AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'OUBLIEZ PAS LE RECENSEMENT MES LAPINS !!
N'OUBLIEZ PAS DE RECENSER VOTRE AVATAR DANS LE BOTTIN PLEASE.
LA 1ERE PHASE DE LA MAJ A ETE FAITE : VENEZ EN PARLER ICI.

Partagez | 
 

 brother & sister act 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HEY BABY, THIS IS
Invité
Invité
Mar 12 Mai - 19:58


brother & sister act 1.
oppa you're my style !


tenue | S'il y avait une chose en laquelle la belle excellait, c'était de débarquer à l'improviste chez les gens comme elle le faisait si bien ! Ceci dit il ne s'agissait pas de n'importe qui, mais bien de son frère préféré (qui se révélait aussi être le seul et unique) mais peu importe ! Pour se faire, la jeune femme avait prit la peine d'amener le dessert. N'allez pas croire qu'elle manquait de savoir vivre. D'autant plus qu'elle connaissait son frangin mieux que personne d'autre et donc, la petite pâtisserie n'était pas en reste. Cela faisait trop longtemps qu'elle n'avait pas vue son oppa. Et puis elle était certaine comme la plupart des autres soirs où elle s'était déjà incrustée, que son frère n'avait rien de prévu pour pimenter sa nuit nocturne si ce n'est un bol de riz, la télé, et un bouquin des plus ennuyeux qu'il lirait à 21 heures du soir dans son lit, comme un petit vieux… Bon d'accord, elle exagérait peut-être, mais elle n'était pas très loin de la réalité !

Na Yung avait également prit le soin d'emmener Andy avec elle. Ce dernier se trouvait dans une poche extérieure de son grand sac à main où y dépassait uniquement sa petite tête de furet. Pour l'occasion, elle l'avait habillé d'un pull rouge assorti à son propre blouson en cuir, ainsi que d'un petit bonnet pour lui protéger la tête du froid. Eh oui, les températures chutaient littéralement à la nuit tombée et il ne lui fallait pas plus d'excuse pour le rendre aussi fashionista que sa maîtresse ! Au pire, le furet comme le frangin étaient déjà habitués. Sans plus attendre, elle appuya sur la sonnette au pas de la porte et s'engouffra aussitôt dans l'habitacle, ayant le double des clés de toute manière. « Livraison express de petites douceurs ! J'ai dégoté tes gâteaux préférés ! ». N'importe qui aurait pu péter un câble, mais face à son si joli sourire et à sa bonne humeur, comment pouvait-on la rouspéter ? Faisant comme chez elle, la blondinette se dirigea illico-presto dans le salon où elle y déposa le paquet de pâtisserie sur le rebord de la table, ainsi que son sac à main dans l'angle du canapé. Elle attrapa Andy dans ses mains et le déposa sur ses épaules, se dirigeant vers son grand-frère qui avait son habituel air des plus blasés. « On forme la paire, t'as vu ça ! Au fait, t'avais pas encore vu mes cheveux ? Tu aimes ? ». Il oserait pas lui dire non… Il oserait ?!
© cassie at atf.


Dernière édition par Kim Na Yung le Mar 19 Mai - 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
HEY BABY, THIS IS
Kim Tae Jun
I'M BORN : 06/03/1990
ÂGE : 28
I LIVE : Séoul
WORK : Banquier, le boulot le plus chiant qu'il n'a jamais eu à faire.
HERE SINCE : 09/05/2015
MESSAGES : 19
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Mer 13 Mai - 22:13



brother & sister act 1.
oppa you're my style !


La journée fut interminable pour le jeune homme, comme à son habitude, son patron s'est amusé à s'acharner sur lui afin de lui faire comprendre qu'il n'avait aucun respect à son égard. « Sombre con. » Voilà ce que Tae Jun pensait à cet instant, alors qu'il s'emparait d'un livre qui trônait dans son immense bibliothèque. Une soirée typique l'attendait à présent.
Qu'est-ce qu'il aimait son appartement, c'est pour cette raison qu'il n'en sortait que très rarement à part pour les courses et quand le besoin se faisait ressentir, tout cela en omettant le trajet quotidien de sa demeure à la banque nationale de Séoul, son lieu de torture.

Tae Jun n'éprouvait pas l'envie de manger, il avait plus l'envie de vomir à vrai dire. Cette journée avait vraiment été une des plus horribles de sa misérable vie. Pourtant, sa sœur et ses passions lui donnent le courage nécessaire pour faire face à chaque journée qui débute, le courage d'accepter sa condition de simple fonctionnaire.
Cependant, ce soir il ne voulait en rien penser à cela, c'est ainsi que confortablement installé dans son canapé, il ouvrit son petit livre d'un auteur français traduit en anglais (en effet, le jeune homme était bilingue car en plus du coréen, il parlait très bien la langue internationale.) « Le dernier jour d'un condamné » de Victor Hugo, célèbre écrivain.

