AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'OUBLIEZ PAS LE RECENSEMENT MES LAPINS !!
N'OUBLIEZ PAS DE RECENSER VOTRE AVATAR DANS LE BOTTIN PLEASE.
LA 1ERE PHASE DE LA MAJ A ETE FAITE : VENEZ EN PARLER ICI.

Partagez | 
 

 don't wake me up babe (-16) ♦ feat insu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
HEY BABY, THIS IS
Bang In Su
I'M BORN : 22/05/1993
ÂGE : 24
I LIVE : Gwanak-Gu
WORK : Mécanicien dans un garage un peu louche.
I'M CRAZY ABOUT : Endo Shinji
HERE SINCE : 19/05/2015
MESSAGES : 110
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Jeu 16 Juil - 12:13

Hye Lin et In Su " LeParadis sur Terre  "



La peste dans toute sa splendeur, la prochaine fois, c’est décidé, je la frustre à vie ! Bon, ça ne sera pas facile tellement elle me rend dingue mais peu importe, je me dois d’essayer. Voilà, qu’après que je l’ai conduite jusqu’à l’orgasme, qu’elle me dit que c’est bien dommage que je n’en sois pas au même point qu’elle. Non mais franchement, la prochaine fois, je ne me retiens pas et tant pis si dans neuf mois, nait un petit In Su Junior ! C’est quand même amusant qu’une fois l’orgasme passée, elle agit ainsi, fidèle à elle-même, ou alors c’est simplement rassurant de se dire qu’elle n’a pas changée et qu’elle reste elle-même après ça. Pourtant, pas question de rester frustrer plus longtemps et je ne tarde pas à la faire se mettre a genoux, me masturbant devant elle alors qu’elle prend un ton gêné pour me dire o me faire comprendre que je n’ai pas intérêt à faire ça. Si elle est sérieuse ? A vrais dire, je pense qu’elle est mitigée mais qu’ensuite ça ira mieux. D’ailleurs, à cet instant, je ne peux plus penser alors que le plaisir s’empare totalement de mon corps. Tandis que je la fixais droit dans les yeux, son regard était justement intéressé par autre chose et elle ne lâcha pas ma virilité du regard, jusqu’à l’explosion de bonheur qui s’en suivit. La belle ne parut pas gênée de voir ma semence recouvrir sa poitrine, bien au contraire. De toute façon, je la lavai tout de suite après, le faisant à nouveau de manière douce tandis que je lui demandai si elle avait autre chose à se mettre par la suite.

A ma demande, elle me répond que tout était parfait, qu’elle avait passé un moment qu’elle n’oublierait probablement jamais. J’étais heureux et fière de moi que ce ça soit bien passé. Pourtant, au fond de moi, il y avait tout comme une explosion de joie à me dire que j’avais offert sa première fois à l’une des femmes les plus désiré de Corée. D’ailleurs, je comptais bien lui en apprendre davantage, tout en pensant à ce qu’elle m’avait dit. Si elle avait choisi sa tenue juste pour moi, quid de cette immense valise qu’elle avait emmenée avec elle ? La belle ajouta que niveau fringues, elle allait devoir improvisée. Je ne crois pas qu’elle s’attendait à ce que cela se passe ainsi et avoir à se changer ici. Ainsi, je la regarde faire, prendre de quoi se laver, des serviettes et sortir finalement de la salle de bain, me disant que je pouvais prendre mon temps pour la rejoindre. Ainsi, je remis mon boxer et mon pantalon et essora mon teeshirt, l’étendant au porte serviette avant de la rejoindre, torse nue, sous les yeux froncés de l’hôtesse. Réfléchissant un instant, j’ouvre le premier coffre à bagage cabine et y trouve ce que je cherchais. Prenant le paquet je m’approche de Lynn et lui tend.

« Un magnifique uniforme d’hôtesse de l’air rien que pour toi ! »

Puis je lui souris avant de m’allonger à nouveau sur mon siège, fixant les nuages, sentant la fatigue venir, je m'endormais doucement.



.
©clever love.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Is it real ? Please... Tell me it is...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t521-bang-in-su
HEY BABY, THIS IS
Seo Hye Lyn
I'M BORN : 12/11/1992
ÂGE : 25
WORK : actrice & mannequin.
I'M CRAZY ABOUT : kang yong seok.
HERE SINCE : 13/05/2015
MESSAGES : 154
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Ven 17 Juil - 11:06


outfit - L'euphorie de ses précédents ébats amoureux retombait progressivement. Pendant que l'un terminait de se changer dans la pièce d'à côté, l'une se mettait à cogiter sur tout un tas de choses, le regard fixe sur l'infini bleuté de ce ciel qui lui faisait réaliser à quel point elle était petite en ce monde. Elle ne regrettait pas soudainement ce qu'il s'était passé, du tout. Seulement, elle se demandait encore comment les choses en étaient arrivés là. Ce voyage… Cette rencontre qui avait tout chamboulé dans sa petite vie trop parfaite… Parfois, elle se surprenait à pouvoir l'aimer comme le détester. Il n'y avait jamais vraiment d'entre-deux avec In Su. Toujours deux extrémités qui finissaient par faire « boom » à un moment donné. Il fallait dire qu'avec leurs différences de caractères, cela ne pouvaient pas toujours fonctionner. Cependant, ils leur arrivait aussi d'être sur la même longueur d'onde et dans ces cas-là cela finissait toujours par faire des étincelles. De magnifique étincelles… Heureusement, cette parenthèse sans nom prendrait fin au retour de leur incroyable périple. Le plus long était encore d'attendre que le temps passe… Ils s'étaient bien occupés sous la douche pendant un laps de temps indéfinies, mais la fatigue tombant peu à peu, Hye Lyn se voyait grappiller des heures en les passant dans les bras de Morphée. Mais ça, c'était avant que ne revienne In Su avec un paquet plus que douteux entre ses mains, le lui tendant avec un sourire qui la fit aussitôt grimacer. Elle rêvait où il venait de piquer un uniforme là ?! « Mais ça va pas ? Remets-le tout de suite où tu l'as trouvé ! Si tu crois que je vais porter ce machin... » Elle lui lança son regard le plus désapprobateur mais bien entendu, il ne l'écouta pas et abandonna ce paquet sous son nez avant de reprendre place sur son siège, en quête d'un peu de calme et de repos… de toute évidence.  Tandis que ses yeux fixaient les nuages, Hye Lyn l'observa attentivement s'endormir, s'étonnant de le trouver aussi mignon qu'exaspérant. Bon, au moins… il ne l'embêterait plus ! Mais maintenant c'était elle qui n'arrivait plus à dormir… Fichu In Su ! Elle attrapa les vêtements qu'il le lui avait dégoté et les considéra d'un drôle d'air, ne sachant quoi faire dans l'immédiat. Rester en serviettes à l'intérieur de de jet ne lui posait pas de problème… C'était plutôt une fois qu'ils seraient à l'extérieur ! Les gens à Honolulu avaient beau très peu s'habiller, ils ne se trimballaient pas non plus en serviette ou peignoir en pleine rue ! Et à l'heure à laquelle ils arriveraient, il y aurait probablement beaucoup de monde sur les terrasses, car la fin de la journée…

