AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'OUBLIEZ PAS LE RECENSEMENT MES LAPINS !!
N'OUBLIEZ PAS DE RECENSER VOTRE AVATAR DANS LE BOTTIN PLEASE.
LA 1ERE PHASE DE LA MAJ A ETE FAITE : VENEZ EN PARLER ICI.

Partagez | 
 

 Ha Na xx Dae Hyun ✮ [Running Man Special Episode] ✮

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HEY BABY, THIS IS
Lee Dae Hyun
I'M BORN : 22/12/1992
ÂGE : 24
I LIVE : ᴅᴀɴs ᴜɴ ʟᴏғᴛ, ᴀᴜ ᴅᴇʀɴɪᴇʀ éᴛᴀɢᴇ ᴅ'ᴜɴ ʙᴜɪʟᴅɪɴɢ ᴅᴇ ɢᴀɴɢɴᴀᴍ, ᴇɴ ᴄᴏᴍᴘᴀɢɴɪᴇ ᴅᴇ ᴍᴏɴ ᴄʜɪᴇɴ ᴄᴏᴏᴋɪᴇ.
WORK : ᴀᴄᴛᴇᴜʀ sᴛᴀʟᴋé & ᴀᴅᴜʟé.
HERE SINCE : 25/04/2015
MESSAGES : 167
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Mer 29 Avr - 0:21




 Running Man : Special Episode  


Confortablement assis dans le salon d’un hôtel de luxe de Gangnam, les journalistes défilaient devant moi à la chaîne et je répondais inlassablement aux mêmes questions depuis deux bonnes heures maintenant. Grands magazines, petits journaux people, webzines, ils étaient de plus en plus nombreux à chaque interview et je me prêtais au jeu du mieux que je pouvais. L’un de mes pires défauts, c’était ma trop grande honnêteté… Combien de fois ai-je répondu à une question et regretté immédiatement les mots qui étaient sortis de ma bouche. Mais subir deux heures d’interrogatoire, quasiment sans pause, si ce n’est pour boire une gorgée d’eau de temps en temps, ça avait le don de me faire sortir n’importe quoi à la fin. D’ailleurs j’avais remarqué que certains journalistes réclamaient de passer en derniers, histoire d’obtenir les trucs les plus croustillants.
Heureusement pour moi et ma réputation, je ne menais pas une vie des plus passionnantes, les trucs les plus dingues qu’ils avaient pu obtenir de moi, c’était des trucs du style « mon chien a pissé sur la jambe de ma vieille voisine et du coup il a fallu qu’on déménage » Rien de vraiment mirobolant mais apparemment, c’était le genre de trucs que leurs lecteurs aimaient lire et que mes fans adoraient poster sur les forums et autres blogs qu’ils tenaient.
Je devais en être à ma douzième interview et je faisais signe à la jeune journaliste qui venait de s’asseoir en face de moi d’attendre quelques instants. Je bus une énorme gorgée d’eau, espérant que c’était bientôt fini. C’est que j’avais un tournoi de Fifa de prévu dès le retour à la maison. Jouer à la console commençait à me paraître beaucoup plus intéressant que de répondre à des questions en cet instant.
Je fis signe à la jeune pigiste qu’elle pouvait commencer son interview et, de but en blanc, sa question me prit totalement au dépourvu : « Est-ce que vous entretenez une relation avec Choi Ha Na ? » Après avoir lu la question sur sa fiche, cette jeune fille qui ne payait pas de mine avec ses lunettes trop grandes pour son visage et ses cheveux en bataille, avait levé son regard vers moi et me fixait sans se départir. Les autres journalistes avaient au moins attendu la dixième question avant de se mettre à me parler d’Ha Na et encore… cela restait très bateau, ils me posaient des questions sur nos rôles dans le drama, si j’avais des anecdotes à raconter. Elle, cette jeune fille là en face de moi, elle n’y était pas allée par quatre chemins : une question direct sur Ha Na… et quelle question ! Après lui avoir offert un regard de merlan frit, je me mis à toussoter, jetant un coup d’oeil à mon meilleur ami, à cinq mètres derrière la journaliste, qui avait compris à quel point dix petits mots venaient de me déstabiliser complètement. « Pardon ? » dis-je à la jeune femme devant moi. Peut-être que j’avais mal compris. Oui, j’avais sûrement mal compris. « Est-ce que vous entretenez une relation avec Choi Ha Na ? » me répéta-t-elle sans changer le moindre mot. Nerveux, je me tortillais dans mon siège, essayant de paraître le moins mal à l’aise possible. Peine perdue. « Relation ? Vous voulez dire si on se voit encore depuis la fin du… » « Non, une liaison. Est-ce que vous avez une liaison avec Choi Ha Na ? » Elle remit en place ses grandes lunettes qui n’arrêtaient pas de descendre sur son nez et m’offrait toujours le même visage impassible. J’étais resté la bouche ouverte pendant au moins cinq bonnes secondes avant de me mettre à rire et de poser ma main devant ma bouche. « C’est comme ça que vous commencez votre interview ? C’est une blague ? » Je riais mais j’en menais pas large. Dès qu’il y avait une question qui concernait Ha Na… comment vous dire… Ca m’envoyait comme des décharges électriques dans le dos. J’aimais ça et en même temps je détestais qu’on me pose des questions sur elle. J’aimais ça parce que j’adorais parler d’elle et j’aimais aussi le fait que les journalistes ne cessaient de me parler de notre alchimie, notre fameuse alchimie, celle qui avait failli faire fondre toutes les télés de Corée durant les trois mois de la diffusion du drama. J’aimais qu’ils m’en parlent encore maintenant, deux mois après la fin du tournage, ça me prouvait que je n’étais pas complètement débile et que je n’avais pas été le seul à ressentir ça. Je m’accrochais bêtement à ça depuis huit semaines. Huit semaines. La raison pour laquelle je détestais qu’on me parle d’elle désormais. Huit semaines sans nouvelle, huit semaines que j’étais sorti de sa vie…
« Dae Hyun-ssi ? » fit la jeune femme et je me rendis compte que je m’étais déconnecté de la réalité pendant de longues secondes. « Non, je n’ai pas de liaison avec Choi Ha Na… » répondis-je à voix basse.

