AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'OUBLIEZ PAS LE RECENSEMENT MES LAPINS !!
N'OUBLIEZ PAS DE RECENSER VOTRE AVATAR DANS LE BOTTIN PLEASE.
LA 1ERE PHASE DE LA MAJ A ETE FAITE : VENEZ EN PARLER ICI.

Partagez | 
 

 don't wake me up babe (-16) ♦ feat insu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
HEY BABY, THIS IS
Seo Hye Lyn
I'M BORN : 12/11/1992
ÂGE : 25
WORK : actrice & mannequin.
I'M CRAZY ABOUT : kang yong seok.
HERE SINCE : 13/05/2015
MESSAGES : 154
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Ven 19 Juin - 17:25


outfit - « Et je ne veux pas de remarque sur ma tenue ! ». A peine était-il parvenu dans son champs de vision que la brunette lui dicta la chose à ne absolument pas faire. Oui, elle avait senti la critique à des kilomètres à la ronde… En tout cas elle s'y était apprêtée. Mais ce matin en se levant aux aurores, elle n'avait pas voulu se prendre la tête quant au choix vestimentaire qui s'imposait. Elle aurait tout le temps d'y penser une fois sur place, ce pourquoi elle s'était saisi de ses vêtements les plus confortables. Un t-shirt et un petit short ferait l'affaire. Elle n'avait pas besoin d'être apprêtée pour partir en vacances. C'était bien le principe des vacances non ? Au moins à Honolulu personne ne la connaitrait et elle pourrait agir comme bon lui semble. Pas d'escarpin ou de talons hauts de si bon matin. Tenue confortable exige jusqu'aux pieds ! Et plus In Su approchait du jet-set, plus le sourire de la belle se fit immense. Oui elle en avait encore gros sur la patate suite au petit scandale d'hier au soir, mais cela leur avait finalement permis de s'octroyer un voyage paradisiaque. Il n'avait probablement jamais quitté le sol coréen. C'était sans doute la première fois qu'il s'envolerait en jet-set. Cela avait un côté excitant et quelque part, elle était contente de partager ce souvenir avec lui. Même s'il était difficile de donner un nom à leur relation, elle était en cas unique et spéciale. Le genre de liaison n'arrivant qu'une seule fois dans toute sa vie peut-être. Et bien qu'elle le connaissait à peine, Hye Lyn n'avait jamais été aussi confiante de toute sa vie. « C'est ta première fois, avoue. Pas trop angoissé ? ». Il ne se méprendrait pas sur la première fois et puis elle était de bonne humeur, pour ne pas dire d'humeur chiante et taquine. Il y avait toujours ce petit sourire qui trépignait sur ses lèvres. Et comme elle l'avait attendu au dehors, ses deux grosses valises reposaient également sur le sol. « C'est tout ce que t'as ? Y'a encore ça à transporter ! Tu le fais ? » lui demanda t-elle d'une petite voix innocente alors qu'elle s'engouffrait sans prévenir à l'intérieur de l'avion. Bon c'était un peu vache c'est vrai. Mais une fois à l'intérieur elle demanda au co-pilote s'il pouvait aller aider son petit-ami, et ainsi partir. Ayant tous les sièges à disposition, elle s'installa sur celui le plus en arrière pour être sure de ne pas être entendue par ces derniers. Qui sait, peut-être que sa mère les avaient aussi engagés pour qu'ils écoutent aux portes. On était jamais assez prudent… En attendant que In Su arrive, Hye Lyn prit ses aises et demanda à la jeune hôtesse qu'on lui serve des rafraîchissements pour la route. Ils auraient quand même un sacré bout de chemin à faire avant d'arriver à destination. Cela risquait d'être un peu long, à moins qu'elle récupère ses heures de sommeil ? Bah oui, si elle avait voulut partir aussi tôt, c'était aussi pour s'endormir plus facilement… et arriver au plus vite. « In Su ! Par ici ! ». Le voilà enfin. Ils allaient enfin pouvoir décoller.


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

allow me some time to play with your mind and you'll get there again and again, close your eyes and imagine my body undressed. take your time cuz we've got all night. ©️ by anaëlle.


Dernière édition par Seo Hye Lyn le Dim 21 Juin - 23:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t471-seo-hye-lyn-you-raise-m
HEY BABY, THIS IS
Bang In Su
I'M BORN : 22/05/1993
ÂGE : 25
I LIVE : Gwanak-Gu
WORK : Mécanicien dans un garage un peu louche.
I'M CRAZY ABOUT : Endo Shinji
HERE SINCE : 19/05/2015
MESSAGES : 110
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Ven 19 Juin - 17:54

Hye Lin et In Su " LeParadis sur Terre  "



Notre départ de chez ses parents malgré leur offre de voyage gratuit s’était faite de manière assez brusque et si lorsque nous étions dans la voiture, elle semblait dans tous ses états, je fus très surpris lorsqu’elle me demanda si je voulais bien l’accompagner à Honolulu.. Quelle question… Une ile paradisiaque avec une super demoiselle ? Que demander de plus pour mourir en paix. Au départ, j’avais eu envie de plaisanter mais je m’étais contenté de la regarder tendrement et de murmurer.

« Oui, on ira tous les deux ! »

Je l’avais alors raccompagnée tandis qu’elle m’avait communiquée l’heure de notre départ, me donnant rendez-vous directement à un petit aéroport privée. Notre séparation avait été quelque peu étrange, elle était simplement descendue, nous nous étions souri et je lui avais fait un signe de la main avant de partir, bien loin de nos embrassades de la veille. Ainsi, le lendemain, après une soirée à préparer mon sac, y mettant simplement le strict nécessaire pour un weekend dans un endroit où l’on passe son temps en maillot de bain, je m’étais endormis, me remémorant en détail tout ce qui s’était passé dans la journée, de notre rencontre au restaurant jusqu’à la dispute avec ses parents. Je m’endormis avant de partir le lendemain, prenant le bus alors que j’arrivais sur le tarmac, Hye Lyn m’attendant pied au plancher, préférant remettre les pendules à l’heure avant une éventuelle remarque, elle avait l’air d’une vacancière mais finalement, je décida d’en plaisanter.

« Dis-le que tu as mis ça juste pour pas que je les embrasse ! »

Ben quoi ? On avait plaisanté avec ça un bon moment hier ! Et puis au final, c’était le dernier moment ou l’on s’était amusé avant de se retrouver à se disputer avec ses parents. Je fixa l’avion alors qu’elle me demanda si c’était ma première fois et si je n’étais pas trop stressé, cette fois aucune allusion coquine, j’étais comme un gosse devant son cadeau de noël.

« Oui c’est euh… la première fois et non… Pas stressé, c’est un rêve de gosse quoi ! Surtout dans un jet ! »

Hye Lyn était clairement d’excellente humeur, cela me faisait plaisir pour elle tandis que je la fixais alors et regarda les deux énormes valises qui venait d’apparaitre sous mes yeux. La belle fut surprise par le minimum que j’emportais, me demandant carrément d’aider à mettre les bagages en soute. Je haussai les épaules et sans lui répondre, je me dirigeai vers l’une d’elle, la soupesant.

« Mais c’est super lourd ! Tu veux qu’on s’enfuie là-bas en fait ! »

J’aidai alors le copilote à ranger le tout avant de monter à bord, jetant d’abord un œil au cockpit comme le font les enfants puis la rejoignant un long moment après tandis que je l’entendais m’appeler pour que je la rejoigne tout au fond, à l’abri des regards. Je lui souris et m’installa alors.

« La vache, c’est cool d’être riche ! »

Puis j’entendis les machines se mettre en marche tandis que l’on avançait sur le tarmac, je poussais un soupir et lui balança comme si de rien n’était.

«  Et dire que mon fantasme c’est de faire l’amour au milieu des nuages… A croire que le destin s’acharne… De me permettre de voler mais… Avec Mère Thérésa à côté… »

Puis je réfléchis un instant.

« Pas que ta compagnie soit désagréable, au contraire ! Bien au contraire… bref laisse tomber, je suis comme un gamin là et je dis tout ce qui me passe par la tête ! »

Là, une poussée plus violente et je suis plaqué contre mon siège alors que nous décollons enfin…

« C’est…Woaw… Cool… »

Je lui souris alors de manière totalement naturelle et je murmure doucement.

« Merci… De me faire découvrir ça… »

Puis je commençai à regarder au hublot comme pour davantage profiter.

.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t521-bang-in-su
HEY BABY, THIS IS
Seo Hye Lyn
I'M BORN : 12/11/1992
ÂGE : 25
WORK : actrice & mannequin.
I'M CRAZY ABOUT : kang yong seok.
HERE SINCE : 13/05/2015
MESSAGES : 154
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Sam 20 Juin - 14:54


outfit - « Hye Lyn avait laissé échappé un léger rire à la première réplique du jeune homme. Oui, c'est vrai qu'ils avaient longuement plaisanté au sujet de ses seins et de ses baisers contre ceux-ci. Avec ce t-shirt il n'avait aucune chance de les voir, bien que le blanc était une couleur qui ressortait davantage les formes, il ne ferait que regarder cette-fois. Au moins, elle était à présent certaine qu'elle commettait une bonne action en partant ainsi avec lui. Enfin, bonne action… Ce n'était pas par charité. Elle avait voulu qu'il vienne avec elle. Lui et lui seul. Disons qu'elle avait l'impression de faire quelque chose de bien pour une fois. Réaliser le rêve de quelqu'un, ce n'était pas rien ! Lynn pouvait au moins se satisfaire de cela. Elle pouvait ressentir toute cette joie et cette excitation qui émanait du coréen. Nul doute, cette escapade allait lui plaire. Ils allaient passer à un autre niveau en comparaison à la veille. En beaucoup mieux, sur le principe… Mëme si cette journée précédente n'avait pas été si mal dans le fond. « Qui sait ? Ca pourrait se faire ! ». S'enfuir avec un inconnu et ne plus donner le moindre signe de vie… C'était le genre de scénario réalisable que dans les films. Et pourtant, avec toutes les dispositions qu'elle avait, Hye Lyn se sentait tout à fait capable d'y parvenir. In Su l'avait bien accompagné jusque là… Il ne l'abandonnerait forcément pas de sitôt. Il avait déjà goûté à ses lèvres, ses seins, et en ce moment-même il goûtait aux plaisirs d'une vie luxueuse à bord d'un jet. Oui, Hye Lyn n'y pensait pas sérieusement, mais elle ne réalisait pas à quel point il allait prendre goût à tout cela… Jusqu'au jour où le rêve prendrait fin. Parce que tout cela était éphémère. Leur relation ne tenait qu'à un fil… comme tombés dans leur propre piège. Pourtant tout ce qu'elle voulait pour le moment, c'était qu'il soit heureux. Elle sentait son cœur battre à chaque sourire qu'il pouvait lui déverser. Bien que son sourire se fit plus grave lorsqu'il évoqua que le fait d'être riche était cool, Hye Lyn ne fit aucun commentaire et se contenta d'attacher sa ceinture. « Tu ferais bien d'en faire de même si tu veux mon avis. ». L'avion était déjà en train de prendre de la vitesse lorsqu'elle avait dit ses mots. Elle ne s'était pas attendue à ce qu'il lui balance un truc pareil sans même attendre la fin de sa phrase, la belle ne se fit pas prier pour le ruer de coups. Rien de bien violent avec la force de mouche qu'elle avait ceci dit. Une fois qu'ils furent dans les airs et à l'abri de tout bourdonnement du à la gravité, la jeune femme se libéra de sa ceinture pour s'accouder contre la petite table qui leur faisait face, observant l'émerveillement de ce dernier qui lui faisait chaud au cœur. Elle était vraiment ravie de lui faire ce plaisir… C'était tellement rien pour elle… « Tu sais… techniquement c'est grâce à mes parents… Ironique hein. ». Ou carrément impensable. Mais bon, autant en profiter. Cela ne lui ferait pas de mal avant le prochain tournage de son drama. « Dis In Su… Qu'est-ce que tu penses de moi ? Je veux dire… de l'actrice. Les dramas dans lesquels j'ai joué étaient si mauvais ? ». Elle était curieuse de savoir, même si les événements de la veille avait influencé pas mal de choses. Il lui avait déjà dit tout ce qu'il pensait d'elle, de la Hye Lyn qu'il découvrait. Mais celle que tout le monde percevait était comment ? Lynn voulait refléter une meilleure image avec l'aide de son prochain projet. « Ahh… Ils arrivent quand ces verres d'eau ? ». Leur hôtesse de l'air était particulièrement lente ou feignasse ce jour-ci ?


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

allow me some time to play with your mind and you'll get there again and again, close your eyes and imagine my body undressed. take your time cuz we've got all night. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t471-seo-hye-lyn-you-raise-m
HEY BABY, THIS IS
Bang In Su
I'M BORN : 22/05/1993
ÂGE : 25
I LIVE : Gwanak-Gu
WORK : Mécanicien dans un garage un peu louche.
I'M CRAZY ABOUT : Endo Shinji
HERE SINCE : 19/05/2015
MESSAGES : 110
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Sam 20 Juin - 15:29

Hye Lin et In Su " LeParadis sur Terre  "



Hye Lyn n’avait préférée par relever ma remarque sur sa poitrine mais au moins, elle ne m’avait pas traité de pervers, se contentant simplement de sourire comme pour me rappeler que ce qui appartenait à hier… Restait à hier. Pourtant, quand je lui fis ma remarque sur les bagages et sur une éventuelle fuite en amoureux, elle se montra étrangement énigmatique, me disant que cela pourrait se faire… Je la fixais, cherchant à démêler le vrai du faux puis je me rappelai combien elle avait dit en interview aimer son rôle d’actrice… Du coup, si je la voyais bien s’enfuir pour ses parents, je la voyais mal commencer une autre carrière juste pour pouvoir être avec un type rencontré la veille. Ainsi, lorsque je la rejoignis, je me laissai totalement aller, évoquant d’abord le plaisir que la richesse apportait ce qui ne lui plaisait pas au vu de sa réponse, puis, le fait de s’envoyer en l’air mais pas avec elle. Sa réponse fut brutale puisqu’elle commença alors à me taper dessus. Oh, elle ne me faisait pas mal, je crois bien que ça lui faisait un bien immense de pouvoir se défouler ainsi alors je la laissai faire.

« Ayaaaa arrête ! Ok ok ! Avec toi alors ! »

J’avais envie de m’en prendre davantage ou quoi ? Peu m’importait, j’étais heureux et j’aimais plaisanter avec elle, peu importe, elle n’était plus aussi coincée qu’avant et c’était tout de même agréable de se trouver quelqu’un avec qui partager des plaisanteries et tout un tas d’autres choses. L’avions décolla alors et une fois stabilisé, elle me fit face alors que je la remerciai pour tout cela, sa réponse fut drôle et ironique et je hochai la tête.

« Ah non ! C’est grâce à ma grande gueule ! Si je n’avais pas été aussi violent avec belle maman, elle aurait surement continué ses remarques ! »

On n’avait jamais parlé du fait que je la défende ainsi, si cela lui avait fait plaisir ou si elle m’en voulait d’avoir été aussi abrupte avec celle contre qui, Lynn ne s’était jamais rebellée. C’est là, qu’elle prit un air plus sérieux, comme si elle avait besoin d’une nouvelle réalité, comme si désormais mon avis comptait pour elle…. Étions-nous devenus des amis ? Ou bien étais-ce juste pour faire la conversation ? Je n’avais pas assez d’expérience dans l’une ou l’autre pour pouvoir donner un avis correct. C’est donc là qu’elle me demanda mon opinion sur sa carrière, sur son métier, sur ses films, sur ses rôles… Après tout… J’avais tout de même critiqué ses choix lors de notre rencontre… Pourtant, j’avais l’impression que cette fois, je serai incapable d’être aussi méchant, elle était trop mignonne et pourtant j’étais quelqu’un d’assez franc. Ainsi, je la fixai et posa mes mains sur sa joues pour pas qu’elle détourne le regard.

« Ils étaient pas… Mauvais…. Pour le public visé c’était parfait… Mais… De ce que j’ai vu sur l’écran et hier… Je pense que tu as ta place au cinéma ! Tes dramas te forcent à agir comme une idole… Pas comme une actrice… Ils bloquent tes choix ! Lynn t’es douée dans le métier mais pourquoi personne ne te donne jamais un premier rôle ? Tu joues toujours la méchante ! Tu n’en as pas marre de ce genre de rôle ? Pourquoi ne pas twitter que tu as envie de jouer dans un film ? Un vrai film ? Je suis certain que les réalisateurs n’attendent que ça de toi ! Enfin c’est mon avis mais une grande carrière t’attend Seo Hye Lyn ! »

J’avais fait un long monologue, lâchant ses joues, je me retournais alors qu’elle se plaignait que les rafraichissements n’étaient toujours pas arrivés. Je lui fit signe que j’allais les chercher mais quand je me leva, je ne remarqua l’hôtesse qui justement arrivait, des plateaux à la main. Le geste fut violent et rapide alors que les deux verres d’eau se renversaient sur le teeshirt de la belle, dévoilant son dessous en dentelle… celui de la page 42 du catalogue automne hiver ! Oui… J’aimais bien regarder ce genre de choses… Mais passons… Désormais, j’avouais loucher là-dessus alors que l’hôtesse se confondait en excuse avant que je ne l’interrompe.

« Ecoutez, il vaut mieux que vous restiez à l’avant, si on a besoin de quelque chose, on ira le chercher nous-même ok ? »

Puis je fixai Lynn alors que nous étions plus que tous les deux et murmura.