Une voix familière se fit entendre, celle de sa sœur, il en était sûr. Ce petit rayon de soleil qui illumine sa vie d'homme. Il ferait tout pour cette femme contrairement à d'autres.
Quand la boîte de pâtisseries arrive dans sa ligue de mire, Tae Jun releva la tête afin de toiser sa sœur, ainsi que son furet Andy, qui avait encore teint ses cheveux d'une couleur qui ne lui plaisait pas du tout. « Encore une influence de Théa. » Se dit-il en n'ouvrant pas la bouche avant qu'elle ne prononce « On forme la paire, t'as vu ça ! Au fait, ne t'avait pas encore vu mes cheveux ? Tu aimes ? ».
Un sourire blasé apparaît sur les traits de son faciès alors qu'il déclare d'une voix grave « Non, je n'aime pas. Tu ressembles trop à l'autre meuf superficielle, je ne comprends pas pourquoi tu traînes toujours avec, sérieusement. Je ne peux pas me la blairer. » Ses prunelles, d'un mouvement las, retournent sur les pages de son bouquin afin d'en profiter pleinement. Après tout, même quand tu étais là, il gardait ses habitudes, puis la jeune femme ne le dérangeait jamais quand elle était là, il aimait sa présence..
© cassie at atf.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

I'm only human
I can hold my breath ✻ Any writer worth his salt writes to please himself…It’s a self-exploratory operation that is endless. An exorcism of not necessarily his demon, but of his divine discontent.


Dernière édition par Kim Tae Jun le Ven 22 Mai - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HEY BABY, THIS IS
Invité
Invité
Mer 13 Mai - 22:54


brother & sister act 1.
oppa you're my style !


La jeune femme aurait aimé s'attendre à un compliment ou ne serait-ce un sourire. Pas CE genre de sourire complètement blasé et exaspéré de la vie. Elle n'était pas exaspérante d'abord… Ou peut-être était-elle la seule exception qui confirmait la règle ? Qui sait. Na Yung savait pertinemment qu'elle avait le droit à un traitement de faveur contrairement aux autres filles. La loi des liens du sang dirons-nous ! Il n'empêche qu'elle avait parfois envie de le secouer une bonne fois pour toute histoire de montrer de quel bois elle se chauffait… Remarque, il le savait pertinemment. C'était bien Tae Jun qui lui avait appris à se battre étant plus jeune. Ou tout du moins, la légitime défense. Elle le trouvait cependant injuste au sujet de cette amie en question, parce qu'elle l'appréciait beaucoup. « T'es vraiment une tête de pioche ! Faut toujours que tu ramènes tout à Thea ! Je vais finir par croire qu'elle te plaît ! ». Sur ses mots elle se laissa littéralement retomber à ses côtés sur le canapé. Dans la foulée, Andy en avait profité pour changer de partenaire et se hisser jusqu'aux épaules du frère Kim avant d'atteindre le sommet de sa chevelure. Depuis qu'il était bébé, le furet avait toujours salué son frangin de cette manière précise. A croire que sa tignasse était prospère aux bons sentiments de son animal. « Estime-toi chanceux que mon Andy aime les grincheux de ton espèce. A part nous, j'en connais pas des masses des nanas capables de te supporter. ». Elle avait évidemment dit cela avec le sourire, loin de le considérer comme un asociale pur et dur. Elle savait comment il fonctionnait mais elle aurait préféré qu'il ne se montre pas aussi froid avec ses amies. Elle n'était plus une gamine. Elle savait choisir ses fréquentations en conséquences. Eun Hee en était bien la preuve, même si elles se connaissaient depuis l'enfance. D'un geste vif et précis, la jolie esthéticienne s'empara du bouquin et en examina brièvement le contenu avant de se mettre à bailler de manière théâtrale et pour le moins taquine. « Woaaah t'as pas plus marrant à lire ? C'est d'un ennui ton truc… Un vrai papy ! ». Oui elle aimait l'embêter son oppa, mais c'était bien à ça que servait les grands-frères ? « T'imagines… ta vie serait tellement ennuyeuse sans moi ! » s'exclama t-elle d'un ton grave tout en se jetant doucement dans les bras de ce dernier. Un vrai bout-en-train. Une chipie.
© cassie at atf.


Dernière édition par Kim Na Yung le Mar 19 Mai - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
HEY BABY, THIS IS
Kim Tae Jun
I'M BORN : 06/03/1990
ÂGE : 28
I LIVE : Séoul
WORK : Banquier, le boulot le plus chiant qu'il n'a jamais eu à faire.
HERE SINCE : 09/05/2015
MESSAGES : 19
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Jeu 14 Mai - 21:46



brother & sister act 1.
oppa you're my style !