Le fusillant du regard, Hye Lyn soupira fortement avant de se lever et d'entreprendre l'idée farfelue d'enfiler ces vêtements. Au passage dans le couloir, elle recroisa la jeune hôtesse qui parut plus que perturbée de se retrouver nez à nez avec elle, et gênée également, la jeune actrice se sentit un peu mal à l'aise lorsqu'elle souleva légèrement le paquet qu'elle détenait entre ses mains. « J'ai eu un accident… Je vous l'emprunte juste pour aujourd'hui. » Cette dernière ne contesta en rien sa décision, n'ayant pas vraiment de réflexion à pouvoir lui faire. Elle se contenta de lui sourire légèrement avant de repartir vers un autre compartiment. La brunette se dirigea une nouvelle fois vers la salle de bain pour essayer sa nouvelle tenue. Surprise de la trouver à la bonne taille, bien que cette jupe lui paraissait un peu trop cintrée, elle était au moins satisfaite qu'elle ne soit pas trop courte. En-dessous des genoux c'était trop long, trop moche. Mais trop court, ce n'était pas top non plus ! Elle n'avait aucune envie d'offrir ce plaisir à In Su et elle ne voulait pas se faire huer dans la rue ! Les pervers, elle avait assez donné. « Bon, j'imagine que c'est mieux que rien. » dit-elle d'une voix blasée, comme pour s'auto-encourager. Lorsqu'elle revint près de ses sièges, son regard chercha attentivement la véritable hôtesse de ce jet, en proie à une petite vengence personnelle. Elle se rendit vers l'avant du jet, au niveau du cockpit, et la recroisa non sans ressentir une petite appréhension quant à sa tenue. Ce n'était pas comme si elle ne l'avait pas prévenue de toute façon ! Bien que surprise, elle fit comme si de rien n'était et écouta sa passagère lui demander un dernier service. « Est-ce que vous auriez un crayon ? Un gros feutre de préférence. » Si la demande semblait sortir de nulle part, Hye Lyn, elle, savait très bien ce qu'elle faisait.

En possession d'un gros stabilo noir, la brunette revint vers In Su, en tête de lui faire une petite farce dont elle seule l'amuserait. Une petite blagounette ne faisait jamais de mal et puis, ce n'était pas comme s'il ne l'avait jamais mis dans une situation déstabilisante. Elle ne comptait pas non plus lui dessiner une bite sur le front ! Non plutôt, elle marqua deux mots de chaque côtés de ses joues « I am his slave » dans son intégralité. S'efforçant d'être la plus douce et la plus méticuleuse possible, la brune fit un effort considérable pour ne pas éclater de rire. Maintenant qu'elle avait sa revanche, elle pouvait aller se poser en paix, l'air de rien. Elle cacha le stylo sous un coussin et se repositionna à sa place, plus détendue qu'auparavant. Peu à peu, le sommeil l'emportait et la conduisait vers un autre univers… Elle était maintenant bien loin de In Su ou d'une tout autre terre reconnue. Elle s'était endormie comme l'aurait fait un parfait bébé, sans rien voir venir...


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

allow me some time to play with your mind and you'll get there again and again, close your eyes and imagine my body undressed. take your time cuz we've got all night. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t471-seo-hye-lyn-you-raise-m
HEY BABY, THIS IS
Bang In Su
I'M BORN : 22/05/1993
ÂGE : 24
I LIVE : Gwanak-Gu
WORK : Mécanicien dans un garage un peu louche.
I'M CRAZY ABOUT : Endo Shinji
HERE SINCE : 19/05/2015
MESSAGES : 110
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Dim 19 Juil - 5:36

Hye Lin et In Su " LeParadis sur Terre  "



Porter ce machin ? Non mais elle était sérieuse ? Elle voulait débouler sur le tarmac de l’aéroport vêtue d’une simple serviette ou de vêtements entièrement transparents du fait qu’ils soient mouillés. Je n’avais pas fait cela pour la voir en uniforme, à mes yeux, c’était trop tôt encore pour ce genre de jeu. Malheureusement, je n’eus pas le loisir de la voir enfiler la tenue étant donné que je m’endormis rapidement sur mon fauteuil haut de gamme. Le sommeil fut agréable, calme, plat mais également profond, au point que je ne remarque même pas que quelqu’un était en train de me crayonner sur le visage. Je crois que dès lors que je m’en apercevrais, elle va passer un très mauvais quart d’heure. Pourtant, ne me doutant pas que la peste est réellement de retour, je dot, longtemps, très longtemps avant qu’elle n’en fasse de même jusqu’à ce que je me fasse réveillé par la voix du commandant de bord, annonçant qu’il nous fallait relever nos sièges et attacher nos ceintures au vue de l’atterrissage imminent de l’appareil. Encore un peu dans les vapes, j’obéis tout en fixant Hye Lyn qui émerge à son tour. Ignorant ce qui trône sur mon front, je lui fais un grand sourire alors que je remarque qu’elle a enfilée sa tenue d’hôtesse malgré tout ce qu’elle avait pu dire.

« Salut toi ! Hmm ! A peine réveillée que tu veux jouer au jeu de l’hôtesse et du co-pilote ? »

Je la charrie, c’est de bonne guerre, d’autant que je ne suis pas le seul à agir de cette façon. Et d’ailleurs, comme nous allons atterrir, je n’ai visiblement pas le temps de passer à la salle de bain pour me débarbouiller le visage et constater les dégâts. Il devait être pas loin de 19h heure locale quand nous arrivâmes sur la piste d’atterrissage. Ici, nous sommes loin de la technologie de Séoul et je suis presque surpris de nous voir devoir marcher sur la piste d’atterrissage avec nos bagages ou plutôt… Avec l’immense valise de Hye Lyn. Après un enregistrement des passeports ou le douanier semble se foutre de ma tronche, nous embarquons dans un taxi à direction de l’hôtel que ses parents ont réservé pour nous.

« Et bien ! Nous voici enfin ! Enfin un endroit où tu es une simple vacancière, en voyage avec son…. Son esclave ???? »

Je viens par hasard de me voir au travers du rétroviseur et immédiatement, sous les rires du chauffeur de taxi, je cache mon front et commence à frotter alors que je me rends compte que ça ne part pas ou alors très légèrement. Je la fixe d’un air mauvais et murmure entre mes dents.

« Gamine… »

Je continue de me frotter le visage, la boudant tandis que l’on arrive enfin à l’hôtel. Soulevant s valise, l’attente à la réception ne dure pas bien longtemps et on ne tarde pas à nous donner les clefs de la chambre. Une suite ? C’est quoi une suite ? En tous les cas, nous sommes au dernier étage et lorsque l’homme chargé de nous montrer notre chambre l’ouvre enfin, j’ai l’impression de rêver. Outre une sublime vue sa la mer avec balcon, on peut y trouver un immense lit à baldaquin, une salle de bain en marbre avec jacuzzi, plusieurs pièces dont j’ignore l’intérêt ainsi qu’un grand canapé en cuir blanc. Vraiment, c’est magnifique et une fois le portier partit, je retire mes chaussures et saute sur le lit avant de m’y laisser tomber.

« Je savais pas que ça pouvait exister un truc aussi agréable ! »

Puis j’ouvre mon sac à dos et prend un teeshirt propre que j’enfile rapidement avant de m’allonger sur le lit, ma tête dans mes mains, la fixant en souriant.

« Alors ? On fait quoi ? On sort boire un verre ? On reste ici ? On se repose ? On… Poursuit ton apprentissage ? Dans tous les, tu vas devoir te changer… La tenue d’hôtesse ne se prête à aucune de ses possibilités. C’est donc l’heure pour toi d’enfiler ta tenue de nonne ! »

Moi ? Moqueur ? Oui, et j’ai une revanche à prendre. Je peux vous assurer qu’aujourd’hui, celle qui sera moquée et frustrée, ça sera à elle, parole d’honneur !