« T'es trop Sexy ! Tout ça pour avoir tes bisous ! Tu n’avais pas besoin d’échafauder ce plan avec l’hôtesse, tu pouvais juste me le demander hein ! »


Oh mon Dieu, en cet instant, la journée de la veille revenait me hanter et une légère bosse dans mon pantalon était légèrement visible si on y prêtait attention… C’était incroyable que cette simple vue me mette dans cet état… A croire qu’elle était désormais devenue ma muse, la seule qui désormais me fasse envie… Etrange… Et… Décontenançant…

.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t521-bang-in-su
HEY BABY, THIS IS
Seo Hye Lyn
I'M BORN : 12/11/1992
ÂGE : 25
WORK : actrice & mannequin.
I'M CRAZY ABOUT : kang yong seok.
HERE SINCE : 13/05/2015
MESSAGES : 154
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Sam 20 Juin - 19:33


outfit - « « Abruti ! Si je te frappe, c'est à cause de Mère Thérésa ! ». Techniquement pas à cause d'elle mais parce qu'il avait encore supposé qu'elle en était une… Bon, elle en profitait un peu beaucoup aussi pour user des coups sur sa personne. Si vraiment elle avait été en colère, elle y aurait mis plus de poigne. Tant bien, il y avait ce sourire scotché sur ses lèvres qui démontrait bien à quel point ça pouvait l'amuser. Ce n'était pas tous les jours qu'elle pouvait frapper quelqu'un. Pas sans qu'il y ait des représailles du moins. Et puis intérieurement, ça l'avait fait sourire qu'il veuille réaliser ce fantasme avec elle. Non pas qu'il s'agissait du sien. A vrai dire, elle n'y avait jamais vraiment pensé. N'importe quel endroit pouvait être son fantasme, du moment que sa première fois lui promettait d'être un moment magique. Elle craignait la douleur comme la plupart des filles inexpérimentées qui la subissait lors des premiers rapports… Mais avec ce qu'il s'était passé hier, elle se demandait bien comment elle pourrait avoir mal avec quelqu'un comme In Su. Tout du moins, si elle le faisait vraiment un jour avec lui… « Il ne se passera rien dans cet avion ! Ce fantasme tu peux l'oublier. ». Ou le faire avec quelqu'un d'autre… Elle n'osa cependant pas le dire, comme pour ne pas l'encourager justement à le faire avec quelqu'un d'autre… Bizarrement cela avait un côté dérangeant bien qu'il ne soit que son faux petit-ami.

Le sujet plus sérieux n'avait pas tant été balancé pour faire la conversation. Disons, qu'elle y avait pensé sur le moment et qu'elle estimait bon d'obtenir son opinion. Ce n'était pas en demandant à des admirateurs qu'elle aurait une réponse franche. Et sur ce point, le jeune homme lui avait nettement prouvé qu'il n'y allait pas par des pincettes. L'attrapant par les joues, la brunette se demanda dans un premier temps s'il n'allait pas en profiter pour l'embrasser, mais pas du tout. A l'inverse, il fut très sérieux. Son monologue avait été sincère et très clair. Il se demandait bien pourquoi elle ne jouait que des rôles de méchantes… Il ne s'en doutait pas un peu ? Ce n'était que dans ces cas-là qu'elle n'était pas obligée d'être la parfaite fifille à ses parents… « Tu crois vraiment que mon statut bloque des opportunités ? J'ai peut-être juste pas assez d'expérience, ni le profil… Tu sais, jouer au cinéma c'est un niveau au-dessus de la télé. ». Il venait pourtant de lui dire qu'elle était capable, mais elle n'en était pas persuadée… Ou alors, il fallait tout simplement qu'elle change d'agence… Mais celle à laquelle elle appartenait déjà était l'une des meilleures du pays… « Et puis même si je voulais partir, je ne pourrais pas. Mon contrat ne se termine que dans dix ans ! ». L'inconvénient d'avoir signé les papiers à un âge où elle n'avait que la célébrité en tête et un long CDD à tenir... Elle était au moins contente d'avoir partagé cette discussion avec lui. Cela prouvait bien qu'ils pouvaient parler de tout et rien.

« Ça viens ou pas ? ». Mademoiselle commençait à s'impatienter, et pour bien faire In Su semblait vouloir prendre les choses en mains… Sauf que ce fut tout l'inverse qui se produisit !! Se recevant les verres d'eau droit sur son t-shirt, Hye Lyn poussa un cri et se releva tout furibond de son siège par automatisme. Son regard se fit plus glacial alors qu'elle déversait toute sa haine à l'encontre de cette pauvre hôtesse qui n'avait pas fait exprès. A vrai dire, cet incident n'avait pas véritable coupable, mais il en fallait au moins une pour calmer sa frustration. Si In Su se chargea d'éloigner la pauvre fille, Hye Lyn en revanche eut un rire jaune en entendant la réplique du jeune homme. « Ha Ha… Comme si j'étais du genre à échafauder des plans aussi stupides ! J'ai pas besoin de ça pour te faire craquer. Elle y était parvenue à plusieurs reprises la veille. Devait-elle le lui rappeler ? A présent seul à seul, la jeune femme ne trouva pas d'inconvénient à se dévêtir de son haut qui la frigorifiait et auquel on pouvait voir à travers. Elle savait très bien que In Su matait en ce moment même. Elle n'imaginait cependant pas à quel point elle pouvait lui faire de l'effet… « Il doit y avoir des serviettes dans les toilettes… Tu peux m'en apporter une s'il te plaît ? ». Les valises, les serviettes… Une princesse jusqu'au bout ! Oui bon… Elle était certaine qu'il aimait la servir. Ça allait de soi. Finalement, elle n'avait plus très soif et elle détestait avoir froid… Cela allait être problématique, surtout que ses bagages se retrouvaient en soute. Aucun moyen pour elle de récupérer un malheureux bout de tissu sauf si… In Su lui donnait les siens !! Ni une ni deux, elle s'empressa de le rejoindre dans le lieu dit et le percuta presque au passage à son entrée. Un sourire amusée sur ses lèvres, elle tendit ses mains en avant et trépigna sur place, attendant qu'il se mette à l’œuvre. « Je veux la serviette et tes fringues. » Et pas de s'il te plaît cette fois-ci. Elle perdrait de son autorité...


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

allow me some time to play with your mind and you'll get there again and again, close your eyes and imagine my body undressed. take your time cuz we've got all night. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t471-seo-hye-lyn-you-raise-m
HEY BABY, THIS IS
Bang In Su
I'M BORN : 22/05/1993
ÂGE : 25
I LIVE : Gwanak-Gu
WORK : Mécanicien dans un garage un peu louche.
I'M CRAZY ABOUT : Endo Shinji
HERE SINCE : 19/05/2015
MESSAGES : 110
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Sam 20 Juin - 20:00

Hye Lin et In Su " LeParadis sur Terre  "



Si il y avait une chose qui avait changé, c’était bien le fait qu’elle n’accepte plus que je la vois comme une fille prude. Le mère Theresa l’avait plus choqué que lorsque la veille, je n’avais cessé de la comparer à une nonne. J’éclatai de rire mais ne répondit pas, cela était bien mieux comme cela et puis, vu qu’elle aimait avoir le dernier mot, autant le lui donner… Ensuite, question fantasme, il était claire qu’il s’agissait de choses qu’elle ne connaissait même pas, je me demandais si elle avait déjà la définition de ce mot dans le dictionnaire. Elle vint en conclure quand je commençai à me moquer d’elle qu’il ne se passerait rien dans cet avion et que je pouvais oublier… hmmm… J’avais ma petite idée pour la tester ou voir tout du moins si je n’étais toujours qu’un acteur à ses yeux.

« Il ne se passera rien avec toi dans cet avion oui... Par contre avec l’hôtesse… Qui sait ? »

J’esquissai un grand sourire, puis le sujet se fit plus sérieux alors qu’elle évoquait sa carrière, cherchant à savoir ce que je pensais de ses rôles, de sa façon de jouer, comme pour avoir mon aval sur ce métier que j’avais critiqué à de nombreuses reprises. Ma réponse fut claire et alors qu’elle eut l’impression que j’allai l’embrasser, je me contentai de lui parler, de lui dire qu’elle était capable de faire encore mieux, qu’elle avait la possibilité de faire du cinéma si jamais elle le souhaitait. Elle me posa une question sur son statut, son expérience ou son profil. Je la fixe, elle est vraiment trop mignonne.

« Le fait que tu sois toujours… Mignonne pose problème… Un réalisateur ne saurait pas si tu pourras jouer d’autre style de rôles… Changer ton image, serait peut-être une bonne idée ? Bon pas te transformer en pouf, je te rassure, peut-être moins… bébé ? »

Elle évoqua alors son contrat, quand je pense que je n’avais qu’un CDD de trois mois au garage et qu’elle avait signé pour dix ans… c’était assez incroyable et prouvait qu’elle n’était pas n’importe qui et que son succès perdurait. Je la fixais, surpris par cette nouvelle et fit « non » de la tête.

« Tu peux le faire à côté… ne te cherche pas d’excuse ! Je veux te voir au cinéma ! Voir la belle Hye Lyn, ma vrai fausse petite amie sur écran géant ça serait super ! Tu crois qu’on m’inviterait en VIP ? Ou bien qu’on me demanderait d’écrire un livre ? Ou même que je pourrai ouvrir un garage ? Ouais ! Ça serait cool ! Etre le pote d’une star mondiale ! »

Mademoiselle avait soif, elle commença à pester avant que je ne me décide à m’en occuper. Malheureusement, ce fut à ce moment-là que l’hôtesse arriva et que l’accident eu lieu, trempant totalement le teeshirt blanc de la jeune femme qui révéla l’intégralité de sa lingerie. La discussion monta d’un cran quand je décidai finalement de convier l’hôtesse de peur que Hye Lyn n’en vienne au main puis, pour la détendre alors que je la matais sans discrétion, je plaisanta à nouveau sur le fait qu’elle avait cela pour me rendre plus fou d’elle. Sa remarque était étrange quand on connait la jeune femme… me faire craquer moi ?

« En parlant de craquer ? Tu as toujours la photo de notre premier baiser sur ton téléphone ? Tu me la montres ? »

Si elle voulait jouer à cela, moi aussi j’avais quelque argument à faire valoir. Pourtant, sans pudeur aucune, elle enleva son teeshirt, plus sexy que jamais alors que je ressentais à nouveau une certaine excitation à la voir ainsi surtout si l’on repensait à la veille. Elle me demanda alors des serviettes, étant donné qu’elle avait dit « s’il te plait », j’acceptai d’obéir et m’y dirigea avant de la voir me rejoindre, manquant de me rentrer dedans. Là, elle tendit la main et me donna un ordre… Celui de lui filer mon teeshirt… Disant vouloir et la serviette et les fringues. Je la regardai et fit une moue déçu avant de murmurer plus pour moi que pour elle…

« A chaque fois que ça devient intéressant, elle me frustre… »

Puis je me retourne et allume le robinet avant de poser mon doigt sur son embouchure ; l’éclaboussant davantage et moi avec. Je lui souris alors.

« Il n’en est pas question ! On n’a rien sans rien, dis-moi ce que tu proposes en échange de mon teeshirt et je te préviens, choisis bien, je te donne une seule et unique chance. »

Bon maintenant elle était encore plus davantage trempée et voir les gouttes d’eau dévaler son buste pour se glisser entre ses seins était une vision des plus magnifique qui soit… vous vous en doutez… ça ne m’aidait pas à calmer cette bosse…

.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t521-bang-in-su
HEY BABY, THIS IS
Seo Hye Lyn
I'M BORN : 12/11/1992
ÂGE : 25
WORK : actrice & mannequin.
I'M CRAZY ABOUT : kang yong seok.
HERE SINCE : 13/05/2015
MESSAGES : 154
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Sam 20 Juin - 20:58


outfit - Hye Lyn n'avait rien relevé quant il avait supposé pouvoir réaliser quelque chose avec la jeune hôtesse si ce n'était pas elle. Bien entendu, la belle n'en crut pas un mot mais une certaine jalousie sommeillait tout au fond d'elle, c'était certain ! Elle se contenta de lui dévoiler une moue suspicieuse, grommelant quelque chose entre ses dents à un moment où il avait détourné le regard pour observer le vide par le hublot. Ce fut quelque chose comme un : « Beau-parleur… ». Oui, elle n'en croyait vraiment pas un mot. Mais était-ce parce qu'il avait déjà la plus merveilleuse sous ses yeux ? C'était évident ! Il avait bien fallut ramener un sujet plus sérieux sur le tapis. Histoire de passer à un autre sujet, voilà. Elle s'étonnait presque de trouver autant de réconfort en écoutant ses conseils. Ce type avait l'air tellement détaché de tout ça… Tellement de s'en foutre et pourtant, il était juste avec elle. Il ne lui disait pas juste ce qu'elle avait envie d'entendre. « Mignonne ? J'ai vraiment l'air si mignonne ? » Elle n'était qu'à moitié surprise en fait. Hye Lyn savait plus au moins bien l'image qu'elle véhiculait. L'image physique du moins, que l'agence avait voulu qu'elle adopte. Celle d'une jeune femme polie, bien éduquée et parfaite en tout point. Une petite lady quoi. Elle n'aurait pas forcément associé cela à du cute… Mais il était vrai qu'elle ne faisait pas extrêmement femme dans l'âme, sauf peut-être durant les grosses représentations et cérémonies awards. En même temps avec un visage comme le sien, il était difficile de la faire passer pour femme à moins de la vieillir avec une bonne couche de maquillage. « Oui, je pensais déjà changer mon image… En fait, avant de te connaître, j'envisageais de passer à autre chose. Jouer un premier rôle plus mature, plus humain… Parce que c'est vrai que les rôles que j'incarne sont des vrais psychopathes !! ». Elle l'admettait et cela la faisait quand même bien rire. Bon c'était bien drôle à interpréter mais au bout d'un moment, il fallait bien passer à autre chose. « Mon prochain drama devrait te surprendre. Tu verras, c'est mon premier grand rôle depuis très longtemps. » Elle était très fière de lui dire et puis, elle appréciait d'autant plus le fait qu'il veuille la voir sur le grand écran. Inconsciemment, ses joues avaient gagné une légère teinte rosée. Oui ça serait tellement beau qu'elle y parvienne… Mais chaque chose en son temps. Elle avait déjà un gros défi à relever avec ce nouveau projet. Il avait tout intérêt à la suivre de près. «  Ah ? Juste pote d'une star… Tu penses que j'arriverai à te supporter en tant qu'ami ? » C'était déjà quelque chose de l'avoir pour petit-ami… Avec ce genre de relation, étaient-ils vraiment capable de devenir amis un jour ?

La mésaventure du t-shirt étant passée, Hye Lyn ne s'était pas gênée pour se dévêtir devant In Su. Il l'avait quasiment vu à poil et puis… elle n'était pas pudique à ce point. Elle l'était quant elle se retrouvait totalement nue. Mais In Su lui avait prouvé qu'elle était capable d'y faire face. Ceci dit, il y avait bien une partie de son anatomie qu'elle n'avait jamais dévoilé à personne et ça, c'était extrêmement gênant… Si elle avait encore la photo ? Qui sait… En tout cas elle n'était plus sur son téléphone. « Une photo ? Je ne vois pas de quoi tu parles. » Et maintenant elle feignait l'amnésie… Pas sa faute si elle était d'humeur aussi pétillante ce jour-ci ! Malgré le fait que l'hôtesse ait ruiné son t-shirt, son petit côté espiègle ne la quittait pas et comme elle aimait tout particulièrement jouer avec In Su, elle ne s'en privait pas ! Ils ne se connaissaient pas encore assez pour déceler le vrai du faux dans ses réponses et sa façon d'agir. Et c'était ça qui était drôle ! Monsieur étant en plus de cela docile, elle avait vite fait de le rejoindre dans le compartiment voisin afin de réclamer ses affaires. Parce que oui techniquement tout lui appartenait. Cet avion, cet équipage à son service, ces serviettes et même In Su ! « J'attends... ». Il ne semblait pas aussi réactif cette fois-ci. Elle entendit bien le murmure qui ne lui était clairement pas destiné et arqua ses sourcils en croyant comprendre. «  Ah bon ? Je suis tant que ça frustrante ? T'as envie que je chope une pneumonie peut-être ? Je tombe facilement malade… Ah ! Mais au fait… Comment ça à chaque fois ? ». Il lui fallut quelques secondes supplémentaires avant qu'elle se remémore les évêments de la veille. Elle repensa à sa crise de rire au moment le plus crucial… « Ah ça ! ». Elle se sentait rougir de nouveau alors qu'elle aurait volontiers aimé se saisir d'une serviette pour s'y camoufler le visage. Mon dieu, elle avait oublié… Embarrassée, elle extirpa un doux rire de ses lèvres. Il avait alors décidé de l'éclabousser, comme pour empirer son propre état actuel et le sien par la même occasion. Son rire se mélangea à ses nombreuses protestations alors qu'elle répliquait en l'éclaboussant à son tour. «  Je t'offre déjà ce voyage sur un plateau d'argent ! Qu'est-ce que tu veux de plus ? ». Hye Lyn ne savait pas franchement quoi proposer. Elle n'avait pas l'esprit à ça, préférant plutôt s'amuser avec le jeune homme et lui faire regretter son geste. Elle continua de l'éclabousser sans ménagement, ruinant sa coiffure et son t-shirt par la même occasion. Au final la belle n'en voudrait plus non plus… Mais au moins ils seraient sur la même longueur d'onde et possiblement deux à tomber malade. A présent qu'elle pouvait distinguer sa fine musculature au travers de son vêtement, un petit cri incontrôlable lui échappa sans qu'elle le veuille. Les mains plaquée sur sa bouche, elle se sentit bien bête tant elle devait se faire passer encore une fois pour une nonne. Non mais franchement… Pourquoi est-ce que son cœur s'était emballé d'un coup ? « Pas un mot. Pas un mot. ». Elle le voyait venir, si bien qu'elle trouva préférable de lui bâillonner elle-même les lèvres, leurs deux corps à présent serrés l'un contre l'autre par inadvertance. Lorsqu'elle réalisa sa bêtise, il était déjà trop tard pour elle de réagir. Elle reçut comme une décharge électrique tout le long de son échine. C'était l'eau à tous les coups...