Et c’était bien là mon problème.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Il y avait bien deux choses que je n’aimais pas dans la vie : qu’on m’empêche de manger et qu’on m’interrompe en pleine partie de Fifa. Alors quand on me dérangeait en pleine partie de mon jeu de foot préféré et qu’en plus un bout de pizza était en train de pendre entre mes lèvres comme en ce moment, là c’était l’affront ultime. Pire qu’une déclaration de guerre. La balle était partie en corner de la faute de Hyun Soo, qui n’arrêtait pas de me taper l’épaule avec le téléphone. « J’réponds pas… » grommelais-je entre mes dents avant d’avaler entièrement le gros bout de ma pizza d’un seul coup. Hyun Soo me regarda d’un air dépité avant de rapprocher à nouveau le combiné de son oreille : « Il est occupé, il vous rappellera dès que possible. Oui… Oui, je lui en parle sans faute. Oui, j’ai compris que c’était urgent… Au revoir. » Hyun Soo soupira et vint s’asseoir à mes côtés sur l’immense canapé en cuir que je venais d’acheter il y a deux jours à peine. « Putain, t’abuses, t’aurais pu leur parler DH. Surtout que c’était important. » Concentré sur l’écran géant, j’appuyais frénétiquement sur les touches alors que je voyais le joueur adverse en train de préparer une super frappe. Et voilà, j’étais en train de me faire torcher, quatre buts à un. Je jetais la manette devant moi et elle tomba sur le parquet, ma main attrapa une autre part de pizza pour me consoler. « Tu m’écoutes au moins quand j’te parle ? » râla Hyun Soo qui se pencha pour prendre également une part dans la boîte en carton. On s’échangea un regard d’au moins trois secondes et demi et il comprit que la réponse était forcément « Non. »
Hyun Soo croqua un bout de sa pizza et la reposa comme un gros dégueulasse dans la boîte. « Ok, si tu le prends comme ça, je te dirais pas qui c’était et surtout pourquoi ils voulaient te parler… » dit-il d’un air mystérieux en détournant le regard et en se curant les dents. La seule pensée qui me traversait l’esprit était « j’en ai strictement rien à foutre » et je crois que mon meilleur ami l’avait compris rien qu’en croisant mon regard. Je posais mes deux pieds sur la table basse, bien trop énervé pour continuer ma partie de foot. Décidément, y avait rien qui allait aujourd’hui. « Je t’ai dit que je voulais finir la journée tranquille à rien faire et toi, le premier truc que tu fais c’est de répondre à mon téléphone pro… » Voilà, il avait gagné, j’avais sorti mon visage de boudeur de première classe. Je voulais me vider l’esprit cet après-midi, après cette matinée passée à répondre aux journalistes, et je ne connaissais qu’un moyen pour y arriver : jouer pendant des heures à la console avec mon meilleur pote… mais il ne semblait pas vouloir y mettre du sien. Lui aussi affichait un air boudeur et résultat on se faisait la gueule, chacun à un bout du canapé. « Bon, c’était l’agence ? Ils voulaient quoi ? Savoir si je me suis enfin décidé pour un projet ? Je sais qu’ils aimeraient avoir une réponse mais j’ai pas encore lu tous les scripts, je vais quand même pas en piocher un au hasard ! » grognais-je en lui lançant des regards en coin. Mon chien, qui devait sentir que l’atmosphère n’était plus aussi amicale qu’il y a dix minutes, se leva de son panier et vint poser sa tête sur mes genoux, en quête de caresses de ma part. D’un air absent, je plongeais mes doigts dans sa crinière et lui massais le haut du crâne.
« Nan, c’était pas l’agence. » Je tournais la tête vers mon meilleur ami, me demandant qui avait bien pu appeler si ce n’était pas la YW Entertainment. « Tu fais ta tête de con, j’te le dirai pas. » Il avait une nouvelle fois détourné le regard et moi, mes yeux s’étaient levés vers le plafond. Bordel, quand on s’y mettait tous les deux on était pire que les deux papys dans le Muppet Show. C’est pas pour rien qu’on nous appelait souvent Tic & Tac ou Laurel & Hardy. On était tout le temps fourré ensemble et on s’engueulait comme un vieux couple. Le silence s’installa, il avait gagné, j’allais plus lui parler de la journée.
Heureusement pour moi qui détestais par dessus tout les engueulades, mon téléphone se mit à vibrer et m’offrit une distraction qui allait m’empêcher de passer l’après-midi en chiens de faïence avec mon con de meilleur pote qui était bien parti pour me bouder jusqu’à la fin des temps lui aussi. Mes yeux s’écarquillèrent dès que je vis la notification s’afficher sur mon écran : « Instagram : new pic from nanalullaby »
« Oh putain… » dis-je tout en m’asseyant en tailleur dans le canapé « Ha Na a posté !! » J’étais pire qu’un gosse le jour de noël, je n’arrivais plus à tenir en place, je dus même m’y reprendre à trois fois avant que mon pouce n’arrive à déverrouiller l’écran pour accéder à l’application. Hyun Soo avait tourné la tête vers moi et je le regardais avec un énorme sourire aux lèvres. Ca faisait des jours qu’Ha Na n’avait rien posté sur son compte et que moi, je me morfondais dans mon coin. Je m’attendais à avoir une jolie photo d’elle, dans son jardin, à la plage, n’importe où du moment que j’allais pouvoir voir ses jolis yeux noisette… mais c’était les prunelles de son chien qui me regardaient à la place. Déçu, je soupirais et m’enfonçais dans les coussins du canapé. « C’est une photo de son clebs… » dis-je à Hyun Soo qui, du coup, s’était rapproché de moi et qui essayait de voir la photo. Je la lui montrais et continuais d’afficher une moue déçue. « Et qu’est-ce qu’elle dit de beau ? » Je relisais son post et ses hashtags. « Rien d’intéressant… Que son Pascal est une bouille à bisous et qu’il est trop beau… » Au moins, y en avait un qui avait droit à ses bisous, pensais-je, complètement jaloux. Super, me voilà jaloux d’un truc poilu à quatre pattes…! « Ah…? Et elle parle pas de son futur projet ? » fit Hyun Soo d’une voix que je savais pas si innocente que ça. « Non, elle ne… Eeeh toi là ! T’es en train de faire la tête du gars qui est au courant de quelque chose et qui veut pas me le dire !! » J’agitais mon téléphone sous son nez et, à quatre pattes sur le canapé, je me rapprochais de lui d’un air menaçant. « Qu’est-ce que tu sais ? Accouche !! » Hyun Soo recula dans le canapé et je sus immédiatement que mon instinct avait raison : il était en train de me cacher quelque chose à propos d’Ha Na. « Tu sais quelque chose sur le prochain projet d’Ha Na? » Il prit son air débile et se mit à rire, ce même rire qui me donnait à chaque fois envie de lui taper dessus ou de le noyer dans ma piscine. Il plaça ses deux mains devant lui pour m’empêcher d’approcher d’avantage. « Je t’avais dit que t’aurais mieux fait de leur répondre au téléphone… V’là ce qui arrive quand on veut pas m’écouter !! » Les yeux ronds et la bouche grande ouverte, je le regardais en train de se marrer et mon regard se porta sur le téléphone pro que l’agence m’avait donné et qui traînait sur la table basse. « C’était qui ? Et pour quoi ? On t’a parlé du prochain projet d’Ha Na ? Et pourquoi on m’a appelé pour me dire ça ? Ca veut dire quoi ? Réponds-euuuuh !! » J’étais conscient que je devais avoir l’air d’un gosse de quatre ans comme ça, à taper sur le rebord du canapé comme un gamin capricieux mais si Hyun Soo savait bien une chose sur moi, c’est qu’il fallait pas me chercher quand il s’agissait d’Ha Na. Surtout quand j’étais en manque d’Ha Na.
« Bah qu’est-ce qui se passe ici ? Dae Hyun, tu t’es encore pris une branlée à Fifa par Hyun Soo  ou quoi ? » Cette voix moqueuse, c’était celle de Hoo Bin, mon agent. Je ne le regardais même pas et continuais de supplier Hyun Soo de me dire ce qu’il savait. « Allez, arrête de faire l’andouille deux minutes, y a SBS qui vient de m’appeler pour une émission et ils ont besoin de ta réponse tout de suite. » Hyun Soo continuait d’afficher son sourire goguenard et je le poussais contre le fond du canapé avec un regard qui voulait dire « attends deux minutes mon coco et on reprendra notre conversation dès que j’aurais réglé tout ça avec Hoo Bin. » Je me levais du canapé et pris une gorgée de ma canette de sprite. « C’est quoi leur émission ? Tu sais que je suis pas à l’aise avec les émissions de variété… » D’habitude, Hoo Bin rejetait toujours les propositions des chaînes de télé sans même me consulter parce qu’il savait très bien que j’avais une sainte horreur de ça et que j’allais systématiquement refuser. C’est pour ça que je trouvais ça bizarre qu’il vienne jusqu’à chez moi pour me parler de ça… « Kwang Soo voudrait t’avoir pour leur prochaine émission de Running Man. » Mes épaules s’affaissèrent et je regardais le plafond, dépité. « Running Man ? J’ai failli mourir de trouille quand je l’ai fait y a deux ans, tu te souviens pas ?! Moi qui venais juste de rentrer bronzé des vacances avant de faire l’émission, je suis ressorti de là blanc comme un mort ! Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ? Pourquoi tu fais une tête comme ça ? » Je voyais Hoo Bin en train de mimer et de faire des signes à Hyun Soo derrière moi. Je me retournais tout à coup et vis mon meilleur pote en train de faire signe à mon agent de se taire avec de grands gestes de la main, gestes qu’il stoppa dès qu’il vit que j’étais en train de le regarder. «  Mais vous jouez à quoi avec moi aujourd’hui tous les deux ? » Je n’étais pas parano à la base, mais là y avait de quoi se poser des questions. « Oh pi allez, dis-le lui sinon il va nous faire une jaunisse… » annonça Hyun Soo. Ma tête jouait au ping pong à force de les regarder tout à tour, je ne comprenais strictement rien à ce qui se passait.
« J’ai dit au producteur de l’émission que tu ne serais pas intéressé mais il insistait pour que je te le propose quand même parce que l’un de leurs candidats est tombé malade et ils ont donc une place de libre du coup… » Eeeh, ça voulait dire quoi ça ? Que j’étais un bouche-trou ? « En fait, c’est ton pote Kwang Soo qui a insisté pour qu’on te file la place parce que c’est toi qui collerais le mieux par rapport aux célébrités déjà invitées. » Je fronçais les sourcils, je ne comprenais strictement rien. Ce qu’il me disait ne me donnait toujours pas envie de participer à l’émission. J’adorais Kwang Soo, c’était un super pote avec qui j’avais déjà eu l’occasion de tourner… mais ça restait tout de même Running Man et j’avais pas envie de mourir.
J’attendais la suite mais elle ne venait pas. Hoo Bin s’était tu et me regardait en haussant les sourcils comme si je devais comprendre quelque chose. « Et ? » dis-je en les regardant tous les deux. Mon meilleur pote se leva du canapé et vint se poster à côté de moi. « Eeeeet…. Essaye de recouper avec ce que je t’ai dit tout à l’heure… »
Ok, alors là j’étais complètement perdu…