.
©clever love.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Is it real ? Please... Tell me it is...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t521-bang-in-su
HEY BABY, THIS IS
Seo Hye Lyn
I'M BORN : 12/11/1992
ÂGE : 25
WORK : actrice & mannequin.
I'M CRAZY ABOUT : kang yong seok.
HERE SINCE : 13/05/2015
MESSAGES : 154
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Sam 25 Juil - 15:25


outfit - Hye Lyn savait pertinemment qu'elle le regretterait tôt ou tard, mais la farce étant faites, il était désormais trop tard pour rectifier le tir, surtout que l'encre n'allait certainement pas partir aussi facilement !! Elle s'en amuserait un peu plus tard… Pour l'heure, elle comptait davantage se remettre de ses émotions et profiter de cette parenthèse reposante pour recharger ses batteries et être au top de sa forme. Avec le décalage, lle craignait d'être un peu externée, mais si elle passait le plus clair de son temps à dormir, cela devrait plutôt bien aller. C'était tout du moins ce qu'elle pensait. Et alors que la voix du commandant du bord l'extirpa de son rêve, la brunette retint un rire en apercevant la bouille crayonné de son petit-ami qui ne se doutait de rien. Le sourire qu'elle révéla fut trop satisfait pour être perçu comme normal, surtout après cette réflexion qui aurait du lui arracher une grimace. « Je crois qu'il est trop tard pour jouer à ce petit jeu… Et pour ça il faudrait que tu enfiles ta tenue, toi aussi. » Elle lui avait offert un clin d’œil, l'air un peu trop joyeuse. Vraiment, ça lui plaisait cette petite farce. Allez savoir jusqu'à quand la blague durera… En tout elle ne comptait rien lui dire. Le temps était passé à une vitesse folle et ils n'avaient pas une minute de plus pour sortir du jet ; ce que Lynn pouvait concevoir. Après tout, le voyage n'avait pas été de tout repos pour l'équipage et ils devaient probablement s'impatienter de rejoindre leur hôtel. Pour sa part, elle était étonnement en pleine forme !

Absolument pas fatiguée, la brunette n'attendit pas pour rejoindre la porte de sortie, narguant le jeune homme au passage d'un regard plein d'assurance. S'il avait conscience de sa dégaine, il comprendrait pourquoi elle faisait sa maligne. En attendant, le plus chiant était encore d'aller récupérer ses grosses valises, dont une plus imposante qui regorgeait d'affaires à outrance… Ce n'était définitivement pas pour un week-end qu'elle était partie, mais pour deux bons mois ! « Hé bébé, viens m'aider… Ca pèse une tonne. » Ca il le savait déjà, mais c'était un peu pour le forcer à faire bonne figure puisqu'ils étaient tout de même observé ! Profitant de la situation, la brunette lui laissa presque tout le travail, se contentant de trimballer le plus léger. Le calvaire ne dura pas bien longtemps puisqu'une fois la paperasse enregistrée, leur destrier de prédilection se révéla être le premier taxi qui s'imposa à eux. Toute souriante, la belle s'installa à l'arrière de la voiture et prit le soin de saluer le conducteur de son timbre le plus agréable. Preuve que quand elle le voulait, elle pouvait l'être cette demoiselle tout à fait charmante. Elle ressortie alors son téléphone de sa poche pour se rappeler de l'hôtel en question. Elle avait eu besoin de ce mémo pour se souvenir du lieu supposément, puisque le nom était plutôt long à retenir. « Nous allons au  Trump International Hotel Waikiki Beach Walk. » prononça t-elle avec un accent à la limite de l'innocence. Non pas que son anglais était mauvais mais elle n'était simplement pas habituée à l'utiliser, donc cela restait relativement timide mais franc.

Enfin, In Su s'installa à ses côtés après avoir déposé les bagages. La blagounette avait fait son petit effet jusque là mais il semblait soudain prendre fin puisque, inévitablement, il le remarqua, ce qui la fit rire de plus belle ! Elle, et le chauffeur. Vraiment, il s'était fait avoir en beauté et il y avait suffisamment de témoins pour le confirmer ! « Gamine ? » répéta t-elle entre deux éclats de rire. « Quoi ? T'es pas d'accord avec moi ? ». Bon, peut-être que ça l'était, mais il n'y avait mort d'homme. Si ? Le voyant bouder, Hye Lyn ne put s'empêcher une approche plus suggestive histoire de se faire pardonner. Elle lui attrapa le visage pour le forcer à la regarder et elle offrit un tendre baiser. Chaste mais néanmoins intense, elle se mordit la lèvre en pensant bien le faire languir jusqu'à leur hôtel, parce qu'il était hors de question qu'ils dérapent dans cette voiture. Elle était de bonne humeur, mais pas au point de faire des bêtises devant un inconnu. « Excuse-moi. Hm ? » Elle exagérait un peu à jouer avec ses sentiments, mais comment lui en vouloir avec ce petit regard qu'elle lui offrait ? Elle lui offrit un dernier baiser, mais sur la joue cette fois-ci. Puis sans plus attendre, se tourna vers la fenêtre pour y inspecter l'environnement extérieur. Bien qu'il fasse nuit, l'endroit regorgeait d'une atmosphère à des années lumières de Séoul. Tout paraissait totalement différent. C'était lumineux, colorés et dépaysant. Elle pouvait apercevoir la mer au fil et à mesure qu'ils se rapprochaient de l'hôtel. Celui-ci se trouvait juste en bord de plage. Un cadre idyllique comme se pouvait l'octroyer les stars et les milliardaires… Elle était au moins heureuse de travailler dans le show-biz pour avoir cette chance de connaître tout ça. Mais ce genre de vacances, en général, se devait d'être mérité.

Arrivé dans le prestigieux hall de leur hôtel, Hye Lyn ne s'étonna guère du choix porté par ses parents. C'était bien le genre démesuré dont ils faisaient preuve. A vrai dire, il n'y eut que In Su pour ne pas comprendre tout de suite ce dont était une suite. Mais au lieu de soucier des lieux comme des moindres détails, la belle préféra encore rire de sa farce qui semblait outrager les employés de l'hôtel. Bon, au moins ils auraient quelque chose de drôle à raconter à leurs enfants en rentrant du boulot, non? Se contentant de suivre le garçon qui les amenaient jusqu'à leur chambre, Lynn attendit tout simplement que ce dernier parte pour pouvoir éclater sa joie en présence de In Su. L'observant dans un premier temps, elle s'était mise à rire en le voyant se jeter sur le lit. Vraiment, il faisait plaisir à voir et elle était contente pour lui. Sans plus attendre elle se jeta brusquement sur lui lorsqu'il eut changé de t-shirt, la plaquant en arrière. Il ne manquait pas de suite dans ses idées et cela lui plaisir. A vrai dire, elle voulait faire pleins de choses. Trop pour toutes les réaliser en une soirée, mais elle voulait profiter de cette journée jusqu'au bout de la nuit. La fatigue seulement l'emportera au moment propice. « Avoue que t'aimerais qu'on poursuive l'apprentissage… Mais j'ai pour principe de toujours garder le meilleur pour la fin ! J'ai envie de me promener en ville… de nous trouver un bar sympa… de manger un truc bon dans les rues. Je n'ai plus fais ça depuis des années à cause des fans… Puis j'ai envie de t'embrasser là tout de suite. J'en meurs d'envie… Et ces vêtements, je les déteste. Retire-les moi. ». C'était bien un ordre pour cette dernière requête, mais elle ne les aimaient vraiment pas. Et puis elle se préférait nue dans ces cas-là, c'était plus confortable. Lui arrachant un baiser passionné, la brunette s'obligea à s'interrompre pour terminer le fond de sa pensée, ayant tout un tas d'idées et d'envies la submergeant soudain. « Ah. Et lorsque l'on rentrera, on testera la piscine intérieure, avec deux coupes de leur meilleur champagne parce qu'il faut bien fêter ça… Et après, promis, on fera tout ce que tu voudras. » S'il avait mieux à proposer, elle était toute ouïe.