Les commentaires de sa sœur le faisaient sourire, elle prenait toujours la défense de son amie malgré les avertissements de TaeJun. Comment devrait-il lui dire pour qu'elle comprenne que cette personne n'est rien d'autre qu'une mauvaise fréquentation ? Il avait absolument tout tenté sans jamais parvenir à la faire changer d'avis, au moins il pouvait se vanter d'avoir une sœur avec un caractère bien trempé tout comme lui. En même temps, des chiens ne faisaient pas des chats, c'est une logique incontestable, une vérité générale.
Le jeune homme était fier de l'avoir à ses côtés, quand elle lui rendait visite cela l'égayait et il passait du bon temps en sa compagnie. Il avait pris l'habitude de ne prêter aucune attention aux paroles taquines de la jeune femme et se contenta de boire sa bière, qu'il tenait dans la main gauche, goulûment. Ça lui faisait du bien de sentir l'alcool couler dans ses veines, ça le détendait en quelque sorte d'où la réponse à la première remarque de sa sœur bien-aimée. « Tu sais très bien que c'est tout le contraire, elle ne me plaît pas. Je ne la connais pas pour la juger, mais ce que je vois d'elle ne me fait pas éprouver le désir d'en apprendre plus sur elle. Regarde toi, tu fais tout comme elle, tu ne comprendras donc jamais ce que je te dis ? » Ces mots étaient méchants, mais, ce soir, il n'avait pas de sang-froid tout allait tellement vite. L'image de Thea le perturbait, il ne pouvait pas la supporter même sans savoir quoique ce soit sur elle, les pensées envers leur relation a toujours été divergentes, mais, Tae Jun lui s'en foutait royalement tant qu'il gardait sa vie de casanier. Lorsque le furet de Na Yung se positionna sur ses épaules, il le caressa en souriant. « C'est un homme aussi, il est solidaire avec moi puis, il m'a toujours bien-aimé. Tu le sais, personne ne me résiste. »
Il éclata de rire en lui adressant un clin d'œil avant de se voir poser son livre quand sa sœur lui sauta dans les bras. « Pour un papy, je suis plutôt bien conservé et c'est un très bon livre. Sinon tu as raison, ma vie serait des plus ennuyeuse sans toi à mes côtés. » Il ne savait pas mentir à sa sœur, elle lisait en lui comme dans un livre ouvert. Le banquier, arrêta le contact avec la jeune femme pour se pencher et prendre une petite tartelette à la fraise, qu'il adorait tant, afin de l'enfourner et d'y goûter avant de soupirer de contentement. C'était parfait.
© cassie at atf.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

I'm only human
I can hold my breath ✻ Any writer worth his salt writes to please himself…It’s a self-exploratory operation that is endless. An exorcism of not necessarily his demon, but of his divine discontent.


Dernière édition par Kim Tae Jun le Ven 22 Mai - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HEY BABY, THIS IS
Invité
Invité
Dim 17 Mai - 10:59


brother & sister act 1.
oppa you're my style !


Tae Jun avait beau se montrer intransigeant quant il s'agissait de Thea, cela passait par une oreille et ressortait par l'autre. Ce genre de tirade, elle y était habituée. Que trop habituée… C'était devenu lassant à force. Voir même, désespérant ! Na Yung était persuadée que ce trop plein de haine au sujet de Thea dissimulait en réalité une attirance indéniable envers la jeune femme. Il détestait ce genre de femme, c'était clair comme de l'eau de roche. Il détestait les filles à l'apparence superficielle, mais dont on ne pouvait s'empêcher de fantasmer. Son frère était un homme comme un autre. Il était impossible que l'on trouve Thea indésirable. Elle était une personne magnifique. Et il n'y avait pas que son physique, son regard avait quelque chose d'intense et sa voix particulière, à la fois suave et grave, devait faire chavirer bien des coeurs... dont celui de notre esthéticienne, c'était un fait. Il n'avait probablement pas tort sur le fait qu'elle voulait lui ressembler… En tout cas elle l'admirait et espérait devenir aussi charismatique qu'elle. « Ben justement tu te contredis. Tu la juges sans la connaître réellement ! Pourquoi tu n'essaierais pas de boire un verre avec elle ? Ou tu pourrais juste nous inviter toutes les deux, un soir ? Ça me ferait vachement plaisir ! Et tu verras qu'elle est loin d'être conne ! C'est une chouette fille. ». C'était comme parler à un mur mais ce n'était pas comme si elle n'avait jamais lancée l'idée.

