AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'OUBLIEZ PAS LE RECENSEMENT MES LAPINS !!
N'OUBLIEZ PAS DE RECENSER VOTRE AVATAR DANS LE BOTTIN PLEASE.
LA 1ERE PHASE DE LA MAJ A ETE FAITE : VENEZ EN PARLER ICI.

Partagez | 
 

 fuckin' gangsta paradise.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HEY BABY, THIS IS
Hwang Jude
I'M BORN : 10/02/1990
ÂGE : 28
I LIVE : à Gangnam, au-dessus de l'Underground baby !
WORK : Barmaid & propriétaire de l'Underground bar.
I'M CRAZY ABOUT : Ahn Haru la pauvre rebelle & Bang Sun-Hi la séductrice arnaqueuse.
HERE SINCE : 03/03/2015
MESSAGES : 598
avatar
HOT & FUNKY FONDA
Sam 2 Mai - 14:42


fuckin' gangsta paradise.
jude & jay

Une journée particulièrement lourde en émotions, avec un taux d’alcool tellement absurde et puissant que mon pauvre mètre soixante-six et mes quarante-huit kilogrammes avaient du mal à le supporter. Sérieusement, j’allais vachement songer à participer aux réunions des alcooliques anonymes, m’enfin, vous voyez, c’est plus fort que moi. Et tenir un des bars les plus hype de Séoul, bah ça aide pas du tout. Le monde de la nuit m’avait engloutie il y a de cela cinq ans et plus jamais je n’ai réussi à m’en sortir. Je tirais une longue taffe sur ma cigarette, titubant jusqu’à un poteau électrique pour m’y adossée. Epuisée à souhait par la tequila qui coulait dans mon corps, j’enlevais une de mes chaussure pour la secouer. « P’tin de cailloux de merde. » pestiférais-je en remettant la chaussure, laissant tomber des cendres sur le sol usé de l’extérieur. Comment diable avais-je pu me retrouver ici ? je ne sais même pas comment ni pourquoi, tout ce dont je me souviens c’est avoir passé un coup de fil à Jay pour lu demander de me rejoindre. Une vague altercation avec une bandes de voyous qui se prenaient pour des gangsta et paf, je m’enfuyais à grande enjambées vers un lieu inconnu. Cet espèce d’entrepôt désaffecté aurait pu faire flipper n’importe qu’elle nana si n’y avait pas eu tous ces tags loufoques comme pas possible. Je me dirigeais vers l’un d’eux, sortant ma fiole de tequila de mon sac pour en boire un coup. « Houuulaaa, du grand art que j’vous dit ! » Je m’égosillais en pointant un pénis géant taggé sur le mur en face de moi. « P’tin il doit déchirer quand il passe lui… » poursuivis-je en riant, complètement bourrée, reprenant une taffe de ma cigarette. Mais où est-ce que mon frangin traînait encore ? j’étais seule et perdue au milieu de nul-part, mes informations par téléphone avaient du êtres périlleuses pour mon twin chéri. Je pivotais sur moi-même à la recherche de mon âme-soeur. « Béééébééééééé t’es oooooù ! » hurlais-je en secouant les bras en l’air, les jambes à moitié flageolantes.

electric bird.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 
✖️ SUCK MY KISS CUT ME MY SHARE ✖️
C’est une chenille, elle rentre dans son cocon, et elle se transforme en papillon. Ouais et quand mes parents se disputaient, je rentrais dans ma couette et je lisais cette histoire encore et encore. J’en suis venu à la conclusion, qu’en sortant d’ma couette, j’voulais pas être différent. J’voulais que ce soit le monde autour de moi qui change. Skins. ©️TEDDY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t37-hwang-jude-hot-funky-se
HEY BABY, THIS IS
Hwang Jayden
HERE SINCE : 17/04/2015
MESSAGES : 570
avatar
SEXY & DANGEROUS ADMIN
Lun 4 Mai - 0:37


fuckin' gangsta paradise.
jude & jay



Je ne pouvais franchement pas la laisser une seule seconde seule. Une journée sans passer la voir et elle s’arrangeait pour s’attirer des ennuis. A croire que c’était la dernière chose qu’elle avait trouvé pour me faire rappliquer à la seconde près. Elle savait qu’elle pouvait m’appeler n’importe quand pour n’importe quoi, je déboulerais aussi vite que possible. Et c’était ce qui c’était passé ce soir. J’étais encore au bureau quand je reçus un appel de Jude qui, à l’entendre, devait être complètement saoule, pour ne pas changer de ces dernières années. Je mentirais si je disais que je ne finissais pas complètement déchiré de temps à autre, mais nettement moins qu’autrefois. Depuis notre entrée dans le monde de la mafia, je me méfiais. Il manquerait plus que je me fasse butter alors que je vois un verre. Du coup, j’avais un peu décroché. Ce qui n’était pas le cas de ma jumelle. J’eus du mal à déchiffrer l’emplacement qu’elle m’indiquait d’ailleurs, mais un tour rapide sur le web m’avait trouvé mon chemin. Une fois fait, j’attrapais ma veste, mon 9mm –on ne sait jamais- et je sautais sur ma moto, en route vers l’endroit où je pensais la trouver. Une fois sur place, je garais ma moto dans un endroit plus ou moins dissimulé. Au loin, j’aperçus trois hommes d’âge moyen qui ne faisaient rien pour être discrets. Ils papotaient tranquillement, faisaient tapoter le bout de leur batte de baseball sur le bitume fissuré, laissaient trainer leur pied de biche tinter sur les barrières métalliques à leur portée. Instinctivement, je me fondis dans l’ombre, les observant tout en les suivant. Ils recherchaient apparemment une femme qu’ils ne cessaient de traiter de pute de luxe à qui ils allaient faire sa fête. Je crus que j’allais butter le prochain qui parlait de ma sœur de la sorte – oui, je ne voyais pas de qui d’autre ils pouvaient bien parler qui se trouvait à proximité.- mais J’entendis crier une voix familière. Quand on parlait du loup. Si je l’avais entendu, eux aussi. Le seul avantage que j’avais sur eux, c’était qu’ils étaient complètement bourrés, moi non. Sans plus hésiter, je me faufilais vers l’endroit d’où provenait le bruit. J’y trouvais ce que j’y cherchais et sans plus attendre, je l’attrapais par derrière. Une main sur sa bouche pour qu’elle se taise, une main autour de sa taille pour qu’elle évite de se débattre. Je la collais contre moi, lui chuchotant à l’oreille : « Je suis là, mi amor. Je peux savoir à quoi tu joues ? Il y a trois colosses armés à tes trousses. » Je venais pile de m’acheter une nouvelle veste. Je n’avais aucune envie de la déchirer dans un combat avec un gang de seconde zone. « Maintenant tu vas te faire discrète, et venir avec moi. » ajoutais-je sur un ton pressé pile au moment où un des trois hommes déboulait à l’intérieur hurlant s’il y avait quelqu’un. Je poussais jude dans un petit renfoncement avant de m’y glisser à mon tour, la callant contre le mur. Je mis un doigt sur ma bouche pour lui indiquer le silence. En espérant qu’elle m’écouterait, car elle avait tendance à l’extrême quand elle avait trop bu.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HEY BABY, THIS IS
Hwang Jude
I'M BORN : 10/02/1990
ÂGE : 28
I LIVE : à Gangnam, au-dessus de l'Underground baby !
WORK : Barmaid & propriétaire de l'Underground bar.
I'M CRAZY ABOUT : Ahn Haru la pauvre rebelle & Bang Sun-Hi la séductrice arnaqueuse.
HERE SINCE : 03/03/2015
MESSAGES : 598
avatar
HOT & FUNKY FONDA
Mer 6 Mai - 0:14


