AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'OUBLIEZ PAS LE RECENSEMENT MES LAPINS !!
N'OUBLIEZ PAS DE RECENSER VOTRE AVATAR DANS LE BOTTIN PLEASE.
LA 1ERE PHASE DE LA MAJ A ETE FAITE : VENEZ EN PARLER ICI.

Partagez | 
 

 Sauves-moi de la solitude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HEY BABY, THIS IS
Invité
Invité
Mer 3 Juin - 2:57



solitude
with Nam Dong Wok


clothes ~ Il était approximativement trois heures du matin. C’était mon jour de repos, ce qui expliquait pourquoi à minuit, j’étais dans mon lit. Je n’y étais pas resté longtemps. A peine avais-je fermé les yeux et étais-je tombé dans un lourd sommeil, qu’un cauchemar m’assaillit. C’était toujours le même à vrai dire. Je me retrouvais seule, au beau milieu d’une maison en feu. J’avais beau hurler à l’aide auprès des passants que je voyais à travers le fumée, mais personne ne venait à mon aide. Personne ne venait à mon secours. Je restais là, seule. Je mourrais seule. Et chaque fois que je me réveillais en sursaut, ce sentiment de solitude m’envahissait toute entière, me laissant un gout amer sur le cœur. Les larmes coulaient toutes seules le long de mes joues lors de ces moments-là. Le feu me fascinait, mais la solitude me faisait peur. J’avais grandi au milieu d’une famille nombreuse. Pas étonnant, que cette peur soit né une fois que je me suis retrouvé en Corée sans eux. Comme toujours, j’étais partie me réfugier dans les bras de Dong Wok. Une habitude qui s’était vite installer entre nous. Même si pour cela, j’étais prête à traverser la moitié de la ville en pyjama. C’était d’ailleurs ce qui venait de se passer. J’étais devant la porte de son appartement, en tenue de nuit, la clef à la main. Je ne pris même pas la peine de sonner ou de toquer, déverrouillant la porte d’entrée, je savais exactement là où je voulais aller. Meme les cris que j’entendais venant de la chambre ne m’arrentèrent pas. J’étais bien décidé à retrouver mon refuge, quelque soit le prix. J’ouvris la porte de la pièce et tombait nez à nez avec le jeune homme nu qui me tournait le dos, et une jeune femme qui me fixait interloquée, dans une position très équivoque. Sans même y prêter attention, je me dirigeais vers Dong Wok que j’enlaçais dans le dos, mes larmes coulant à flot sur sa peau. Des hoquets de tristesse me prirent, comme si ils n’avaient attendu que je sois en sécurité pour se relâcher. « Oppa … Les flammes sont revenue me manger … » chuchotais-je entre deux sanglots.


Revenir en haut Aller en bas
HEY BABY, THIS IS
Nam Dong Wok
I LIVE : gwanak-gu
WORK : proprio d'un café/maison close
I'M CRAZY ABOUT : kwon nari
HERE SINCE : 23/05/2015
MESSAGES : 65
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Jeu 4 Juin - 21:32


outfit - lèvres contre lèvres, corps contre corps, dong wok appréciait chacun de ces petits contacts, il ne les dévorait pas, il les savourait comme s'il s'agissait d'une dernière caresse érotique ou de son dernier baiser fougueux. il passa sa main dans la crinière brune de sa partenaire et de sa main libre il caressa les fesses rebondies de celle-ci. il venait de se trouver une jolie petite pioche, une belle brune aux seins énormes et à l'allure de diva, une petite cochonne qui réaliserait sans aucun doute chacun de ses caprices, une putain de soumise qu'il consommerait avec passion et ardeur durant une nuit. juste une nuit et puis il ne reverra plus jamais cette sublime déesse, comme si selon lui chaque femme était à usage unique. il entamait une série de mouvements de bassin brutaux qui arrachèrent quelques cris de plaisir à la charmante demoiselle qui se crispait sous lui, elle lui dévoilait tout le plaisir qu'il lui offrait par ses gémissements bruyants. un vrai orgasme sonore. c'est fou comme le bruit d'une porte qui s'ouvre peut gâcher un tel instant de bonheur intense.. de quoi vous faire débander direct. dong wok se retourna pour vérifier l'identité de l’intrus et quand il comprit qu'il s'agissait de sa petite chérie, les yeux noyés de larmes, il s'éloigna de son coup d'un soir pour enfiler son boxer et il ramassa le string en dentelle de l'inconnue pour lui lancer en plein front. « dégage. » tant de tendresse dans une si petite bouche. la demoiselle se rhabilla à la vitesse de la lumière et elle quitta la pièce en murmurant un « pauvre con » entre ses dents. sans doute parce qu'il l'avait mal traitée, ou parce qu'il avait pioché mieux ailleurs. mais soit, il était déjà assez frustré de cet arrêt brutal alors autant ne plus en parler. « toujours là au bon moment. » lança-t-il ironiquement. puis il tapota le matelas pour inviter son amie à s'y asseoir. « tu veux un verre d'eau ? ou un cacao chaud ? » proposa-t-il en premier lieu. « j'ai de la vodka aussi. » autant le proposer, sait-on jamais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t550-nam-dong-wok-from-nothi
HEY BABY, THIS IS
Invité
Invité
Dim 7 Juin - 0:11