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

allow me some time to play with your mind and you'll get there again and again, close your eyes and imagine my body undressed. take your time cuz we've got all night. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t471-seo-hye-lyn-you-raise-m
HEY BABY, THIS IS
Bang In Su
I'M BORN : 22/05/1993
ÂGE : 25
I LIVE : Gwanak-Gu
WORK : Mécanicien dans un garage un peu louche.
I'M CRAZY ABOUT : Endo Shinji
HERE SINCE : 19/05/2015
MESSAGES : 110
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Sam 20 Juin - 21:33

Hye Lin et In Su " LeParadis sur Terre  "



Moi ? Un beau parleur ? Si elle ne me faisait pas cet effet-là, elle verrait que je ne suis pas quelqu’un qui parle plus qu’il n’agit. Oui car c’était Hye Lyn qui me plaisait et pas une autre bimbo sans intérêt. Quoi ? J’ai dit qu’elle me plaisait ? Euh… C’est une façon de parler, rassurez-vous. Je dois jouer son petit ami et vous comprenez que coucher avec une hôtesse c’est le meilleur moyen de casser toute cette vrai fausse histoire. Ainsi, je ne dis rien, la laissant contempler le paysage tandis qu’elle enchainait sur sa carrière et sur son avenir. Je commençai alors à lui expliquer ma façon de penser, la disant mignonne parmi tout mon monologue mais ce fut ce mot qu’elle retint et pour laquelle elle me posa une question. Hye Min aimait être complimenté, cela ne faisait aucun doute.

« Dans ta façon d’être… De twitter oui… Quand on ne te connait un peu… beaucoup moins ! »

Si on se rappelait de sa tenue de hier, de sa façon de me frapper dans l’avion et du reste, jamais on ne pouvait la qualifier de mignonne… Elle était pleine de peps, de vitalité, d’humour avec un petit côté aguicheur qu’elle ne montrait finalement que rarement mais je préférai ne pas le lui dire. Elle continua alors, désireuse de changer son image, qu’elle n’avait pas eu besoin de moi pour le découvrir, se voulant plus mature, plus humaine, lassée de toujours jouer la folle de service. Elle me fit même une confession exclusive lorsqu’elle m’annonça avoir trouvé un nouveau rôle qui risquerait de me surprendre. Le disant comme étant un « grand » rôle.

« Et bien je regarderai ça quand ça sortira ! Tu me préviendras ! »

Je commençai alors à avouer qu’être l’ami d’une star était quelque chose d’agréable et sa réponse fut étrange bien qu’elle la termina de manière frontale, disant qu’être mon ami ne devait pas être chose aidée. Je la fixe et sourit.

« Ou alors… Le petit ami d’une star…. Le bad boy à tes bras avant une première, le genre à te rouler des pelles en cachette pendant la projection ! Je suis certain que ça te plairait ! Espérons donc que tu me garde dans ce rôle encore quelque temps ! Après tout, il faut encore convaincre tes parents non ? »

Je faisais passer le côté matérialiste, refusant d’avouer une chose toute naturelle, c’était bien évidemment le fait que je me sentais bien avec elle, que je m’amusais, que je me sentais vivre et qu’elle était vraiment une fille géniale quand elle ne jouait pas la peste… Ah… Et quand elle en me frustrait pas également…

Après l’accident, la belle se mit en soutient gorge face à moi, disant qu’elle n’avait pas besoin d’échauffer des plans pour me faire craquer. Une nouvelle fois, je décidai de remettre sur la table cette histoire de baiser selfie. Elle en fut gênée, une nouvelle fois, disant ne pas voir de quoi je parlai. Je fit une moue lassée et préféra ne rien dire, obéissant et allant dans les toilettes pour aller lui chercher une serviette. La belle revint alors, s’impatientant, me rejoignant tout en réclamant que je lui offre mon teeshirt. Immédiatement et de manière involontaire, j’avouai à voix haute qu’elle était réellement frustrante. Cela, la fit réagir alors qu’elle demanda de quoi je parlai, se justifiant, pour finalement comprendre ou je voulais en venir sans rien dire. J’allais en faire de même quand soudainement, je décidai de la mettre face au fait accompli.

« Euh… « ça » comme tu dis, c’est la frustration ultime ! J’ai mis un paquet de filles dans mon lit mais je ne sais pas avec toi c’était… différent… c’était… Bien… Magique même… J’ai jamais eu autant envie d’une fille qu’à ce moment-là ! Mais je ne t’en veux pas ! Oublie… N’en parlons plus ! »

J’avais été un peu trop loin dans mon explication et préférait clore cette conversation dans l’espoir qu’elle ne l’ouvre pas à nouveau… Chose qui était impossible quand on la connaissait vraiment. Décidé à changer l’ambiance, je l’éclaboussais davantage alors qu’elle avoua ne pas voir ce qu’elle pourrait offrir revenant sur le fait qu’elle m’offrait déjà tout ça.

« Ah non ! Tu l’as dit, c’est tes parents ! Pas toi ! Toi tu m’as offert un café gourmand et c’est tout ! »

Là, elle m’éclaboussa, se vengeant, trempant davantage mon teeshirt blanc également qui se colla à ma peau, à ce geste, elle mit sa main devant sa bouche comme choquée de voir un homme presque à demi nue… Là c’était la nonne dans toute sa splendeur et alors que j’allais lui dire, elle me demanda de me taire, allant jusqu’à me faire fermer ma bouche en se collant à moi. Je la sentis tressaillir alors qu’elle…. OMG elle était collée à la bosse de mon pantalon qu’elle devait sentir contre elle.. Faites qu’elle ne comprenne pas… Pourtant, à la voir ainsi, les souvenirs s’emparaient de moi alors que je la fixais.

« T’es vraiment une nonne… »

Et là, sans réfléchir, mes lèvres se collèrent aux siennes pour un baiser enflammer alors que comme hier, dans le couloir, je la plaquai contre le mur, la soulevant pour l’encourager à passer ses jambes autour de moi. D’un geste rapide et précis, je lui détachais son soutien-gorge et murmura après un second baiser.

« Dis-toi que c’est… pour pas que t’attrapes froid… la chaleur corporelle tout ça… »

Je me colle davantage, jouant dans son cou pour revenir à ses lèvres.

« En fait t’as raison… T’as rien besoin de faire pour que je craque… T’avais pas le droit de te coller à moi comme ça… Alors la prochaine fois…. Recommences… »

Et voilà… J’avais encore cédé alors que je voulais que pour une fois, elle fasse le premier pas…

.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t521-bang-in-su
HEY BABY, THIS IS
Seo Hye Lyn
I'M BORN : 12/11/1992
ÂGE : 25
WORK : actrice & mannequin.
I'M CRAZY ABOUT : kang yong seok.
HERE SINCE : 13/05/2015
MESSAGES : 154
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Sam 20 Juin - 23:50


outfit - Dans sa façon de twitter ? C'est vrai qu'elle était toujours très mignonne lorsqu'elle écrivait à son public. Mais quelque part il lui semblait que toutes les idoles agissaient ainsi. Pas tant par le fait de devoir préserver une image ou autre. Disons pour sa part qu'elle ne savait pas comment dialoguer autrement avec ses fans. Après tout elles ne les connaissaient pas. C'était comme dialoguer dans le vide sauf que sur la toile, tous ses abonnés pouvaient la lire et lui répondre sur le champs. Elle n'était pas certaine de pouvoir y changer quelque chose sur ce point… En revanche elle était bien décidée à changer l'étiquette que l'on s'était faite d'elle pour devenir quelqu'un de plus mature, et surtout paraître plus épanouie. Beaucoup de stars passaient par un concept sexy pour casser cette image, à l'instar qu'elle n'était pas idole de la chanson mais bien une actrice. C'était tout de même plus difficile puisque la plupart du temps on la confondait à cause des rôles qu'elle interprétait ou à cause du fait qu'elle était l'enfant star de deux célébrités… Une image qui ne serait pas facile à casser, mais pas impossible. Tout dépendait aussi de la manière dont elle apparaîtrait désormais à l'écran. Le grand changement ne faisait que commencer et Hye Lyn savait qu'elle avait encore un long périple à faire. « Pas de soucis. Je t'enverrai un message le jour de la première diffusion. ». Elle était contente de discuter de tout cela avec lui. Tout ne tournait toujours qu'autour d'elle et pourtant il ne s'en plaignait jamais… Il avait toujours les mots quant il fallait où il fallait.

Quant il évoqua le fait de pouvoir également être le vilain petit-ami d'une star, Hye Lyn s'imagina mal s'accrocher à son bras avec une pareille description !! Non effectivement, ce n'était pas la chose à faire sous les projecteurs, ni même devant les fans. Elle préférait garder le secret de ce rôle juste entre eux deux, de manière privée. Pas d'exposition au grand jour. Et même si c'était du sérieux, elle ne voudrait pas que cela se sache. Ce n'était pas le genre de chose qu'elle souhaitait révéler au plus grand nombre. Sa vie privée et ses fréquentations ne regardaient qu'elle… « Les convaincre… et les faire te détester surtout. On est pas censé s'embrasser sous le feu des projecteurs ! ». C'était un peu le réprimander là ? Oui et non. Elle ne voulait pas lui faire de fausses idées parce que ce genre de chose n'arriverait jamais. Le seul bras qu'elle s'accorderait à entourer serait celui de son partenaire de drama, mais uniquement à titre promotionnel. Pas pour faire le buzz ou quoi que ce soit. Chaque chose avait sa place.

Rendue la petite salle de bain, les deux jeunes gens avaient commencé ce jeu enfantin à s'éclabousser toujours un peu plus fort jusqu'à ce que l'un ou l'autre ne se décide à craquer. Hye Lyn était pourtant bien motivée à se revêtir avec quelque chose de chaud et de confortable. Elle n'espérait pas en venir aux menaces mais puisque les ordres ne voulaient plus avoir d'impact sur le jeune homme, elle fut bien obligée de l'attaquer avec son propre jeu. On ne savait plus tellement lequel des deux étaient le plus immatures, et pourtant cela les amusaient en parallèle à leur petite conversation au sujet de la frustration de l'un et de la naïveté de l'autre. Cela fit bizarre de l'entendre de cette manière… In Su venait d'admettre avoir eu un paquet de filles dans son lit, et cet aveu venait presque de lui faire peur. Elle n'en doutait pas même si elle s'imaginait bien que le mot paquet était une métaphore. Qu'il ait eu trois, dix ou vingt conquêtes dans sa vie ne changeait rien sur le fait que son propre panel était rendu au point mort. C'était toujours moins gênant pour une fille… Mais pour une fille qui a passé la vingtaine et qui possédait un rang de célébrité, cela avait un côté déroutant, et elle en avait un peu honte. Elle craignait constamment le jour où elle tomberait amoureuse de ne pas pouvoir assouvir les besoins de son homme comme elle le devait, d'être nulle...Ce pourquoi elle ne répliqua pas lorsqu'il préféra ne plus en parler. C'était aussi mieux pour elle. Plus facile de faire comme si de rien n'était dans ces conditions. « Hé…. Maaaaais ! ». On avait connu mieux comme répartie… Mais il fallait avouer qu'il avait tapé dans le mille comme quoi leur voyage était dû à ses parents et pas à elle. Véridique, elle l'avait elle-même soulignée. Elle s'en voulait d'avoir dit ces mots à présent. « Je te déteste. ». Oui elle détestait quant il avait raison et il le savait.

Sa vengeance n'avait été que de courte durée, car ébranlée par la vision qui lui fit face, sa propre réaction l'étonna elle-même au point de le regretter amèrement. Pourquoi était-elle si impulsive en sa présence ? Elle n'aimait pas paraître ainsi devant lui. Elle avait l'impression de ne rien pouvoir lui cacher… Absolument rien. Et c'est évidemment en se collant malencontreusement à lui sans à la base, d'idée perverse qu'elle réalisa à quel point son membre inférieur s'était redressé… Suffisamment pour qu'elle le sente contre elle. Ce qui aurait pu la stresser ou la paralyser davantage fit à l'inverse surgir une folle excitation tout comme les événements de la veille. Mon dieu tout sauf ça. Elle ne voulait pas que ça recommence. Ils ne devaient pas recommencer ! Elle avait craint cet instant depuis l'instant où ils avaient commencé à jouer dans cette pièce. Maintenant qu'elle comprenait ce qu'il se passait et la manière dont son corps réagissait… ses propres démons inférieurs refaisaient surfaces. « Non pas ça... ». A peine avait-elle soufflé ses quelques mots qu'elle fut emprisonnée par la puissance ardente de ses lèvres. Comme d'un besoin vital, d'une envie irrésistible, elle répondit sans hésiter à son baiser et joua avec sa langue. Elle ne broncha même pas lorsqu'elle sentit l’agrafe de son soutien-gorge se détacher de sa poitrine. Elle se sentait même beaucoup mieux sans. Elle était d'accord. C'était juste pour se réchauffer. Elle ne tomberait pas malade s'ils faisaient ça… Pour toute réponse affirmative elle s'était alors laissée aller à un gémissement. Elle n'en pouvait plus de tout cet effet qu'il lui procurait. C'était trop pour une nonne comme elle… Les dernières révélations du jeune homme l'avait alors fait sourire alors qu'elle s'accrochait encore un peu plus à lui, ses jambes s'entourant de manière encore plus ferme autour de lui. « C'est toi qui devrais arrêter de me faire ça… La prochaine fois ça sera encore de ta faute… tout est ta faute…. ». A croire qu'elle ne pouvait jamais être tenue comme responsable, mais quelque part elle n'avait pas tout à fait tort. Elle n'avait jamais fait le premier pas sur ce point. C'était toujours lui cédait à la première occasion… « Homme faible. ». Elle avait relâché ses mots avec un énorme sourire. D'accord, elle avait toujours rêvé de dire ça. Et alors que ses lèvres se rapprochaient à nouveau de In Su, une voix féminine se fit entendre et des coups retentirent contre la porte. C'était la jeune hôtesse qui s'était probablement inquiétée à la vue de toute cette eau qui avait glissé sous la porte. Face à ces appels, Hye Lyn arqua ses sourcils tout en inspectant très attentivement son tendre boyfriend. Elle eut alors un sourire cynique. « C'est pas toi qui voulais réaliser ce fantasme avec elle ? ». Ils seraient bien obligé de sortir… et dans un drôle d'état il fallait dire... C'était dommage pour lui, la pointe de ses seins commençaient à se redresser. Elle s'amusa presque de la situation.


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

allow me some time to play with your mind and you'll get there again and again, close your eyes and imagine my body undressed. take your time cuz we've got all night. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t471-seo-hye-lyn-you-raise-m
HEY BABY, THIS IS
Bang In Su
I'M BORN : 22/05/1993
ÂGE : 25
I LIVE : Gwanak-Gu
WORK : Mécanicien dans un garage un peu louche.
I'M CRAZY ABOUT : Endo Shinji
HERE SINCE : 19/05/2015
MESSAGES : 110
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Dim 21 Juin - 0:32

Hye Lin et In Su " LeParadis sur Terre  "



Hye Lyn était tout de même une personne peu expressive, oh bien sûr, sur scène ou à la télévision, elle était souriante au possible, pourtant, elle marquait très clairement une différence avec moi. Jamais elle ne parlait de faire quelque chose, d’un futur qu’on pourrait avoir, pas forcément amoureux mais du moins, de garder contact par la suite ou quelque chose dans ce genre-là. Pour la première fois, elle me dit qu’elle me préviendrait… je me demandais à cet instant si il s’agissait d’une politesse ou si elle le ferait vraiment. A moins que ce ne soit  un besoin que je la complimente ce jour-ci en lui disant qu’elle a réussi à changer son image. Je ne saurais le dire alors je tente quelque chose.

« Tu viendras me voir au garage pour me le dire ? »

Les sms étaient trop impersonnels et au vue du niveau assez basique de mon téléphone, vous vous doutez que je ne suis pas un grand fan des discutions via ordinateur ou sur téléphone, j’aime le contact, voir les gens… pas ce genre de choses qui semblent écrire notre futur. Je poussai alors le vice à évoquer un avenir ou tout du moins la poursuite de notre comédie sur un temps un peu plus important, lui imaginant une soirée de première en ma compagnie. A nouveau, je fus surpris par son manque de folie, son respect des convenances comme si ce qu’il s’était passé hier dans sa chambre n’avait pas existé, comme si elle avait oublié cette sensation de liberté. Elle souhaitait simplement que je me fasse détester, un point c’est tout… déprimant…

«  Et sinon ? Quand est-ce que tu vis Lynn ? Quand est-ce que tu prends des risques ? Si t’étais vraiment ma petite amie… Enfin si tout ça était vrai, je serai fière de t’embrasser devant tout le monde et de montrer combien je tiens. Bon, nous c’est du faux mais… Si tu veux que je sois comme je l’aurais été si ça avait été vrai, ben j’aurais fait ça… »

J’avais besoin de lui dire cela, de lui montrer comment je voyais les choses. Heureusement, l’accident qui survint ensuite me conduisit à la petite salle de bain pour aller lui chercher de quoi s’essuyer. Les choses évoluèrent quand elle me revint pour râler et pour réclamer mon teeshirt. Ma réponse fut simplement de l’arroser davantage ce qui se termina en bataille d’eau avant que je n’avoue combien elle était capable de me frustrer. Heureusement, elle ne répondit pas, songeuse et préféra râler quand j’annonçai qu’elle n’avait rien à voir avec ce voyage entièrement payé par ses parents. Elle commença alors à bouder, disant me détester. Elle n’était pas sérieuse mais nous nous amusions bien, bien mieux qu’au diner de hier avec ses parents… je me demandais si elle avait déjà partagé des moments comme ça, aussi stupides avec ses sois disant amis.

