle se rendit compte que cela engendrait venir chez moi. Allait-elle refuse ? Il était vrai que je devais faire attention à ce que je lui disais, mais un repas en sa compagnie ne risquait pas grand-chose. Et puis, elle pouvait bien fouiller mon appartement si bon lui chantait, elle ne trouverait rien à par mon 9 mm peut etre. Je ne prenais pas le risque de ramener des papiers importants chez moi. Tout restait à l’abri dans un coffre-fort, soit au casino, soit à la banque. Du coup, mon appartement était comme celui de n’importe qui. Rien de grandiose. Je haussais les épaules. « Vous avez de toute manière déjà où j’habite. » Je lui lançais un regard taquin. « Je vous ai surpris à roder dans les alentours, il y a quelques jours à peine. » Je ris doucement avant d’ajouter. « Mais si ca vous gêne, on peut toujours aller chez vous ? » proposais-je sincèrement. « Et n’allez pas vous imaginez que j’ai des sous-entendus derrière la tête, je suis un gentleman moi madame, et un homme marié. » plaisantais-je à nouveau au point qu’il était dur à différencier si j’étais sérieux ou si je blaguais. Forcément, jamais je ne lui sauterais dessus sauf si elle m’aguiche au point que mes limites ne cèdent. Ce que je doutais fort. Et puis, j’étais fidèle à ma femme, même si je voulais le divorce.


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Donnes-moi de l'espoir !
On a tous une personne qui est notre soleil pour égayer nos journées et une autre, qui est notre lune pour éclairer l'obscurité de nos nuits. Je ne peux imaginer ma vie sans l'une d'entre elle. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HEY BABY, THIS IS
Han Hye Ri
I'M BORN : 18/03/1995
ÂGE : 23
I LIVE : Posée dans son petit appartement à Nowon.
WORK : Assistante, larbine de la redac' chef de Vogue Korea.
I'M CRAZY ABOUT : Kang So Ryu
HERE SINCE : 23/04/2015
MESSAGES : 285
avatar
CHATTY & SWEET MODO
Mer 15 Juil - 0:20


Clothes  + Bon les choses sont à présent claires, il t’invite clairement chez lui et ne semble en rien effrayer de ce que tu pourrais y faire. Voilà peut-être pourquoi tu pousses un petit soupir, évidemment que tu as envie d’aller chez lui, déguster ce plat qui te donne l’eau à la bouche, mais ne serais-tu pas gêner ? Mais avant que tu ne puisses émettre la moindre réponse, le jeune homme vient se mettre à nouveau à plaisanter, faisant ressortir le faite que tu savais déjà où il habite. Tu viens d’ailleurs hausser les épaules, riant nerveusement. « Qui ça ? Moi ? Vous avez surement du faire une erreur sur l’identité de la personne. J’ai un physique plutôt commun dans le pays, vous savez. » La vérité c’est que la personne en question, c’est bel et bien toi. Tu as fait ta petite fouineuse allant jusqu’à le suivre jusqu’à sa garçonnière, mais jamais ô grand jamais tu n’aurais pensé avoir été repéré ou découverte. Donc oui tu essayes de noyer le poisson. Jusqu’à ce qu’il te propose de déplacer le lieu à ton appartement. Une proposition qui te coupe toute envie de rire, surtout quand tu penses à l’état dans lequel tu l’as laissé avant de partir au boulot. « Non ! Non ! Votre appartement sera juste parfait ! » prononces-tu précipitamment. Mais la suite des choses devient intéressante, puisqu’il t’avoue de lui-même une information qui t’étais inconnu, bien sûr tu ne vas pas sortir ton petit carnet répertoriant tout les petits détails de sa vie face à lui, mais tu vas garder ce petit détail bien placé dans un coin de ta tête. « Ne vous inquiétez pas… Je n’avais aucune chose en tête. Mes idées sont plutôt placées au niveau de mon estomac là ! » Parce que oui, une chose est certaine tu as à présent très faim et es impatience de gouter à ce plat. D’ailleurs, cela te fait poser une question : de quoi allez-t-il pouvoir avoir besoin ? Voilà pourquoi tu viens lui poser la question. Et tandis qu’il te détaille toutes les choses qu’il pourrait manquer chez lui, tu viens noter le tout dans ta tête et t’occupes d’aller chercher le tout. Sans nul doute la déformation professionnelle, ton côté assistante je réponds à toutes les demandes qui ressort. Evidemment, la mission est remplie plutôt rapidement et tu reviens bien vite vers le brun ton panier plein. « Et voilàààà !! Direction la caisse maintenant. » Ton sourire monte jusqu'à tes oreilles. Tu prends d’ailleurs les devants, t’installant à l’une des caisses où la file est la moins longue. Lorsque celle-ci le permet, tu viens déposer les différents articles sur le tapis roulant, en attendant que votre tour vienne. Un tour qui ne se fit pas longtemps attendre, tu continues alors à te rendre serviable en rangeant les articles dans les sacs en plastiques, jusqu’à ce que la caissière vous annonce le prix à payer. Tu viens alors chercher ta carte dans ton sac…