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

allow me some time to play with your mind and you'll get there again and again, close your eyes and imagine my body undressed. take your time cuz we've got all night. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t471-seo-hye-lyn-you-raise-m
HEY BABY, THIS IS
Bang In Su
I'M BORN : 22/05/1993
ÂGE : 24
I LIVE : Gwanak-Gu
WORK : Mécanicien dans un garage un peu louche.
I'M CRAZY ABOUT : Endo Shinji
HERE SINCE : 19/05/2015
MESSAGES : 110
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Sam 25 Juil - 16:41

Hye Lin et In Su " LeParadis sur Terre  "



Toujours le mot pour rire la jolie Hye Lyn avec ces histoire de tenues. A croire qu’elle commençait à s’habituer à être une genre de poupée que j’habillais à ma convenance. Enfin… Pour le coup, j’avais pris ce que je trouvais sur place. Mademoiselle emmène une valise de trois tonnes et rien en bagage à main, il ne faut pas s’étonner ensuite de se retrouver en hôtesse. Moi, toutes mes affaires étaient dans mon sac à dos et il était hors de question que j’utilise un teeshirt pour elle. J’en avais pris pile le nombre pour le weekend, pas besoin de me retrouver ennuyé ensuite. Enfin en même temps, des jolies tenues je n’en avais pas 10 000 donc j’avais évité tout ce qui avait des trous ou semblaient passés. Je fis mine de hausser les épaules, ignorant totalement ce qu’elle venait d’écrire sur mon front et lorsque nous atterrîmes enfin, je poussai un ouf de soulagement, surpris par la façon dont atterrissait un avion. En même temps, c’était ma première et quelque chose me dis que je ne suis pas prêt de l’oublier. Ainsi, après avoir validé passeports et autre, voilà qu’elle vient réclamer mon aide… Ben voyons, je m’en serais douté. Ainsi, muni de son immense valise, nous trouvâmes un taxi qui me fixa étrangement alors que je l’aidais à mettre le bagage dans le coffre. Oui car seul, il n’y arrivait pas… Annonçant au chauffeur le nom à rallonge de notre hôtel.

« Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer ? Pourquoi pas l’appeler : L’hôtel pour riche ? »

C’est là que je me rends compte de l’humour au combien puéril de la jeune actrice qui ne pouvait s’empêcher de rire telle une baleine tout en me disant que ce qui était écrit était véridique. Je poussai un juron et la fixa.

« Et si j’écrivais sur ton front : I am a Poor Rich Kid, ça te plairait ? »

Ben oui, ça lui allait bien non ? La belle savait très bien se faire pardonner et sans crier gare, m’embrassa délicatement. Cela faisait bizarre d’être libre. Habituellement, quand nous étions à l’extérieur, elle jouait un rôle qui m’ennuyait au possible, là, elle semblait enfin elle-même. Désormais, elle me faisait son cinéma de petite fille mignonne alternant entre regards plus ou moins aguicheurs et d’autres démontrant sa totale innocence. Je lui tapotai la tête et poussa un soupir alors qu’elle m’embrassait ensuite sur la joue. C’était ensuite étrange de la voir ainsi regarder à la fenêtre, elle la fille de riches qui devait avoir l’habitude de venir au moins une fois par mois avec papa et maman étant enfant. Moi, je fixais les lumières d’un air distrait. Je voulais voir la mer, le reste je m’en fichais royalement à vrais dire, n’ayant franchement pas l’habitude de partir en vacance. Finalement, nous arrivâmes sur place, le hall était immense, couvert de marbres et de lustres en cristal. Les gens étaient parfaitement habillés, rompant clairement avec ma tenue très casual et son uniforme d’hôtesse de l’air. Pourtant, personne ne sembla nous juger, ici, seul le portefeuille semblait compter et tandis que je frottais toujours mon front, nous primes l’ascenseur pour découvrir ce que mademoiselle appelait : « une suite » et je découvris bien vite la différence avec une chambre d’hôtel classique.

Avec des yeux d’enfant, je fixe un peu les deux ou trois premières pièces avant de me jeter sur le lit. La vache c’était si doux quand on était dedans. Et les draps ? C’était de la soie non ? Impossible, je n’en avais jamais touché mais ça y ressemblait. Enthousiaste enfin, je lui dis que j’ignorais qu’un lit aussi confortable existe. Je changeai de teeshirt sous les éclats de rire de Hye Lyn qui me rejoint alors… Enfin, qui me sauta dessus plutôt, me renversant alors qu’elle m’annonça son immense programme. Elle évoqua son apprentissage mais décida de le mettre en fin de liste. Avant, elle voulait : Se balader, manger, picoler… Bref le classique. Puis elle avoua vouloir m’embrasser. C’était bizarre ce contact qu’on avait alors que tout était sois disant faux entre nous, ce besoin qu’on avait de se coller l’un à l’autre alors qu’elle termine sa phrase en me demandant sans la moindre gène de la déshabiller, avouant ne pas trop aimer sa tenue, pire, la détestant. C’était surement de trop basse qualité pour elle à vrais dire… Cela ne m’étonnerait pas que ce soit un truc comme ça, ou bien mal couper, allez savoir. J’essaye alors d’analyser toutes les informations et la fixe, essayant de tout reprendre alors qu’elle me demande si j’ai une meilleure idée après m’avoir embrassé passionnément, murmurant qu’après cela on testerait la piscine intérieure en buvant du champagne. Woaw… Il y avait même une piscine dans la chambre ? Trop bien !

« Alors… Au sujet de ton apprentissage, tu fais croire que non mais tu es aussi impatiente que moi… Enfin je veux dire… Tu es super impatiente, Moi je le suis moins, tu comprends bien sur pourquoi au vue de ta tenue ! Ensuite ton programme me paraitrait correct si une journée faisait 48h… Moi je te propose d’aller se balader un peu le long de la mer et de boire un petit cocktail sur place et ensuite d’improviser ! Après tout, ici il n’y a personne pour te dire quoi faire non ? Quant à la piscine… j’avoue que… Je préférerai le faire maintenant maiiiiis c’est plutôt un truc de fin de soirée donc on attendra ! »

Je souris et repense à sa demande, elle voulait que je lui retire sa tenue ? Très bien. Me collant à elle, je déboutonnais un à un les boutons de sa veste, ouvrant les pans de celle-ci d’un coup alors que je lui arrachais littéralement la chemise qui partit en lambeau. Faisant glisser mes lèvres sur sa gorge, je m’approchais pour l’embrasser mais finalement, changea d’avis pour la mettre à quatre patte et défaire d’un revers de main la fermeture éclair de la jupe que je fais glisser tout en massant bien ses cuisses, la mettant totalement à nue avant de lui mettre une gentille fessée puis de la faire venir contre moi pour qu’elle s’allonge sur mon torse, totalement nue.