«  Jamais tu ne pourras détester celui qui a pris ta défense ! Puis je suis trop beau pour qu’on me déteste ! »

Je souris puis éclate de rire, lui montrant que je ne suis pas sérieux avant qu’elle ne manque de faire une attaque en voyant mon torse se dessiner au vue des éclaboussures. Là, elle poussa un petit cri avant de se serrer contre moi accidentellement, ma virilité en marche, écrasé par le poid de son corps et désormais connu de sa part… Je l’entendis alors murmurer, comme si elle se rendait compte que son corps n’avait rien oublié et réclamait ce contact. A cet instant, elle m’avait en son pouvoir et je ne pus que céder à la tentation, l’embrassant passionnément alors qu’elle prolongea le baiser, sa langue ne cessant de partir à la rencontre de la mienne. Elle n’eut aucune réaction quand je mis ses seins à nue, comme si entre nous, cette nudité était naturelle. Je lui donnai alors une réponse, lui disant qu’elle qui avait peur d’avoir froid devait être contente de voir que je tentais de la réchauffer par tous les moyens. Mais le plus frustrant ou bien le plus excitant, à vous de décider, fut le gémissement qu’elle poussa, il était sublime, mes oreilles l’adoraient bien que je sache qu’elle ne m’en offrait surement pas d’autres vu qu’elle arrêterait à nouveau au moment le plus chaud…

Pourtant, accrochée à moi, elle se serra davantage, nos intimités en contact l’une de l’autre malgré nos jeans respectifs. Je lui avouai qu’elle était fautive, qu’à se rapprocher ainsi, elle ravisait certaines choses mais bien évidemment avec Hye Lyn, c’est moi le pervers et c’est donc de ma faute. Elle réclama alors que je devrais arrêter de lui faire ça… et le pire dans tout ça fut surement qu’elle évoque la possibilité d’une prochaine fois.

«  Si tu me rend dingue c’est ma faute ? Si tes lèvres ne cessent de me hurler de les embrasser c’est aussi ma faute ? Ravi de voir que tu penses à une prochaine fois bébé… »

J’étais son faux petit ami, j’avais le droit de lui donner des surnoms non ? Elle me dit alors que j’étais un homme faible… Si elle me connaissait vraiment elle saurait qu’il n’y a quelle qui me rend faible vu que d’habitude, c’est plutôt l’inverse, surtout entre elle et moi, je murmure alors en souriant.

« Femme fatale… »

Belle réponse à ses paroles non ? Pourtant, j’entends déjà les paroles de l’hôtesse derrière la porte. Alors qu’elle allait m’embrasser, la jeune femme se stoppa tandis qu’elle me sourit et se fait aguicheuse, me rappelant mes paroles tandis que je sens ses tétons se durcir davantage comme un appel à l’aide. Je lui souris et l’embrasse tout en murmurant.

« Non… Parce que la seule que je veux ici ou ailleurs… C’est toi ! »

Je caresse son visage et lui offre un nouveau baiser pour plaquer mes mains sur ses fesses, la faisant onduler davantage contre moi et mon sexe avant d’enlever mon teeshirt pour plaque de ma main libre son visage contre mon torse.

« Et si j’essayais de te contaminer à ces baisers ? Voyons si je te fais le même effet… Ah et pour l’hôtesse... je m’en fous ! Je n’ai aucune honte ! Qui pourrait regretter  ou avoir honte d’être avec toi ? »

C’était presque une déclaration d’amour mais j’avais remarqué qu’à chaque fois qu’on se retrouvait ainsi, je m’ouvrais davantage, lui disant non pas ce qui lui ferait plaisir mais bien ce que je pensais au plus profond de moi.  

.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t521-bang-in-su
HEY BABY, THIS IS
Seo Hye Lyn
I'M BORN : 12/11/1992
ÂGE : 25
WORK : actrice & mannequin.
I'M CRAZY ABOUT : kang yong seok.
HERE SINCE : 13/05/2015
MESSAGES : 154
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Dim 21 Juin - 14:46


outfit - Il était vrai qu'elle ne songeait jamais à l'avenir. Tout ceci n'était qu'éphémère…  ou tout du moins, elle s'efforçait à le penser pour ne pas se faire de faux espoirs ou de simples illusions. Tout cela n'était qu'un jeu, qu'un rôle entre eux. Et même si elle semblait oublier qu'ils jouaient bien plus ensemble lorsque personne ne les surveillaient, Hye Lyn se formalisait à croire que ce n'était rien de sérieux. Ils n'avaient pas à agir ainsi lorsqu'ils étaient que tous les deux… Mais c'était toujours mieux que de se tirer mutuellement la gueule en attendant qu'une personne les observe pour les juger apte à jouer les parfaits couples. Au moins ils apprenaient à se connaître et c'était une chose qui plaisait à la jeune femme même si, paradoxalement, elle pensait que tout cela n'aboutirait jamais dans le futur. Elle n'allait pas changer du jour au lendemain. Pas autant du moins. Les conventionnalités avaient toujours eu une partie intégrante de sa vie. Elle ne pouvait pas se permettre de faire n'importe quoi n'importe où. Parfois, pourquoi pas… Mais elle ne se sentait pas encore prête à autant changer. Pas comme ça… « Au garage ? Hmm si tu veux… Il faudra bien que je récupère ma voiture un jour. ». Elle prétextait le faire uniquement pour sa voiture, mais ce qu'il ignorait était bien le fait qu'elle veuille la lui laisser au final. Qui sait, si la première diffusion faisait un carton, elle était même prête à échafauder une mise en scène pour qu'il la retrouve en tenue sexy dans cette fameuse voiture ! Bon ce n'était encore qu'une simple idée et la réalité se passait souvent différemment, mais étrangement, elle se voyait bien faire ça si c'était pour lui… Elle avait peur du regard de la société, mais pas du sien. Elle aimait trop la façon dont il la dévorait du regard quant il était fou d'elle et de son corps…

Même si la discussion s'était un peu accentué avant le passage à la salle de bain, Hye Lyn n'avait rien répliqué pour sa défense. Elle pouvait comprendre sa déception mais ce n'était pas ce genre de divergente qui la stoppait dans ses actes. Le jour où ils seraient entièrement d'accord l'un et l'autre, ils n'auraient probablement plus grand-chose à se dire ! C'est ainsi que débuta cette petite confrontation à base d'eau et d'éclaboussures. Cela faisait si longtemps qu'elle n'avait plus ri pour quelque chose d'aussi stupide. Son enfance n'avait été que trop courte à cause de sa carrière lancée à ses neuf ans. A un âge où elle aurait dû rire et s'amuser de choses futiles, on lui rabâcha sans cesse qu'elle était trop grande pour ce genre de chose. Elle était toujours au-dessus des autres pour se permettre des actes aussi irréfléchies… Ce qui expliquait son côté égocentrique même si au fond d'elle, elle ne l'était pas tant que ça. L'habitude et son éducation l'avait rendu comme tel. En réalité, elle ne se prenait pas autant au sérieux. In Su s'en était bien rendu compte. Elle pouvait rire de n'importe quoi et même d'elle-même dès lors que l'on parvint à briser sa carapace, ou juste, à la remettre à sa juste place… Sa moue qui se forma sur son visage n'en fut que plus grave lorsqu'il lui rappela en plus de cela avoir pris sa défense. Bon il allait arrêter d'avoir raison oui ou non ?! « Oui et d'ailleurs… je te remercie de l'avoir fait. Ma mère n'en a probablement pas dormi de la nuit ! ». L'idée de ruiner le sommeil de cette dernière n'en était que plus jouissante. C'était  bien qu'on la remette à sa place elle aussi.

Si seulement elle n'avait pas eu le malheur de crier à la vue attrayante qui lui avait fait face… C'était complètement stupide mais il fallait avouer qu'il n'avait jamais été aussi sexy qu'en cet instant, les cheveux partiellement trempée et le t-shirt dévoilant toute sa musculature… Il était trop troublant pour qu'elle puisse résister à un seul moment à ses pulsions nouvelles. Leur baiser n'avait fait qu’accroître son désir au plus profond d'elle. Ce n'était plus le froid qui la faisait frissonner de tout son être mais bien la chaleur de leurs corps qui s'abattaient contre ce tissu inconfortable et humide. Il y avait de ce fait ce mélange de chaud/froid qui l'électrifiait et lui procurait une excitation sans pareille. Elle s'étonna à apprécier autant ce contraste. Elle aimait d'autant plus lorsqu'il la soulevait ainsi pour la plaquer contre le mur. C'était à la fois violent et tellement primitif… Il pouvait lui faire n'importe quoi elle serait consentante. Après tout, elle était soumise au bon vouloir de son entourage… Et sentait qu'elle aimerait tout particulièrement être soumise à lui. Mais son égo la poussait à le provoquer davantage, afin de voir ce qu'il avait vraiment dans le ventre. Ce qu'il avait dans le pantalon se faisait bien ressentir, et comme une petite sadique aimant se torturer et le torturer au passage, elle ne cessa pas d'onduler sensuellement pour faire monter l'envie. Son gémissement était donc apparue sans qu'elle veuille le retenir un seul instant. Elle savait qu'il y en aurait d'autres si ils continuaient dans cette directive. Et les paroles de In Su ne faisaient que la rendre plus folle. Elle n'était pas sotte et savait pertinemment qu'il y aurait d'autres fois encore parce qu'ils étaient aussi faible l'un que l'autre. D'ailleurs, elle ne put refréner un sourire lorsqu'il l'avait désigné comme étant une femme fatale. C'était un compliment qui lui allait droit au cœur. « Ce sont tes lèvres qui appellent les miennes... ».

Les choses commençaient à devenir plus sérieuses lorsque l'on frappa momentanément à la porte. Des coups qu'elle devinait à la fois fermes et hésitants. La jeune hôtesse s'inquiétait probablement pour eux et elle avait tout à fait raison de s'en faire… Hye Lyn voyait là une opportunité pour elle de s'en tirer sans que ça aille trop loin. Malheureusement pour elle, In Su ne parut pas s'émouvoir de cette troisième présence qui devait intérieurement l'exciter davantage ! Sa réponse à ses dernières accusions tourna à son avantage. Il disait apparemment vouloir d'elle et de personne d'autre, de quoi flatter son égo. Puis il retira son t-shirt et se retrouva en moins de temps pour le dire contre le torse du jeune homme, écoutant ses mots et les battements incessants de son cœur. Allait-il arrêter un jour de la complimenter comme il le faisait ? Elle n'en faisait pas autant de son côté… Ce genre de révélations ne sortaient pas aussi facilement de sa bouche… « Dans ce cas… essaye toujours ! On verra ce que pensera notre oreille indiscrète quant elle comprendra ce qu'il se passe ici… ». L'idée d'être entendue lui fit tout de même peur… Ce pourquoi elle actionna la pomme de la douche comme pour étouffer le moindre soupçon… Mais quelque part, celui lui donnait une autre idée et elle aimait particulièrement le voir craquer, le voir se jeter à ses pieds… Il n'y résisterait pas si elle osait faire ce qu'elle pensait… « Relâche-moi juste un instant. Je promets de ne pas m'enfuir. ». Elle se faisait plus docile mais tout aussi mesquine à la fois. Lui arrachant un baiser, elle se débarrassa de son short dès lors qu'elle fut ramenée à terre et lui jeta un regard des plus explicites lorsqu'elle se tourna en direction de la douche pour se réfugier sous le jet d'eau qui glissait tout le long de son corps et qui humidifiait rapidement sa longue chevelure. « Et si on jouait un peu plus longtemps sous l'eau ? ». C'était carrément un appel au viol ? Sans doute… En tout cas, elle l'attendait de pied ferme.


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

allow me some time to play with your mind and you'll get there again and again, close your eyes and imagine my body undressed. take your time cuz we've got all night. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t471-seo-hye-lyn-you-raise-m
HEY BABY, THIS IS
Bang In Su
I'M BORN : 22/05/1993
ÂGE : 25
I LIVE : Gwanak-Gu
WORK : Mécanicien dans un garage un peu louche.
I'M CRAZY ABOUT : Endo Shinji
HERE SINCE : 19/05/2015
MESSAGES : 110
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Dim 21 Juin - 17:29

Hye Lin et In Su " LeParadis sur Terre  "



Elle avait toujours une excuse, à un moment donné ça en devenait frustrant… D’ailleurs question frustration, j’avais trouvé la réincarnation de la déesse de ce domaine. Elle disait qu’elle reviendrait pour sa voiture… Il ne me restait plus qu’à prendre mon temps et à la réparer en prenant tout mon temps. L'immobilisant assez pour qu’elle ne puisse pas l’emmener dans un autre garage. Enfin, je l’imaginais bien arriver devant tous les clients pour réclamer son auto. Je suis certain que mon patron refuserait de me laisser deux minutes avec elle pour prendre moult photos à mettre en devanture de la boutique. Au moins ça lui ferait son petit moment de gloire et avec de la chance je pourrais peut être demandé une augmentation. A cet instant, je n’avais aucune idée et n’imaginait même pas ce qu’elle comptait faire de sa voiture.

« Tu as le droit de passer pour autre chose que ta voiture ! »

Ben oui quoi ! Pour m’inviter à boire un café gourmand par exemple ? Heureusement, la discussion avait changé après que nous ayons fait les gamins dans la salle de bain du jet, s’arrosant l’un et l’autre à tour de rôle pour se retrouver trempés comme si nous venions de subir une forte averse. Ele me remercia ensuite, chose qui n’arrivait pas souvent quand on la connait pour avoir pris sa défense avant tout ne dérape une fois encore. Cette fois, je n’y étais pour rien, c’était elle qui avait trempée mon teeshirt, elle qui avait poussé un cri et encore elle qui s’était collé à moi sois disant pour me faire taire. Malheureusement, une fois encore, nos corps ne purent que réagir à ce contact et un premier baiser fiévreux débuta entre nous tandis que je la plaquai contre le mur, l’embrassant davantage, lui défaisant son soutient gorge alors qu’elle m’entourait de ses jambes pour ne plus que me quitter, ondulant sensuellement contre mon sexe, me faisant soupirer d’envie alors que la bosse se faisait toujours plus importante, justifiant qu’une fois encore c’était ma faute si nous en étions là. Je tentai alors de lui montrer qu’elle était tout autant responsable que moi avec sa façon de m’embrasser, de me regarder avant qu’elle ne décide que oui, c’était d’ailleurs mes lèvres qui appelaient les siennes.

« J’aime sentir ta poitrine contre mon torse, ton corps brûlant contre le mien… Comment se fait-il que tu me laisse te déshabiller sans rien dire ? Moi, le sois disant pervers notoire ? »

Tout d’un coup, au moment où je sentais l’excitation gagner son corps, l’hôtesse faillit tout gâcher en venant demander ce qu’il se passait. La belle semblait prête à tout arrêter mais ce fut sans compter ma volonté de la garder près de moi, l’embrassant davantage tout en la serrant un peu plus fort contre moi, posant son visage sur mon torse pour lui laisser tout le loisir de le découvrir de plus près. Je lui dis une sorte de déclaration alors qu’à ma grande surprise, elle m’encourageait à continuer, je murmurais, amusé.

« Elle pourrait croire…. Tellement de choses… Et ce n’est pas plus mal ! »

Elle actionna la pomme de douche et me dit de la relâcher, qu’elle ne s’enfuirait pas. Si elle était douée en frustration ce n’était pas une menteuse et je la laissai se détacher de moi afin de l’observer. Elle m’offrit un dernier baiser avant d’ôter son short pour se retrouver comme hier à la différence qu’elle… Portait un string ??? En dentelle qui plus est ? Sexy à souhait ? Cette fille était incroyable et je ne peux m’empêcher de faire une remarque non pas méchante mais surprise…

« Tu… Tu… Je ne savais pas que tu portais ce genre de choses… A croire que tu sais toujours comment me rendre davantage dingue de toi. »

Non mais c’est vrai, elle avait un fessier des plus sublimes, parfait, les fesses bien galbées et la voir ainsi, glisser sous l’eau, la rendait plus divine encore. Se retournant, elle m’invita à davantage de folies, me proposant de continuer à jouer sous l’eau. En deux secondes, j’avais enlevé mes chaussures et mon jean, restant dans mon boxer noir et la rejoignait, l’embrassant à nouveau.

« Merveilleuse idée »

Mes mains commencèrent à caresser ses fesses puis remontèrent le long de ses hanches pour saisir son visage et l’embrasser une fois encore. Comme hier, mon visage descendit en direction de sa poitrine tandis que je venais prendre son téton en bouche, ne la lâchant pas du regard tandis que ma main glissait entre ses cuisses, caressant son intimité au travers de son dessous. Je pris alors sa main et la posa sur cette bosse qui était bien plus visible avec l’eau.

« N’ai pas peur… Mais cette fois, pas question que tu éclates de rire ma princesse ! Parce que là… Je te le dis clairement… Personne ne m’a jamais autant donné envie… Alors pour répondre à ta question de hier…. Oui tu m’excites… Et pas qu’un peu… »

Je retournais alors l’embrasser, mes caresses se faisant plus pressante alors que déjà, des idées me venaient pour lui donner du plaisir sans passer aux choses trop sérieuses… Du moins pas encore… J’avais envie de la découvrir mais une fois encore, j’avais peur de ses réactions…

« Tu me laisserai… te donner du plaisir ? Plus encore que tu ne puisse l'imaginer ? Si tu veux pas.... je comprendrai hein... »

Question stupide mais je ne voulais pas l’effrayer… Après tout, si je le fait, j’imagine qu’elle risque d’être choqué de voir un homme avec son visage entre ses cuisses…

.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t521-bang-in-su
HEY BABY, THIS IS
Seo Hye Lyn
I'M BORN : 12/11/1992
ÂGE : 25
WORK : actrice & mannequin.
I'M CRAZY ABOUT : kang yong seok.
HERE SINCE : 13/05/2015
MESSAGES : 154
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Dim 21 Juin - 18:52


outfit - Ils étaient deux à aimer cette proximité. A aimer cette sensation électrisante de leurs corps écrasés l'un contre l'autre. In Su venait pourtant de souligner un fait qui n'était pas des moindres : le fait qu'elle ne protestait jamais lorsqu'il osait la mettre à nue. Sans grande réflexion, la jeune femme le fixa droit dans les yeux comme pour fortifier l'atmosphère qui s'était crée entre eux. Elle lui répondit alors d'une voix suave et parfaitement paramétrée, les mains glissant le long de son cou pour une étreinte encore plus rapprochée. « A  tout bien y réfléchir… je crois que je ne t'aie jamais repoussé non plus les premières fois où tu m'as embrassé. » C'était important de le rappeler même si cela ne répondait pas à sa question. En fait elle n'en savait trop rien. Elle ne savait pas pourquoi c'était tellement naturel entre eux. « J'imagine que te fréquenter influence mes bonnes manières ? ». Quand finira-t-elle de tourner autour du pot ? C'était bien plus simple de lui avouer qu'elle aimait lorsqu'il la déshabillait, lorsqu'il la touchait. C'était plus facile de lui dire qu'elle aimait se sentir vulnérable face à lui, mais elle préférait faire croire qu'elle avait le contrôle de tout et de elle-même… Bien que paradoxalement elle n'avait plus aucune résolution lorsqu'il se jetait sur elle pour lui dévorer les lèvres, et même plus… C'était jouer avec le feu, mais tellement excitant à la fois. Quand bien même elle se brûlerait, In Su ne lui ferait jamais aucun mal. Il devenait trop accro à son attitude et aux courbes de son corps pour vouloir la briser en une quelconque façon… « Ou bien c'est toi qui fais ressortir mon côté pervers ? » murmura t-elle d'une voix chaude au creux de ses oreilles alors que ses mains remontaient pour s'agripper sauvagement à la tignasse du jeune homme. Simple provocation, elle n'était pas violente. Juste impertinente.