solitude
with Nam Dong Wok


clothes ~ J’eu un pincement au cœur en voyant Dong Wok demander à la jeune femme de dégager. Je le lachais, essayant une larme qui coulait sur ma joue, tout en l’observant chercher après son boxer. On pouvait pas le nier, il était bien foutu. Ce n’était pas la première fois que je le voyais nu, je n’avais aucune gêne par rapport à sa nudité. Apres tout, il me connaissait par cœur comme je le connaissais, alors pourquoi être pudique avec la personne qui vous connait dans ces moments-là ? Pourtant, je me sentis un instant coupable de lui avoir fait planter son coup de ce soir. Peut-être aurais-je du au moins attendre qu’il termine son affaire ? Je l’avais coupé dans son élan. Le pauvre devrait être en pleine frustration. Je fis pourtant l’égoïste en l’ignorant, attendant patiemment que la jeune femme se tire de l’appartement, sans oublier de lui lancer un regard plein de reproches. « Désolé » murmurais-je en baissant la tête. J’étais un peu honteuse, mais je ne regrettais pas qu’elle soit partie. La façon dont il l’avait congédié sur le champ en m’apercevant, prouvait qu’il tenait à moi, et c’était déjà bien plus qu’on ne m’accordait à mon habitude. Je ne me fis pas prier quand mon meilleur ami tapotait le bord du lit pour que je m’y installe. J’y accourais, montant sur l’autre bord pour y parvenir à quatre pattes, finissant mon chemin en tailleur, à côté de lui. J’eus un faible sourire en entendant le mot vodka. « Une vodka dissimulée dans un chocolat chaud ? » répondis-je timidement, alors qu’il n’y avait pas lui d’être. Un peu d’alcool me remontrait un peu le moral. Enfin j’espérais. Alors qu’il partait faire ma boisson chaude, je me laissais tomber dans le lit, en prenant possession. Je pris un coussin et je me roulais en boule autour de lui, observant Dong Wok. « Je suis désolé de te déranger, oppa. Je te revaudrais cela… » Essayais-je de m’excuser, sans grand succès. C’était quoi pour des excuses ca ? J’essuyais les larmes qui coulaient seule le long de mes joues. Mes sanglots c’était quelque peu calmé, comme si la présence du proxénète me rassurait. Je me redressais doucement, tirant sur mon t-shirt qui ne cessait de se relever pour dénuder mon ventre plat. « Saleté ! » murmurais-je. Il fallait que je me trouve une distraction pour éviter de repenser à ses flammes qui venaient m’encercler, me coupant du reste du monde. Et tout était bon pour cela.


Revenir en haut Aller en bas
HEY BABY, THIS IS
Nam Dong Wok
I LIVE : gwanak-gu
WORK : proprio d'un café/maison close
I'M CRAZY ABOUT : kwon nari
HERE SINCE : 23/05/2015
MESSAGES : 65
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Mar 9 Juin - 19:40