« Et voilà le travail ! Maintenant… J’ai hate de voir ce que tu comptes porter. Tu crois que ta tenue de nonne s’accordera avec le bleu de la mer ? »

J’éclate de rire et l’embrasse. Et pourquoi pas un petit câlin avant de partir ? Après tout, avec moi, elle savait que rien ne pouvait jamais être prévu à l’avance…


.
©clever love.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Is it real ? Please... Tell me it is...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t521-bang-in-su
HEY BABY, THIS IS
Seo Hye Lyn
I'M BORN : 12/11/1992
ÂGE : 25
WORK : actrice & mannequin.
I'M CRAZY ABOUT : kang yong seok.
HERE SINCE : 13/05/2015
MESSAGES : 154
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Sam 25 Juil - 18:42


outfit - « Haha… Très drôle. » Même s'il n'avait pas tout à fait tort. C'était l'hôtel pour riche par excellence ! Elle qui avait voulu bien faire en épelant l'adresse mot pour mot… Bon, au moins ils étaient certain d'arriver à bon port ! Et puis elle n'était encore jamais venue ici. Elle ne voulait pas se perdre… Les imprévus ce n'était pas tout à fait son kiff, bien qu'avec In Su, cela commençait à rimer avec normalité. Mais si ils pouvaient juste l'éviter, ça serait pas plus mal… A sa dernière réplique, elle esquissa une grimace de mauvais goût, pas certaine d'apprécier l'allusion. « Non ça sonne péjoratif… Être mon esclave, c'est un honneur. Tu réalises pas ! » contesta t-elle avec un vil sourire. C'est à ce moment précis qu'elle l'embrassa avec douceur, car incontestablement attirée par ces lèvres qui ne demandaient qu'à être capturé. Elle savait que rien de tout de ça était logique. Par moment elle voulait juste le provoquer, le traiter comme un moins que rien, subissant des sauts d'humeurs qu'elle ne s'expliquait pas… Et d'autres fois c'était son cœur qui parlait et son désir de se montrer tendre et aimante, comme le ferait n'importe quelle petite-amie dévouée à son amoureux. Pourtant, cela ne lui était encore jamais arrivé. C'était étrange de ressentir une telle chose pour quelqu'un comme In Su. A croire que les sentiments ne se contrôlaient vraiment pas, et cela avait quelque chose d'effrayant en y pensant bien.

Si tout cet environnement sonnait comme un air de déjà vu qui ne l'impressionnait plus tellement à force de côtoyer le luxe, voir les yeux émerveillés de son faux petit-ami suffisait à la rendre heureuse, d'une certaine façon. Il lui arrivait de se demander comment une fille comme elle pouvait être véridiquement malheureuse malgré tout ce prestige. In Su ne comprendrait probablement jamais… Mais il fallait être de son monde pour comprendre sa situation, sa vision des choses et de la vie. Depuis qu'elle le connaissait c'était comme si elle était enfin devenue une personne normale. Elle se sentait enfin humaine, vivante. Pas juste une plastique de poupée que l'on pavanait et auquel on tirait profit. Certes, il profitait également d'elle et de tout ce qu'elle pouvait lui apporter… Mais ce n'était que provisoire et puis, elle tirait sa propre satisfaction dans le jeu. Rendu dans leur chambre, les choses ne manquèrent pas à redevenir légèrement comme avant. A croire qu'elle ne pouvait plus s'empêcher de se jeter sur lui, car en train de devenir une autre femme. Une femme qui n'agissait plus seulement derrière des rôles mais bien dans la réalité. Il y avait tant de choses qu'elle voulait faire. Deux jours, c'était tellement peu et elle voulait en profiter un maximum, dormir le moins possible. Elle voulait vivre sa vie pendant ces deux jours et ne rien regretter. In Su allait la trouver bien exigeante pour le coup, mais au moins il était certain de ne pas trouver le temps long, pas si elle était là. Elle ne put s'empêcher de rire lorsqu'il affirma que ses moindres désirs prendraient plus de temps qu'il ne le faudrait. Comme quoi, c'était elle l'impatiente, plus qu'autre chose ! « Toi tu l'es moins… Tu sais que je pourrais mal le prendre ? » Simple taquinerie. Il n'avait probablement pas tort même si elle aimait le rendre fou au point de tester ses limites. Son plan paraissait plus raisonnable et tout aussi intéressant. Elle aurait tout le temps demain pour visiter la ville et en plein jour, les magasins seraient ouvert. Elle opta alors pour son déroulement de soirée. « Tu l'as pas remarqué tout à l'heure ? Il y a une piscine privée dans cet hôtel, et juste à côté un bar à cocktails. Mais si tu préfères qu'on soit rien que tous les deux, on peut tester le jacuzzi de la suite ? » Dans tous les cas s'ils rentraient tard, il n'y aurait probablement plus personne à la piscine, et donc, plus le moindre personnel. Ils auraient tout le temps de se décider au moment venu !

Satisfaite qu'il se mette enfin à l’œuvre, Hye Lyn poussa un rire lorsqu'il arracha sans ménagement sa chemise dans un mouvement sec et osé. « Hé t'abuses !! J'avais prévu de la rendre à l'hôtesse... Je mettrai la note à ton nom... » Elle s'était faite plus menaçante mais il n'en avait probablement que faire de devoir rembourser une tenue. Elle ignorait totalement le prix que cela coûtait mais vite débarrassée de ses vêtements, elle ne se soucia guère de cette interrogation, frissonnant au moindre de ses mouvements effleurant sa peau nue. Le fait de se retrouver soudain à quatre pattes dans cette position plus que douteuse la fit légèrement sourire. Les idées mal placées, elle se retint cependant tout commentaire pouvant l'encourager sur cette voie. Son rire se fit  encore plus mélodieux lorsqu'il osa une fessée. Étonnamment, elle adorait ça. « Je dois être un peu maso. » dit-elle alors qu'il la faisait revenir contre son torse, totalement à nue. Elle avait envie de jouer avec lui mais ce n'était vraiment pas le bon moment, déjà que le temps jouait contre eux. Ils allaient devoir apprendre à retenir leurs ardeurs s'ils voulaient profiter un semblant de leur week-end paradisiaque. Puis inévitablement, la nonne fit son retour ! « Mais t'as fini avec ça espèce de taré !? Tu cherches vraiment à me mettre en colère ! » Toujours à la traiter de nonne alors qu'elle n'en était certainement plus une depuis leur folle escapade dans les airs. « Je croyais que tu aimais mes seins… Mais apparemment ils ne te font plus d'effet. Je vais aller enfiler un truc moche puisque c'est ça. » Elle lui jeta cependant un clin d’œil, prouvant qu'elle n'était pas sérieuse. Elle se dépêcha bien vite de retrouver l'une de ses valises, l'ouvrant dans la volée pour y trouver une tenue adaptée à la situation sauf qu'elle sentait une nouvelle fois les remarques fuser sur son soit-disant penchant pour les choses trop clean, trop carré. De ce fait, elle ne savait plus quoi mettre… Idiot et pourtant, la seule chose qu'elle se saisit fut une paire de sous-vêtements, histoire d'être un minimum habillée. Bien qu'elle n'était plus tellement gênée de se retrouver nue devant lui, elle avait enfilé le premier ensemble qui lui avait sauté aux yeux, probablement l'un des plus flashy de sa collection, mais c'était de saison et puis, elle allait lui prouver qu'elle ne portait pas que du blanc ou du noir, comme les nonnes ! «Tu sais quoi ? Je commanderai bien du champagne dès maintenant ! On va trinquer à notre arrivé avant de sortir. J'ai besoin d'être chaude ! ». Oui, il avait très bien entendu. Elle avait bien choisi ses mots. Le sourire jusqu'aux lèvres, elle s'était alors mise à rire sans jamais le quitter du regard. «Pas dans ce sens là, pervers ! Je voudrais être joyeuse, c'est tout. » Parce qu'elle ne l'était pas suffisamment, pour ne pas dire qu'elle voulait juste se prendre une cuite. Derechef, elle se saisit du téléphone disposé sur la table de chevet et composa le numéro du service d'étage.


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

allow me some time to play with your mind and you'll get there again and again, close your eyes and imagine my body undressed. take your time cuz we've got all night. ©️ by anaëlle.