Emmitouflée dans ses bras, elle écouta son frangin et son inductible réplique. Oui Andy était bien un mâle mais de là à le considérer comme un homme, tout de même… Cette bêtise lui arracha un sourire de ses lèvres. Elle n'en fut que plus flattée lorsqu'il confirma tout le reste ! « Il faudra penser à appeler Maman et Papa pour les remercier de notre magnificence ! C'est un peu grâce à eux si on est si parfaits ! ». Et ses chevilles se portaient très bien, évidemment ! Un petit rire lui échappa dans la foulée, et elle se redressa à ce même moment pour attraper une tartelette au citron ; son préféré bien entendu. Son frère ne lui piquait jamais celui-là. « Au fait, t'as mangé quelque chose ce soir ? Je trouve ta cuisine bien clean ! ». Peut-être avait-il tout simplement fait la vaisselle, ce qui ne l'aurait pas étonné non plus, mais il n'y avait aucune odeur de nourriture. Pour peu qu'il soit au régime en ce moment… Elle savait mieux que personne que Tae Jun faisait aussi très attention à son poids à cause de ses soucis de boulimie étant plus jeune. Il ne fallait pas se demander pour qui il avait battit un tel corps, mais plutôt pourquoi ! « J'y pense, il n'y aurait pas une certaine Kwon Nari comme cliente à ta banque ? C'est une plaie béante cette nana ! Si j'avais ce pouvoir, je lui bloquerai tous ses comptes ! ». Na Yung n'était pas du genre à parler de ses soucis lorsqu'elle avait un problème avec une autre fille. Disons qu'elle réglait ça toute seule comme une grande. Elle n'avait pas besoin d'être épaulée… Mais pour le cas de cette dernière, c'était plus compliqué. « J'ai trouvé une fille aussi teigne que moi ! ». Autant dire que la guerre était loin d'être terminée...
© cassie at atf.
Revenir en haut Aller en bas
HEY BABY, THIS IS
Kim Tae Jun
I'M BORN : 06/03/1990
ÂGE : 28
I LIVE : Séoul
WORK : Banquier, le boulot le plus chiant qu'il n'a jamais eu à faire.
HERE SINCE : 09/05/2015
MESSAGES : 19
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Ven 22 Mai - 20:12


brother & sister act 1.
oppa you're my style !


Les plaisanteries de sa sœur l'ont toujours aidé à surmonter ses journées les plus difficiles, elle venait toujours quand il en éprouvait le besoin et c'est ce qui la rendait unique. De toute manière, Na Yung était la prunelle de ses yeux, enfin avec ses parents en espérant qu'un jour, il trouve une femme capable de répondre à ses critères pour le moment, le jeune homme n'avait eu que des aventures. Cela ne durait jamais bien longtemps puis, il ne s'intéressait pas assez à ses maîtresses pour envisager une quelconque relation amoureuse avec l'une d'entre elles. Tae Jun, ne parlait jamais de sa vie privée même avec sa petite sœur justement, il voulait l'épargner d'avoir une image de lui qui pourrait la décevoir quoiqu'il était adulte et conscient de ses faits et gestes : elle n'aurait rien à lui reprocher quand bien même son comportement aurait pu la surprendre.
Balayant ses pensées d'un mouvement de tête, le banquier écoutait ce que déblatérait la jeune femme assise à côté de lui et souriait de façon moqueuse en répondant à la première question. « Mais oui bien sûr, qu'attends-je donc pour demander à Thea de venir prendre un verre avec moi pour ainsi que je puisse apprendre à la connaître, je ne désire que cela depuis de longues années. Tu ne le savais pas ? » L'ironie se ressentait dans ses mots, il ne voulait en aucun cas la connaître, mais avec le temps Tae Jun allait devoir s'y résigner un jour ou l'autre. L'avenir de quelqu'un n'est jamais prévisible tout comme son destin. En y repensant, le salarié n'avait pas ouvert son frigo depuis qu'il était rentré de son travail, à présent, il ressentait les effets de n'avoir rien avaler depuis ce matin. « Je n'ai pas mangé, je vais me contenter d'une soupe et une pâtisserie, ça devrait suffire. Tu sais très bien que je suis quelqu'un qui aime être ordonné enfin, c'est relatif. » En effet, le jeune homme pouvait être très organisé et rigoureux, quand cela concernait son emploi du temps ainsi que l'hygiène, mais parfois, il se laissait vraiment aller sans se préoccuper. C'était un moment de répit pour son cerveau qui surchauffe parfois de trop, il ressasse sans cesse des choses qu'il aurait dû oublier depuis un moment, ce n'était pas envisageable pour lui, car ses souvenirs faisaient de lui ce qu'il était actuellement.

