AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'OUBLIEZ PAS LE RECENSEMENT MES LAPINS !!
N'OUBLIEZ PAS DE RECENSER VOTRE AVATAR DANS LE BOTTIN PLEASE.
LA 1ERE PHASE DE LA MAJ A ETE FAITE : VENEZ EN PARLER ICI.

Partagez | 
 

 Oops, i did it again • PV Wang Ting Yu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HEY BABY, THIS IS
Invité
Invité
Mar 16 Juin - 22:45



my fault
feat Wang Ting Yun
T
ae Hee avait toujours sût que chaque bris de son existence était propice aux complications. Pour elle, c'était une vérité comme une autre. Bousculée depuis sa première bouffée d'air, la jeune femme avait toujours dû batailler pour obtenir ce qu'elle désirait. Car tout devenait moins simple lorsque Vie se faisait joueuse, animale, désireuse de jouir de ces plaisirs désuets dont seuls profitent les gens d'importances. Et cette matinée haute en couleur lui avait ouvert la porte d'un vaste terrain de jeu. Car à son contact tout devenait une orgueilleuse roulette russe. La vie.

Et il y avait quelque chose d'incongrue dans la démarche de Tae Hee. Peut-être était-ce dû à sa crinière humide qui bouclait joyeusement sous les bourrasques du vent, sa course effrénée qui fouettait l'asphalte brûlant tel un éclair furieux, ses grands yeux sombres qui passaient frénétiquement d'un passant à un autre sans jamais réellement s'y fixer, ou encore à ses mouvements de hanches, ces pirouettes virevoltantes destinées à lui éviter toute collision. Ses lèvres rougies qui marmonnaient des excuses à peines articulés qui semblaient tomber dans l'oreille de sourds, ces jurons essoufflés, ces "excusez-moi, pardons, pardons, attention !". Mademoiselle Choi portait le masque des réveils malchanceux, surement, du haut de son mètre soixante-cinq, sa sacoche battant son flanc sous le rythme de son pas saccadé, mais elle puait surtout la poisse, cette amie volage, cette amante infidèle qui ne s'accrochait à votre bras qu'au moment les plus inopportuns et qui s'aimait à papillonner aux quatre coins de votre entourage. En même temps qu'elle fendait la masse compact et bourdonnante de la population séouliste, Tae Hee aimait se dire qu'elle avait presque put combler son retard, qu'elle aurait le temps de faire le débriefing avant le début du shooting, et peut-être même de dompter la jungle de ses cheveux. Elle esquiva de peu un joggeur et suréleva son bras pour sauver son café avant de bifurquer vers un autre coin de rue.
Mais la poisse ne vous lâchait pas si facilement.

Un pressentiment était toujours fondé, Tae Hee avait emmenée avec elle mille et unes emmerdes. Il suffit qu'on pense que tout irait mieux, qu'on effleure du bout des doigts l'idée d'une journée meilleure pour que tout s'écroule en un battement de cil. Elle tomba de haut, littéralement. Renversant café et sacoche sur un torse relativement confortablement et tout aussi bien vêtu, emportant son propriétaire au passage. Le choc de la collision lui coupa le souffle et la rencontre de son crâne avec le sol n'arrangea pas les choses.
Une matinée merdique parmi tant d'autres, en somme.