Ce petit jeu malsain aurait pu s'en arrêter là mais In Su ne la laissa pas s'en tirer aussi facilement. Il était devenu tout aussi malsain de croire qu'une personne pouvait les entendre, et voir même entrer pour les intercepter. Après tout, elle ne se souvenait pas avoir fermé cette porte à clé… La petite hôtesse pouvait à tout moment intervenir… Mais si elle avait un minimum de jugeote, elle ne le ferait pas ! De toute façon Hye Lyn pensa bien et pensa juste en actionnant la pomme de douche pour ainsi limiter le risque de fuite. Gémir n'était pas le problème, mais plutôt le fait d'être entendue. Étonnant pour quelqu'un qui jouait soudain les allumeuses, et pourtant ce paradoxe n'était en rien une plaisanterie. Tout était encore nouveau pour elle, mais ce qu'elle s'apprêtait à faire était bien trop excitant pour qu'elle veuille se remettre en cause. Une chance pour lui, il ne finirait peut-être pas si frustré que ça cette fois-ci… En tout cas il semblait aimer ce qu'elle portait en-dessous. « C'est bien pour ça qu'il ne faut jamais critiquer un livre sur sa couverture… » Une citation pleine de sagesse qui lui apprendra à réfléchir avant de la traiter de nonne ou de Mère Theresa. Elle lui fit alors signe d'approcher au moment où il se décida à se dévêtir. Fatalement, ses prunelles ne purent s'empêcher de fixer la bosse présente dans son boxer. Elle ressentit alors une vague d'excitation sur cette simple vision. Lorsqu'il s'écrasa à nouveau contre elle, frottant leurs intimités au passage, un nouveau gémissement lui avait alors échappé. C'était dingue comme elle aimait cette sensation quand ces zones en particuliers venaient à se rencontrer. Elle n'imaginait même pas ce que cela lui ferait si cette bosse apparaissait pour pénétrer à l'intérieur d'elle… Rien que le fait d'imaginer la rendait folle d'envie. Un poussa un nouveau gémissement suite aux paroles de sa présumée moitié. « In Suuu… J'ai l'impression que je vais exploser… Ne t'arrête pas... ». Elle en demandait toujours plus, là où elle aurait normalement du s'enfuir ou prendre peur. Il fallait dire qu'il l'avait tellement excitée que toute anticipation due au sexe ne la paralysait même plus. Elle voulait juste se laisser, pour une fois. Elle se sentait si bien dans cette douche avec les mains baladeuses de In Su qui la faisait frisonner et cette eau chaude, apaisante, qui éloignaient toutes ses appréhensions. Hye Lyn était curieuse d'en voir plus. Le fait qu'il le lui demande fut d'autant plus adorable puisque aucun autre homme ne s'en serait donné la peine pour simplement la prendre grossièrement. Elle n'avait jamais été aussi confiante de toute sa vie. C'était désormais clair pour elle aussi. « Moi aussi… le seul que je veux ici ou ailleurs, c'est toi. ». Cela devait être assez clair quant à sa demande d'autorisation sur le plaisir qu'il lui promettait. Elle venait notamment d'effectuer des mouvements de rotations avec sa main, tout autour de sa virilité. Se mordant la lèvre de façon aguicheuse, la brunette captura une nouvelle fois les lèvres du jeune homme avant de venir lui mordre le cou, griffant de sa main non occupée le dos de celui-ci. Elle ne reculerait pas maintenant. Il pouvait faire tout ce qu'il voulait d'elle.


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

allow me some time to play with your mind and you'll get there again and again, close your eyes and imagine my body undressed. take your time cuz we've got all night. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t471-seo-hye-lyn-you-raise-m
HEY BABY, THIS IS
Bang In Su
I'M BORN : 22/05/1993
ÂGE : 25
I LIVE : Gwanak-Gu
WORK : Mécanicien dans un garage un peu louche.
I'M CRAZY ABOUT : Endo Shinji
HERE SINCE : 19/05/2015
MESSAGES : 110
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Dim 21 Juin - 22:33

Hye Lin et In Su " LeParadis sur Terre  "



En un journée, il faut dire que l’on s’était sacrement rapproché. A vrais dire, tout venait de ce baiser échangé dans la cabine d’essayage que j’avais filmé. A cet instant, elle avait été trop surprise pour me repousser bien qu’ensuite, j’ai classifié cela comme étant obligatoire à notre faux couple. Depuis ce qu’il s’est passé dans le couloir, je crois bien lui avoir donné gout à cela. Elle et moi c’est étrange, physique, addictif… Et voilà qu’elle commence à s’ouvrir davantage… Ne me mettant plus tout sur le dos, acceptant d’avouer d’une voix suave à vous en faire frissonner, qu’elle ne m’avait jamais repoussée lorsque je l’embrassais. Je pris un instant de réflexion et murmura.

« A tout bien réfléchir, je crois que tu m’as choisi parce que je te plaisais et que tu t’es dit que quitte à embrasser un mec devant tes parents, autant qu’il soit à ton gout ! Ah et en passant… Ne débarques jamais totalement nue dans ma chambre, j’aime te déshabiller ! C’est une vraie passion ! »

Une fois encore, elle refusait d’avouer, disant que je l’influençais. C’était amusant mais je préférai ne rien dire pour la laisser réfléchir à cette bêtise qu’elle venait de sortir. Pourtant, à ma grande surprise, elle avoua, bien évidemment, une fois encore elle me mit la responsabilité sur le dos. C’était une habitude chez elle que je comptais bien changer avec le temps. Elle avait murmuré cela d’une voix sexy à souhait, à croire que l’enfant que j’avais rencontré à ce restaurant, c’était volatilisé.

« Ou bien peut être étais-tu déjà très perverse sans le savoir ? Que tu ne m’as pas tout dit sur tes anciens petits amis ? Sous tes regards enfantins et tes sourires timides sa cachent en fait une femme qui aime qu’on la désire et de la manière la moins catholique qui soit… »

L’hôtesse débarqua alors que nous avions à peine débuté, quelques embrassades, un jeu à rendre l’autre fou et voilà qu’elle demandait ce qu’il se passait. Heureusement, je préférai l’ignorer et réussit à conduite Hye Lyn à agir exactement de la même façon bien qu’elle ouvrit l’eau de la douche avant de m’abandonner un instant pour se déshabiller, d’enlever ce mini short me laissant découvrir une lingerie élaborée soulignant avec panache ce fessier à croquer. Je lui avouai ma surprise à la voir porter un string quand elle me sortit une phrase ultra clichée et entendu 2000 fois au bas mot. Je la fixe et murmure.

« Eh ! Ça n’a rien à voir ! T’as vu ta lingerie ? C’est le summum du sexy ! A moins que tu… me gardai cette surprise en sachant que toi et moi on recommencerait ? Ah ! C’est le moment d’avouer petite coquine ! »

Je lui souris, je plaisantais bien que j’espérais que ça soit réellement la raison. Quoique savoir qu’elle portait cela régulièrement avait aussi son charme et de toute façon elle ne l’avouerait jamais. Elle me fit alors signe d’approcher tandis que je me mettais en boxer. Là, ce fut à son tour de me mater alors que je me rapprochais pour finalement me coller à elle. Nos deux corps l’un contre l’autre, intimités se frottant l’une à l’autre la fit gémir et je frissonnai à l’entente de ce nouveau gémissement. Je lui avouait alors la vouloir plus qu’aucune autre tandis qu’elle se refusa à me dire que c’était son cas, préférant axer sa réponse sur le fait qu’elle ne voulait surtout pas que je m’arrête.

Je décidais alors de lui proposer de passer à l’étape supérieure, ne voulant surtout pas aller trop vie ou quoi, je lui demandai la permission qu’elle me donna en m’avouant qu’à cet instant il n’y avait que moi qu’elle voulait, reprenant mot pour mot une phrase que j’avais dites précédemment. A cet instant, je la sentis faire des rotations avec sa main sur mon sexe qui désormais ne cherchait plus qu’à sortir de sa prison de tissu. Je poussai un soupir, elle se débrouillait bien mais avant de la mettre totalement à nue, je devais créer un climat d’équivalence et tandis qu’elle me griffait le dos, je la repoussai doucement avant d’abaisser mon boxer pour me montrer totalement à elle. Je m’approchai alors d’un pas et prit ma virilité en main pour la glisser entre ses jambes, au contact de son intimité recouverte par le tissu et fit quelques vas et viens sensuels.

« Alors princesse ? Ça te plait ? »

Je ne fis pas durer l’action trop longtemps, préférant la frustrer un peu pour finalement prendre sa main et la poser sur mon sexe, lui dictant quelques vas et viens avant de murmurer.

« Et si je nous mettais à égalité ? »

J’attendais son avis et bien que ma main la caressait à nouveau, j’imaginais que cette fausse pénétration avait dû lui faire de l’effet… Je comptais belle et bien lui faire découvrir que ma bouche n’était pas douée que pour l’embrasser sur les lèvres…

.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t521-bang-in-su
HEY BABY, THIS IS
Seo Hye Lyn
I'M BORN : 12/11/1992
ÂGE : 25
WORK : actrice & mannequin.
I'M CRAZY ABOUT : kang yong seok.
HERE SINCE : 13/05/2015
MESSAGES : 154
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Lun 22 Juin - 22:41


outfit - « Qui sait… C'est vrai que je ne t'aurais jamais choisi sans ta gueule d'ange. » Sincère sans en dire trop. En même temps ce n'était pas son genre de se mettre à nue, tout du moins, psychologiquement parlant. Au sens propre du terme, elle n'avait pour dire pas le moindre scrupule. Comment pouvait-elle en avoir puisqu'elle avait conscience de tout l'effet qu'elle lui procurait ? Elle n'était pas si prude contrairement aux apparences. C'était certain qu'elle l'avait toujours trouvé très mignon depuis le tout premier jour, mais elle n'aurait jamais imaginé en arriver là avec ce dernier. Tout était tellement extrême entre eux pour être qualifié de normal. Il se passait quelque chose d'inexplicable et qui les dépassaient totalement, et ce qui était sur, c'était qu'ils y mettaient beaucoup de cœur à l'ouvrage. Cette fausse relation n'était-il pas un faux prétexte pour se permettre toutes ces choses qui, en temps normal, aurait pris beaucoup plus de temps ? Il lui dicta alors qu'elle ne devrait jamais débarquer chez lui nue dans sa chambre. Naturellement, cette dernière déclaration la fit doucement rire. « Pour ça il faudrait déjà que j'aille chez toi. » S'attendait-elle à ce qu'il l'invite ? Pas réellement… du moins, il ne semblait pas très fier de l'endroit où il habitait d'après ce qu'il lui avait raconté… De toute manière ce n'était pas la question qu'elle se posait sur l'heure. Elle était bien trop amusée à le taquiner et il lui révéla même la possibilité qu'elle puisse être perverse de base ! « Voyons… comment pourrais-je être perverse sans le savoir ? ». Elle ne pensait pas réellement l'être. Du moins, pas plus qu'une dite moyenne. A l'inverse, elle s'était plutôt cru anormale à cause du fait qu'elle n'avait jamais rien ressenti de tel avec un ex petit-ami. In Su avait été le seul à la mettre dans tous ses états et à la rendre raide dingue de toutes ces pulsions sexuelles… Avant lui, elle ne savait même pas réellement ce que le terme « envie » signifiait. Les autres hommes qui posaient leurs mains sur elle la faisait davantage déguerpir qu'autre chose… Il évoqua alors au sujet de sa lingerie qu'il qualifiait de sexy et elle révéla un nouveau sourire qui en disait long. Non elle n'avait pas sincèrement pensée qu'ils recommenceraient aussi vite… Du moins elle ne niait pas le fait d'avoir ressortis ses plus beaux ensembles la veille et ce jour-ci pour la simple et bonne raison qu'ils se voyaient. Dans sa valise, elle avait également pris le soin d'apporter ses sous-vêtements les plus prestiges. Elle ne savait pas trop pourquoi, mais elle trouvait enfin une bonne occasion de les mettre. C'était justement le moment pour les dévoiler à quelqu'un… « Laisse tomber ! Tu te fais des idées… ». Elle ne comptait effectivement pas le lui avouer. Il jubilerait bien trop…

Plus les secondes passaient et plus l'atmosphère se réchauffait entre eux. Impossible de savoir si c'était à cause de leurs corps en ébullitions ou bien à cause de la chaleur produite par le jet d'eau de la douche. Dans bien des cas, une brume étouffante prenait possession de toute la pièce et la condensation s'implantait sur tous les murs et miroirs. Hye Lyn s'amusait de ce petit jeu mais n'en pouvait paradoxalement plus. C'était jouer avec ses nerfs que de la toucher comme il le faisait. Le pire vint lorsqu'il retira son boxer pour se mettre totalement à nu. De sa vie, c'était bien la première fois qu'elle voyait le sexe d'un homme, du moins en vrai. Cette vision ne la paralysa guère et renforça même son envie toujours aussi prenante. Lorsque sa virilité toucha son entre-jambe dans un mouvement de va-et-viens rapide et consécutif, la belle poussa de longs gémissements beaucoup plus graves et plus étouffés à la fois. Elle ne se souvenait pas avoir ressentit quelque chose d'aussi bon de toute sa vie, si bien qu'elle déversa un regard désemparé dès l'instant où le jeune homme s'arrêta sur sa lancée. Si c'était ça la frustration qu'il avait ressenti la veille, elle comprenait à présent ce qu'il ressentait. « Non, tu t'es arrêté. Ça ne me plaît pas du tout… ». Elle souhaitait pourtant lui en vouloir mais son regard mourrait tellement d'envie qu'elle lui pardonnait cette faute grave. Dans l'instant même, sa main se retrouva coincée entre son sexe et ce dernier lui montra le mouvement à suivre afin de lui donner également du plaisir. Elle avait bien entendu déjà vu ça dans des films peu catholiques… A ne pas croire qu'elle n'en avait jamais vu de toute sa vie !! Jamais un entier en tout cas. Mais elle s'était déjà renseignée sur la chose histoire que le jour J elle ne soit pas complètement sotte pour sa première fois… Elle n'avait cependant jamais appréciée ce genre de films, ni très emballée par ce qu'elle voyait. En revanche sur la pratique, cela lui parut plus simple qu'elle ne le croyait. Elle n'eut aucune difficulté à serrer ce membre dans sa main et à effectuer ce mouvement avec de plus en plus de rapidité et de poigne à chaque nouvelle reprise. Elle ignorait si elle était capable de lui faire mal en appuyant trop fort. Ce pourquoi elle agissait ainsi, de manière qui lui semblait judicieuse. En tout cas cette sensation qu'elle avait en main était très étonnante. Elle appréciait étonnamment sentir sa virilité grossir et se durcir à l'intérieur de sa paume. « Et toi ça te plais… ? Comment je m'en sors ? ». Elle se sentait tellement bête de sortir une telle chose. Cela aurait pu casser toute l'ambiance, mais ce n'était pas comme si il n'était pas au courant pour son cas… Elle voulait juste bien faire. C'était trop égoïste de ne penser qu'à son propre plaisir. Elle aussi se souciait un minimum de ce qu'il ressentait… Sans réfléchir, elle avoua une chose qu'elle ne se serait pas permise en temps normal, d'une voix à la fois désespérée et pleine de conviction. « J'aimerai tellement t'entendre gémir… ». Elle aussi voulait entendre le son que cela avait. Sa main relâcha finalement le sexe du jeune homme pour à la place retirer ce bout de tissu qui la gênait tant à présent et qu'elle abandonna dans un recoin de la douche. Aussitôt fait, elle n'eut aucune crainte quant à la manière dont il percevrait son intimité intégralement épilée et se rapprocha très lentement de ce dernier pour se coller à lui et enrouler ses bras autour de son cou. « Je crois qu'on est sur le même piédestal maintenant. »


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

allow me some time to play with your mind and you'll get there again and again, close your eyes and imagine my body undressed. take your time cuz we've got all night. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t471-seo-hye-lyn-you-raise-m
HEY BABY, THIS IS
Bang In Su
I'M BORN : 22/05/1993
ÂGE : 25
I LIVE : Gwanak-Gu
WORK : Mécanicien dans un garage un peu louche.
I'M CRAZY ABOUT : Endo Shinji
HERE SINCE : 19/05/2015
MESSAGES : 110
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Dim 28 Juin - 2:50

Hye Lin et In Su " LeParadis sur Terre  "



Je souris à sa remarque, je me doutais bien que si j’avais été borgne, bossus et que je sentais des pieds, jamais elle ne m’aurait proposé de jouer son faux petit ami. Déjà ça n’aurait pas été véritablement plausible et ensuite, elle m’aurait plutôt donnée une pièce pour ensuite prendre ses jambes à son cou. Ainsi, elle m’avait choisi pour mon physique et mon côté grande gueule, ne se doutant pas que 48h suffirait à tout remettre en question dans sa vie. Elle pensait changer ses parents, c’est surtout elle qui est en train d’évoluer ! Pikachu est devenu Raichu mais sans le bide qui va avec. Je plaisantai alors sur le fait que j’aimais déshabiller mes partenaires, plus par défi que pour une autre raison. En fait, je me demandais bien si elle me reverrait ensuite alors pourquoi ne pas la lancer là-dessus… Quand elle évoqua mon chez moi, pour la toute première fois, je n’eu pas honte. Elle savait tout de ma vie et de ma famille alors pourquoi lui cacher ça…

« Mon appartement n’a qu’une seule pièce donc ma chambre c’est aussi le salon… et le reste… Rapide pour y tester toutes les pièces ! »

Je la traitais alors de perverse qui s’ignore et à sa remarque, je me contentai d’un clin d’œil comme si c’était un secret entre nous et que je l’acceptais comme cela. Ou tout du moins, que j’étais le seul à savoir que la star des dramas est loin d’être aussi prude qu’on ne le pense. Pourtant, au tout départ, c’était mal barré mais étrangement, elle avait commencée à apprécier mes mains sur son corps, mes lèvres contre les siennes jusqu’à ce que l’on dérape par deux fois. Etais-ce parce qu’entre nous, il n’y avait rien de sérieux ? Que face à moi, personne ne la jugeait ? Je l’ignore. En tous les cas, lorsqu’elle enleva son short pour me faire découvrir ses dessous, je manquai d’avoir une attaque tant ils étaient sexy et soulignaient parfaitement ses petites fesses rebondies. J’émis alors le fait qu’elle avait choisis sa lingerie en se doutant qu’on recommencerait, que nous ne pourrions pas empêcher ce qui s’était produit dans sa chambre, de ne pas se renouveler. Sa remarque fut assez claire et pourtant, elle semblait clairement avouer que je n’avais pas tort.