fuckin' gangsta paradise.
jude & jay

Partie dans les abysse de l’ivresse, je me tordais les chevilles à chaque pas. Même sans talons je restais aussi maladroite qu’une autruche aveugle. Avec un cul sublime et sans les plumes évidement. Je levais les yeux au ciel, en ayant assez vu de ce fameux penis géant sur le mur. « Humprf… » J’étouffais une plainte lorsque je sentis des bras fort me tirer en arrière. Ni une, ni deux, je reconnu cette bonne odeur si familière. Celle de mon âme soeur pardi. Mon Jay venait d’arriver en traquenard juste derrière moi : heureusement que notre sixième sens de twins ne nous trompe jamais car j’aurais pu croire qu’il s’agissait d’un de ces tarés de pochetrons vulgaires et puants. Je me laissais aller dans les bras de mon jumeau, laissant tomber ma tête en arrière, contre son torse. « C’pas ma fauuuute Jay, c’est euuuux les fautifs. » Commençais-je doucement en me balançant de droite à gauche en lui tenant les poignets, toujours dos à lui. « J’ai MALENCONTREUSEMENT jeter une bouteille vide sur l’un d’eux. Dans la tête. En fait il était tellement crade et vulgaire que j’lai confondu avec une putain de poubelle. » Sur ces vastes paroles philosophiques, j’explosais de rire en me retournant vers Jayden, titubant toujours autant qu’au départ.

J’hochais la tête quand il me demanda d’être discrète et le suivit en essayant de garder une vision du trajet un minimum nette. Bordel, la tequila brouillait tous mes sens et j’me sentais comme un ballon de baudruche avec une chemise à carreaux. « Heeey douceeement… » Couinais-je alors que mon jumeau ténébreux me plaquais dans un coin sombre - ça peu porter à confusion ça, hum. Je le regardais avec des yeux de biche lorsqu’il plaqua un doigt sur sa bouche pour clairement me signaler de la fermer. Je riais en silence, posant un doigt sur mes lèvres, les déformants un peu avec la pression. « Shhhhhhhhhttttt….. » Chuchotais-je un peu trop fort pour être crédible. Je me retenais de rire quand l’un des trois hommes fit taper sa barre en métal contre le sol, hurlant à la ‘pute de luxe’ de sortir. Huh. WTF ? Comment il m’avais appelée le gros lard là ? Prise d’un élan de dignité, je chopais le 9mn de Jayden entre sa ceinture -ayant oublié celui qu’il m’a offert, évidement- et je repoussais mon frère sur le côté pour apparaître devant le gros lourdo. « Hey gros sac, c’est qui la pute de luxe ? » J’hurlais en brandissant le flingue devant le mec. légèrement flageolante, je ne savais pas si je visais son entrejambe ou la caisse à côté de lui. « Tu pue tellement que ça me donne envie d’te découper en rondelles et t’foutre dans mes ramens. » Je prenais mes airs de grandes guerrière en faisant une moue provocatrice avec mes lèvres. Paf, un éclair de génie et je me retournais vers mon âme-soeur : « Au fait bébé, j’adore ta nouvelle veste. Elle est trop sex’. » lui dis-je en le regardant du coin de l’oeil, oubliant un instant les deux gangster qui s’approchaient par derrière. & Oui, j’appelle mon jumeau bébé. Parce que c’est MON bébé. Point. Pas de justification possible.

electric bird.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 
✖️ SUCK MY KISS CUT ME MY SHARE ✖️
C’est une chenille, elle rentre dans son cocon, et elle se transforme en papillon. Ouais et quand mes parents se disputaient, je rentrais dans ma couette et je lisais cette histoire encore et encore. J’en suis venu à la conclusion, qu’en sortant d’ma couette, j’voulais pas être différent. J’voulais que ce soit le monde autour de moi qui change. Skins. ©️TEDDY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t37-hwang-jude-hot-funky-se
HEY BABY, THIS IS
Hwang Jayden
HERE SINCE : 17/04/2015
MESSAGES : 570
avatar
SEXY & DANGEROUS ADMIN
Mer 6 Mai - 21:21


fuckin' gangsta paradise.
jude & jay



Cela n’aurait pas dû m’étonner que me sœur était encore fautive. Et je ne pus retenir un rire quand elle m’annonçait l’avoir confondue avec une poubelle. A voir ce que j’avais vu des trois mecs en question dans le noir, ils avaient bel et bien l’air crado. J’essayais bien de lui dire de se taire, mais Jude se mit à rire de plus belle. « Jude, si ma main ne suffit pas à te faire taire, j’utiliserais mes lèvres. » L’achevais-je de but en blanc, avant de rire à mon tour. Il était vrai qu’à une époque où mes hormones commençaient à me travailler, j’avais fantasmé sur ma jumelle. Elle commençait à devenir une femme et personne ne m’avait expliqué que l’amour autre que fraternel m’était interdit avec elle. Rien d’étonnant avec un père absent et une mère hippie qui se foutait de tout sauf de la cause des phoques en Antarctique. Heureusement, les mœurs de la société me l’ont vite fait comprendre. Ce qui ne m’avait pas empêché d’être possessif avec elle quand il s’agissait d’autres hommes qui l’approchaient d’un peu trop près.

Je souris en la voyant déformer le shhhhhht que je lui avais montré pour lui indiquer de se taire. Mais alors que l’on entendit un des lourdauds la surnommer de pute de luxe, elle démarrait au quart de tour. J’avais déjà eu du mal à me contrôler alors imaginez ma sœur ? J’ai bien essayé de la retenir, mais elle me fila entre les pattes. Je me rendis trop tard qu’elle m’avait piqué mon 9mm. Je me tâtais la ceinture pour vérifier, mais rien. Elle s’était échappée avec. A ce moment précis, je crus que j’allais étriper quelqu’un. Mais vu que je ne toucherais jamais un cheveu de ma sœur, c’était quelqu’un d’autre qui devait prendre. Et la victime était toute désignée. Elle était même trois. On ne touchait pas à mon bébé, même celle que j’aimais le plus au monde. « JUDE REVIENS ICI ! » hurlais-je de ma cachette, en sortant d’un pas décidé. L’un des hommes se précipitait vers moi avec sa batte de base-ball que j’évitais sans aucune difficulté. Je continuais mon chemin sans même lui répliquer, gardant mon objectif en vue. Malgré la réflexion de Jude qui me fit sourire, je n’oubliais pas pourquoi j’étais là. Je tendis un bras vers elle. « Rends-le-moi ! Tu en as déjà un à toi. Celui-là est à moi ! » me plaignais-je tel un gamin qui réclamait son jouet. Ce que j’étais exactement à ce moment-ci. Un autre gars profitait de notre instant d’inattention pour se ruer dans le dos de mon ame-sœur. D’une pirouette arrierre, je passais dans le dos de la jeune femme, la protégeant de mon corps. Je mis un coup de pied bien placé au gros lard puant l’alcool et arrachais l’arme des mains de ma sœur pour pointer le canon sur l’un des hommes. Je troussais mon nez. « T’as raison, il empeste l’alcool. Pas étonnant que tu l’ais confondu avec une poubelle. »



electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HEY BABY, THIS IS
Hwang Jude
I'M BORN : 10/02/1990
ÂGE : 28
I LIVE : à Gangnam, au-dessus de l'Underground baby !
WORK : Barmaid & propriétaire de l'Underground bar.
I'M CRAZY ABOUT : Ahn Haru la pauvre rebelle & Bang Sun-Hi la séductrice arnaqueuse.
HERE SINCE : 03/03/2015
MESSAGES : 598
avatar
HOT & FUNKY FONDA
Jeu 7 Mai - 18:56


fuckin' gangsta paradise.
jude & jay

J’hésitais entre viser l’entre-jambe ou l’épaule de l’espèce d’ordure en face de moi. Bon sang, comment un homme pouvait-il autant se laisser aller ? A croire que le mec venait d’une autre galaxie quoi. Je secouais la tête en lançant des petits regards menaçants au voyou. L’alcool me faisais pousser des ailes et je me sentais tellement puissante que ça en devenait presque ridicule, m’enfin bon, je suis une Hwang, c’est pas pour rien. Je dégage peut-être pas autant de charisme que Jay mais j’en jette un max à ma façon. Je songeais brièvement à lui emprunter sa nouvelle veste. Ca faisait des années que je lui piquait des fringues, les aimants larges et confortables, imprégnés de l’odeur de mon âme-soeur. J’entendis un des voyous tenter une approche envers mon frangin mais je préférais garder le peu d’attention qu’il me restais sur l’homme en face de moi. l’alcool avait imbibé mes sens et j’me sentais pleine d’énergie, pire qu’une centrale électrique. « Haaaan s’teuuuplais Jay, t’peux m’le prêter quoooi ! » couinais-je en secouant l’arme sous le nez du voyou. Celui-ci tressautait à chaque mouvement de ma part, de peur qu’un coup parte dans ses bijoux de famille. Remarque, ça ne lui aurait pas fait de mal, au moins il se calmerait. « Qu’est-ce que… » Pouf, mon twin venait se placer derrière moi pour repousser le troisième gars qui se ramenait comme un guerrier qui tenterait sa chance au poker. Un moment d’inattention, Jay me reprends le 9mn des mains et le gars en face de moi en profite pour me sauter dessus. « YAH ! » Hurlais-je en lui donnant un coup de genou phénoménal dans les testicules. « Espèce de p’tit con. Arrêtes de faire le warrior. » Lui dis-je tout doucement alors qu’il se roulait parterre en tenant ses précieux dans ses mains.

J’hoche la tête, ouaip, mon twin me comprends, ces gars là sont tellement puants que même une poubelle se casserait en faisant un hairflip devant eux. « Tss bande de vieux chnoques puants, arrêtez de vous prendre pour des gangstas Japonais p’tain. » J’hurlais, outrée par les insultes et les cris de guerre des deux voyous restant tandis que le troisième geignait à terre. « Aiiiiiish, vous savez qui on est ? Hein ? HEIN? » Dit l’un deux en tapant sur une caisse en bois avec sa batte de baseball. Je levais les yeux au ciel, me collant à mon jumeau. « J’en ai rien à branler d’qui t’es mon gars. Moi j’suis la Reine d’Angleterre au pire. » je faisais ma maline en tenant à peine droite, envoyant mon plus beau doigt d’honneur, manucuré à la perfection, dans sa direction. Sur ces vastes paroles pleines de classe, j’entendis des pas se rapprocher et une dizaine de mecs en chemise hawaiienne débarquaient en poussant des cris. « Oh putain… » lâchais-je en attrapant instinctivement la main de mon jumeau. « [b][color=#ff6699]Ca sent l’roussi baby. » lui murmurais-je au creux de l’oreille alors qu’un des voyous se mettait à rire comme un porc, nous signalant qu’on s’était mis dans une sacrée merde.

electric bird.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 
✖️ SUCK MY KISS CUT ME MY SHARE ✖️
C’est une chenille, elle rentre dans son cocon, et elle se transforme en papillon. Ouais et quand mes parents se disputaient, je rentrais dans ma couette et je lisais cette histoire encore et encore. J’en suis venu à la conclusion, qu’en sortant d’ma couette, j’voulais pas être différent. J’voulais que ce soit le monde autour de moi qui change. Skins. ©️TEDDY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t37-hwang-jude-hot-funky-se
HEY BABY, THIS IS
Hwang Jayden
HERE SINCE : 17/04/2015
MESSAGES : 570
avatar
SEXY & DANGEROUS ADMIN
Mar 2 Juin - 3:22


fuckin' gangsta paradise.
jude & jay



Je m’arrêtais un instant pour jeter un coup d’œil à Jude qui s’était mis à se battre à mes côtés. Elle n’avait pas suivis la même formation que moi ou Gabriel au combat – Oui, quoi ? Vous avez cru qu’on devenait mafieux du jour au lendemain sans sacrifice ? -, mais elle se battait telle une tigresse. Elle avait cela dans le sang, ca se voyait, ca se sentait. C’était une Hwang, et un jour les Hwang domineront le monde. Toussote. Bon, où en étais-je ? Ah oui ! Ces hommes puant l’alcool qui avait osé s’en prendre à ma sœur allaient regretter de s’être pris aux mauvaises personnes. D’ailleurs, ils étaient déjà entrain de se prendre une fameuse raclée. Il ne nous faudra que très peu de temps pour nous s’occuper de ces trois voyous de pacotille. Mon arme toujours dans ma main, pointer vers les deux hommes les tenait en respect alors que je parlais à ma sœur. Ce qui est tout à fait normal dans ce genre de situation. « Personne ne touche à mon précieux, Jude, même pas toi ! » Ce flingue me suivait depuis ma montée dans ce monde obscure. C’était mon ton premier, et jamais je ne m’en séparais. C’était devenu une sorte de grigri.

Je reportais mon attention vers les trois en hommes en faisant une moue contrariée quand mon âme sœur les comparait à des gangstas japonais comme elle aimait les appeler. « T’insultes les japonais la ! Même eux ne sont pas aussi minables. » Il était vrai que les japonais me posaient pas mal de problèmes ces derniers temps, mais c’était plus comme une espèce de concurrence à qui sera le meilleur magouilleur entre nous. Alors que là, ces mecs, ce n’était que de la pure vulgarité et de provocation dénudée de sens. Ils n’avaient même aucune idée de qui ils avaient à faire. De vrais amateurs. Jude leur fit d’ailleurs remarquer avec son élégance légendaire. Et je pouffais quand elle fit allusion à la reine d’Angleterre. Elle ne lui ressemblait en rien, ne serait-ce que pour son attitude royale que son doigt d’honneur vint ponctuer. Alors que ma sœur m’attrapait la main paniquée, je baisais mon arme vers le bas, regardant dans la direction d’où venait la dizaine de type. Je tournais la tête sur le côté, les dévisageant avant de pouffer à nouveau de rire. « C’est tout ? » demandais-je en me retournant vers les trois hommes de départ. « En plus de vous faire rétamer et d’appeler des renforts, c’est tout ce que vous appelez ? » Je soupirais et tendis mon 9 mm, côté crosse à Jude. « Tiens, finalement, je te le prête, et n’ais pas peur de t’en servir. » Je pris mon temps pour enlever ma veste et la poser sur une des grosses caisses en bois sous le regard médusé des autres ploucs. Hors de question qu’elle soit tache de sang alors que cela ne fait que quelques heures qu’elle est en ma possession. Je m’approchais, faisant craquer les jointures de mes doigts ainsi que ma nuque. « bon ! Je commence par lequel ? » Je me tournais un bref instant vers ma sœur pour lui chuchoter. « T’éloignes pas trop de moi. » M’appretant au combat, je provoquais mes adversaires. « Aller les mecs ! On a une grande gueule et pas de couilles ? » Instinctivement, un premier m’attaqua en grognant, outré de mes dires. Un coup de poing et de pied plus tard, le voilà à terre, le nez cassé. « A qui le tour ? J’avais justement envie de me défouler. "