« C’est pas possible, tu dois être blond en fait… » se marra Hyun Soo tout en prenant une mèche de mes cheveux entre ses doigts. Je lui donnais un coup de coude, ce qui ne l’empêcha pas de continuer à se marrer. « Vous savez que je suis nul pour les devinettes, bordel… Ah pi vous m’énervez !! » Je me défis de Hyun Soo en le poussant légèrement sur le côté et fis mine de partir vers la cuisine. « J’ai pas envie de la faire cette émission, je vais encore mourir de trouille et passer pour un débile parce que je sais pas répondre aux énigmes. Même Kwang Soo avait l’air plus intelligent que moi…! » J’étais arrivé à la cuisine et je continuais quand même de râler en me servant un verre d’eau fraîche. Je savais que ça ferait plaisir aux fans si je participais une nouvelle fois à Running Man mais franchement, là, je voulais tout sauf Running Man. Aucune envie de mourir de honte. Ou de mourir tout court. Tiens, y allait falloir que je demande à Kwang Soo un de ces quatre au téléphone si y avait déjà eu des morts dans son émission. Je serais même pas étonné qu’il me réponde positivement. « Même si y a le pape parmi les candidats, j’irais pas ! Vous me ferez pas aller à cette émission !! »
« Même si Ha Na y participe ? » fit Hyun Soo qui passa sa tête dans l’entrebâillement de la porte. Je posai mon verre sur la table du bar. Il venait de prononcer les deux syllabes magiques. Tout le puzzle se mettait en place dans ma tête et je ne voulais pas y croire, même si j’en avais terriblement envie. « Arrête tes conneries, c’est pas drôle… » murmurais-je à mon meilleur pote. Hoo Bin passa sa tête derrière lui et leva le pouce en l’air. « Mais si, c’est vrai, crétin…! Ha Na va faire l’émission…! » « C’était ça l’appel que t’as reçu tout à l’heure sur ton téléphone pro !! SBS veut une réponse aujourd’hui parce que le tournage a lieu dans deux jours !! Et Ha Na sera vraiment là !! Tu vois, je t’avais dit que t’aurais mieux fait de leur répondre, gros nigaud va !! » Vu les sourires qu’il y avait sur leur visage, je savais que ce n’était pas une connerie. « Oh putain, oh putain, oh putaiiiiin !!! » Je me mis à bondiller sur place avant de jumper vers eux et de sauter dans les bras de Hyun Soo. On se mit à sautiller tous les trois comme des cons dans ma cuisine, j’avais l’impression que ma mâchoire allait se décrocher à force de sourire comme ça. Je mis ma main devant ma bouche « Putain, j’y crois pas… Ha Na va faire Running Man et… moi aussi ? Ca veut dire que je la vois dans deux jours ? » Hyun Soo me tendit le téléphone et rajouta avec un sourire aux lèvres : « Tout dépend si tu les rappelles à temps… »