Dernière édition par Seo Hye Lyn le Lun 27 Juil - 11:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t471-seo-hye-lyn-you-raise-m
HEY BABY, THIS IS
Bang In Su
I'M BORN : 22/05/1993
ÂGE : 24
I LIVE : Gwanak-Gu
WORK : Mécanicien dans un garage un peu louche.
I'M CRAZY ABOUT : Endo Shinji
HERE SINCE : 19/05/2015
MESSAGES : 110
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Dim 26 Juil - 9:40

Hye Lin et In Su " LeParadis sur Terre  "



Etre son esclave ? Un honneur ? Je crois que l’on ne vient vraiment pas du même monde ou alors qu’il faut qu’elle arrête tout de suite de lire ses tweets de femme qui lui jure amour et fidélité en se prosternant virtuellement devant elle. Chez moi, l’esclavage était une notion assez réelle tant l’on nous payait peu, juste de quoi se loger ou manger, bref, un esclave différent de celui des colonies mais finalement pas si éloigné. Je la fixais et pris un air qui voulait tout dire, du genre « ouais ouais c’est ça… » Finalement, j’avais envie de lui répondre mais je n’eus pas le temps étant donné que ce fut le moment qu’elle choisit pour m’embrasser avec douceur. Elle avait vraiment la réponse à tout et surtout, le meilleur des moyens pour me faire taire. Le pire dans tout ça fut que lorsqu’elle eut terminée, je ne me rappelai même pas que j’étais sur le point de dire quelque chose. Finalement, la route en taxi fut relativement rapide dans ses conditions lorsqu’enfin nous arrivâmes dans le hall de ce superbe hôtel pour membres de la jet set. Au vue de sa tenue d’hôtesse de l’air, ils devaient probablement me prendre pour un riche héritier je m’enfoutiste qui couche avec son personnel. Parfait, pour une fois que c’était moi la star, peu importe ce que les gens pensaient, ça me faisait plaisir. Pourtant, je fus deux fois plus subjugué quand enfin nous arrivâmes dans la fameuse suite qui n’avait rien d’une simple chambre… Non, on aurait dit un appartement complet qui ressemblait beaucoup dans le style décoratif, à la maison de ses parents.

Ainsi, quand je vis le lit, je ne résistai pas à m’allonger dessus, découvrant tous les bienfaits du luxe et m’imaginant déjà passer une nuit de rêve avec ma tête posée sur ses oreillers en plumes d’oie. Pendant ce temps, après m’avoir littéralement sauté dessus, elle m’annonça son programme. Au vue de l’heure, il était clairement impossible de faire tout cela en une seule nuit et je tentai de la raisonner tout en la remettant à sa place sur le fait que j’avais envie d’elle. Après tout, pourquoi est-ce que ce serait toujours de ma faute alors que c’est elle qui m’a invité tout à l’heure sous la douche et non le contraire. Elle me disait alors que considérer que j’avais moins envie d’elle qu’elle de moi pourrait être mal pris mais je compris vite que c’était une taquinerie, tout comme ma remarque qui finalement ne visait que sa tenue.

« Tu Sais très bien que je sais parfaitement me faire pardonner. »

Je lui fais un clin d’œil alors qu’elle évoque une piscine privée situé non loin d’un bar à cocktail, me faisant alors hésiter avec la possibilité d’un rendez-vous à deux dans le jacuzzi avec une coupe de champagne pour chacun. Franchement, j’avais envie des deux mais comme nous restions deux jours, nous pourrions tester l’un et l’autre chaque soir. Ainsi je haussais les épaules, incapable de faire un choix, le lui laissant finalement tandis qu’elle me donna un ordre assez bizarre, celui de lui enlever ses vêtements d’hôtesse qu’elle disait détester. Cela sonnait comme une parole d’une maitresse à son esclave mais au vue de ce qu’elle demandait, je ne me formalisais pas pour si peu. Je commençai doucement pour finalement lui arracher sa chemise tandis qu’elle riait, me reprochant tout de même d’avoir abimé un bien qui ne lui appartenait pas, jurant de mettre cela sur ma note. Pourtant, comme pour la punir de ces mots, je la fait se mettre à quatre pattes pour lui enlever sa jupe et lui mettre une petite fessée qui la fit éclater de rire, disant être probablement maso, je me moquais.

« Voilà ce que ça fait de trop lire Fifty Shades of Grey ! »

Je suis certain qu’elle l’a lue ! Elle ne l’avouera jamais mais j’ai bien l’impression qu’elle n’était pas aussi pure qu’elle voulait bien le faire croire. C’est fou d’ailleurs comment ce bouquin a fait sensation. Enfin, peu m’importait, elle était désormais nue face à moi puis contre moi alors que je la collais à mon torse, lui parlant de la tenue qu’elle enfilerait, lui disant que ses vêtements de nonne iraient parfaitement avec le bleu de la mer. Une fois encore, elle s’énerva, me traitant de taré, disant que je cherchai vraiment à la mettre en colère. Elle changea alors totalement de sujet, évoquant ses seins et l’amour que j’avais pour eux. Hye Lyn semblait ne pas supporter que je puisse me moquer d’elle alors que j’avais son corps à disposition. C’était comme dans la cabine d’essayage ou elle n’avait pas supporté que je ne profite pas de ma position pour la mater. Oui, Hye Lyn aimait lire l’envie dans mon regard et ne comptait pas sortir d’ici sans que je ne lui aie fait de nouveaux compliments.

« Je vois pas le rapport ! Et puis d’ailleurs, je préfère tes fesses ! De toute façon, des trucs moches… T’en as un paquet. Je t’ai vu dans un drama que j’ai regardé le soir ou je t’ai rencontré. Tu portais une robe à fleur… on aurait dit la petite maison dans la prairie ! »

Je la charriais gentiment, il n’y avait aucune méchanceté dans mes propos, on se taquinait comme deux bons amis, chose qui ne devait pas lui arriver souvent tant elle avait l’habitude qu’on la mette en valeur mais ça lui faisait de bien de rire comme ça et à moi aussi. Mais pourtant, Hye Lyn se vexait très facilement et d’un coup, elle chercha une tenue pour finalement enfiler des dessous roses extrêmement sexy et… rien d’autre, changeant de programme alors que je la déshabillais du regard. Elle m’annonça vouloir commander tout de suite du champagne voulant être… Chaude ? Je la fixai l’air interloqué alors qu’elle éclata de rire en me traitant de pervers. Non mais c’était quoi cette expression, elle ne pouvait pas simplement dire pompette ? Je la fixai et lui tapota la tête.

« Je te jure que si tu continues, je vais te mettre de nouveau la fessée ! »

Elle se dirigea alors vers le téléphone commandant une bouteille. On lui annonça que ce serait livré d’ici quelque minute. Quand on sonna, je me levai, la laissant sur le lit tandis que l’hôte m’offrait un chariot avec deux verres superbes, un seau à champagne et bien évidemment, une bouteille de Dom Pérignon millésimé. Il me fixa, tendant poliment la main. Hein ? Un pourboire ? Je cherchai dans mes poches et lui fila quelque Kwons qu’il regarda avec dégout avant de me souhaiter une bonne soirée. Je me dirigeai alors vers la chambre avec le charriot quand soudainement, mes yeux s’ouvrirent en grand… Elle était… Woaw… La surprise du chef…

« Hye Lyn, C'est bien toi ??? Qui a échangée ma douce nonne en.... femme fatale ?»

Une femme décidément pleine de surprises...