electric bird.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Donnes-moi de l'espoir !
On a tous une personne qui est notre soleil pour égayer nos journées et une autre, qui est notre lune pour éclairer l'obscurité de nos nuits. Je ne peux imaginer ma vie sans l'une d'entre elle. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HEY BABY, THIS IS
Hwang Jude
I'M BORN : 10/02/1990
ÂGE : 28
I LIVE : à Gangnam, au-dessus de l'Underground baby !
WORK : Barmaid & propriétaire de l'Underground bar.
I'M CRAZY ABOUT : Ahn Haru la pauvre rebelle & Bang Sun-Hi la séductrice arnaqueuse.
HERE SINCE : 03/03/2015
MESSAGES : 598
avatar
HOT & FUNKY FONDA
Jeu 4 Juin - 22:20


fuckin' gangsta paradise.
jude & jay

Je lâchais un petit commentaire du genre « Gnagnagna, moi je cé tout gnagna, moi j’suis l’plus fort, hein. » en lançant un regard taquin à mon âme soeur. Ouais, mon frère c’est le plus génial et le plus hype des mecs de la planète. Il peu zigouiller quarante mec avec un seul orteil, mais ça n’empêche pas le fait que j’adore le faire chier en me foutant de sa gueule. J’attrapais le 9mn que me tendait mon jumeau, tenant l’arme fermement, je faisais mine de tirer sur les hommes qui arrivaient. « Piou piou… PIOU ! » Criais-je, complètement bourrée et à la masse. j’allais définitivement finir mal à ce rythme là. l’alcool circulait en moi comme de l’eau de source et j’avais du mal à garder mon sérieux. J’observais d’un oeil amusé mon frangin qui déposait soigneusement sa nouvelle veste  sur une caisse à proximité. « Toujours autant classe mon chéri. » marmonnais-je dans un sifflement admiratif.

Je voyais Jay, chaud comme la braise, prêt à se battre contre cette bande de gros sacs à patates puants. Décidément mon frère est un véritable warrior. Je fis mine de me mettre en position de combat. « P’tain Jay, j’suis trop bourrée j’vais pas y arriver. » Je titubais de gauche à droite en essayant de focaliser mon regard sur nos assaillants. Bordel, je voyais flou. Je voulais m’accrocher lamentablement au jean de mon jumeau adoré néanmoins ma tentative échoua instantanément lors qu’il repoussait le premier homme venu. Je trébuchais et manquais de m’écrouler sur le second voyou qui venait d’apparaître. « Mais bouge de là gros sac ! » hurlais-je en le poussant mollement avec mes mains. Un coup de feu retenti. Merde, j’avais tiré sans faire exprès et la balle avait ricochée sur la cuisse de mon attaquant. « Oups. Ca pique hein ? » lui demandais—je alors qu’il hurlait de douleur sur le sol. Je lançais un regard à Jayden qui se battait comme un Dieu. Comparé à moi et ma grande gueule, y avait une sacrée marge. Un troisième arriva et voulant prouver à mon frère que j’étais une guerrière -surtout parce que j’étais ivre-, je sautais sur lui mais il me porta, totalement à l’aise, afin de me balancer à terre. Putain, une prise de catch contre une gonzesse l’enfoiré. J’hurlais des insultes en point le 9mn vers lui. « Connard ! J’ai trop mal au cul maintenant ! »

electric bird.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 
✖️ SUCK MY KISS CUT ME MY SHARE ✖️
C’est une chenille, elle rentre dans son cocon, et elle se transforme en papillon. Ouais et quand mes parents se disputaient, je rentrais dans ma couette et je lisais cette histoire encore et encore. J’en suis venu à la conclusion, qu’en sortant d’ma couette, j’voulais pas être différent. J’voulais que ce soit le monde autour de moi qui change. Skins. ©️TEDDY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t37-hwang-jude-hot-funky-se
HEY BABY, THIS IS
Hwang Jayden
HERE SINCE : 17/04/2015
MESSAGES : 570
avatar
SEXY & DANGEROUS ADMIN
Sam 13 Juin - 13:20


fuckin' gangsta paradise.
jude & jay



Je jetais un coup d’œil à Jude qui était se moquait ouvertement de moi. Je crois qu’elle était la seule dans ce monde à qui j’acceptais un si grand manque de respect. Ma petite sœur chérie était la seule à vraiment pouvoir faire ce qu’elle voulait de moi, elle aurait pu faire les pires conneries que je l’aurais suivi sans même poser de question. La preuve ici même, elle nous avait foutu dans un sacré merdier. Je me doutais bien que ca allait finir ainsi et pourtant j’avais accouru la retrouver. Un claquement de doigt sous un caprice et j’apparaissais comme par magie. Et ouai, j’ai beau être l’un des big boss de cette ville et que la plupart des personnes me craignent, je me faisais mener par le beau du nez par ma chère et tendre âme sœur. Je la fixais toujours quand elle se mit à imiter le bruitage d’une balle qui sortait du canon du 9 mm. Était-ce vraiment une bonne idée de lui laisser un tel engin entre les mains dans l’état dans lequel elle était ? J’en étais plus si sûr. Je haussais les épaules. Au pire, on serait débarrassé de un ou deux emmerdeurs d’une balle en pleine tête. Tant que je ne me ramassais pas une balle perdu, je m’en fichais un peu.