Je ne me fis pas prier pour le faire immédiatement.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Assis dans le van qui était en train de nous amener sur le lieu du tournage, je sentais les gouttes de sueur qui perlaient dans ma nuque et je détestais cette sensation. Assis à l’avant du véhicule, Hyun Soo et Hoo Bin se fichaient encore une fois de ma tête. « Mais arrête, ça va bien se passer… » fit mon agent alors que l’envie de vomir commençait doucement à se faire un chemin dans mes entrailles. « Tu parles pour l’émission ou pour Ha Na ? » s’amusa Hyun Soo qui roulait comme un papy sur l’autoroute parce que je le lui avais demandé il y a dix minutes plus tôt. (S’il ne voulait pas que je vomisse mon petit déjeuner dans le van et qu’il doive nettoyer après, il valait mieux pour lui qu’il conduise doucement) J’essayais différentes techniques de respiration mais rien n’arrivait à me calmer. Comme venait de le souligner mon meilleur ami, je ne savais même pas ce qui me stressait le plus : faire l’émission ou revoir Ha Na. Mais vu comment l’image d’Ha Na était incrustée dans mon esprit depuis deux jours, je n’avais pas vraiment de doute à avoir sur ce qui me faisait transpirer comme une vache….

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

J’avais mis dix bonnes minutes à sortir du van après que Hyun Soo ait éteint le moteur. Je n’avais rien posté sur Instagram à propos de ma participation à l’émission et l’agence avait seulement été mise au courant hier dans la journée, du coup, il n’y avait aucune de mes fans pour m’attendre à l’entrée du studio. Tant mieux dans un sens parce que les photos de moi auraient toutes été loupées vu la tronche que je tirais.
J’entrais rapidement dans le bâtiment, suivi par mes deux acolytes, et le hasard fit qu’on croisa Kwang Soo en bas des escaliers. « Merci d’avoir accepté mon pote ! » fit-il en me donnant l’accolade. « Ta loge est là-haut, on se retrouve tout à l’heure ? » J’avais été incapable de sortir le moindre mot, ni même de le saluer. Tel un robot je montais les marches qui menaient aux loges et stoppa net lorsque je passais devant celle qui indiquait « Choi Ha Na »
C’était donc bien réel. J’étais à Running Man et Ha Na était là, probablement derrière cette porte si elle était déjà arrivée.
Hyun Soo dut me pousser jusqu’à ma loge parce que bizarrement, mes jambes avaient refusé d’avancer.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

J’avais enfilé la tenue pour l’émission (un tee shirt bleu, un jean et une paire de baskets) et j’étais désormais assis devant le miroir où s’affairait la coiffeuse sur mes cheveux. A côté de moi, mon meilleur ami et mon agent tentaient tant bien que mal de me coacher, comme si j’étais un boxeur qui allait partir au combat. Ils me donnaient des tapes sur l’épaule et me prodiguaient leurs précieux conseils. « Ca va le faire, Dae Hyun… T’es le meilleur. Et si tu vomis, oublie pas de serrer les dents pour garder les morceaux. » « T’as pensé à aller pisser avant d’y aller ? Ca serait con que tu fasses dans ton froc devant les caméras… » « C’est clair que ça le ferait pas pour ton image… Et pas sûr qu’on puisse couper ça au montage… » « Le pire ça serait qu’il se vide des deux côtés en même temps… »
J’en pouvais plus de leurs conneries… Je me mis à rire aux éclats avec eux. Au moins ces cons là avaient réussi à me faire décompresser avant de devoir entrer en scène.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Le couloir des loges grouillait de monde, de stylistes qui couraient dans tous les sens, des membres du staff de l’émission, casque-micro vissé contre leur joue qui criaient à tout le monde de se dépêcher et que ça allait bientôt commencer.  Je repassais devant la loge d’Ha Na dont la porte était grande ouverte… mais elle n’était pas à l’intérieur. « Ca se passe en bas, devant l’entrée du bâtiment » me dit un gars qui me poussait vers le bout du couloir. Je commençais à descendre les escaliers, les mains enfoncées dans les poches de mon jean, Hyun Soo était juste derrière moi et me parlait mais mon cerveau venait de faire un block-stop.
Parce que mes yeux venaient enfin de la voir. Et cette fois-ci, ce n’était plus sur l’écran de mon portable. Elle était là, à quelques dizaines de mètres de moi à peine, déjà en place avec son groupe devant le bâtiment. Et vu la couleur du tee-shirt qu’elle portait, on n’allait pas être dans la même équipe.
Complètement happé par sa présence, je continuais de descendre les marches, ignorant les dernières recommandations de Hyun Soo à mon égard. Plus j’avançais et plus j’avais l’impression d’avoir du mal à avaler ma salive, tout comme j’avais du mal à cligner des yeux. Cette fille m’avait hanté durant des semaines et on me donnait enfin l’occasion de la revoir. J’aurais dû sentir de la colère à son égard, être fâché parce qu’elle ne m’avait donné aucune nouvelle, peut-être que ce sentiment viendrait plus tard… Parce que pour l’instant, j’étais le plus heureux des mecs sur cette terre. Son visage s’était levé vers le mien et nos regards se croisaient enfin. Sans m’en rendre compte, je venais de complètement snobber l’un des gars du staff qui essayait de me mettre le micro et je continuais d’avancer vers elle.
Personne ne trouverait ça bizarre que j’aie envie d’aller saluer mon ancienne partenaire de drama avant toute chose, hein ?
Je n’étais plus qu’à cinq mètres d’elle et les membres de son équipe s’étaient retournés vers moi. Si j’avais buggué, ça semblait être également le cas pour Ha Na. Elle ne s’attendait sûrement pas à me voir ici.