Na Yung ne laisse pas une seconde de silence flotter dans l'appartement de son frère, elle se met dans l'optique de lui demander s'il connaissait une jeune fille du nom Kwon Nari pourtant, cela ne lui disait absolument rien et ce n'est pas faute de sa mémoire qui est en très bon état de marche. « Je ne crois pas avoir rencontré cette fille, est-ce qu'elle t'importune ? Elle t'a fait quelque chose de mal ? Tu sais que si quelqu'un te fait du mal, j'irai régler mes comptes avec. J'ai beau respecter les femmes, je ne me gênerais pas de la remettre en place mais, je ne peux pas lui bloquer ses comptes, j'ai encore besoin de ce putain de boulot pour prendre soin de ma petite sœur afin de lui offrir tout ce dont elle a besoin, tu ne crois pas ? » Il retroussa ses lèvres pour accentuer son expression sérieuse avant d'éclater de rire. « Plus teigne que toi ? Ça existe vraiment ? »
© cassie at atf.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

I'm only human
I can hold my breath ✻ Any writer worth his salt writes to please himself…It’s a self-exploratory operation that is endless. An exorcism of not necessarily his demon, but of his divine discontent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HEY BABY, THIS IS
Invité
Invité
Ven 22 Mai - 23:04


brother & sister act 1.
oppa you're my style !


«  T'es vraiment irrécupérable ! Ça tu sais ? » Et pourtant elle, elle le récupérerait. Qu'il soit chauve, gros, malentendant ou tout simplement con, elle le récupérerait sans cesse, parce qu'elle l'aimait. Il avait beau avoir ses défauts et être particulièrement désespérant... elle l'adorait comme tel et ne supporterait pas le voir changer pour une fille, ou pour qui que ce soit ! Même s'il était carrément exaspérant au sujet de Thea, Na Yung ne comptait pas s'en arrêter là et elle mènerait à bien un jour, ce fatidique plan que de regrouper ces deux êtres formidables afin qu'ils mettent enfin de côté leurs différents. Enfin de ce qu'elle sache, il n'y avait que Tae Jun qui posait problème... Mais si l'une était réceptive à le voir, il y aurait de ce fait plus de chance que cela se passe bien ! «  Parfait ! Je lui envoie un message et je lui demande de passer tout de suite ! Ca te dérange pas... ? » lui avait-elle conjuré en faisant mine d'attraper son sac à main. Oui bon, c'était tellement tentant aussi ! Pas sa faute. Elle adorait l'embêter. «  Mais prépare-toi quand même à voir ce jour arriver tôt ou tard ! » Il était prévenu alors qu'il fasse pas style que non, il avait jamais été pour ! C'était lui même qui l'avait dit, qu'il n'attendait que ça...

Lorsqu'elle apprit qu'il n'avait rien mangé, Na Yung se sentit comme offusquée par l'idée qu'il puisse se satisfaire d'une soupe et d'une pâtisserie alors qu'elle... il lui fallait systématiquement de la viande à tous les repas !! Peut-être devrait-elle se mettre elle aussi au sport, pour ne pas avoir à culpabiliser ? Elle arqua alors un sourcil. «  Oui c'est relatif ! » Non pas qu'elle le trouvait désordonné, mais effectivement il lui arrivait d'avoir ses petits coups de mous. Rien de plus naturel ceci dit. Ca prouvait bien qu'il était humain et cela avait le mérite d'être rassurant ! Quand bien même Tae Jun serait à jamais l'homme de sa vie ! Son idéal. Elle le lui avait soufflé le mot quant elle avait à peu près 4 ans, tout ou plus. Lui-même devait s'en souvenir alors qu'à l'époque, il n'était pas aussi charmant qu'aujourd'hui. Na Yung avait reconnu sa beauté intérieur bien avant tout le monde. Ou peut-être n'était-elle tout simplement pas objective.