J’avais commencé à battre le premier homme à m’apporter que j’assommais d’un coup de pied bien placé, quand je me retournais vers Jude qui galérait déjà. Elle n’arrivait même pas à tenir debout seule. Je pouffais de rire à cette vue. Je savais que la situation n’avait rien de drôle pour une personne du commun des mortels, mais pour quelqu’un vivant dans notre monde, faisant face au danger chaque jour, c’était des plus hilarants. Je mis un coup de poing dans la tronche d’un mec qui s’approchait en catimini, profitant de mon inattention pour m’attaquer. Un autre suivit sur ma droite. Il était tellement torche que même un éléphant aurait fait moins de bruit que lui. Une prise de taekwondo plus tard, il se retrouvait écroule sur son compagnon qui essayait péniblement, mais sans succès, de se relever. Un coup de feu me fit sursauter malgre moi, me faisant manquer ma prochaine prise et à la place, je me ramassais un crochet du droit en pleine figure. « Bordel Jude ! Tu ne sais pas faire attention ? » Je crachais un peu de sang sur le sol avant de m’essuyer ma lèvre craquelée et rouge d’un revers de main. Je regardais le mec fier de lui de m’avoir touché, avec rage. « Toi, mon gars ! T’es mort ! » Je me tournais à nouveau vers jude pour récupérer mon arme, quand je m’aperçus qu’elle était dans une position délicate. Je soupirais d’agacement en voyant ce mec osé mettre ses salles pattes sur ma frangine. « Toi aussi, tu veux crever bâtard ? » lui hurlais-je à la gueule. Me toucher moi était une chose, toucher ma sœur en était une autre et ca méritait la peine capitale. Dans ces cas-là, je n’étais plus maitre de moi-même. Jude, c’était la prunelle de mes yeux, mon trésor. On n’y touchait pas point. J’attrapais le pauvre type par l’épaule et le repoussait en arrière pour le laisser passer. Je m’agenouillais près de Jude sans me préoccuper des types qui se rassemblaient autour de nous. « Ca va, princesse ? il t’a pas fait mal au moins ? » Je lui parlais avec une immense tendresse par rapport à mon ton d’il y a quelques minutes auparavant. Je l’aidais à se relever et me glissais dans son dos, passant mes bras autour de sa taille. Elle avait toujours l’arme pointée sur eux. Doucement, je longeais ses bras pour attraper le flingue entre ses mains, mon menton pose sur son épaule, je lui chuchotais. « Tu sais respirer lentement pour que je puisse viser correctement ? » Ma voix était douce, mais le regard que je lançais aux conards en face, n’avait rien d’un enfant de chœur. Puis sans aucune hésitation, je tirais dans la cuisse de celui qui avait mis ma sœur au sol. « Fais lui tes excuses ou la prochaine fois, c’est au milieu des deux yeux que je vise. »



electric bird.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Donnes-moi de l'espoir !
On a tous une personne qui est notre soleil pour égayer nos journées et une autre, qui est notre lune pour éclairer l'obscurité de nos nuits. Je ne peux imaginer ma vie sans l'une d'entre elle. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HEY BABY, THIS IS
Hwang Jude
I'M BORN : 10/02/1990
ÂGE : 28
I LIVE : à Gangnam, au-dessus de l'Underground baby !
WORK : Barmaid & propriétaire de l'Underground bar.
I'M CRAZY ABOUT : Ahn Haru la pauvre rebelle & Bang Sun-Hi la séductrice arnaqueuse.
HERE SINCE : 03/03/2015
MESSAGES : 598
avatar
HOT & FUNKY FONDA
Mar 7 Juil - 0:33


fuckin' gangsta paradise.
jude & jay

« Ca va, princesse ? il t’a pas fait mal au moins ? » La voix de mon jumeau adoré résonna dans mes oreilles alors que je me relevais avec peine, titubant de part et d’autre. Putain que j’étais bourrée, j’aurais jamais dû autant boire mais je sentais l’euphorie me gagner alors que mon jay d’amour se tenait à mes côtés. L’avoir si près me faisais me sentir si puissante que j’aurais limite chier des paillettes, mais je préférais garder mes problèmes d’indigestions pour moi. Je lui lançais mon plus gros sourire, laissant sa douce voix bercer mon âme torturée par l’ivresse. « Vou…. Vouiiiii… » marmonnais-je en me redressant complètement. Jayden se plaça derrière moi, un bras autour de ma taille et l’autre longeant le miens alors que je tenais l’arme. On aurait dit une sacrée scène de drama d’action. Sauf que nous, on avait dix fois plus de classe. Je retournais mon visage vers mon âme soeur, à quelques centimètres de lui : « On va l’zigouilller c’connard. J’ai mal aux fesses en plus. » Je lui murmurais ces paroles pleines de classe en fixant notre assaillant alors que d’autres arrivaient plus loin, je me concentrais pour suivre les indications de Jayden. C’était comme si ma vie en dépendait et je voulais tellement bien faire.

Malheureusement, mon fichu organisme à deux balles me refit le coup et je fus prise d’un hoquet dû à l’alcool. Je tentais de me retenir mais un rire nerveux me parcouru les cordes vocales et je m’étranglais à moitié. Alors qu’un énième hoquet sortait de ma bouche, Jayden tira et je poussais un petit cri surpris alors que la balle perfora la cuisse de notre attaquant. « OH WHAT THE FUCK !? »  hurlais-je en me laissant tomber mollement sur mon frère, abasourdie par le coup de feu. C’était comme décuver instantanément, ce genre de sensation qu’on à quand notre mère entre dans notre chambre alors qu’on est saoule et en plein ébats érotiques. Ouais, enfin paie ton exemple à deux balles mais j’avais l’impression qu’une vague d’adrénaline déferlait en moi. Trois mecs puants en chemises hawaiiennes se précipitèrent vers nous alors que l’homme qui s’était prit la balle s’écroula lamentablement parterre en jurant de toutes ses forces. « Putain putain ! » je criais en attrapant mon frangin pour le tirer un peu plus loin. « C’est une armée ce bordel ou quoi ? » Demandais-je à ma moitié en lui lançant un regard choqué et amusé. Je me retenais de rire tellement cette situation semblait énorme. j’aurais dû m’habituer depuis le temps, mais décidément, j’avais du mal, c’était comme vivre dans un film d’action sans fin. Tandis que je reculais lentement, je fis l’erreur ultime de lâcher la main de Jayden et je sentis une énorme masse s’abattre sur moi. « Qu’est-ce que… YAAAAh ! » J’hurlais en insultant mon assaillant venu comme un fourbe. Celui-ci, derrière moi, me tenais par la gorge comme si j’étais une otage, un couteau pointé sur mon gosier. « Yah yah yah…. J…. Jay… » Je me perdais dans mes mots, lançant un regard frustré à ma moitié.

electric bird.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 
✖️ SUCK MY KISS CUT ME MY SHARE ✖️
C’est une chenille, elle rentre dans son cocon, et elle se transforme en papillon. Ouais et quand mes parents se disputaient, je rentrais dans ma couette et je lisais cette histoire encore et encore. J’en suis venu à la conclusion, qu’en sortant d’ma couette, j’voulais pas être différent. J’voulais que ce soit le monde autour de moi qui change. Skins. ©️TEDDY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t37-hwang-jude-hot-funky-se
HEY BABY, THIS IS
Hwang Jayden
HERE SINCE : 17/04/2015
MESSAGES : 570
avatar
SEXY & DANGEROUS ADMIN
Ven 17 Juil - 0:26


fuckin' gangsta paradise.
jude & jay

Ma sœur était attendrissante quand elle se contredisait. Elle se croyait puissante, invisible quand elle était entre mes bras. Comme si tout nous était possible. C’était nous deux contre le reste du monde, le reste de l’univers même. Enfin, c’était comme cela à l’époque. Aujourd’hui, depuis notre arrivée en Corée, c’était nous deux contre … les autres ? Et je n’aimais pas cela du tout. J’étais jaloux de tous ceux qui pouvaient tourner autour d’elle. Pourtant, je n’aurais pas du. C’était ma jumelle, et non ma femme. Pourtant, elle restait mon âme sœur. Quoi qu’on puisse en dire. Bref, ma sœur se prenait pour une héroïne et ma présence renforcée par son alcoolémie aigue n’arrangeait rien. Elle faisait la forte, m’assurant qu’on allait zigouiller tous ces mongoles à chemise hawaïenne. Moi, ca ne faisait aucun doute. Elle, c’était une autre histoire. J’avais déjà tué des personnes avec la nouvelle vie que je menais. Ca n’avait pas été facile les premières fois. J’en avais pleuré au fond de mon lit. Encore aujourd’hui, le visage de chaque personne que j’avais tuée venait hanter mes cauchemars, mais je gardais bien cela pour moi. Pas besoin d’alarmer Jude pour si peu alors qu’elle aimait la vie qu’elle avait ici. Pourtant, aujourd’hui, le vide s’installe en moi quand je suis derrière une arme. Un froid glaciale s’empare de moi et c’était comme si j’étais capable du pire. C’était sans doute ce que devait ressentir les meurtriers…