« Ca fait longtemps, Noona…. » dis-je d’une voix qui se voulait assurée mais qui trahissait sûrement toute l’émotion que je ressentais en cet instant. Le seul moyen que j'avais trouvé pour paraître moi-même, c'était de la taquiner (pour changer...) en l'appelant à nouveau par ce petit surnom qui l'énervait tant. Hésitant, je m’avançais vers elle et lui tendis mes deux bras, lui signifiant que je voulais un câlin en guise de bonjour (et de retrouvailles) J’avais terriblement envie de la prendre dans mes bras…



Alors je lui offris l’un de mes plus beaux sourires et j'attendis. Fébrilement.

coded by NeverSky

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t144-dae-hyun-fate-has-alre
HEY BABY, THIS IS
Choi Ha Na
I LIVE : Seoul
WORK : actrice
I'M CRAZY ABOUT : Je le suis déja assez sans DC
HERE SINCE : 27/04/2015
MESSAGES : 320
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Mer 29 Avr - 23:31




 Running Man : Special Episode  


C'était la fin des vacances, Ha Na profitait tranquillement de sa dernière journée de libre. Elle s'était volontairement coupée de tout ce qui la liait à son métier. Son téléphone professionnel était resté dans son loft, elle n'avait par parlé à son agent, ni à toute autre personne de l'agence. La demoiselle avait besoin de se ressourcer et venir chez sa mère était la meilleure solution qu'elle avait pu trouver. Surtout qu'elle n'était pas la seule à avoir eu cette idée, son frère aîné était lui aussi de la partie en compagnie de sa femme et de son adorable petite fille aux boucles d'or. Amy ne passait pas inaperçu quand elle arpentait les rues de Corée, la petite fille avait en effet de quoi surprendre, elle avait tout simplement pris beaucoup de sa mère. D'ailleurs quand on la regardait bien, on pouvait même se demander s'il le frère d'Ha Na en était bien le père. C'était pourtant bien le cas, si sa nièce ne ressemblait pas du tout à son père elle en avait le caractère. Elle était juste toute mignonne (contrairement à sa mère, qu'Ha Na voyait depuis le départ comme une envahisseuse XD).

Loin des plateaux de tournage, Ha Na se laisser aller, elle pouvait être elle même et ça, c'était bien ce qu'elle préférait pendant ses vacances. Personne pour lui dire quoi penser ou quoi faire. Non, elle était enfin toute seule dans sa tête. « C'est quoooaa ? » « Un oiseau !!! » Ha Na posa fièrement son origami sur la table. Celle-ci vacilla quelques secondes avant de tomber mollement sur le côté. «I mo ... ça ressemble pas à un oiseau ». La jeune femme pinça les lèvres avant de poser son regard sur son chef-d'œuvre, c'est vrai qu'à y regarder de plus près, il ressemblait peu plus à un bout de papier chiffonné qu'à un oiseau. Elle avait encore eu une idée de génie, elle connaissait pourtant son don pour le manuel. Dire qu'Ha Na avait passé plusieurs heures à s'entraîner pour présenter un oiseau potable à sa nièce. « Tiennns » La gamine déposa devant elle sa petite œuvre, un très joli paon.  « Woouahhhh, on va se prendre en photo avec , je vais montrer à tout le monde que tu es trop forte ». Un large sourire sur le visage, Amy escalada rapidement les jambes de sa tante pour y prendre place.  Elle tenait fièrement son origami dans les mains tandis qu'Ha Na activa la fonction photo de son smartphone. « Hé hop dans la boîte ». Doucement elle laissa glisser son doigt et publia la photo sur instagram suivie d'un #jejoueavecamyytu ? . Il s'agissait d'un petit clin d'oeil à une certaine personne, elle n'avait plus qu'à espérer qu'il saisisse ce qu'elle tentait de lui faire passer, mais encore fallait-il pour ça qu'il regarde son instagram ce dont elle doutait réellement.

Ha Na avait choisi de rompre le contact, de ne pas le recontacter, pas qu'elle n'en avait pas envie bien au contraire, mais parce qu'elle avait peur de ce qui pourrait arriver si elle ne le faisait pas. Cette alchimie dont tout le monde parlait, celle qui avait ravi les fans et qui enflammait les réseaux sociaux, elle l'avait ressenti aussi et elle savait au jour d'aujourd'hui qu'il ne s'agissait pas d'une simple compatibilité entre acteurs. Il y avait quelque chose de bien plus profond derrière. Avec Dae Hyun, elle n'avait pas eu besoin de tricher une seconde, elle le faisait rire sans pour autant paraître ridicule, elle ne s'était pas gênée pour piquer dans son assiette sans craindre qu'on lui fasse une remarque, ils avaient parlé pendant des heures sans temps mort. Bref, elle se sentait très bien avec lui, genre vraiment trop bien et c'était le genre de trucs qui lui donnaient envie de partir en courant. Il n'y avait rien d'officiel entre eux, ils n'avaient jamais dépassé le stade de l'amitié. Pourtant, elle n'avait pas pu s'empêcher de réfléchir à ceux que leur couple pourrait donner. Le genre de chose à laquelle on ne pense pas quand on en couple, mais elle n'avait pas pu faire autrement et elle y pensait encore. Qu'importe la façon dont elle tournait la chose, elle en revenait toujours au même point : une histoire entre elle et Dae Hyun, impossible et pas parce qu'elle était en couple. Enfin si ça posait un souci, mais il s'agissait finalement du moins gros des problèmes. Parce que des problèmes il en avait à la pelle : un, elle allait faire enrager de nombreuses Coréennes ce qui impliquerait sûrement pas mal de soucis dans la suite de sa carrière, ça encore elle pouvait le supporter, la belle n'étant pas du genre à baisser les bras. Deuxièmement, il y avait le manque d'intimité, être en couple en Corée encore plus quand on est connu c'est un peu comme être le mannequin dans une vitrine. Qu'importe si vous avez envie de ne pas être vue d'une manière ou d'une autre vous finissez toujours exposé. Une sortie en amoureux et voilà le menu que vous avez dégusté sur tous les réseaux sociaux. Pour terminer et pas de moindre, l'emploi du temps de chacun et alors là c'était bien le plus compliqué. Leur vie était configurée, voir chronométrée, avoir une vie de couple devenait donc rapidement mission impossible à part si l'on accepte de se voir une fois tous les mois (si on a de la chance). « I mooo ?? » Perdue dans ses pensées, la demoiselle reconnecta à la réalité en entendant la voix fluette de sa nièce. Celle-ci la regardait d'un petit air inquiet qui la rendait encore plus craquante. Ha Na soupira avant de passer sa main dans sa tignasse brune, fallait vraiment qu'elle arrête de penser à lui. Elle avait fait le bon choix, le bon choix !!! Fallait vraiment qu'elle se le mette, dans la tête et puis de toute manière à quoi bon y réfléchir ? Dae Hyun ne l'avait pas recontacté et dans les couples faut être d'eux. Conclusion, il ne devait pas être intéressé ce qui clôturait définitivement (ou pour les 5 prochaines minutes) le débat. « Allez viens Amy, on va voir les chèvres ! » Rien de mieux pour se changer les idées.