« Je le savais ! Tu ne portais pas ça à notre première rencontre, c’était plus… strict ! Mais ce que j’ignore c’est… Si tu les portais pour tes tournages ou pour tes vrais petits copains ! »

A demi-nues, tous deux sous la douche, s’embrassant, je compris que c’était le moment de lui en montrer davantage et tandis que je lui avais laissé caresser la bosse qui s’était formé au niveau de mon boxer, je me décidai enfin à l’enlever, bien décidé à la conduire au septième ciel, ayant peur qu’elle stresse au moment de se mettre totalement à nue. Autant commencer et rapidement, lorsque je ne portais plus rien, elle regarda d’abord, elle ne sembla ni horrifiée ni dégouté, bien au contraire. Je décidais alors de lui offrir une version bien moins stimulante de ce que faire l’amour signifierait, mon sexe entre ses jambes, caressant son intimité et mimant le geste. La belle ne tarda pas à gémir sous cette découverte, sans tabou, de manière prononcée, offrant à mes oreilles un délice auditif. Pourtant, c’est bien moi qui stoppa tout, dans le but de lui faire découvrir autre chose ensuite mais espérant que cet aperçu lui donne ensuite l’envie de s’offrir totalement à moi. A ma grande surprise, elle pesta sur le fait qu’elle n’avait pas aimée que j’arrête, je souris.

« Tu découvres la frustration, félicitation ! »

Chacun son tour ma chère ! Pourtant, je ne tardai pas à lui faire oublier ses premiers émois en lui donnant de quoi travailler, posant sa main sur mon sexe, lui inculquant le mouvement à exercer. Elle ne tarda pas à s’en occuper toute seule, accélérant ses gestes, me serrant toujours plus alors qu’elle me demandait mon avis sur ce qu’elle faisait. Elle était mignonne à toujours vouloir mon avis, je la fixe et pousse un petit soupir de plaisir avant de la fixer.

« Très bien, tu es parfaite… Mais dis-moi… ça te plait ? Tout ce que tu découvres là… Tu pensais que ça pouvait être aussi bon ? »

J’étais toujours là à la rassurer, comme pour lui signifier que je l’accompagnerais toujours et ne tenterais aucun mouvement brusque qui pourrait la surprendre, pas maintenant du moins… Pourtant, elle me surprit lorsqu’elle dit rêver de m’entendre gémir à mon tour, elle est pleine de conviction, sensuelle et pourtant, je ne sais pas quoi lui dire, simuler serait une insulte à mes yeux ainsi, sans réfléchir, je murmure.

« Pour ça… Il faudra que tu apprennes encore… Qu’il n’y a pas qu’avec sa main que l’on peut rendre totalement fou un homme… »

Si l’envie lui disait, elle pouvait essayer, je ne dirais pas non mais au fond de moi, j’avais l’impression qu’elle ne voyait pas ce que je pouvais dire. Peut-être que ma vision d’elle est toujours trop prude et qu’elle peut me surprendre, qui sait. Elle lâcha alors mon sexe pour se reculer et à ma grande surprise, se mettre elle-même à nue. Je contemplai alors sa féminité parfaitement épilé, sachant que j’étais le premier. Elle vint ensuite se coller à moi, m’enserrant de ses bras pour me dire qu’enfin, nous étions à égalité. Je souris et glissa ma main au creux de ses cuisses à la recherche de son bouton d’or que je caressai pour la stimuler et l’exciter davantage, entrant très légèrement un doigt en elle sans jamais aller trop loin, juste pour le lui faire découvrir tandis que je l’embrassais à nouveau.

« Ton corps… Il est si parfait… A en faire oublier toutes les autres femmes… »

C’est logiquement ce que l’on dit quand on est amoureux mais dans ma tête c’est juste sexuel alors, peu à peu, mes lèvres quittent les siennes pour glisser dans son cou puis embrasser sa poitrine, jouant avec les extrémités pour descendre et embrasser son nombril tandis que je m’agenouille face à elle, lui souriant et prenant sa main pour la poser à l’arrière de mon crâne tandis que j’embrasse sa féminité, faisant cela d’abord de manière gentillette avant de me faire plus pressant quand ma langue se glisse en elle, jouant avec son petit bouton d’or, espérant qu’elle m’y presse davantage, je ne cessait de la fixer pour rechercher tout regard anormal, espérant que ça n’allait pas trop vite mais voulant réellement lui faire découvrir le septième ciel.

.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t521-bang-in-su
HEY BABY, THIS IS
Seo Hye Lyn
I'M BORN : 12/11/1992
ÂGE : 25
WORK : actrice & mannequin.
I'M CRAZY ABOUT : kang yong seok.
HERE SINCE : 13/05/2015
MESSAGES : 154
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Sam 4 Juil - 0:19


outfit - « Je les porte pour toi, imbécile. » avait-elle simplement avouée dans un soupir. Maintenant qu'il avait sa réponse, il devait être content… Et si cela pouvait le rendre que plus confiant, c'était tant mieux. C'était difficile à dire de vive voix, mais elle aimait ce In Su arrogant et insolent. Elle aimait ce mauvais garçon qui l'exaspérait tout à la fois. C'était probablement parce qu'elle aimait tant ses nombreux défauts qu'il finissaient toujours pas flancher à un moment donné… Si c'était ça la frustration, elle ne recommencerait plus jamais. C'était trop horrible pour le concerné… Non, jamais elle n'aurait pu s'imaginer un jour que ce qu'il s'apprêtait à faire serait aussi bon. Bien qu'un peu anxieuse lorsqu'elle le vit se mettre à genoux pour approcher sa bouche de ses lèvres dites inférieures, Hye Lyn eut un léger spasme lorsque sa langue entra en contact avec cette partie si fine de sa peau. Si au départ, la sensation se révélait aussi déroutante qu'agréable, sa main préalablement posée sur le crâne du jeune homme agrippa férocement sa chevelure de ce dernier lorsqu'il osa insérer sa langue en elle. Tout aussi intense que ne l'avait été ce doigt en elle, la brunette ne savait pas si c'était l'excitation qui embrumait ses sens ou si la sensation serait toujours ainsi. Auquel cas, elle n'osait imaginer ce qui se passerait au moment où il rentrerait totalement en elle… Bah oui, parce qu'elle n'en doutait plus. A la manière dont tournait leur relation, il n'y aurait pas d'autre homme à qui elle offrirait sa virginité. Non pas parce qu'elle était pressée de s'en débarrasser, mais plutôt parce qu'elle se sentait tellement bien avec lui, tellement en confiance, qu'il était tout simplement évident qu'il serait le premier. Elle voudrait qu'il soit le premier. Ainsi submergée par ces nouvelles émotions, Hye Lyn poussa de nombreux soupirs alliés à des gémissements. Quelque chose la retenait à l'intérieur. Ses petits cris n'étaient pas aussi spontanés que les précédents, comme concentrée à ne pas faire trop de bruit. Pourtant, même si on l'écoutait, on l'entendrait qu'elle se lâche complètement ou pas. Peut-être était-ce la peur qui s'emparait peu à peu de son état d'âme. La sensation que lui procurait In Su était tout juste incroyable, mais elle ne se sentait pas tout à fait à l'aise. Pas comme ça, dans cette douche, dans cette position précise. Elle ne souhaitait plus le voir agenouillé comme il le faisait. Cette vision la mettait mal à l'aise. Elle le voulait contre sa poitrine, sentir ses lèvres, s'en emparer. Ce qu'elle fit au bout de quelques minutes, rompant le contact. La jeune femme s'agnenouilla à son tour et vint se positionner étroitement au-dessus de lui, son intimité entrechoquant la sienne alors qu'elle venait sauvagement capturer ses lèvres. Derechef, sa voix poussa un gémissement plus primitif et son corps tangua aussi langoureusement contre lui, se frottant toujours un peu plus à sa virilité qu'elle stimulait de manière intuitif, le voulant vraiment en elle. Hye Lyn s'accrochait désespéramment à ses lèvres, une main suspendue à son cou comme si sa vie en dépendait. Elle se sentait atrocement fiévreuse et avait la nette impression que son corps tout entier allait exploser. Elle ignorait totalement ce qui était en train de se passer. « In Su fait quelque chose… n'importe quoi… mais je t'en pries achève-moi… J'ai tellement envie de toi… J'ai l'impression que je vais mourir. » Il y avait cette lueur dans son regard qui démontrait qu'elle ne plaisantait pas. Certes, elle ne mourrait pas réellement mais la métaphore était pour le moins compréhensible. S'ils avaient été ensemble, elle lui aurait dit à quel point elle l'aimait, parce que c'était exactement ce qu'elle pensait sur l'instant. Pas juste de l'excitation ou de la fougue. Elle était tellement heureuse de vivre cet instant. Tellement heureuse d'avoir croisé son chemin qu'elle se sentait prête à tout pour lui… Sa main de libre vint se glisser tout le long de son corps pour y attraper la virilité de ce dernier qu'elle pressa et masturba sans la moindre retenue. Encore une fois, une pure intuition. Il fallait qu'elle fasse quelque chose. Elle se sentait juste de devoir le faire. « Bébé… » murmura t-elle dans un souffle court. C'était la première fois qu'elle l'appelait ainsi. Cela lui avait parut tellement évident… et quelque part elle n'était même pas certaine d'en avoir eu totalement conscience. Pour l'avoir mis dans un état second, c'était pour le moins réussi ! Maintenant restait à savoir comment il allait la libérer de cette envie qui la rendait plus animal que jamais.


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

allow me some time to play with your mind and you'll get there again and again, close your eyes and imagine my body undressed. take your time cuz we've got all night. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t471-seo-hye-lyn-you-raise-m
HEY BABY, THIS IS
Bang In Su
I'M BORN : 22/05/1993
ÂGE : 25
I LIVE : Gwanak-Gu
WORK : Mécanicien dans un garage un peu louche.
I'M CRAZY ABOUT : Endo Shinji
HERE SINCE : 19/05/2015
MESSAGES : 110
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Jeu 9 Juil - 13:19

Hye Lin et In Su " LeParadis sur Terre  "



Pincez-moi ou je rêve ! Hye Lyn venait-elle, comme je venais de l’entendre, avouer qu’elle attendait que ce genre de moment se reproduise ? Avait-elle accepté de me dire qu’elle avait choisi sa lingerie pour moi et uniquement pour moi ? Elle me traitait très certainement d’idiot ou d’imbécile mais tant qu’elle me faisait ce genre de confession, j’acceptai tous les sobriquets de la terre. Je la fixai en souriant et si mon inconscient me poussait à lui en demander les raisons, je ne pouvais pas le lui demander comme cela, il me fallait être fin, chose que je n’avais jamais appris à être, ainsi j’essayai.

« J’aime bien quand tu me dis ce genre de choses… Mais si éventuellement, tu avais envie de me faire davantage plaisir, tu me diras pourquoi tu les as choisis pour moi ! »

Hye Lyn ? Me faire plaisir ? Il ne fallait pas rêver ! Pourtant, ce qui se passait entre nous était devenu quelque chose de fort, d’impossible à qualifier avec un mot. L’attirance entre nous était tel que je me demandais si j’avais déjà eu cette sensation avec une autre. La réponse était non, bien évidemment mais ressentir autant d’envie pour une femme qui est encore vierge était assez contradictoire et inhabituel. Chacun de ses gestes me rendaient brulants, tous comme ses paroles, ses gémissements… Tout… Ainsi, à genoux face à elle, mes lèvres contre son intimité, je la poussais davantage dans les chemins de l’envie et du désir, d’abord gênée ou réticente, elle se laissa aller ensuite, massacrant mes cheveux, soupirants, gémissants avant qu’elle ne se décide à me repousser, cherchant ardemment davantage plus de contact, à la recherche de cette sensation de nos deux intimités collés l’une à l’autre. Brutalement, elle vint chercher mes lèvres, m’offrant un baiser des plus fougueux. En 48heures, la petite Hye Lyn qui me semblait si froide et si coincée avait littéralement changée et je n’avais pas l’impression d’avoir été une si mauvaise fréquentation pour elle, lui ayant simplement montré que la vie pouvait être davantage agréable et stimulante que ce qu’elle avait l’habitude de faire. Je lui offrais quelque chose qui n’était pas contrôlable, qui changeait du quotidien et qui pourtant, lui prouvait qu’un homme pouvait l’aimer ou tout du moins l’apprécier davantage qu’un fan ou que sa famille, qu’il pouvait la protéger ou même, lui offrir un plaisir qu’elle n’imaginait même pas. Qu’un baiser n’était pas seulement sale… Il pouvait être tout simplement… Bon…

C’est alors qu’elle me fit une confession sur son état actuel, avouant vouloir que je fasse quelque chose tant elle avait l’impression qu’elle était capable de mourir si je ne la délivrai pas de cette envie si puissante. J’aurais pu lui dire de se débrouiller, que c’était cela la frustration mais j’en étais tout bonnement incapable d’autant qu’elle m’avoua avoir réellement envie de moi… Je la fixai, chercha mes mots. Moi qui avait l’habitude de dire tout ce que je pensais, j’étais un peu scotché, notamment parce que je ne savais pas quoi faire et que je ne savais pas si elle me demandait ou non, de prendre sa virginité à cet instant… Hye Lyn semblait une femme romantique et je me demandais si les douches du jet privée de ses parents entraient dans cette catégorie…

« Hye Lyn… Je… tu veux ? Euh… Je veux te délivrer… »

Ma phrase ne voulait rien dire et je n’avais pas réussi à lui demander sa première fois. Pourtant, je devais la conduire à l’orgasme. Pensant à ce que je pouvais lui offrir, je lâcha mon premier vrai gémissement de surprise quand je l’a senti me masturber avec vigueur, m’appellant alors « bébé ». Ce n’était pas son genre, c’est plutôt moi qui usait de surnoms mais jamais elle… je ne comprenais pas pourquoi maintenant mais j’avais tellement envie que cela me passa au-dessus de la tête car finalement je décidai de lui offrir une version améliorée de ce qui l’avait tant frustrée tout à l’heure. Ainsi, je pris mon sexe en main et le glissa entre ses jambes, le collant à son intimité et commença de rapides vas et viens. Je me frottais à elle, me disant que si elle voulait sa première fois, elle n’avait qu’un geste de la main à faire. Cette situation m’excitait et sans même me forcer, je commençai à soupirer d’envie et de plaisir…

« J’espère que le lit de l’hôtel est confortable, j’ai l’impression qu’on verra pas beaucoup la plage… Hye Lyn… J’ai tellement envie… »

De quoi ? Je préférais ne pas le dire, la laisser penser ce qu’elle voulait. Après tout, rien de tout cela n’était normal alors pourquoi chercher à comprendre quoi que ce soit ? Pourtant, elle avait éveillée en moi quelque chose qui était née quelques heures après notre première rencontre, un amour inconditionnel à sa poitrine que je venais embrasser de nouveau, mordillant à nouveau leurs extrémités tandis que je léchais tout en la fixant.

« Je crois que ça… je ne pourrai plus m’en passer… »

« ça » C’était ses seins… Et franchement, je les adorais… Elle m’avait hypnotisé de sa poitrine et ça, c’était entièrement ma faute ! Si je ne lui avais pas fait mettre pareil décolleté hier, je n’en serais pas là !


.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t521-bang-in-su
HEY BABY, THIS IS
Seo Hye Lyn
I'M BORN : 12/11/1992
ÂGE : 25
WORK : actrice & mannequin.
I'M CRAZY ABOUT : kang yong seok.
HERE SINCE : 13/05/2015
MESSAGES : 154
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Lun 13 Juil - 12:18


outfit - « Non je te ferais pas ce plaisir. » avait-elle alors dit d'une voix malicieuse. Elle venait tout de même d'admettre qu'elle portait ses sous-vêtements les plus attrayants pour lui ! Il ne fallait pas trop lui en demander… L'orgueil de cette demoiselle n'avait pas de frontière. De toute manière elle était décidait à aller plus loin cette fois-ci. Plus loin que dans sa chambre la veille… Le cadre n'était peut-être pas aussi confortable ni adéquate pour des abats amoureux, mais s'il y avait une chose qu'elle ne supporterait pas avec In Su, ça serait de tout planifier. Non, elle s'était habituée à ce qu'entre-eux ce soit dangereux, imprévisible et terriblement excitant. Ce genre de situation l'empêchait de réfléchir et qui sait, de paniquer quant à la tournure des événements. Elle avait toujours pris peur jusqu'à présent… Peur de ses anciens petits-amis qui n'attendaient qu'après ça… Alors que In Su, lui, n'avait rien demandé. Et pourtant, elle savait pertinemment qu'il la voulait, plus que quiconque. Ce sentiment qui plus est était entièrement partagée. A quoi bon avoir peur ? Il y avait des premières fois à tout et tant pis si ce n'était pas dans un hôtel ou un endroit plus convenable. Jamais personne à par lui n'en saurait jamais rien… et tous les endroits du monde pouvaient être le cadre parfait s'il s'agissait de In Su. Elle n'en doutait plus. Il était celui qui la changerait en femme. Il avait déjà commencé à la changer depuis les tous premiers instants.