Nox ©

Revenir en haut Aller en bas
HEY BABY, THIS IS
Invité
Invité
Ven 3 Juil - 13:14

Oops, I did it again


Ting Yu Ft. Tae Hee


La journée avait mal débuté pour moi : la voiture avait fait un blocage et ne voulait en aucun cas faire un mètre de plus en dehors du garage qui m'était assigné. Pourquoi ? Un problème de moteur. Le garagiste ne pouvait pas se déplacer le matin même, et ne pouvait que le soir, ce qui me ferait donc quitter du boulot plus tôt pour lui ouvrir les cages qui renfermaient ma bagnole. J'étais déjà dès le matin furax. Il me fallait donc trouver un transport qui puisse m'amener jusqu'à la boîte afin que je puisse superviser, comme tous les jours, les employés qui y travaillaient, seulement, à voir le nombre de personnes qui attendaient un taxi, je n'allais pas arriver avant un long moment et les métros n'étaient pas pour moi. J'étais claustrophobe lorsque je me retrouvais dans cette boite de conserve et où je me retrouvais empilé sur les autres, sentant leur odeur corporel en plein nez, prêt à déglutir mon petit-déjeuner. Je n'avais donc le choix de me prendre les rues et d'utiliser mon GPS téléphonique pour m'aider à retrouver mon chemin dans cette foule bien matinale. C'est sûrement à cause de ça que cette malchance vint me heurter lors de mon voyage pédestral. Je tombai alors en arrière, mon nez encore sur le GPS qui finit par me glisser des mains et être écrasé sur le côté par une autre personne et, le temps que mes esprits se remettent en place, je pus voir le carnage qui s'amascait autour de moi. Choqué, désemparé, je poussai la jeune femme qui s'était étalée sur mon corps pour directement aller voir mon téléphone portable, écrabouillé. Avant, bien évidemment, de sentir une chaleur terrible sur mon torse que je regardais par la suite et où je remarquai une large et longue taches de café couleur marron sur ma chemise fraîchement lavée, fraîchement repassée et que j'avais prévu de porter en ce jour de réunion. Je retins mon souffle avant de voir la jeune femme se mettre à genoux sur le côté, tenant sa tête qui avait heurté le sol, mais ça, bien évidemment, je m'en contre-balançais. Le plus important était ce qu'elle avait bien pu faire pendant les dernières secondes pour ne pas faire attention. Je m'appuyai sur le sol pour me relever et l'attrapai par le bras fin pour la relever à son tour, les yeux colérique, le regard braqué sur elle comme si j'avais qu'une seule envie : l'étrangler.

« Votre nom ? »

Elle mit tellement de temps à répondre que j'attrapai son sac sans gêne et fouillai dedans, me débattant pour qu'elle ne puisse le reprendre jusqu'à ce que je tombe sur son porte-feuille que j'ouvris, encore sans gêne, avant de lire son nom et prénom.

« Mademoiselle Choi Tae Hee ... »

Je la regardai un instant remettant son porte feuille dans son sac avant qu'elle ne me l'arrache enfin. Je repris la parole presque aussitôt, ne lui laissant pas vraiment le temps de s'expliquer.

« Savez-vous combien coûte cette chemise ? Et ce téléphone ? » que je pointai par la suite de mes yeux, ce pauvre mobile complètement mort et dont je ne pourrais plus jamais me servir.

« Je me doute que non. Alors si vous voulez bien que nous allions déposer déposition à la gendarmerie ... »

Je voyais bien qu'elle était pressée, mais elle n'avait qu'à regarder devant elle et esquiver soigneusement, sans courir, les gens qui l'empêchaient de passer. Ce n'était ni plus, ni moins, de sa faute et tant pis si elle était attendue quelque part. Moi aussi. Je la regardai de haut en bas avant de soupirer et regarder sur le côté.

« A deux rues, il y a un commissariat, alors soit vous m'accompagnez, soit je porte plainte contre vous Mademoiselle Choi, et çela sera fait sans peine de ma part. »

Revenir en haut Aller en bas
 

Oops, i did it again • PV Wang Ting Yu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Timide :oops:
» Bordage Pierre - Les aigles d'Orient - Wang T2
» Mardi 23 juin : Y. Nakamura, N. Desmarchelier // Liping Ting
» Le monnayage sous Wang Mang (spéciale dédicace a Bruno ;) )
» Cyndi Wang ft Show Luo - 陪我到以後

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUCK MY KISS. :: #nawakorium. :: #ADIEU, MONDE SANS COEUR ✖ ARCHIVES. :: #LA FIN DES RPS ✖ RPS ENDING.-