Un hoquet surprit Jude. Celui qu’elle faisait à chaque fois qu’elle était nerveuse, qui confirmait mes dires sur elle. Je souris malgré la situation sérieuse. Je ne pouvais pas avoir un cœur de glace quand Jude était dans les parages. Ca m’était impossible.
Elle n’avait jamais tiré sur un individu auparavant. Je comprenais donc sa réaction .bien que j’avais l’impression qu’elle ne comprenait pas bien les conséquences que pouvait avoir cette balle tiré dans une jambe. Je l’a rattrapais de justesse alors que se laissait aller sur moi, sans oublier de mettre la sécurité de l’arme pour éviter une balle perdue. « Jude, ca va ? » me précipitais-je de lui demander, subitement inquiet. Je la serrais contre moi, lui caressant la joue, tout en la regardant tendrement, bienveillant. J’espérais que ce coup de feu n’allait pas lui donner peur de moi. Je crois que je ne pourrais jamais m’en remettre. Elle se redressait à peine remise de ses émotions, me tirant plus loin. « Qu’est-ce que… ? » Je vis alors trois gars nous sauter dessus. « C’est une armée de clones comme dans star wars tu crois ? » référence culte. Mais plus on en mettait à terre, plus ils se multipliaient. Sérieusement, ils sont combien, sans rigoler ? J’arrivais pour le moment à les retenir seul, mais pour combien de temps ? J’avais du mal à garder un œil sur ma sœur et sur l’ennemi en même temps. Et ce que je redoutais, arriva. Jude en voulant fuir avait quitté ma main, elle n’était plus sous ma protection et un gros lourdaud en profitait pour s’attaquer à elle. Je me tournais vers ma sœur quand elle cria, prêt à bondir. « LACHES LA BATARD ! » Je crois que mon sang ne fit qu’un tour quand je vis ce conard attraper la personne que j’aimais le plus en ce moment par la gorge, retenue en otage par une lame. Alors que je levais mon arme vers lui, le regard à nouveau froid, prêt à appuyer sur la détente après avoir enlever la loquet de sécurité, je reçus un coup dans le dos qui me mit à genou, une balle ricochant au plafond, nous assourdissant tous. Aveuglé par la rage, j’avais oublié mes assaillants à qui je faisais face un peu plus tôt. L’un d’entre eux en avait profité de mon inattention pour me donner un coup de batte de baseball dans le haut du dos. Je fus déboussoler un instant, mais le tournis passa vite. J’en avais vu bien pire que cela. Je voulus me remettre debout, mes deux hommes vinrent me tenir un autre mettant une lame sous ma propre gorge. « Ordures ! » clamais-je avec colère. « Si vous lui faites le moindre mal, je vous jure que je vous retrouve et je vous tue de mes propres mains. » Celui qui tenait jude se mit à rire, proférant qu’elle lui plaisait bien et qu’il y avait de quoi s’amuser et qu’il y laisserait sa marque. Instantanément, je me débattus et arrivais à mettre deux des trois hommes qui me tenaient à terre. Cinq autres arrivèrent pour me plaquer au sol, m’immobilisant. L’un d’entre eux pris la parole. « Je propose qu’il regarde. Ca lui donnera un avertissement. Ce petit pecnau ne vaut pas mieux vu ce qu’il a fait à Bob. » Je bouillonnais de haine. Il valait mieux pour eux que je ne me libère pas, car ils allaient tous y passer. Sans exception.





electric bird.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Donnes-moi de l'espoir !
On a tous une personne qui est notre soleil pour égayer nos journées et une autre, qui est notre lune pour éclairer l'obscurité de nos nuits. Je ne peux imaginer ma vie sans l'une d'entre elle. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HEY BABY, THIS IS
Hwang Jude
I'M BORN : 10/02/1990
ÂGE : 28
I LIVE : à Gangnam, au-dessus de l'Underground baby !
WORK : Barmaid & propriétaire de l'Underground bar.
I'M CRAZY ABOUT : Ahn Haru la pauvre rebelle & Bang Sun-Hi la séductrice arnaqueuse.
HERE SINCE : 03/03/2015
MESSAGES : 598
avatar
HOT & FUNKY FONDA
Dim 19 Juil - 15:30


fuckin' gangsta paradise.
jude & jay

« JAYDEN ! » Mon cri transperça l’obscurité des lieux. Je venais bien de m’éclater les cordes vocales mais j’en avais particulièrement rien à foutre. Mon jumeau, mon âme-soeur, ma moitié, venait de se prendre un coup de batte de baseball dans le dos. Les genoux à terre et le regard vague : ça avait dû l’assommer. Une rage inouïe monta en moi, comment osaient-ils lui faire ça ? Personne n’avait le droit de toucher à Jay, personne. Pas même ces vielles merdes ambulantes en chemises hawaiiennes. Je lançais un regard noir à ses assaillants, oubliant presque celui qui me tenait de force en racontant des conneries. La colère monta instantanément en moi et je sentis mes muscles se crisper. J’allais définitivement tuer quelqu’un ce soir, j’en étais persuadée. Voir mon frère dans cet état n’avait rien arrangé et je me sentais subitement plus responsable, ayant presque décuvée. Jayden devait me penser lourdement innocente, mais il ne savais pas que je savais. Tout. Je suis sa soeur, je suis peut-être cinglée et irresponsable, ce n’est pas pour autant que je ne le surveille pas lui aussi. Je savais le nombre exacte de personne qu’il avait tuées, le nombre de fois où il rentrait chez lui blessé, meurtrie. Nous étions comme le jour et la nuit. J’étais arrivée à Séoul dans l’espoir d’une vie déjantée et mouvementée, m’amuser tous les jours et tout prendre à la légère. Lui, Jay, il était tombé dans un univers bien plus sombre : les magouilles, la mafia, les armes, le sang et tout ce qui accessoirise ce monde de fous. Il s’était toujours caché de moi lorsqu’il était blessé, mais à voir ces hommes le tenir et pointer une lame sous sa propre gorge, je ne réfléchissais plus. J’agissais.