Elle regretta cependant avoir abordé le sujet à propos de Nari. Elle ne voulait pas paraître faible... Mais en même temps, si elle ne le confiait pas à son grand-frère, à qui d'autre le ferait-elle ? « Et bien en fait... C'est une longue histoire... Tu veux vraiment tout savoir ? » Elle releva les yeux comme pour attendre son approbation mais en même temps, qu'il le veuille ou non, cela n'aurait rien changé. Il fallait qu'elle parle. «  On s'est rencontré pour la première fois en boîte. J'étais en train de discuter avec un mec qui me plaisais et elle... s'est immiscée entre nous et a commencé à le monopoliser sous mes yeux ! Ça m'a soûlée et puis ça a dégénéré quand elle s'est mise à me critiquer... Tu sais que j'aime me maquiller, hein oppa ? Elle m'a traité de pot de peinture et puis on s'est battue... L'ironie de tout ça, c'est qu'elle est danseuse à la YW, tu sais l'agence artistique numéro 1 du pays... Et moi, je suis appelée de temps à autre à maquiller les artistes de la boîte comme je me suis portée volontaire... sauf que... ». Oui, elle avait honte de l'avouer à voix haute parce que c'était trop humiliant. Elle était bien heureuse que personne de malintentionné ait pu filmer la scène. Toujours était-il que s'était arrivé et qu'elle en avait les larmes aux yeux, le souvenir lui remontant en pleine balle. «  Sauf que j'ai encore du la maquiller la dernière fois... Et sous la tante, après que j'ai découvert qu'elle manigançait un mauvais coup, elle m'a balancé un verre de coca devant tout le monde et j'ai du... prendre sur moi et continuer dans cet état pendant toute la journée ! Je la déteste oppa... Elle mérite vraiment de crever la bouche grande ouverte ! ». Cela ne se disait certes pas, mais elle avait besoin de dire ces mots pour se sentir mieux. C'était aussi parce qu'elle avait dit des mots un peu crus qu'elle s'était reçu ce verre dans la tronche. Mais Nari était clairement celle qui cherchait les embrouilles. Elle ne lui avait pas tout raconté non plus, mais il en avait assez entendu pour le moment. « Dis-moi franchement... j'ai l'air si superficielle ? » Son avis comptait beaucoup plus que celui de quiconque. Elle n'avait pas l'attitude d'une pimbêche, mais peut-être qu'elle en faisait trop, effectivement. Elle n'assumait plus tellement ce genre de préjugé.
© cassie at atf.
Revenir en haut Aller en bas
HEY BABY, THIS IS
Kim Tae Jun
I'M BORN : 06/03/1990
ÂGE : 28
I LIVE : Séoul
WORK : Banquier, le boulot le plus chiant qu'il n'a jamais eu à faire.
HERE SINCE : 09/05/2015
MESSAGES : 19
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Lun 25 Mai - 16:12


brother & sister act 1.
oppa you're my style !


Sa sœur n'était pas du genre à se plaindre sans raison valable, Tae Jun la connaissait mieux que personne. C'est pour cette raison qu'il prenait cette situation très à cœur, car il savait parfaitement que lorsque Na Yung lui parlait de ses problèmes, c'est que cette histoire lui tenait réellement à cœur.

Au fur et à mesure du récit de la jeune femme, les traits de son frère se durcirent pour laisser place à une expression dévoilant la colère qu'il ressentait à l'encontre de cette Na Ri qu'il n'avait jamais aperçue. Quand bien même il n'était pas du genre à juger une personne sans la connaître, sauf exception comme pouvait l'être cette fameuse Thea avec laquelle sa sœur voulait qu'il noue une relation (une amitié serait sûrement possible, car après tout, elle n'était pas des plus méchante, mais son physique de la jeune femme était un frein à l'amélioration de leur terme, car pour il lui paraissait trop superficiel, cela avait surpris le banquier lui-même, car, ce n'était pas son style de juger sur la physionomie de quelqu'un.), cette fois-ci, il n'avait pas pu s'en empêcher. Comment une personne peut-elle se permettre d'humilier sa protégée ? S'en prendre à Na Yung revenait à chercher le jeune homme même si, de temps en temps, il préférait que sa sœur règle toute seule ses problèmes, car elle devait être capable de se gérer sans aucune aide extérieure. Tae Jun ne négligeait pas pour autant son rôle d'aîné, une main posée sur le sommet de la tête de la jeune femme, il releva son visage afin qu'elle le regarde dans les yeux. « Cette Kwon Na Ri doit être jalouse de ta beauté extérieure tout comme intérieure qui plaît à de nombreux garçons, tu as une personnalité magnifique et sincère comment on fait pour ne pas aimer une jeune fille incroyable comme toi ? Ne prête pas attention à ce qu'elle te dit, les vipères ne finissent toujours qu'à s'empoisonner toute seule. Un jour, elle se retrouvera sans personne, pour le moment la vie lui sourit, mais cela ne durera pas longtemps après tout la carrière des danseurs et danseuses s'arrête très tôt. Je serai toujours là pour toi, ne laisse personne atteindre ton honneur, et ton cœur. » En plus de ses paroles, Tae Jun posant le bout de son index sur l'organe vital de Na Yung pour lui prouver qu'il avait raison. Il pouvait se tromper, comme tout être humain, mais il pensait toujours ce qu'il disait et ne regrettait jamais ce qu'il déclamait, même si l'ennemie de sa sœur, venait en face de lui, le banquier n'hésiterait pas à lui dire ses quatre vérités en face sans aucune diplomatie,

Tae Jun savait être vulgaire et méchant quand il le fallait toutefois, il évitait de perdre son sang-froid pour ne pas engendrer des choses qu'il pourrait regretter et lui attirer des problèmes. Raisonnable, voilà comment on pourrait le définir.
(une amitié serait sûrement possible, car après tout, elle n'était pas des plus méchante, mais son physique de la jeune femme était un frein à l'amélioration de leur terme, car pour il lui paraissait trop superficiel, cela avait surpris le banquier lui-même, car, ce n'était pas son style de juger sur la physionomie de quelqu'un.)
De toute manière, tout ce qu'on disait sur lui, il s'en contre fichait pleinement. Les insultes et les pics de ses collègues ainsi que de son connard de patron, qu'est-ce qu'il s'en branle pourtant dès que ça touchait à sa sœur, il n'avait plus vraiment de self-control.