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Soyons extraordinaires ensemble, plutôt qu’ordinaires séparément ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t70-han-hye-ri
HEY BABY, THIS IS
Hwang Jayden
HERE SINCE : 17/04/2015
MESSAGES : 570
avatar
SEXY & DANGEROUS ADMIN
Jeu 6 Aoû - 1:14


Clothes  +Elle faisait l’innocente la chipie. Elle osait me faire croire que je m’étais trompé sur la personne, prenant l’excuse du physique trop commun dans ce pays. Je lui aurais bien dis qu’un visage comme le sien, à force de le voir un peu partout où j’allais et surtout au travail, je ne manquais pas de l’oublier. Je souris jovialement la voyant paniquer à l’idée que je puisse penser que ca puisse être elle. je lui proposais de faire cela chez elle si ca lui posait un problème de passer dans mon appartement, mais ma proposition paraissait encore plus insolite que la première et elle se mit légèrement à paniquer. Je souris de plus belle, riant intérieurement, trouvant sa réaction presque mignonne. Mon appartement serait donc le lieu de notre repas aujourd’hui. Ce qui m’arrangeait, car je me sentirais gêné de devoir cuisiner dans une cuisine qui n’était pas la mienne. De un, je devrais poser la même question toutes les dix minutes à la jeune femme : où se trouve tel ou tel ustensile ? Et de deux, j’étais un tel maniaque que je supporterais difficilement de toucher aux affaires d’autres, surtout pour faire à manger. Je la rassurais en lui expliquant que je n’avais aucune arrière-pensée et que j’étais un homme marié. Enfin, plus pour très longtemps, vu que j’étais en instance de divorce. Ca n’allait plus durer encore longtemps selon moi. On s’était séparé comme dans un accord. Alors je n’avais pas complétement menti, mais personne ne m’avait dit de dire la vérité non plus. « J’espère que je serais à la hauteur des attendes de votre estomac alors ! » plaisantais-je en l’entendant avoir déjà l’eau à la bouche d’un plat dont je ne lui avais même pas encore parlé. Elle me demandait ensuite ce dont j’avais besoin pour la recette. Je réfléchis un instant pour ne rien oublier et lui citais les ingrédients dont j’avais besoin pour préparer mon bulgogi. Elle allait me chercher les produits à une vitesse grand V. Je n’avais jamais fait les courses aussi vite. Sans doute que son métier d’assistante déteignait un peu sur les taches qu’elle effectuait au quotidien. J’eus à peine le temps de prendre quelques bouteilles de soju avant de l’avoir revenir avec son panier plein, déclarant se diriger vers la caisse. Je la suivis en silence, attendant patiemment dans la file où elle nous mena. Une fois qu’il était temps de payer, je sortis mon portefeuille plus rapide qu’elle, payant en liquide. « Il me semblait vous avoir dit que c’était moi qui invitait ! » J’attrapais les sacs en plastique, et sortis du magasin. « Je ne sais pas si vous êtes venu en voiture, mais perso, je suis venu à pied. Mon appartement est à deux rues d’ici, donc je vous propose de laisser votre véhicule ici et de venir avec moi ? Enfin, si ca ne vous dérange pas de marcher… » Je la taquinais bien sûr. Je me doutais bien qu’elle n’avait rien contre la marche à pied vu les kilomètres qu’elle était prête à faire pour me suivre. Je la guidais jusqu’à mon chez moi, entrant dans un grand immeuble moderne après avoir effectué la distance entre le magasin et ici en cinq petites minutes. Je pénétrais dans l’ascenseur, refusant de monter les nombreux étages pour accéder au dernier où se trouvait notre destination. Quand le petit ding qui signalait notre arrivée à notre but, je sortis mes clefs de ma poche, ouvrant la porte pour laisser entrer la jeune femme. « Bienvenue dans ma garçonnière… »
[/quote]

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Donnes-moi de l'espoir !
On a tous une personne qui est notre soleil pour égayer nos journées et une autre, qui est notre lune pour éclairer l'obscurité de nos nuits. Je ne peux imaginer ma vie sans l'une d'entre elle. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HEY BABY, THIS IS
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

What ? You here ?! + Jayden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kreatyve-Jayden
» Jayden
» JAYDEN ET CASSIE (Tome 1) de Carine C. - SAGA
» Jayden's Feedback

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUCK MY KISS. :: #seoul city. :: #GANGNAM-GU ✖ CENTRE. :: #MAGASINS & BOUTIQUES.-