.
©clever love.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Is it real ? Please... Tell me it is...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t521-bang-in-su
HEY BABY, THIS IS
Seo Hye Lyn
I'M BORN : 12/11/1992
ÂGE : 25
WORK : actrice & mannequin.
I'M CRAZY ABOUT : kang yong seok.
HERE SINCE : 13/05/2015
MESSAGES : 154
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Lun 27 Juil - 11:32


outfit - « Hmmm. Oui je vois très bien comment tu t'y prends et il y a pas de quoi être fier ! ». Elle disait cela mais elle n'était pas tant dérangé par ses manières douteuses et ses mains baladeuses. A l'inverse, elle n'attendait presque ça ! Mais mieux valait lui faire croire que c'était inconcevable puisqu'elle était encore une nonne à ses yeux. Bien que toute manière, elle risquait de l'être durant toute sa vie, sans doute ! La jeune actrice avait beau chercher à être sérieuse, elle n'y parvenait pas tellement. Ce n'était techniquement pas possible de garder son sang-froid quant un homme la déshabiller d'une telle façon, brutalement tout en étant soigné dans ses mouvements. La petite fessée n'avait pas été de trop dans cette histoire puisqu'elle avait éclaté d'un rire qui exprimait toute sa reconnaissance. Oui, c'était plutôt plaisant de se faire déshabiller ainsi, d'autant plus qu'elle n'aimait vraiment pas cette tenue. Mais quand même, il aurait pu éviter de trop s'exciter sur cette malheureuse chemise qui appartenait forcément à quelqu'un et dont elle n'en verrait plus la forme ! Il supposa alors qu'elle avait lu ce fameux bouquin. S'il savait à quel point il avait tort sur toute la ligne… « J'ai vu le film… et j'ai pas particulièrement aimé. Par contre… J'ai lu une autre série dans le même genre. » Il en existait tellement pour faute d'un effet de mode, qu'il ne devinerait jamais de quelle série il s'agissait. Préférant le toiser d'un regard supérieur et hautement satisfaite, la belle lui arracha un baiser langoureux avant de lui faire part de sa déception vis-à-vis de ses seins qu'il ne se permettait même plus de mater. Non pas qu'elle souhaitait qu'il se jette sur elle, mais elle s'était peut-être un peu trop habituée à ce qu'il faiblisse pour ses beaux yeux, ainsi que tout le reste. Peut-être était-il temps de se faire désirer un peu plus ? Elle ne comptait évidemment pas se faire passer pour facile, mais bien lui faire réaliser qu'il avait manqué l'occasion de la toucher lorsque c'était encore possible. A présent, elle le provoquerait plus qu'elle ne se laisserait faire.

« Je te signal que la robe en question a été fabriqué par un grand couturier et que le rôle que je jouais était celle d'une pauvre fille à papa, qui devenait au fil des épisodes, la pire des garces pour se venger de l'homme qu'elle aimait. » Il fallait voir la suite des épisodes, parce que Hye Lyn, jouer les filles prudes, ce n'était justement pas son kiff ! Fier de sa réplique, elle n'avait pas perdue de temps pour enfiler des sous-vêtements soulignant la forme de son corps à merveille, alors qu'elle osait pour la première fois du coloré en sa présence. Rien de plus dans l'immédiat. Elle comptait le faire un peu languir et lui clouer le bec quant à ses supposés trucs moches qui regorgeait à la pelle. Elle jubila intérieurement quant elle se rapprocha de lui, lui expliquant qu'elle désirait être chaude dès maintenant, ce qui eut pour effet de lui arracher une mine des plus ahuris. Elle aurait eu son portable sur elle, sans mal, elle aurait immortalisé cet instant pour son plus grand plaisir ! Finalement, elle se laissa retomber sur le lit et ce dernier vint lui tapoter la tête, la menaçant d'une chose qui ne lui faisait absolument pas peur. « Parole, parole, paroleee. » chantonna t-elle pour le narguer. Elle l'ignora bien assez vite pour se saisir du téléphone sur la table de chevet, appelant le service de l'hôtel pour qu'on leur apporte l'un de leurs meilleurs champagnes. Évidemment, elle ne bougea pas d'un iota lorsque l'on vint sonner à leur porte. Elle n'y serait pas allée dans cette tenue, voyons. Et alors que In Su s'éloignait progressivement de la chambre, la brunette en profita pour se ruer sur sa deuxième valise qu'elle ouvrit en grand, en tête de porter quelque chose qui ferait son petit effet. Quelque chose qui lui ressemblait, bien évidemment alliant élégance et le sexy.

Enfilant au préalable une paire de talons afin de compléter sa tenue et en intensifier l'authenticité, la jeune femme s'installa sur le bord du lit, jambes croisées, et ramena ses longs cheveux en arrière pour y dégager ses épaules. Elle prit appuie avec ses mains placées de chaque côté d'elle, alors que son regard se fit plus aguicheur lorsque In Su revint à elle. Mesquine, elle prit le soin de croiser à nouveau ses jambes, mais cette fois-ci du côté gauche où cette partie de son corps était entièrement visible. Elle s'amusa une nouvelle fois de sa réaction et prit son air le plus formel alors qu'il évoquait le fait qu'elle était soudain devenue fatale. « C'est pas si moche, tu vois. J'espère que ça ne te posera aucun soucis que je sorte comme ça… » Elle y comptait toujours à sa petite balade au bord de la mer. Et puis ce n'était pas comme si elle allait véritablement se soucier de son avis. Elle ne comptait pas se montrer aussi facile qu'il ne le pensait. « Bon, ça arrive ce verre ? Je suis morte de soif. » dit-elle avec une autorité ponctuée par un sourire. Cette bouteille, elle comptait la vider de son intégralité avant de sortir ! Elle avait décidé d'être joyeuse jusqu'au bout. Il ne l'en empêcherait pas. « Tu vas resté habillé comme ça, toi ? » Ce n'était pas péjoratif, même si elle se doutait qu'il n'avait probablement pas amené autant de vêtements qu'elle… autre que des t-shirt. Mais bon, elle commençait à s'y faire à sa garde-robe restreinte. C'était ce qu'il y avait en-dessous qui l'intéressait davantage… Dès lors qu'il lui apporta sa coupe, une espèce de petite étincelle brilla dans ses yeux, et la jeune femme se releva pour lui faire face. Sans le quitter du regard, elle trinqua en leur honneur et trempa ses lèvres dans le savoureux champagne, lui arrachant un sourire satisfait. « Admets que tu n'as jamais rien goûté d'aussi bon de toute ta vie. Ça fait quoi d'être le petit-ami de Seo Hye Lyn ? » Elle avait envie de jouer un petit peu avec lui, de titiller ses pensées. Toute sourire, elle lui offrit un baiser à la commissure de ses lèvres, comme pour lui donner de l'envie alors qu'elle ne comptait pas lui en offrir plus. Non, c'était trop tard pour la toucher maintenant qu'elle était si bien apprêtée. Cette robe ne partira pas en lambeau. Elle valait également son pesant d'or !