outfit - dongwok aurait bien aimé continuer sa petite partie de jambes en l'air, seulement il préférait de loin consoler kalaya dans ce moment de détresse. il n'était pas très démonstratif sur ses sentiments envers elle, et pourtant il était sincèrement prêt à tout pour la sortir de ses cauchemars. il faisait son possible pour l'aider même s'il savait qu'il n'était pas forcément de bon conseil, parce que le seul remède qu'il pouvait lui proposer c'était l'alcool ou la cigarette. ses propres remèdes en somme. c'était son petit bijou, et la voir pleurer lui compressait le coeur, c'était si facile pour elle de le rendre fragile. elle ne devait pas s'en rendre compte. wok observa un instant la tenue de la demoiselle en arquant un sourcil, il n'avait même pas remarqué qu'elle était sortie en pyjama. encore heureux qu'elle ne dormait pas en sous-vêtements tiens. « tu t'excuses parce que t'es sortie à moitié à poil ? » il savait qu'elle s'excusait de les avoir interrompus, mais ce n'était pas aussi important que ses jambes dénudées et du taux de viol en pleine croissance. le seul qui pouvait la toucher pour l'instant, c'était lui. il ne faisait pas confiance aux hommes qui l'approchaient. « t'aurais pu prendre le temps de t'habiller. » il doutait que c'était nécessaire qu'il lui rappelle les dangers extérieurs, mais il était bien trop protecteur avec elle. il lui en voulait peut-être un peu d'être sortie avec si peu de tissu sur elle. « t'es bien foutue, imagine le nombre de cons qui t'auraient sautée ! » il secoua la tête pour quitter cette image terrible. il l'abandonna même quelques minutes pour préparer sa boisson alcoolisée. un vodka-chocolat. le gout devait être vraiment spécial, mais kala n'était pas vraiment normal donc ça lui correspondait bien. original comme nana. « bois un peu kal', ça te fera du bien. » il déposa le verre rempli sur la table de nuit, et il s'installa à ses côtés. une main posée sur son épaule, il rapprocha au maximum sa meilleure amie de lui pour qu'elle puisse se blottir un instant entre ses bras chauds.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t550-nam-dong-wok-from-nothi
HEY BABY, THIS IS
Invité
Invité
Sam 13 Juin - 2:47



solitude
with Nam Dong Wok


clothes ~Je le fixais d’étonnement avant de regarder ma tenue suite à ses propos. M’excuser parce que j’étais sortie à poil ? « Je ne suis pas à poil, je suis en pyjama ! » dis-je naïvement sans comprendre où il voulait vraiment en venir. J’étais loin d’être conne, mais j’avais eu pour habitude de toujours être protégée d’une facon ou d’une autre. Que ce soit par ma famille quand j’étais encore dans ma campagne, ou bien par Ryu ou Wok Dong à mon arrivée à Seoul. Donc forcément, j’avais pris mes aises, oubliant parfois que le danger pouvait roder autour de moi. Et le fait que je ne sois pas pudique pour un sou n’empirait que la chose. Je tirais sur mon t-shirt avant d’en faire claquer l’élastique sur mon ventre en le relâchant. Je haussais les épaules. « Je n’ai pas réfléchis, je me suis juste précipité ici, je pensais qu’à une chose : à me réfugier dans tes bras. » lâchais-je d’une toute petite voix timide et triste. Je ris doucement en l’entendant me dire que j’étais bien foutue. « Je doute que qui que ce soit oserait m’approcher et encore moins me sauter ! » plaisantais-je à moitié, oubliant un peu l’incident de mon cauchemar. « Je suis pas si jolie que cela ! » boudais-je quelque peu. Soit, j’étais au gout de Kyang jia et Mon meilleur ami ici présent, m’avait aussi gouté aux premiers abords de notre rencontre, mais c’était temporaire. Je tenais à eux comme à la prunelle de mes yeux, mais je n’étais pas assez belle pour attirer un homme qui serait prêt à n’être qu’avec moi et seulement moi. Wong Dok voyait tellement de femmes de sa vie, Ryu également. A croire que je ne savais que m’entourer d’hommes à femmes. J’attrapais la boisson chaude qu’il m’avait préparé, original comme recette, mais je n’étais pas comme les autres. J’étais différente et cela de toutes les manières. Je laissais le liquide m’imprégnée toute entière avant de reposer la tasse et de venir me blottir contre le torse de mon ami, me collant à lui. « Merci d’être là pour moi… » Dis-je dans un soupir de soulagement, tout en fermant les yeux


[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
HEY BABY, THIS IS
Nam Dong Wok
I LIVE : gwanak-gu
WORK : proprio d'un café/maison close
I'M CRAZY ABOUT : kwon nari
HERE SINCE : 23/05/2015
MESSAGES : 65
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Sam 13 Juin - 20:46