Au fur et à mesure du récit de la jeune femme, les traits de son frère se durcirent pour laisser place à une expression dévoilant la colère qu'il ressentait à l'encontre de cette Na Ri qu'il n'avait jamais aperçue. "J'ai du bœuf. Viens manger, tu veux du riz avec ou tu préfères que je te fasse des pâtes à la bolognaise ?" Demanda-t-il comme si tout était naturel pour lui. En effet, au cours de sa vie Tae Jun avait appris à cuisiner quand il a commencé à vivre seul, sa mère n'était plus derrière lui pour lui préparer de bons petits plats et puis, le jeune homme devait prendre soin de sa santé en ayant des repas équilibrés, ce qui nécessite un minimum de savoir faire dans le domaine culinaire. Sortant un poêle, il y versa quelques gouttes d'huile d'olive afin de faire revenir la viande, au final, il avait décidé de faire du riz frit au kimchi avec quelques morceaux de viande. "J'espère que tu as faim, je t'ai fait pas mal à manger. Mets la table s'il te plaît." Lança-t-il à Na Yung, il avait besoin d'aide et sa sœur devait mettre la main à la pâte enfin, ne serait-ce qu'un petit peu.
© cassie at atf.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

I'm only human
I can hold my breath ✻ Any writer worth his salt writes to please himself…It’s a self-exploratory operation that is endless. An exorcism of not necessarily his demon, but of his divine discontent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HEY BABY, THIS IS
Invité
Invité
Ven 29 Mai - 13:34


brother & sister act 1.
oppa you're my style !


Son frère avait vraiment toujours les mots qu'il fallait pour lui remonter le moral. Elle ne savait pas où il trouvait toute cette profondeur… Dans ses bouquins ennuyeux peut-être ? Oui bon. Ça avait au moins le mérite de la toucher de tout son être. Elle était heureuse qu'il lui dise tout ça. Sa beauté extérieure personne n'en doutait, mais la beauté intérieure était toujours plus difficile à percevoir même si elle n'était pas du genre à repousser les gens, au contraire. Elle savait qu'elle n'était pas toujours facile à vivre non plus, mais elle estimait l'être auprès des personnes qui ne méritaient aucune sympathie ou compassion. Cette Nari en autre. Il n'avait pas tort sur ce qu'il disait. Elle finirait par s'empoisonner un jour. La méchanceté se paie toujours un jour et c'était elle qui avait commencé. Na Yung ne faisait que se défendre. Elle ne s'estimait pas fautive dans cette histoire. « Merci frangin. C'est toi le meilleur. ». La blondinette le pensait en toute sincérité, n'ayant jamais été aussi fière de l'avoir comme frère. Elle savait qu'elle pourrait toujours compter sur lui. Ils avaient toujours été comme les deux doigts de la main. A l'inverse, elle serait toujours présente dans sa vie à n'importe quelle situation.