xxxxxxxxxx

«  Ha Na c'est n'importe quoi, tu ne peux pas accepter Running Man, c'est n'importe quoi cette émission ! » « N'importe quoi ? C'est une des plus regardées de Corée, tu sais bien que j'ai toujours voulu y participer ». Dong Yul, l'agent de la miss avait bien dû mal à se faire entendre. Si ça ne tenait qu'à lui, il n'aurait jamais proposé ce genre d'émission à sa petite protéger, mais s'il voulait être en bons termes avec Ha Na, mieux valait-il pour lui qu'il la tienne au courant de tout ce qui la concernait, les projets en faisaient parties. Quand elle avait eu au téléphone, le producteur de l'émission, Ha Na s'était transformée en gamine de 8 ans à qui l'on propose de partir dans une super colonie de vacances. Running man c'était le genre d'émission ou elle allait pouvoir prendre du plaisir sans faire attention à ne pas faire une gaffe. Tout le monde y est ridicule, alors un peu plus ou un peu moins. « Tu devrais choisir une émission plus posée, ça ne correspond pas à l'image que tes fans ont ». Rha, il commençait sérieusement à la saouler. Elle commençait à en avoir marre d'agir pour faire plaisir à ses fans. Son plaisir à elle, il était où dans l'histoire. Sans oublier que certains de ses fans allaient sûrement adorer la voir à l'intérieur. « Yul je ne reviendrais pas sur le sujet, je le fais pas la peine d'en parler plus longtemps, maintenant si tu pouvais me laisser je dois me préparer pour le photoshoot ». Si Ha Na était d'une nature joviale et sympathique, elle pouvait aussi faire preuve d'une certaine autorité, surtout quand on commençait à vouloir la faire changer d'avis en tentant de la faire culpabiliser, c'était le genre de truc qu'elle ne supportait pas. Elle allait participer à Running Man et elle savait pertinemment qu'elle allait s'y amuser. Elle préférait ça aux émissions coincées ou elle passait plusieurs heures assise à sourire comme une pauvre idiote. Running Man allait lui offrir l'occasion de se défouler et elle en avait grand besoin.

La porte se referma derrière son agent et laissa apparaître sa styliste recouverte par un monticule de vêtements. « Qu'est ce que tu lui as dit encore, il fulminait » « Que j'allais faire Running Man ». Saejin éclata de rire avant de déposer les affaires pour en sortir une robe bleu nuit. « Tiens enfile là »  Sans plus attendre, Ha Na se plia volontairement à la tâche. Elle aimait bien les photoshoots pour cette marque, les robes étaient plus sublimes les unes que les autres et elle adorait les enfiler. « Oh il est tropppppppppppppp.. » Pas besoin de réfléchir bien longtemps pour savoir de qui son amie parlait. Penchée sur son téléphone sa styliste était en train de baver devant une photo de SON Dae Hyun. «Tu peux m'aider avec la fermeture ?! » laissa t'elle échapper d'un ton plus sec qu'elle ne l'avait voulu. « Tu as pas son numéro t'es sûre ? » « Oué sûre et même si j'avais pu l'avoir j'en aurais pas voulu, on a bossé ensemble ça s'arrête là ». En vérité, le numéro de Dae Hyun faisait bien partie de son répertoire et pour vous dire la vérité, il faisait même partie de ses favoris. Hélas, il n'apparaissait plus à son écran depuis bien trop longtemps… Bon d'accord peut-être que c'était elle qui avait rompu le contact, mais s'il tenait à elle, il ne se serait sûrement pas gêné pour continuer à la contacter. (Ha Na au pays des bisounours)

xxxxxxxxxx

« Alors on est dans la même équipe ? » « Oué, t'as intérêt à nous faire honneur » « Vous allez plus pouvoir vous passer de moi après » . Enfin, enfin, dans quelques minutes l'enregistrement allait commencé et elle allait surtout par tarder à s'amuser. Vêtue d'une tenue de sport basique, maquillage à la poubelle, Ha Na avait bien du mal à rester immobile. Elle n'arrêtait pas de bouger dans tous les sens, trottinant sur place pour se préparer aux exercices qui allaient suivre. Dans Running Man il faut s'attendre à tout et ça elle le savait parfaitement. Il était donc hors de question qu'elle se claque lors du premier jeu. Elle était bien capable de se tordre la cheville en voulant sauter par dessus quelqu'un à saute-mouton XD. Alors pour éviter de finir à l’hôpital et faire avoir des sueurs froides à son agent, elle préférait commencer à se mettre en situation. « Ha Na tu es plus sportive ou intellectuelle ? » « Aucun des deux » dit-elle tout en se baissant pour tenter d'atteindre ses bouts de pieds avec ses doigts. « Préparez vous, ça va bientôt commencer » hurla un ingénieur qui se trouvait à quelques mètres de nous. « J'espère qu'on aura pas le grand huit comme la dernière fois !» Un rire amusé s'échappa de sa gorge en voyant le visage apeuré d'un de ses coéquipiers. Par chance ou pas, Ha Na était la seule femme de son équipe ce qui lui laissait espérer qu'en cas de pépin on ne la laisse pas à la traîne. Impatiente, son regard balaya la salle à la recherche d'un indice, il ne trouva rien concernant le jeu mais s'arrêta sur quelque chose ou plutôt quelqu'un de bien plus important : Dae Hyun. Son coeur marqua un arrêt avant de repartir. Il tambourinait dans sa poitrine à tel point qu'elle craignait qu'un membre de son équipe ne l'entende. Qu'est-ce qu'il faisait ici ? Bordel mais quelle poisse, elle aurait dû se renseigner sur les autres participants au lieu de sauter dans la gueule de loup. La question n'était pas de savoir si la miss était contente de la voir, la réponse se lisait sur son visage. Ha Na était aux anges, le voir la remplissait d'un doux bonheur. La question c'était plutôt de savoir par quel miracle elle allait pouvoir garder de la distance entre eux. Il n'était pas encore là, mais elle ressentir l'envie de se rapprocher de lui. Point positif, ils n'étaient pas dans la même équipe ce qui allait lui faciliter la tâche. Incapable de détacher mon regard du sien, la jolie Coréenne regardait se rapprocher d'elle en souriant comme une pauvre idiote. En toute logique, elle aurait dû réagir, tourner la tête, reprendre le cours de la conversation avec les autres membres de son équipe, mais non, la seule chose qui avait de l'importance pour le moment c'était qu'il semblait n'avoir d'yeux que pour elle et ça c'était assez pour la faire virevolter autour de la pièce comme les oiseaux dans Cendrillon.