« Oui, délivre-moi. »Le cœur battant à tout rompre, la brunette s'était désespérément jetée sur lui pour capturer ses enivrantes lèvres, brûlante de désir. Elle n'avait jamais autant apprécié embrasser quelqu'un. C'était comme devenu instinctif, voir vital. En goûtant à ses lèvres, elle avait le sentiment de pouvoir le dévorer de ton son être. Elle rêvait de pouvoir le rendre aussi accro qu'elle ne l'était au sujet de ses lèvres… Sa main qui jouait avec la virilité de ce dernier dans un va-et-viens provocateur avait fini par lui faire entendre ce qu'elle avait tant désirée. S'immobilisant un bref instant pour le scruter droit dans les yeux, le regard pétillant et plein d'envie, la jeune femme esquissa un sourire à la fois amusée et satisfait avant de revenir se serrer à lui. Elle comprenait maintenant ce que cela faisait d'entendre l'autre prendre du plaisir. C'était un sentiment à la fois rassurant et boostant ! Elle avait envie de l'entendre encore. Elle ne voulait que rien de tout cela ne s'arrête. « Le lit… la plage… où tu voudras du moment que ça s'arrête jamais. » avait-elle alors soufflée d'une voix chaude, fiévreuse. Était-elle assez ignorante pour croire qu'il était possible de ne jamais s'arrêter ? Non, pas véritablement. Elle ne sentait pas encore la fatigue tomber. Elle le comprendrait un peu plus tard sans doute. Sa voix laissait échapper de nombreux cris lorsque leurs deux intimités entraient en contact, bercée par cette envie qui la rendait de plus en plus impatiente et sur d'elle. Si l'une était accro à ses lèvres, l'autre lui révélait clairement ne plus pouvoir se passer de ses seins. Alors qu'il les mordillaient et les stimulaient avec sa langue, Hye Lyn s'agrippa un peu plus à lui, ses ongles lui griffant sauvagement le dos comme pour lui faire comprendre qu'elle aimait ça tout autant que c'en était insoutenable. « Bébé, maintenant… Maintenant… ». Elle ne pouvait plus attendre une minute de plus. Il l'avait trop fait languir, si bien qu'il fit glisser sa main entre ses jambes et attrapa le sexe de son amant qu'elle dirigea vers l'endroit exact où il devait se trouver. Elle ne sut pas exactement si au final ce fut à cause de son initiative si tout cela se passa, mais sa virilité entra véritablement en elle, peut-être un peu trop rapidement à son goût, si bien que le cri qu'elle poussa fut plus aiguë que tous les autres. Elle avait ressenti une vague douleur sur l'instant, mais les va-et-viens plus lent qui s'en suivirent la détendit peu à peu bien que la sensation n'était pas aussi stimulante qu'au tout départ. Cette douleur vive en était la cause et ce fut davantage frustrant malgré le fait que In Su devait probablement faire attention pour ne pas lui faire mal. Elle s'en voulait d'être aussi novice car elle savait pertinemment qu'il ne prendrait pas son pied… Ne souhaitant pas montrer sa propre déception, la belle s'empara à nouveau de ses lèvres pour ne pas qu'il la regarde, l'encourageant à continuer toujours un peu plus fort jusqu'à ce moment où elle s'y habituerait afin que cet instant devienne un véritable plaisir.


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

allow me some time to play with your mind and you'll get there again and again, close your eyes and imagine my body undressed. take your time cuz we've got all night. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t471-seo-hye-lyn-you-raise-m
HEY BABY, THIS IS
Bang In Su
I'M BORN : 22/05/1993
ÂGE : 25
I LIVE : Gwanak-Gu
WORK : Mécanicien dans un garage un peu louche.
I'M CRAZY ABOUT : Endo Shinji
HERE SINCE : 19/05/2015
MESSAGES : 110
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Mar 14 Juil - 11:34

Hye Lin et In Su " LeParadis sur Terre  "



Ben voyons ! Je le savais ! Hye Lyn n’est pas du genre à avouer deux fois de suite ce qui semble paraitre à ses yeux comme une faiblesse. J’espère que d’ici peu, elle comprendra l’intérêt de discussions coquines, essentielles aux jeux de séductions, provocants bien évidemment, plus de plaisirs et davantage d’excitations par la suite. Pourtant rien, cela semble totalement en désaccord avec ce qu’elle semble pourtant ressentir à ce moment bien précis. Dire que Hye Lyn est chaude est un euphémisme tant il semblerait qu’un incendie ravage totalement son corps, son esprit et ses envies. Plus tactile que jamais, la belle semble cette fois-ci bien décidée à ne pas laisser les événements ou encore son appréhension, dicter ses choix. A cet instant, je ne sais pas encore que je vais lui offrir sa première fois et pourtant, quelque chose dans ma tête me dit que c’est le bon moment et peu importe les lieux, finalement, il ressemble à notre relation : Complétement en dehors de toute limite, de toute raison alors… Quoi de mieux que le ciel, les nuages et d’être dans cet endroits bien précis pour sceller entre nous une sorte de pacte, celui de ne jamais s’oublier car elle le savait, le faire dans un avion était un de mes fantasmes, quant à elle, il s’agit bel et bien de sa première fois, moment unique quoique rarement aussi bon…

La brunette se jeta alors sur moi, me suppliant de faire quelque chose, de la délivrer tandis qu’elle avouait avoir envie de moi. Je ne savais pas ce qu’elle voulait et bien que j’en aie une petite idée, je ne voulais pas faire le premier pas et avoir l’air de la forcer. Ainsi, je jouai avec elle alors qu’elle se mit à me masturber de manière presque frénétique, me volant quelque gémissement de plaisir. Je voyais dans ses yeux tout le plaisir qui en découlait et le besoin qu’elle avait de donner du plaisir à son partenaire. Pour une débutante, elle avait d’excellentes prédispositions et je ne doutais pas que Hye Lyn ne devienne une véritable déesse du sexe à l’avenir… Que ce soit avec ou sans moi à ses côtés. Je tentai alors de relaxer un peu l’ambiance, plaisantant sur le fait que nous ne verrions probablement pas beaucoup la plage si l’on continuait ainsi à se jeter l’un sur l’autre à chaque fois que nos corps s’effleuraient. Sa réponse m’excita davantage alors qu’elle me disait clairement en substance qu’elle comptait bien essayer tout un tas d’endroits et qu’elle n’était réfractaire à rien, du moment que l’on ne s’arrête pas. Je réponds, véritablement enchanté.

« Partout… Tout le temps… Du moment qu'il n'y a que toi et moi... Ici nous ne sommes qu’un couple venue s’amuser, il n’y a pas de star alors… Fais toi plaisir, vis comme jamais… »

Plus les choses avançaient et plus ses gémissements se transformaient en cri au contact de nos deux intimités. C’est alors qu’elle me dit que c’était le moment, que c’était maintenant. Je ne compris pas tout de suite ce qu’elle voulut dire, pensant qu’elle allait simplement jouir mais tout mon cœur se mit à frémir quand je la sentis me glisser en elle. Le mouvement avait été un peu brutal de par son inexpérience et pourtant, je ne cherchai pas à y aller violemment ou à ne penser qu’à moi, j’essayai de me faire doux alors que je pouvais imaginer la douleur qu’elle devait ressentir. Je tente alors de la calmer, de m’occuper de ses lèvres, de la regarder avec douceur mais il lui faut un petit temps d’habitude et pourtant, bien que je sais qu’elle ne se sent pas à son aise, je peux noter les efforts qu’elle fait en sorte de m’embrasser avec passion, me montrant par ce geste qu’elle ne voulait pas que je m’arrête. Je lui sourit alors et glissa ma main entre nos deux corps, très précisement entre nos deux sexes pour venir caresser en même temps son bouton de plaisir. Voulant accentuer son plaisir sur cet endroit très prècis, histoire qu’elle en oublie le reste. Je lui sourit, mes lèvres quitterent les siennes pour venirs prendre à nouveau sa poitrine en bouche tandis que je la poussais doucement contre le mur de la salle de bain, lui faisant quitter l’eau ruisselante de la douche, désirant seulement voir son corps et rien d’autre, alors que je murmure.

« Tu es parfaite Hye Lyn… »

Je veux la rassurer et lui sourit, voulant simplement qu’elle en oublie ses peurs, ses appréhensions, découvrant simplement le plaisir. Pourtant, bien que vierge, je me rendais compte combien ça serait difficile de me passer d’elle par la suite tant j’aimais nos contact, nos jeux, nos baisers et cette sensation de la posséder…


.
©clever love.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Is it real ? Please... Tell me it is...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t521-bang-in-su
HEY BABY, THIS IS
Seo Hye Lyn
I'M BORN : 12/11/1992
ÂGE : 25
WORK : actrice & mannequin.
I'M CRAZY ABOUT : kang yong seok.
HERE SINCE : 13/05/2015
MESSAGES : 154
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Mar 14 Juil - 15:41


outfit - Se faire plaisir ? Vivre comme jamais ? In Su n'avait probablement aucune idée à quel point Hye Lyn comptait le surprendre durant ce séjour. C'était l'occasion idéale pour réaliser tous les interdits, briser toutes les barrières. A Honolulu personne ne la reconnaîtrait. Elle pourrait enfin devenir une personne normale, comme un reset le plus singulier sur sa si glorieuse vie. Et le côté rassurant dans tout ça était qu'elle pourrait au moins compter sur une personne ; In Su. Oui, elle aurait au moins une personne avec qui partager ses instants, ses envies, sa joie, son bonheur. Ils avaient déjà débuté la pratique même si le contexte se révélait moins catholique, cet instant qui resterait à jamais gravé dans leurs mémoires marquait le début d'un nouveau tournant. Il n'était plus seulement le type qu'elle venait d'embaucher pour jouer le rôle du plus mauvais petit-ami. Non, il était devenu bien plus que ça. Pas un ami, ni même son véritable amant… Elle ne saurait le qualifier. Mais cette relation qui le rendait unique en tout points renforçait l'importance qu'il devenait à ses yeux. En cet instant elle ne souhaitait faire qu'un avec lui. Être sienne, sa possession, son fantasme le plus fou. Elle s'étonnait presque de le vouloir rien que pour elle, comme s'il était soudain devenu sa propre propriété. Mais In Su ne serait jamais la propriété de personne. Il était libre, humain, et non un objet avec lequel elle s'amuserait un temps avant de le balancer… Malheureusement, c'était la fin toute probable qui l'attendrait un jour où l'autre, quand le rêve prendrait alors fin. Hye Lyn était incapable d'envisager un avenir qu'il soit proche ou lointain avec lui. Ils étaient allés beaucoup trop loin pour que cela ne devienne « normal » entre eux. Ce pourquoi elle profiterait de ces moments avec lui comme s'ils étaient les derniers. Cela commençait par sa virginité qu'elle lui offrait, comme un gage de gratitude. Elle lui offrait surtout sa première fois parce qu'elle avait confiance en lui et parce qu'elle l'affectionnait bien plus qu'elle ne voulait le penser. Elle avait beau vouloir paraître forte et austère, à l'intérieur se cachait une demoiselle beaucoup plus sensible et fleur bleue qui n'attendait qu'après un amour sincère. Sauf que leur histoire n'avait rien d'un conte de fée. Absolument pas. Il n'était pas un Prince et elle n'était pas non plus une Princesse. Ils étaient plutôt deux âmes en perdition en proie à un désir sans fin et sans nom.

Et si la douleur avait été lancinante sur le coup, une certaine exaltation était en train de s'emparer d'elle au moment où il appuya son son clitoris. Lui faisant totalement oublier ses remords au point qu'elle en hurla de plaisir, Hye Lyn s'accrocha toujours plus fermement à lui, veillant à ne pas briser ce contact qui unissait leurs deux intimités l'une l'autre. Elle en oubliait totalement ce mur froid qui lui glaçait le dos alors que son propre corps bouillonnait toujours de l'intérieur. « Non… non... » Et pourtant ses « non » signifiaient clairement des « oui » car elle ne voulait pas qu'il s'arrête en contradiction avec ses mots. In Su l'avait alors rassuré en la disant parfaite. Elle n'était pas assez stupide pour croire qu'elle avait atteint ce seuil de perfection, mais elle voyait dans son regard qu'il était tout sauf déçu d'elle. Un sourire apaisée était alors parvenue à transpercer ses lèvres, tout simplement comblée de cet instant. La jeune actrice avait encore du mal à croire que sa virginité c'était belle et bien envolée. Ce qui était à la fois troublant et terriblement excitant car à présent il serait obligé de la voir comme une femme et non comme une nonne. Il pourrait également se vanter d'avoir été le premier de la grande Seo Hye Lyn… Tendrement, la brunette glissa une main sur son visage et accapara ses lèvres, le mordillant légèrement pour le taquiner un peu plus et se révéler un brin mesquine. Elle avait encore envie de jouer avec lui. Elle était bien décidée à jouer sans interruption durant ces prochains 48 heures. « In Su… Merci. » Elle avait profité de ce moment pour le remercier sans paraître trop émue. Il ne fallait pas qu'il se doute de cela. Il ne fallait pas qu'il s'attache de trop au risque de souffrir dans un futur proche et imminent. Autant pour lui, que pour elle. Hye Lyn se sentait désormais prête à en recevoir plus. Son bassin se mouvant avec plus de sensualité et d'envie, il n'était plus le seul à se mouvoir contre elle, suivant le ryhtme qu'il avait alors installé avec un peu plus de rapidité comme pour lui suggérer d'accélérer. Sa bouche alla cette fois-ci à la conquête de son cou qu'elle mordit avec plus de conviction, se voulant plus fougue, plus argneuse. Elle voulait le sentir plus profondément en elle, le sentir aller toujours un peu plus loin. Cette sensation qui commençait à se familiariser la rendait plus avare et désireuse que jamais. Elle sentait la fièvre monter à nouveau alors que son regard croisa un instant celui de In Su. « Plus vite… Ne te retiens pas. »


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

allow me some time to play with your mind and you'll get there again and again, close your eyes and imagine my body undressed. take your time cuz we've got all night. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t471-seo-hye-lyn-you-raise-m
HEY BABY, THIS IS
Bang In Su
I'M BORN : 22/05/1993
ÂGE : 25
I LIVE : Gwanak-Gu
WORK : Mécanicien dans un garage un peu louche.
I'M CRAZY ABOUT : Endo Shinji
HERE SINCE : 19/05/2015
MESSAGES : 110
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Mar 14 Juil - 17:47

Hye Lin et In Su " LeParadis sur Terre  "



Etrange et pourtant, oh combien jouissif. Si ma fierté était plus comblée que jamais du fait que je venais de prendre la virginité d’une des femmes les plus désirés de Corée, je ressentais en moi autre chose, comme un besoin de la combler, de lui donner un plaisir que jamais aucune autre n’a reçu, comme pour la marquer à jamais, que plus tard, elle voit mon visage dans celui d’un autre au moment ou il l’emmène au septième ciel, que plus tard elle pense à moi, me recherche, me retrouve, me remercie… Oui, j’avais besoin de tout cela, de voir que j’avais fait quelque chose de ma vie car si je lui faisais l’amour, ce n’était finalement que le début d’un long processus d’évolution pour la star dans sa découverte du véritable monde. Il était désormais certain que notre weekend risquait d’être très chaud et qu’après avoir réalisé mon fantasme de l’avion, elle risquait aussi de combler celui de la plage. N’étant pas fortuné, voir la mer ou filer au travers des nuages avaient toujours été des luxes impossibles… Et pourtant, si cela me faisait envie, j’étais certain que Hye Lyn me pousserait à le faire car désormais, je venais de lui donner gout à une véritable drogue. Totalement nue face à moi, son string en dentelle trainant au sol, je contemplais ma création ou plutôt la véritable Hye Lyn, celle qui n’est pas toujours mignonne et douce, qui peut être une femme fatale si elle le veut et mettre un homme à genoux. Oui, son corps était parfait et si pour le moment, elle refusait d’accepter ce plaisir, murmurant des « non » qui n’avait finalement aucune signification au vue de la façon dont elle bougeait, je savais qu’elle était en train de basculer du côté obscur.

Pour cela, je n’avais eu qu’à la caresser, à rendre cette pénétration plus douce car oui, cette fois, j’étais en elle, je la possédais comme aucun autre et les quelques caresses que j’offris à son clitoris, lui permirent d’en oublier la douleur lancinante. Désormais, elle criait son bonheur et j’étais certain que l’hôtesse derrière prenait des notes prêtes à faire un compte rendu à ses parents quelque minute après notre atterrissage. Plus je la touchais, la découvrais, plus elle se frottait à moi et peu importe la froideur du mur contre laquelle je l’avais plaquée, son corps désormais était capable de tout réchauffer. Au lieu de dire « oui » elle préférait le « non » mais quand je tentais de la repousser doucement, elle revenait à la charge, comme pour ne pas que je tente de la frustrer, comme si elle ne pouvait plus s’en passer. Ainsi, mes yeux dans les seins, puis mes lèvres contre les siennes, chaque contact est plus intense que le précédent, chaque regard est plus expressif que le précédent, comme si nous voulions nous dire quelque chose que nous étions incapable de nous avouer à nous même. Je tentai alors de la rassurer, lui disant combien elle était parfaite. A ce moment bien précis, tout changea, son sourire qui s’afficha sur son regard fut comme le moyen pour elle d’évacuer sa peur de ne pas être à la hauteur, laissant à la véritable Hye Lyn tout le loisir de s’exprimer librement. C’est là qu’elle m’appelle par mon prénom, avec douceur, me remerciant. Je la fixe et l’embrasse délicatement.