J’envoyais un coup de tête dans le nez de mon assaillant, le faisait relâcher sa prise sur moi. Voulant esquiver sa lame, celle-ci érafla ma joue mais je ne sentais plus aucune douleur ni ivresse, j’avais un objectif : sauver mon frère. Je donnais un coup phénoménale dans les parties intimes du mafieux derrière moi et rattrapais le couteau qu’il venait de lâcher. « C’est plutôt toi qui va bien regarder connard. » Lui dis-je d’une voie emplie de rage. Je plantais le couteau dans ses parties intimes, sans me soucier le moins du monde du cri qu’il poussa. Je n’avais jamais imaginé à quel point poignarder quelqu’un était dur. Il fallait faire une lourde pression afin que la lame s’enfonce dans la chair et très honnêtement, si je n’avais pas été aussi en colère, je me serais surement loupée. Au diable les cauchemars, ils serons toujours plus doux à supporter que la mort de mon frère. Si je perdais Jay, je me tuerais probablement aussi. Sans aucun regrets à par peut-être celui de ne pas avoir été  à sa place. Je pivotais sur mes talons tandis que l’un des cinq attaquants de mon frère se détachait du lot pour venir vers moi en courant. Sans vraiment savoir comment si pourquoi, je l’esquivais à la dernière seconde et enfonçais une seconde fois le couteau. Dans son dos, cette fois-ci. Je me mise à courir vers Jayden comme une dératée, des larmes de rage ruisselaient sur mes joues. Il fallait à tout prix que je déstabilise les gros cons qui tenaient mon frère, afin que celui-ci soit relâché. Je venais peut-être de planter deux gars mais je n’étais pas pour autant capable d’en gérer quatre d’un coup. Je repensais à la série Nikita, sans vraiment savoir pourquoi, puis je levais le bras en l’air et jeta la lame de toute mes forces sur les assaillants de mon frère. Je priais pour qu’elle ne le touche pas. Prière exaucée, la lame s’enfonça instantanément dans la cuisse de l’un des mafieux et trois se détachèrent pour me sauter dessus, laissant mon Jayden retrouver un peu de sa mobilité.

electric bird.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 
✖️ SUCK MY KISS CUT ME MY SHARE ✖️
C’est une chenille, elle rentre dans son cocon, et elle se transforme en papillon. Ouais et quand mes parents se disputaient, je rentrais dans ma couette et je lisais cette histoire encore et encore. J’en suis venu à la conclusion, qu’en sortant d’ma couette, j’voulais pas être différent. J’voulais que ce soit le monde autour de moi qui change. Skins. ©️TEDDY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t37-hwang-jude-hot-funky-se
HEY BABY, THIS IS
Hwang Jayden
HERE SINCE : 17/04/2015
MESSAGES : 570
avatar
SEXY & DANGEROUS ADMIN
Sam 1 Aoû - 19:38


fuckin' gangsta paradise.
jude & jay



J’avais encore le regard flou quand j’entendis une voix familière montée dans les aigus, déchirant le silence ambiant dans ma tête, et se répercutant sur les murs du vieil entrepôt. Il n’avait fallu que cet électrochoc pour me faire reprendre conscience, me refaire revenir dans la réalité. Je revenais vite à mois suite à ce coup de batte dans le dos qui m’avait sonné. Juste à temps pour voir ma sœur donner un coup de tête dans le nez d’un de nos ennemis. Mais la lame qui venait de frôler la joue de ma jumelle me rendit fou. Il avait osé la toucher. Il avait osé lui abimer son si beau visage. Comme un fou, je me mis à gigoter dans tous les sens, cherchant à trouver une faille dans la prise de mes assaillants, mais ceux me plaquèrent au sol, appuyant la lame sur ma jugulaire, m’ordonnant de ne pas bouger ou ils me tranchaient la gorge. Je n’en avais que faire. Ils pouvaient bien me tuer si ca pouvait sauver la vie de mon âme sœur. Mais celui que je fusillais du regard, qui avait osé la toucher, il mourrait avec moi ce soir si je dois y passer. Personne ne touchait à ma sœur, même juste pour la frôler. Alors que j’avais le nez sur le sol, ce meme homme venait de se faire castrer par Jude que je pensais incapable de faire cela. J’écarquillais les yeux, la voyant à l’œuvre, oubliant un instant dans quelle position je me trouvais. Je sentis un des hommes me lâcher pour partir à la rencontre de ma sœur qu’elle poignardait sans aucun regret. Il faudrait que je lui apprenne à magner les lames au lieu des armes, ca serait plus utile. Puis d’un coup, tout s’accéléra. Je ne sentis plus aucune pression sur moi. La lame qui avait érafle mon cou avait disparue. Je vis les hommes avec leur chemise hawaïenne courir tous vers Jude. Fou de rage, je mis une droite au dernier bourreau qui pleurait de douleur, un couteau enfoncé dans la cuisse. J’attrapais son arme, avant de le pointé vers les ceux qui s’attaquaient à la prunelle de mes yeux. Ce vent froid et glacial qui m’habitait quand j’étais sur le point d’abattre quelqu’un m’avait gagné à nouveau. Le bras tendu, j’enlevais la sécurité de l’arme, doucement. Je retenais ma respiration, et tel un robot dénué de sentiment, je tirais en pleine tête d’un des hommes qui s’effondra à même le sol. Je pivotais ensuite vers les deux autres, faisant de même. Aucune chance que je ne touche ma sœur dans le lot. J’avais tellement été drillé aux armes à feu que mes tirs étaient parfaits. Je ne ressentais plus aucune douleur, aucun stress, aucun regret. L’adrénaline m’avait donné l’anesthésiant pour la douleur. La froid de l’arme m’avait donné le sang-froid nécessaire pour ce geste. La rage m’avait donné la force d’accomplir un tel acte. Sans me presser, sur de moi après que plus aucun danger n’importune ma jumelle, je me dirigeais vers cet animal castré d’une lame, se roulant de douleur sur le sol. De mon pied, j’appuyer sur le manche du couteau pour l’enfoncer un peu plus loin. Un acte sadique, mais mérité. Je le regardais, le regard fou, le semi-sourire aux lèvres. « A partir de maintenant, tu ne pourras plus jamais gouter au plaisir du sexe, même seul ! » Il hurlait de plus bel quand j’abattais mon pied dans ses parties intimes, me suppliant de l’épargner. Il pensait vraiment qu’il allait s’en sortir indemne après ce qu’il avait fait ? La mort serait encore trop douce pour lui. Je n’avais même pas remarqué que tous les autres avaient pris la fuite suite à la tuerie que j’avais provoquée. Il ne restait plus que nous trois. Et vu mon état, je n’étais pas sur de pouvoir revenir en arrière sans faire une connerie qui ne me serait fatale. En ce moment même, je m’étais transformé en monstre. J’en avais pleinement conscience, mais dans ces moments-là, je n’arrivais pas à redevenir moi-même seul. Le regard fou, j’attrapais l’homme pour par le col à défaut de ne pas pouvoir l’empoigner par les cheveux, le trainant sur le sol jusqu’à un endroit du hangar où pendouillait une chaine avec un crochet. Je m’arrêtais juste en dessous, chuchotant d’une voix glaciale et grave et résonnait dans le silence du lieu : « Tu serviras d’exemple pour les autres… » J’étais fou de rage. Il avait osé blesser ma moitié et proférer des horreurs sur elle. Il ne pouvait faire pire affront. Il allait payer pour cela…


electric bird.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Donnes-moi de l'espoir !
On a tous une personne qui est notre soleil pour égayer nos journées et une autre, qui est notre lune pour éclairer l'obscurité de nos nuits. Je ne peux imaginer ma vie sans l'une d'entre elle. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HEY BABY, THIS IS
Hwang Jude
I'M BORN : 10/02/1990
ÂGE : 28
I LIVE : à Gangnam, au-dessus de l'Underground baby !
WORK : Barmaid & propriétaire de l'Underground bar.
I'M CRAZY ABOUT : Ahn Haru la pauvre rebelle & Bang Sun-Hi la séductrice arnaqueuse.
HERE SINCE : 03/03/2015
MESSAGES : 598
avatar
HOT & FUNKY FONDA
Lun 3 Aoû - 1:37