Tout était parfait, parfait jusqu'à ce qu'il prononce le mot fatal « Noona » et là le petit paradis d'Ha Na s'écroula. Noona !!! Elle n’était pas si vieille que ça par rapport à lui. En deux mois, il n'avait pas du tout travaillé son approche, il était toujours aussi nul. « Noona ? » Bam ça avait pas raté, le reste de son équipe éclata de rire pendant qu'elle les fusillait du regard. Pesant le pour et le contre, Ha Na finit tout de même par se rapprocher de lui. Difficile en effet de résister à sa petite demande. Même si elle ne voulait pas se l'avouer, la chaleur de son corps lui avait manqué ( et tout ce qu'elle avait ressenti quand elle était dans ses bras) alors elle ne pouvait pas résister à l'idée d'en profiter de nouveau. « Je suis contente de te voir... » Pas le temps de finir sa phrase qu'une sorte de gorille s'interposa entre eux pour poser lui poser son micro. « Ha Na qu'est-ce que tu fous, on parle stratégie, ramène tes fesses ». Pas le temps de dire ouf qu'un membre de son équipe la tira sans vergogne vers leur lieu de ralliement, bon bhé pour les retrouvailles c'était un peu foutu.

xxxxxxxxxx

Le tournage venait de commencer, mais pour le moment elle était plus en train de ruminer que de profiter. Ce n’était pas possible d'avoir si peu de chance. Ha Na était passé à quoi ? À un  chouïa  de se retrouver dans ses bras, mais rien. Le pire c'est qu'elle n'en avait même pas honte. Non non, elle était juste profondément déçue qu'on les ait presque forcés à se séparer. Bien plus intéressé par Dae Hyun qui se trouvait à l'opposée d'une étrange piscine à boules que parce ce qu'il passait autour d'elle, la miss n'avait de cesse de jeter des coups d’œil dans sa direction en espérant capter son regard, mais rien. Il semblait boire les paroles du mec qui expliquait les règles. Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres, avec ce petit air concentré il était juste trop mignon. « Allez c'est parti » Sans comprendre pourquoi on la poussa dans la piscine. « Qu'est-ce qui se passe ?? » « Faut pas que tu te fasses attraper » « Hein ? De quoi ? Par Qui ? » . Son regard se posa alors sur l'équipe adversaire qui se trouvait à l'autre bout de la piscine à boules. « Vous voulez me bouffer ou quoi ? ». Des cris de rages s'élevèrent et le gong retentit dans ses oreilles, ni une ni deux, l'équipe d'en face s'élança vers la pauvre demoiselle sans défense et Dae Hyun n'était d'ailleurs pas le dernier. C'était quoa ce délire ? « Ha Na courtttttttt !» Elle jeta un regard perdu à son équipe avant de comprendre ce qui était en train de se passer. Ha na était devenue une gazelle, l'équipe de Dae Hyun était un groupe de lionnes en chasse et son équipe : des gardes du corps babouins censés la protéger, et tout ça dans une piscine à boules ou courir était un vrai exploit. Il était enfin temps pour elle de rentrer en action, bondissant à travers la piscine elle s'éloigna le plus loin possible de l'équipe adversaire, bien décidée à ne jamais se faire attraper. « Bordel c'est une horreur pour courir ce truc, c'est une torture ».
coded by NeverSky

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


J’ai vu cent paires d’yeux aujourd’hui, mais ma journée ne commence vraiment qu’en regardant dans les tiens…
© caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HEY BABY, THIS IS
Lee Dae Hyun
I'M BORN : 22/12/1992
ÂGE : 24
I LIVE : ᴅᴀɴs ᴜɴ ʟᴏғᴛ, ᴀᴜ ᴅᴇʀɴɪᴇʀ éᴛᴀɢᴇ ᴅ'ᴜɴ ʙᴜɪʟᴅɪɴɢ ᴅᴇ ɢᴀɴɢɴᴀᴍ, ᴇɴ ᴄᴏᴍᴘᴀɢɴɪᴇ ᴅᴇ ᴍᴏɴ ᴄʜɪᴇɴ ᴄᴏᴏᴋɪᴇ.
WORK : ᴀᴄᴛᴇᴜʀ sᴛᴀʟᴋé & ᴀᴅᴜʟé.
HERE SINCE : 25/04/2015
MESSAGES : 167
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Dim 10 Mai - 20:40




 Running Man : Special Episode  


Dire qu’il y a deux jours à peine j’étais en train de me morfondre devant une partie de Fifa et que là j’étais à deux secondes d’avoir Ha Na dans mes bras. Je ne sais pas qui était le responsable d’un tel coup du destin mais, putain, j’avais bien envie de le remercier celui-là ! Ha Na n’avait pas changé depuis deux mois, sauf peut-être ses cheveux qui semblaient avoir légèrement poussé. J’aimais la voir comme ça, au naturel, presque sans maquillage et totalement sans chichi, ça me rappelait chaque début de journée de tournage quand elle arrivait et qu’elle n’avait pas eu le temps de se préparer chez elle parce qu’elle avait privilégié ses heures de sommeil plutôt que son apparence. En ça, elle se différenciait des autres actrices avec lesquelles j’avais pu jouer et qui refusaient de mettre le moindre pied hors de chez elles sans être passées par la case « maquillage à outrance ». Beaucoup de gens avaient une opinion erronée sur Ha Na et la trouvaient superficielle alors qu’elle ne l’était pas du tout. Je parle en connaissance de cause, je l’ai côtoyée quasiment tous les jours pendant trois mois entiers. La voir participer à Running Man ne m’étonnait pas du tout, même si elle ne m’avait jamais parlé d’un quelconque sport qu’elle aurait exercé, c’était une vraie pile électrique et elle avait tendance à bouger dans tous les sens sur le plateau de tournage de notre ancien drama. Pas de doute à avoir, Running Man c’était une émission faite pour elle et j’espérais vraiment que les gens voient cette facette d’elle que j’adorais tant.
J’avais les bras toujours ouverts en attente de mon câlin qui mettait du temps à arriver. Je sentais la goutte de sueur commencer à descendre le long de ma tempe. Malgré le sourire qu’affichait Ha Na, je n’étais pas rassuré. C’était vraiment étrange cette sensation que je ressentais, j’avais… comme l’impression de faire face à une étrangère dont je ne pouvais prédire les réactions. La fin de notre drama m’avait amené son lot de surprises, si on m’avait posé la question, jamais je ne vous aurais dit qu’Ha Na et moi on aurait cessé de se parler tout à coup et pourtant, c’était bien ce qui s’était passé entre nous. Plus un mot, aucune explication, deux mois passés à me demander si ça venait de moi, si j’avais fait quelque chose de mal. Deux mois à me poser des questions tout ça pour me retrouver maintenant face à une Ha Na qui avait le sourire aux lèvres. Ca me rassurait de la voir réagir ainsi mais en même temps, j’étais complètement perdu. Elle s’était rapprochée de moi et je sentais l’impatience couler dans mes veines, je n’étais plus qu’à quelques centimètres de pouvoir la tenir dans mes bras. « Je suis contente de te voir… » commença-t-elle alors que, tout à coup, le gars du staff que j’avais envoyé bouler quelques dizaines de secondes plus tôt se retrouvait la tête sous mes bras, encerclant ma taille. Euh… C’était pas de lui que je voulais un câlin…!   « Bougez pu, ça fait cinq minutes que je vous cours après, laissez-moi vous mettre votre micro…! » Les bras toujours grands ouverts, je jetais un coup d’oeil sur ce qu’il était en train de faire, accrochant le récepteur sur l’arrière de mon jean et faisant passer le câble vers le micro jusqu’au haut de mon tee-shirt. (eheh c’est qu’il va nous montrer ses abdos Dae Hyun… :P) Les yeux à peine relevés pour regarder Ha Na, j’eus la surprise de ne plus la voir devant moi. A une dizaine de mètres de là, elle était en train d’être emmenée par un membre de son équipe. Je fis une moue mécontente. Ok, les dieux étaient contre nous. « C’est bon, vous pouvez baisser les bras, on fera un test micro pour tout le monde avant le début du tournage » fit le gars avant de partir à toute vitesse je ne sais où. Regardant la silhouette d’Ha Na qui s’éloignait inexorablement de moi, je poussais un profond soupir. Une main vint se poser sur mon épaule et je n’avais même pas besoin de me retourner pour savoir qui c’était. « Alors ? Ca te fait quoi de la revoir…? » me demanda Hyun Soo juste derrière mon oreille.
Je souris, me rappelant la conversation que lui et moi on avait eu hier soir, très tard, autour d’une bonne bière…