outfit - un sourcil arqué, dongwok leva les yeux au ciel en écoutant son amie se dénigrer à ce point. alors comme ça, madame ne se trouvait pas jolie ? des seins pareils ça ne courrait pas les rues et il était bien placé pour le savoir. elle avait un corps divin, des jambes fines, un ventre plat, de belles courbes en soit, tout pour plaire. elle pourrait inévitablement être victime des pires atrocités si elle sortait de chez elle si peu vêtue en pleine nuit, et juste en imaginant ça, le nord coréen sentait ses nerfs s'agiter. il laissa sa langue toquer contre son palet pour montrer son agacement et il répondit avec ironie à la jeune femme : « si t'es pas sexy, alors seo hyelyn est la femme la moins attirante del mondo babe. » et dieu savait comme cette nana était tout autant bien foutue. hyelyn c'était l'actrice qui figurait sur tous les panneaux publicitaires de seoul en ce moment, en raison de la sortie de son prochain drama et des pubs qu'elle ne cesse de tourner. le blond ne s'est jamais particulièrement intéressé à ce genre de choses mais il acceptait d'admettre qu'elle était agréable à regarder, et qu'il coucherait volontiers avec elle s'il en avait la possibilité. il regarda à nouveau la tenue de la jeune femme, et il se rendit compte que malgré la taille de ses habits, elle faisait vachement gamine dans cette tenue. une sorte de pyjama girly qui manquait vraiment de peps. « par contre, ça fait vraiment trop "fille sage" comme fringues. » se moqua-t-il. il la verrait bien dans une petite nuisette féminine, qui mettrait bien plus en valeur ses formes que ce shorty. il relâcha l'étreinte de la jeune femme pour attraper son paquet de cigarettes sur la table de nuit, et il en sorti une pour la porter à sa bouche. il reposa les autres à leur place initiale et il chopa son briquet pour allumer son rouleau de tabac et en tirer une belle bouffée de fumée.  « tu veux une clope ? » questionna-t-il après avoir expiré d'un souffle qui parfuma la pièce de nicotine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t550-nam-dong-wok-from-nothi
HEY BABY, THIS IS
Invité
Invité
Lun 29 Juin - 22:57



solitude
with Nam Dong Wok


clothes ~ Je pouffais en entendant les dires de Wok. « Qu’est-ce que tu racontes encore comme bêtise encore ? » lui lançais-je en le poussant affectueusement d’un coup de coude. Le jeune homme avait du voir les plus belles femmes de Séoul défiler dans son lit, je ne faisais pas le poids face à elles. Ok, j’étais passé par la aussi au début de notre rencontre, mais c’était parce qu’il n’avait pas encore vu tous ces mannequins aux longues jambes et au joli visage. A l’époque, j’étais encore Kalaya la paysanne qui avait quitté sa campagne et qui découvrait la vie de la ville. J’étais la femme un peu paumée qui ne se laissait pas marcher sur les pieds. Aujourd’hui ce n’était plus vraiment le cas, j’avais appris à vivre dans cette ville et j’étais devenue plus sure de moi, peut-être un peu trop. Je me mis à observer mon pyjama d’un œil surpris. « tu trouves ? » commençais-je par demander. Puis je haussais les épaules. « J’en ai des plus sexy. »avouais-je en rougissant doucement. « Mais heureusement que ce n’était pas le cas ce soir. ca aurait été moins facile de traverser Séoul avec une nuisette sexy. » Plaisantais-je avant de lui prendre une cigarette dans son paquet. Je fumais rarement, mais dans les cas comme aujourd’hui, j’en avais besoin. Je fumais que depuis mon arrivée en ville. Je crois même que c’est mon meilleur ami qui m’a fait fumer pour la première fois. A force de le voir faire, j’avais eu envie d’essayer sans doute. « Tu me l’allumes ? » demandais-je avant d’avance ma tête vers lui et son briquet. Je respirais une bouffée avant d’expirer la nicotine. « Je peux dormir avec toi ce soir ? » lachais-je de but en blanc. « J’ai pas envie de retourner dormir à l’appartement. Ryu ne rentrera pas avant fin de l’après-midi avec son travail. » Expliquais-je tristement. J’avais parfois envie que mon colocataire soit plus souvent avec moi, mais je n’avais pas le droit d’être égoïste avec lui et lui en demander plus, alors qu’il avait déjà fait tant pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
HEY BABY, THIS IS
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

Sauves-moi de la solitude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La solitude des nombres premiers, Paolo Giordano
» HAIKU : SOLITUDE
» [Krakauer, Jon] Into the Wild : Voyage au bout de la solitude
» La solitude en mer
» Voyage au bout de la solitude - Into the Wild de JON KRAKAUER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUCK MY KISS. :: #nawakorium. :: #ADIEU, MONDE SANS COEUR ✖ ARCHIVES. :: #LA FIN DES RPS ✖ RPS ENDING.-