fuckin' gangsta paradise.
jude & jay

Je n’avais qu’une image en tête : celle de mon frère et de tous ces hommes. J’étais meurtrie, en colère, sur les nerfs et particulièrement hors de contrôle. je n’arrivais plus à rester maîtresse de moi-même, je venais de tout donner, moi qui ne suis habituellement pas le genre de femme à être aussi violente. Je suis le genre de fêtarde invétérée, je joue avec la vie tout comme elle joue avec moi. Mais jouer avec une arme ? Avec une bande de gangsters ? j’avoue, au début ça me faisais rire, j’étais saoule et je prenais ça comme une sorte de jeu video ou film d’action du grand écran. mais une fois que Jayden à été touché, je suis enfin revenue à mes esprits. J’ai découvert cette facette de mois encore inconnue. Je me suis toujours dis que je donnerais ma vie pour ma moitié, mais je ne me rend compte que maintenant à quel point ces propos sont lourds et véridiques. Oui, je donnerais tout pour lui, même ma propre vie. Alors que je viens de lancer le couteau sur la cuisse d’un de ses assaillants, je sens une douleur lancinante dans ma joue puis un liquide chaud couler tout le long. je dois surement saigner en abondance mais je n’y prête pas attention. Je cours comme une dératée alors que les hommes s’engagent à ma poursuite, permettant à Jayden de se retirer de leur oppression. Mais je ne cours pas assez vite alors je trébuche et tombe lamentablement parterre, entre mes larmes et mon sang, je me retourne et glisse sur les fesses, les yeux écarquillés face à mes attaquants. Je lève une main en l’air….

Un déclic, comme une sécurité qu’on enlève, ça, ma moitié me l’a appris. Alors j’ouvre les yeux, lançant une courte prière intérieure, pensant que cette arme était dirigée vers moi. Mais non, le coup de feu part et le sang gicle tellement fort que j’en suis étourdie. L’un des gangsters vient de se faire éclater la tête en face de moi, à moins d’un mètre. Je veux hurler, je souhaite hurler. mais je n’y arrive pas, aucun son ne sort de ma bouche. j’ai même le sang de l’attaquant sur le bord des lèvres. Je suppose que mon corps et mon visage aussi, baigne dans le sang de l’homme. Son cadavre me tombe à moitié dessus, avec son crâne à moitié ouvert. je m’écarte aussi rapidement que je peux, levant les yeux. Son regard. Le regard de Jayden. Je n’avais jamais vu ça. c’était comme voir quelqu’un d’autre en une personne qu’on à toujours connue. Son regard semblait si différent de celui de mon âme soeur habituel. Si différent de… Mon frère. Non, ce n’était surement pas jay, le petit garçon de l’époque avec qui je courais sur la plage, les genoux écorchés et une glace à moitié fondue dans la main. Non, c’était un tout autre homme que je voyais devant moi. Il tenait l’arme fermement et son regard était si noir que, l’espace d’un instant, j’eu peur moi aussi. très peur. Mais il pivota et extermina les deux autres sans aucun regret. A chaque coup de feu, je sursautais sans quitter des yeux mon frère, ne voulant pas baisser mon regard sur les cadavres autour de moi. Je n’avais jamais autant tremblé de toute ma vie. Alors que je voyais Jayden s’emparer du dernier à qui je venais d’envoyer un couteau dans la cuisse, je fut prise d’un hoquet de surprise, revenant soudainement sur terre. Je pleurais sans m’en rendre compte et je me relevais, titubant, tremblant. Je trébuchais mais réussis à me mettre debout, les jambes flageolantes. « NON ! » Mon cri transperça l’obscurité, nous n’étions plus que trois. Mais seul Jayden comptait, et il était entrain de dégénérer. C’était mauvais, j’allais le perdre. Je rassemblais toutes mes forces pour courir jusqu’à lui. Je lui sautais dans les bras, le faisant lâcher son arme et sa victime. Nous nous écroulons à terre tous les deux et je m’étale de tout mon long sur lui. Enfouissant mon visage dans son cou, je me mise à sangloter à chaudes larmes : « Non Jay…. S’il te plait. C’est fini… C’est terminé. Arrêtes. » j’essais de rester ferme mais en vain, ma voix tremble et mon corps entier est parcouru de spasmes. « Je veux rentrer à la maison Jay… C’est fini. Ils sont morts. Ça ne t’avancerais à rien d’en tuer un autre… » Je murmure ces mots dans son col, consciente de me noyer dans mes propres larmes. Mes bras entourent son cou et je l’étreint si fort que j’en ai mal. Je décide d’enfin relever la tête, jetant un regard emprunt de désespoir à mon frère. Je plaque mes deux mains sur son visage pour le forcer à me regarder dans les yeux. « On rentre maintenant… Hein ? » Alors que je lui murmurais ces paroles, un flot de larmes sorti une dernière fois. Je n’avais qu’une envie, me lever, ramasser l’arme pour ne pas laisser de preuves, et partir avec mon frère, m’endormir dans ses bras et pleurer toutes les larmes de mon corps. Peut-être même boire quelque chose…. J’ai comme l’impression que je ne me remettrais jamais de ce que j’ai vu ce soir.

Je sanglote encore un instant comme ça, puis me relève à cheval sur lui. J’essuie mes joues et regarde mes mains. Elles sont pleines de sang et je tremble comme si j’en suis malade. Je me redresse sans lâcher Jayden. « Ferme les yeux. » me levant sur la pointe des pieds, je plaque une main sur ses yeux pour qu’il ne voit rien. Je surveille, pour voir s’il les gardent fermer, puis me baisse. Je ramasse l’arme d’une main tremblante et la coince à l’arrière de mon jean. Retournant vers Jay, je replace ma main sur ses yeux et le fait avancer jusqu’à la sortie de l’entrepôt. Mais mes jambes flanches, je suis en état de choque, je n’arrive plus à me contrôler. une fois à l’extérieur, j’inspire l’air à pleins poumons puis m’arrête, me blottissant dans les bras de mon frère. Il me fallait une pause, une toute petite pause. Pleurer un bon coup, encore et encore. Mais je repense aux couteaux et aux traces. Il fallait faire quelque chose, appeler So Ryu ou Sanji pour nettoyer. Je ne veux pas que Jayden y retourne. j’enverrais un message à l’un des Goldens Dragons plus tard.

electric bird.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 
✖️ SUCK MY KISS CUT ME MY SHARE ✖️
C’est une chenille, elle rentre dans son cocon, et elle se transforme en papillon. Ouais et quand mes parents se disputaient, je rentrais dans ma couette et je lisais cette histoire encore et encore. J’en suis venu à la conclusion, qu’en sortant d’ma couette, j’voulais pas être différent. J’voulais que ce soit le monde autour de moi qui change. Skins. ©️TEDDY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t37-hwang-jude-hot-funky-se
HEY BABY, THIS IS
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

fuckin' gangsta paradise.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Paradise, "Au bonheur des dames" adapté par la BBC
» [MEP] Paradise
» paradise chapter fanfic
» [Poupée] Manuheali'i Paradise Girl -Septembre 2010
» Manuheali'i Paradise Girl // RBL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUCK MY KISS. :: #seoul city. :: #SEODAEMUN-GU ✖ OUEST. :: #ENTREPÔTS DÉSAFECTÉS.-