C'est alors que Tae Jun se proposa de faire à manger. Andy lui, trouva le moment propice pour se caler dans les bras de sa maîtresse, réclamant des papouilles tout le long de son cou comme il adorait tant. Elle avait presque failli prétendre ne pas pouvoir bouger à cause de son furet, mais s'y retint au dernier moment, ne voulant pas abuser de la situation. Elle n'était pas feignante de base, mais voilà, quand c'était son frère qui cuisinait, elle ressentait un peu le monopole de la chose ! Du coup elle préférait regarder au lieu d'agir, sauf qu'elle se leva pour le rejoindre dans la cuisine, abandonnant Andy sur le canapé. En principe, il ne devrait pas faire de bêtise. Il n'en faisait que lorsqu'il s'agissait de personnes qu'elle n'aimait pas ! « Du bœuf du bœuf ! J'en mangerai tous les jours ! » Et elle ne plaisantait pas. Elle aimait aussi le canard mais était moins fan de tout ce qui était volaille… Des viandes un peu trop sec à son goût. Enfin ça, c'est parce qu'elle ne savait pas faire les bonnes sauces ! Et ne parlons même pas du poisson ! C'était probablement ce qu'elle détestait manger, avec les brocolis… « Du riz ? Y'a rien de mieux que du riz. » Ce n'était pourtant pas ce qui avait le plus de goût, mais l'habitude faisait bien les choses… Et puis tout était une question de dosage et de sauce ! Elle savait déjà qu'elle allait se régaler ce soir. « J'ai toujours faim, tu devrais le savoir ! » révéla t-elle avec un immense sourire. Oui, toujours… Disons qu'il y avait toujours une petite place s'il s'agissait de bonne bouffe ! Sans broncher, elle sortit les assiettes et les couverts de leurs emplacements habituels, les positionnant sur la table à manger. Puis elle attrapa deux verres à pieds, supposant qu'ils n'allaient pas s'arrêter à de l'eau. Puisqu'elle était là, autant sortir la bouteille de vin ! « T'as envie de faire quelque chose en particulier après-manger ? Genre se poser devant un film ou jouer à un jeu ? ». Elle avait beau être esthéticienne, elle savait aussi être garçon manqué sur les bords. Gameuse à ses heures perdues ! Pour finir, elle ressortit deux serviettes en tissu du tiroir et les plaça à côté de chaque assiette. La bonne odeur de viande et du kimchi commençait à lui donner l'eau à la bouche. Elle avait hâte de commencer, si bien qu'elle s'installa sagement à sa place, l'observant avec des petits yeux tout étincelants.
© cassie at atf.
Revenir en haut Aller en bas
HEY BABY, THIS IS
Kim Tae Jun
I'M BORN : 06/03/1990
ÂGE : 28
I LIVE : Séoul
WORK : Banquier, le boulot le plus chiant qu'il n'a jamais eu à faire.
HERE SINCE : 09/05/2015
MESSAGES : 19
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Jeu 2 Juil - 20:01


brother & sister act 1.
oppa you're my style !


Tae Jun avait un sourire sur les lèvres lorsqu'il vit l'excitation de sa sœur à l'idée de manger de la viande, après tout rien n'est meilleur que le bœuf. Cette addiction qu'elle avait pour cet aliment le laissait parfois perplexe cependant, il s'était habitué avec le temps.
Après avoir terminé le repas, le jeune homme se redressa avec une lenteur qui le définit plutôt bien. La proposition de NaYung était restée dans sa tête et c'est sens attendre une minute de plus, qu'il hocha la tête aux paroles de la jeune femme. "Et pourquoi pas les deux ? Demain, c'est samedi, on est en week-end alors autant en profiter et se coucher tard." Le banquier était particulier, mais, tout le monde le savait et c'est ce qui faisait son charme de ce qu'on lui disait en tout cas puis il s'en contre-fichait royalement ce n'est pas ca qui l'aide à avancer dans la vie.

Se dirigeant vers le canapé qui trônait au centre de son salon, il s'étala un peu avant de saisir la télécommande afin d'allumer cette boite à image que les gens appellent télévision. Les humains ont besoin de s'occuper et la télé est un excellent remède à ça.
Par contre, le jeune homme bloquait, car il ne savait pas quel film sa sœur voulait regarder par cette chaude soirée d'été. "Tu veux regarder quoi ? Car je n'ai aucune idée de ce que tu veux voir donc viens choisir." Déclara-t-il en se décalant afin de laisser de la place à la jeune femme pour qu'elle puisse entrevoir les boîtes de DVD qui sont bien rangées dans le meuble fait à cette effigie.
Cela faisait bien longtemps qu'ils ne s'étaient pas faits une soirée comme ça rien que tous les deux et cela plaisait fortement à Tae Jun qui se retenait de sourire à tout vain, il ressemblait à un débile lorsqu'il avait un rictus béat sur les lèvres alors autant éviter de ternir son image de grand frère classe, protecteur même si sa sœur l'avait déjà vu dans de nombreuses situations délicates. C'est ça de vivre quotidiennement avec une personne qui fera toujours partie de votre vie, puisque cet individu sera capable d'énoncer des propos ou des souvenirs embarrassants ou bien heureux, tristes aux moments venus, car au fur et à mesure que le temps passe les amis, la famille s'incruste dans la peau, se grave dans le cœur et n'en sortent jamais.
© cassie at atf.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

I'm only human
I can hold my breath ✻ Any writer worth his salt writes to please himself…It’s a self-exploratory operation that is endless. An exorcism of not necessarily his demon, but of his divine discontent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HEY BABY, THIS IS
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

brother & sister act 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DOLLNDOLL - Brother & Sister event, Naro & Miro p17
» brother and sister !
» Big Brother (au Québec)
» Rock lee's sister ^^
» Seinen: Sister [Senno, Knife]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUCK MY KISS. :: #nawakorium. :: #ADIEU, MONDE SANS COEUR ✖ ARCHIVES. :: #LA FIN DES RPS ✖ RPS ENDING.-