« Merci à toi… De me faire confiance… Seulement… A cette allure tu risques vraiment de me rendre totalement dépendant de ton corps ! »

Ben quoi ? C’était la vérité non ? J’étais peut être un peu cash parfois mais n’étais-ce pas ce qu’elle appréciait chez moi ? Pourtant, apaisée, je commençai à sentir une sensation nouvelle, grisante… Incroyablement incroyable alors que je découvrais qu’elle se mouvait à son tour, accompagnant mes coups de bassins. Ses lèvres glissèrent alors dans mon cou, mordillant. Elle était totalement différente, la femme fatale était de retour et pourtant, je ne cessais de la désirer davantage tandis qu’elle me regarda droit dans les yeux, réclamant que j’accélère et surtout que je ne me retienne pas. Je la fixe, l'embrase à nouveau et murmure.

« Alors ? Ça te plait Princesse ? Accroches toi à moi… »

D’un geste, je fais monter ses jambes autour de moi pour qu’elle m’enserre et soit accrochée tandis que ses mains passent dans mon cou, lui faisant quitter le sol. Là, je commence des vas et viens plus rapides et plus profonds alors qu’à chaque aller et venue, je la plaque un peu plus contre le mur, lui offrant un spectacle digne des plus excitants tandis que je ne la quitte pas des yeux, pourtant, une phrase franchit mes lèvres, un aveu… Quelque chose qui risque de lui plaire plus qu’elle ne pourra jamais l’imaginer.

« Hye Lyn… Hmmmm… C’est tellement bon… »

Elle avait eu son second gémissement de ma part alors que j’étais choqué qu’une femme dont s’était la première fois, puisse être aussi douée… A croire qu’elle avait un peu trop regardé des films interdits aux enfants. Mais ça, de toute façon, elle ne l’avouera jamais.

.
©clever love.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Is it real ? Please... Tell me it is...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t521-bang-in-su
HEY BABY, THIS IS
Seo Hye Lyn
I'M BORN : 12/11/1992
ÂGE : 25
WORK : actrice & mannequin.
I'M CRAZY ABOUT : kang yong seok.
HERE SINCE : 13/05/2015
MESSAGES : 154
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Mar 14 Juil - 19:11


outfit - In Su la remerciait également. Il la remerciait en la fixant droit dans les yeux. Il l'embrassait avec une douceur capable de lui donner des ailes. Le cœur fait de glace de la jeune Hye Lyn avait complètement fondu pour ce jeune homme dont tout était supposé les éloigner. Cet orchestre si oppressant qui tambourinait à pleine puissance dans toute sa poitrine… Lynn était prête à parier qu'il pouvait l'entendre et le ressentir. Il le pouvait plus qu'à un tout autre moment maintenant qu'ils ne faisaient qu'un. Il craignait peut-être devenir accro à son corps, mais c'était justement ce qu'elle désirait. Égoïstement et même en sachant que cela ne mènerait à rien, elle voulait qu'il soit à elle le temps d'un week-end inoubliable. Elle voulait que In Su se rappelle en détail des moindres courbes de son corps. Qu'il continue de la flatter, de la mettre en confiance, de la faire se sentir invincible tout le temps que leur fausse histoire durera. Hye Lyn voulait rêver éveiller. Elle était plus motivée que jamais de devenir la véritable petite-amie de quelqu'un. La véritable durant ces deux prochains jours… Et si la belle n'était toujours pas aussi expressive que lui, Dieu savait à quel point elle aurait aimé lui dire ce qu'elle avait sur le cœur. Il avait toujours cette franchise déconcertante peu importe la situation. In Su parlait constamment avec son cœur alors qu'elle était davantage accès sur la raison. Mais la raison entre ces deux-là avait-elle été ne serait-ce qu'une fois envisageable ? Non. Alors pourquoi se torturer l'esprit ? Elle savait qu'il n'attendait que ça. Qu'elle se lâche, qu'elle profite, qu'elle s'amuse, sans penser aux conséquences. « Tu veux que je te dise un secret ? Je me sens déjà dépendante, pour ma part. » Sur ses aveux, elle s'était permise de le toiser avec plus d'intensité, glissant ses mains de part et d'autre de son torse qu'elle caressa de façon provocatrice. Elle se tenta alors à quelque chose qu'elle n'avait encore jamais fait et alla à la rencontre de ses tétons qu'elle embrassa dans un premier temps avant de venir les lécher de manière frénétique pour les faire rapidement durcir. La jeune femme l'avait bien observé faire lorsqu'il s'amusait avec sa propre poitrine. Elle lui lança un regard de défi au moment où elle osa en mordiller un, scrutant sa réaction. Au bout du compte elle avait fini par se rapprocher à nouveau de sa bouche, son fruit défendu. Et son envie la plus folle était à présent qu'il passe à l'étape encore au-dessus. Accompagnant le moindre de ses mouvements, la brune avait finalement continué de le provoquer en lui mordillant le cou, le cherchant toujours plus. Elle avait juste acquiescé à sa dernière interrogation concernant son avis quant au sexe, avant de s'accrocher plus solidement à lui, son corps quittant le sol mais toujours en contact de ce mur gelée. Le coréen répondit à sa demande d'accélérer, ses vas-et-viens d'une intensité toujours un peu plus nouvelle pour elle et qui la fit à chaque instant gémir. Elle criait peut-être plus qu'elle ne le devrait mais elle n'arrivait tout simplement pas à retenir ça. Elle qui savait pourtant si bien jouer la comédie et ne rien laisser paraître, c'était juste devenu au-dessus de ses forces. Elle ne pensait plus à l'image qu'elle devait avoir, mais juste à son propre plaisir.

Il arriva bien une chose en laquelle elle n'aurait jamais espéré entendre… Pour une novice comme elle, c'était le choc. Les yeux grands écarquillés par la surprise, elle avait même eu le droit à son second gémissement, signe qu'il ne plaisantait pas et qu'il était bien sérieux. Elle ne sut pas exactement ce qu'il lui prit mais en entendant ces mots et en croisant son regard, quelque chose la submergea de l'intérieur. Poussée par cette adrénaline qui la rendait plus pressée et plus avide qu'elle ne l'était déjà, Hye Lyn sentit l'orgasme monter alors que cette sensation la faisait vaciller de tout son être. « Oh mon dieu. In su ! IN SU ! » Elle ne savait pas quoi faire, ni quoi dire. Elle était juste incapable de stopper la cadence, incapable de stopper le déluge comme un raz-de-marée s'abattant droit sur elle. Lorsque l'orgasme arriva son corps tout entier se crispa contre In Su et un bien-être inqualifiable la transperça de plein fouet. Le cœur battant à tout rompre, elle n'aurait alors jamais imaginé que sa première fois serait aussi intense, aussi plaisant à vivre. Elle poussa un long soupir d'aise avant de ramener son visage contre lui, sans immédiatement prendre la parole, cependant. « Je comprends pas les gens… Comment peut-on se plaindre de sa première fois ? C'était vraiment incroyable... » Probablement parce que la majorité des premières fois se passaient avec l'inexpérience ou avec un mauvais partenaire. Ce qui était certain, c'était que cela n'avait pas été son cas. Redressant le minois pour le scruter, la belle s'empara une énième fois de ses lèvres pour ne pas briser ce moment qui la rendait plus heureuse que jamais.


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

allow me some time to play with your mind and you'll get there again and again, close your eyes and imagine my body undressed. take your time cuz we've got all night. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t471-seo-hye-lyn-you-raise-m
HEY BABY, THIS IS
Bang In Su
I'M BORN : 22/05/1993
ÂGE : 25
I LIVE : Gwanak-Gu
WORK : Mécanicien dans un garage un peu louche.
I'M CRAZY ABOUT : Endo Shinji
HERE SINCE : 19/05/2015
MESSAGES : 110
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Mer 15 Juil - 7:09

Hye Lin et In Su " LeParadis sur Terre  "



Si notre rapprochement soudain aurait surement laissé penser à n’importe qui, que notre fausse relation était en train de devenir réelle, ce n’étais pas mon cas. Je connaissais Hye Lyn, depuis peu mais assez pour deviner que ce qui se passait entre nous n’était pour elle qu’une attirance physique incontrôlée et non une possibilité d’avenirs à deux. Jamais les médias n’accepteraient cette union, jamais ses fans ne valiseraient ce choix, d’ailleurs, Hye Lyn n’était pas faite pour vivre d’amour et d’eau fraiche. Elle pouvait vivre cela une fois de temps en temps, durant un weekend, pour revenir ensuite dans sa morosité ambiante ou elle est la petite fée du pays et par définition, reste pure, mignonne aux accents enfantins. Très loin de l’image qu’elle me renvoyait à cet instant, son corps nu contre le mien alors qu’elle m’avouait être dépendante de mes caresses. C’était quelque chose de réciproque et je savais bien que cela lui faisait plaisir. Hye Lyn aimait que je la désire et cela je l’avais compris dès l’instant ou dans la cabine d’essayage, elle s’était vexée que je ne cherche pas à la mater. Depuis, les choses avaient bien changés, surtout à cet instant bien précis ou nous ne firent qu’un, son corps devenant ma possession alors que je lui offrais sa première fois dans un cri tandis qu’elle s’afférait à faire semblant, à me faire croire que tout allait bien. Je la rassure, la caresse, la stimule, elle se dit dépendante, je souris.

« Alors dans ce cas… Tu as deux jours pour en abuser autant que tu le souhaites. »


Elle a mon accord, je suis son jouet, c’est son choix. Elle n’a qu’à demander ou même me sauter dessus, je ne risque pas de le repousser. C’est alors qu’elle se baisse, vient caresser puis embrasser mon torse, mordillant mes tétons tandis que je pousse un soupir. Cette fille apprend vite… Et quand elle laisse aller ses envies, elle peut se montrer telle une véritable tigresse. Pourtant, il ne faut pas oublier qu’à cet instant, tout est multiplié par dix. En sera-t-il de même lorsqu’elle retrouvera ses esprits ? Peu m’importe, je la laisse s’amuser alors qu’elle en réclame davantage, qu’elle me veut plus rapide. Ainsi, je la soulève et la plaque contre le mur, ses jambes encerclant mon corps tandis que je vais et je viens plus fort encore. Ses gémissements devinrent des cris qui devaient retentir dans tout l’appareil. La belle, bougeait son bassin, calquant ses mouvements sur les miens avant de pousser moi-même un gémissement qui devient alors le point de départ à une sorte de frénésie pour la demoiselle qui en l’espace d’un instant fut prise par l’orgasme. Son tout premier à n’en pas douter. Elle jura, disant mon nom puis le criant alors qu’elle se déchainait le long de ma virilité, son corps se relâcha, ses yeux se fermèrent alors qu’elle soupira d’aise, totalement soumise au plaisir alors qu’elle murmurait après un instant, qu’elle ne comprenait pas les gens, qu’une première fois, finalement ce n’était pas si difficile, à l’inverse, elle trouvait cela incroyable, me fixant pour m’embrasser alors que je lui souriait et murmure doucement.

« Et bien je suis content que tu puisses en garder un bon souvenir par contre euh…. Commnent t’expliquer ça…. Et bien tu vois le plaisir que tu viens de ressentir ? Et bien moi… Il est pas encore arrivé et… C’est super frustrant… »


Le problème, résidait dans le fait que l’on ne se soit pas protégé et que je ne sache pas si elle prenait la pilule. Ainsi, je décidais tout de même de lui montrer d’une autre façon alors que je l’embrassais et me détachais d’elle pour la pousser à se mettre à genoux devant moi. Je lui souris et commença alors à me masturber, la dévorant du regard.

« Lynn…. Oh oui…. Ça vient… »


Je poussai un long râle de plaisir, jouissant sur sa poitrine, voulant la marquer de mon emprunte, lui faire comprendre comment fonctionnait le plaisir mutuel. Ainsi, totalement repus, je la conduisis sous le jet d’eau avant de la nettoyer doucement avec une éponge, l’embrassant une fois encore, caressant ce sein, ces fesses, ce ventre plat, avide de recommencer tandis que je fixais ses vêtements trempées.

« Alors… Tu en as pensée quoi ? Et euh…. Tu as de quoi te changer ? D’autres vêtements en dehors de la soute ? »


Comment allait-elle vivre cette nouveauté en elle maintenant que le plaisir allait lentement quitter son corps. Aurait-elle honte ? Je ne le voulais surtout pas mais espérais qu’elle tiendrait sa promesse quand elle avait évoqué vouloir le faire partout…


.
©clever love.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Is it real ? Please... Tell me it is...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t521-bang-in-su
HEY BABY, THIS IS
Seo Hye Lyn
I'M BORN : 12/11/1992
ÂGE : 25
WORK : actrice & mannequin.
I'M CRAZY ABOUT : kang yong seok.
HERE SINCE : 13/05/2015
MESSAGES : 154
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Jeu 16 Juil - 11:44


outfit - Elle aurait pu prendre peur. Oui a tout moment… Peut-être même plus quant il lui avoua ne pas avoir pris son pied comme elle venait de le faire. En même temps, que pouvait-elle y faire au juste ? C'était la première fois que cela lui arrivait. Elle n'avait pas encore la moindre notion de coordination, si on pouvait dire cela comme ça, de l'amour à deux. Tout était encore nouveau pour elle et plus qu'une autre, la jeune actrice savait qu'elle avait encore énormément de choses à apprendre. Mais elle n'abaisserait pas les bras aussi facilement. Pas après y avoir goûté et avoir eu l'aubaine d'y apprécier une première fois authentique, du début jusqu'à la fin. Il n'y avait qu'elle pour offrir sa virginité dans le ciel. Que Dieu lui pardonne, mais elle avait osé pécher et le crime était maintenant irréversible. Les yeux plantées dans les siens, Hye Lyn ne sut pas exactement ce qui la fit sourire lorsqu'il lui révéla ne pas être arrivé au même stade qu'elle. Un brin pimbêche et amusée de la situation, elle lui murmura alors d'une voix aguicheuse. « Ah ? C'est dommage. » C'était super frustrant sans doute, et pourtant elle osa le taquiner à ce sujet ! Le naturel revenant au galop, il était impossible qu'elle ne se remontre pas un peu peste maintenant que la raison revenait petit à petit. Néanmoins, elle ne comprit pas exactement où il voulait en venir lorsqu'il la poussa à se mettre à genoux. Les yeux grands écarquillés, elle comprit alors lorsqu'il se mit à se masturber sans la lâcher du regard. « Non… tu vas pas oser… » dit-elle, bien que faussement choqué. Elle eut ce petit rictus en coin, s'étonnant d'apprécier cette vue et ce qu'il s'apprêtait tout bonnement à faire ! Jusqu'alors, la vision d'un homme se masturbant l'avait toujours plus rebutée qu'autre chose. Elle avait toujours trouvé cela très dégoûtant… Et pourtant, bien qu'il le faisait avant tout pour venir, elle savait tout autant qu'il le faisait aussi pour elle. Il le lui faisait partager ce moment et la relâchait pas du regard, se concentrant probablement sur son visage et sur l'envie qui montait progressivement en lui. Tout aussi étonnant que cela puisse être, elle ne détourna pas ses yeux de sa virilité en érection et ressentit une vague excitation lorsque la chose sortit sans prévenir pour atterrir contre sa poitrine. Un sourire à la fois embarrassée et amusée sur ses lèvres, la brunette se laissa une nouvelle fois faire lorsqu'il la souleva vers le jet d'eau pour la nettoyer de sa semence. Frissonnant à chacun de ses baisers sur sa peau, la belle ramena ses mains le long de son torse et y glissa ses bras autour de son cou, le fixant droit dans les yeux. Elle n'avait absolument pas honte de ce qu'elle avait fait. De ce qu'il avait fait. Elle se sentait même bien. « C'était parfait. Je n'oublierai jamais… Quant aux vêtements… » Et bien si… Elles se trouvaient toute dans sa soute, à l'intérieur de ses gros bagages ! Ils étaient pas dans la merde. « Je vais devoir improviser. » Oui, puisque Monsieur n'était pas suffisamment aimable pour lui prêter un malheureux t-shirt !


Le quittant sur un baiser langoureux, la belle sortit de la douche et entreprit l'initiave de s'essorer les cheveux près du lavado, arrangeant l'allure de ceux-ci d'un petit coup de peigne avec l'aide de ses doigts. Elle se tourna par la suite vers les différents placards qui lui sautèrent aux yeux et se permit de les ouvrir à tour de rôle, se penchant sans pudeur, consciente qu'il devait être en train de la mater. Cela ne la dérangeait pas tellement, au contraire. Elle y trouva alors une longue serviette pour le corps et s'empressa de la nouer autour de sa poitrine, cachant ses courbes aux yeux de cet imposteur qui n'avait plus besoin de la voir sous son plus simple appareil. Elle en noua une seconde sur sa tête, le temps que ses cheveux sèches un peu, car ne supportant ressentir les gouttes tomber sur sa peau nue. Toujours sans rien lui dire mais en envoyant un vil sourire à ce dernier, Hye Lyn ramassa ses vêtements qu'elle mit en boule dans un bac à linge, pensant bien les récupérer au moment où ils atterriraient. Ça serait dommage de laisser ses sous-vêtements à la jeune hôtesse… Mais en même temps elle avait les moyens de s'en acheter d'autres. Et elle en avait plein d'autres ! « Prends ton temps, je vais aller rejoindre ma place. ». Celle qu'elle occupait un peu plus tôt face au hublot. Elle ressemblait étonnamment à une diva vêtue ainsi. Il ne manquait plus que les esthéticiennes pour s'occuper de sa manucure et de ses pieds… Et c'était même dommage qu'il n'y en ait pas...


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

allow me some time to play with your mind and you'll get there again and again, close your eyes and imagine my body undressed. take your time cuz we've got all night. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t471-seo-hye-lyn-you-raise-m
HEY BABY, THIS IS
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

don't wake me up babe (-16) ♦ feat insu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Wake up- Slimy
» Wake On Lan
» Babe
» Ore no Imouto ga Konna ni Kawaii Wake ga Nai (Oreimo)
» [One Piece] Wake Up

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUCK MY KISS. :: #around the world. :: #WHAT'S UP MOTHERFUCKER ? ✖ ÉTATS-UNIS.-