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

allow me some time to play with your mind and you'll get there again and again, close your eyes and imagine my body undressed. take your time cuz we've got all night. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t471-seo-hye-lyn-you-raise-m
HEY BABY, THIS IS
Bang In Su
I'M BORN : 22/05/1993
ÂGE : 24
I LIVE : Gwanak-Gu
WORK : Mécanicien dans un garage un peu louche.
I'M CRAZY ABOUT : Endo Shinji
HERE SINCE : 19/05/2015
MESSAGES : 110
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Mar 28 Juil - 15:01

Hye Lin et In Su " LeParadis sur Terre  "



Comment ça : pas de quoi être fière ? J’avais réussi à rendre folle d’envie la petite fée du Paysage audiovisuel coréen et on m’interdirait d’avoir les chevilles qui enflent ? Comme si c’était possible ! J’avais signé mon arrêt de mort auprès de l’intégralité de ses différents fans clubs si notre liaison ou tout du moins, notre faux couple, venait à être révélé. Bien évidemment, mes amis d’enfance crèveraient de jalousie mais à côté, je risquerai d’être la cible d’attaques voir d’agression et je vois déjà le garage recouvert de tag en mode « ne sors plus d’ici. » Alors question fierté, oui j’avais mon mot à dire mais je préférai le garder pour moi et ne répondit donc pas, seulement par un clin d’œil qui voulait tout dire. D’ailleurs, n’étais-ce pas elle qui m’avait demandée de lui enlever ses vêtements ? Bien évidemment, j’aurais pu agir de manière normale mais ça aussi, elle l’aurait mal pris me reprochant de la traiter comme une poupée. Ainsi, je fis presque un show en déchirant sa chemise et en lui retirant sa jupe, concluant le tout par une petite fessée. Elle semblait surprise et si elle me reprocha d’avoir abimé les vêtements de l’hôtesse, sa remarque ne sembla pas vraiment emprunte d’agacement ou de colère. J’en profitai alors pour la taquiner sur ses lectures au vue de la façon dont elle avait ri à ma fessée et comme je m’y attendais, sa réponse fut négative et elle avoua n’avoir pas lu le livre, seulement le film et que, bizarrement et c’est surprenant, la nonne n’avait pas aimé. Cela dit, elle avouait, vexée avoir lu autre chose dans le même genre. Sachant que je ne connaîtrais pas, je me contentai de lui répondre.

« J’ai toujours dit que tu étais perverse ! Une nonne perverse, on aura tout vu ! »

Hye Lyn revint alors réclamer son baiser, m’embrassant de manière langoureuse comme j’en avais désormais l’habitude, pourtant, quelque chose semblait la chiffonner et elle ne me tarda pas à me dire qu’elle était très déçue de ne plus lire autant d’envie chez moi quand elle se mettait à demie nue. Cela n’avait absolument rien à voir, nous étions tout simplement arrivés dans un lieu sublime et après un voyage éprouvant, je n’avais pas le temps de la complimenter à nouveau chaque minute passant. Pourtant, je lui réponds et me moque de sa robe dans un film que j’ai vu. Elle prend immédiatement la mouche en me rappelant le prix ou tout du moins en me faisant une évaluation avant de me rappeler son rôle. Je souris.

« Une fille à papa ? Qui devient une garce ? Elle avait aussi un faux petit ami du nom d’In Su ? Car cette histoire me rappelle quelque chose ! Ah non ! J’ai dit garce, ça ne marche pas… Il aurait fallu nonne… »

Et boom encore une fois, c’était mon jeu favoris et aussi un très bon moyen de la pousser à se montrer plus adulte et parfois même un peu excentrique. Désormais habillée ou tout du moins en sous-vêtement, fort jolie d’ailleurs, elle m’expliqua de la manière la plus normale qui soit qu’elle voulait être « chaude » et que pour cela elle avait besoin de champagne. Alors si vous et moi comprenons ces mots, sachez que pour Hye Lyn cela signifie : prendre une cuite ou être simplement pompette. Malheureusement pour elle, l’actrice ne pouvait pas avouer ses penchants pour l’alcool quand on sait qu’elle m’avait refusée un verre de Tequila lors de notre première rencontre. A moins qu’elle ne joue avec moi ? Etrangement, j’en suis certain, mademoiselle ne m’a toujours pas pardonné de ne pas ‘être jeté sur elle pour mieux me repousser lorsqu’elle était à nue il y a quelque instants.

A ma menace, elle fait l’enfant, se contentant de répéter inlassablement le même mot comme lorsque l’on a huit ans. Mais bon… Chez elle, c’était mignon et comme « mignon » était le moins qui la représentait le mieux, je n’allais pas le lui reprocher si ? Continuant de m‘ignorer, elle prit pour le téléphone pour appeler le room service. Quelques instants plus tard on sonna et étant donné que je la voyais mal ouvrir dans cette tenue, je me dévouai à cette cause. Mine de rien, je pris pas mal de temps pour récupérer la bouteille et tout le reste étant donné qu’il y avait eu cette histoire de pourboire mais tant pis, quand je rentrai à nouveau dans la chambre avec le charriot, j’eu le droit à une vision incroyable au point que je lui demandai si c’était bien elle. Croisant et décroisant ses jambes, son regard de femme fatal était de retour, il ne lui avait pas fallu longtemps pour qu’elle cherche à nouveau à ce que je ne regarde plus qu’elle, ses hauts talons soulignant ses longues et fines jambes tandis que le fait de dégager ainsi ses épaules la rendait soudainement bien plus aguicheuse que tout à l’heure. A ma remarque, elle se vengea en me disant que ce n’était pas si moche, allant jusqu’à me demander si je la laisserai sortir ainsi. Elle me voulait jaloux ou quoi ?

« Moi ça me dérange pas mais c’est toi qui voulait pas être reconnu. Puis je n’ai pas d’ordre à te donner, je ne suis que ton faux petit ami n’est-ce pas ? »

Je lui fis un clin d’œil tout en lui rappelant mon titre tandis que je la rejoins et qu’elle m’embrassa une nouvelle fois de la manière la plus chaste qui soit tandis que je remplissais deux coupes. Elle commence déjà à s’impatienter. J crois qu’elle avait raison pour son histoire d’esclave alors que je la fixe d’un air mauvais alors qu’elle me demande si je vais m’habiller comme ça d’un air un petit peu dédaigneux. Je la fixe et lui donne son verre.

« A moins que tu me fasses livrer un costard Chanel, Dior ou je ne sais pas quoi… Oui… »

Elle me fit face alors, trinquant avec moi, me souriant comme c’était devenu une habitude, elle but doucement son verre de champagne quand moi je le terminai d’un coup. C’était la première fois que j’en buvais et ne savait donc pas comment cela fonctionnait ou si j’aurai du prendre mon temps. Probablement si j’avais su le prix de la bouteille. Elle me fit alors une remarque sur le gout et me demanda ce que ça faisait d’être le petit ami de Seo Hye Lyn, m’embrassant une nouvelle fois mais de cette manière toute aussi chaste tandis que je la fixais.

« Au début, ça faisais un peu peur, entre les invités et tes parents… Ah et ton café gourmand aussi… Mais depuis, c’est plutôt cool d’être ton petit ami ! Après pour moi tu es ni Seo Hye Lyn l’actrice ni Seo Hye Lyn la fée alias top model… t’es ma petite nonne… sexy à souhait mais nonne quand même ! »

Je lui souris avant de l’embrasser mais cette fois avec plus d’envie tandis que je passais ma main dans son dos pour la rapprocher de moi, cherchant à lui donner envie, caressant ses hanches, ses cuisses puis… d’un coup… Plus rien, je me détacha, me contentant de me servir un nouveau verre et de remplir un peu plus sa coupe comme si rien ne venait de se passer. Vous avez dit frustration ? J’ai une revanche à prendre et je compte bien la faire perdre à son propre jeu…

.
©clever love.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Is it real ? Please... Tell me it is...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t521-bang-in-su
HEY BABY, THIS IS
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

don't wake me up babe (-16) ♦ feat insu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Wake up- Slimy
» Wake On Lan
» Babe
» Ore no Imouto ga Konna ni Kawaii Wake ga Nai (Oreimo)
» [One Piece] Wake Up

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUCK MY KISS. :: #around the world. :: #WHAT'S UP MOTHERFUCKER ? ✖ ÉTATS-UNIS.-