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

« Tu stresses pas trop pour demain ? »

J’avais pris le temps avant de lui répondre. Les épreuves de l’émission, je les craignais. Mais revoir Ha Na, c’était pire. « Je stresse à fond… » lui dis-je en toute franchise. Hyun Soo vint faire claquer sa bouteille de bière contre la mienne avant d’en boire une gorgée. « C’est normal… Demain tu sauras si tu dois faire une croix sur Ha Na ou pas… Si t’as eu raison de ressentir tous ces sentiments pour elle depuis la fin du drama… N’empêche, tu fais vraiment les choses à l’envers toi…! Les gens d’habitude, ils tombent amoureux quand ils rencontrent la personne, quand ils parlent avec elle… Toi, t’attends de ne plus la voir pour commencer à avoir des sentiments pour elle…!! »
Je souris à sa remarque. Je me rappelais des discussions avec Ha Na qui se terminaient parfois très tard alors que tous les membres du staff étaient déjà partis depuis bien longtemps, je me souvenais de son rire quand je racontais une blague, même pourrie. Je me souvenais aussi de la façon dont je la regardais et que je me réprimandais mentalement, me disant que j’avais complètement perdu la tête… « J’crois que les sentiments étaient là depuis quelques temps mais avec le tournage, je pense que j’ai mis tout ça de côté, je l’ai laissée dans la catégorie « partenaire de drama »… J’ai eu peur de mélanger boulot et vie privée. C’est le fait de ne plus la voir et de ne plus lui parler qui m’a fait réaliser que je ressentais des trucs pour elle… Que ce n’était pas parce qu’on était un couple dans le drama et que j’aurais pu avoir le cerveau embrouillé entre la fiction et la réalité… Ce recul, ça m’a fait du bien… J’ai pu ranger tout le bordel qu’il y avait dans ma tête… » Hyun Soo me lança un rire narquois, montrant ma tête avec sa bouteille de bière. « Ouais bah ton cerveau, j’aimerais pas habiter là-dedans…! J’suis bien content de pas être acteur, tiens… Quand vous tombez amoureux de votre partenaire, vous vous torturez les neurones pour savoir ce qui est vrai de ce qui est faux… Naaaah, franchement faut être maso pour sortir avec une actrice… Tu sais jamais si elle est sincère avec toi ou non, pi alors la voir embrasser un autre mec que soi… nan merci…! » Je regardais d’un air absent ma bouteille en face de moi, bouteille que je n’avais toujours pas touchée. Hyun Soo en était à sa troisième bière et les effets de l’alcool, et aussi sûrement la fatigue, commençaient à se faire ressentir chez lui. Il était à moitié affalé sur la table et ses yeux se fermaient de plus en plus. « On ne choisit pas de qui on tombe amoureux… » lui répondis-je et c’était tellement vrai, je n’avais pas prévu qu’une telle chose m’arrive. Et puis c’était la première fois que je tombais amoureux d’une partenaire avec laquelle je tournais. Et le problème, c’était que depuis deux mois, Ha Na semblait avoir tourné la page alors que moi j’étais en train de continuer tout seul d’écrire nos chapitres… Aaah je me trouvais pathétique en cet instant, j’avais l’impression d’être devenu moi-même un fan de « HyunNa » comme nous appelaient les fans sur internet. Mais j’avais beau être l’un des personnages principaux, je n’avais aucune réponse aux questions que les fans pouvaient se poser sur un éventuel avenir amoureux entre Ha Na et moi. Mais s’il n’y avait encore aucune réponse pour Ha Na et moi, moi de mon côté j’allais enfin pouvoir savoir si ce que je ressentais pour elle était réel ou non.
Je pris enfin ma bière entre mes doigts et l’amenai vers mes lèvres. « J’ai envie d’être à demain… J’ai besoin de confirmer tout ça… » « Et comment tu vas le savoir que c’est bon ? Que t’es vraiment amoureux d’elle ? »
Je portais une main à mon coeur. Je savais que demain, il allait falloir que je me laisse un peu aller, que j’empêche ma raison de se battre contre mes sentiments. « Les frissons, Hyun Soo… Si les frissons sont là… alors ça sera bon… »

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx


« Alors ? Ca te fait quoi de la revoir…? » Tout comme hier soir, ma main s’approcha de mon coeur et je le sentais battre à vive allure sous le tissu de mon polo. Ha Na était loin de moi désormais mais je scrutais ce point infime vers l’horizon, je savais que c’était elle que j’étais en train de fixer éperdument.

« Les frissons sont là… » répondis-je tout bas à mon meilleur ami. Une autre tape sur l’épaule. Je me retournais et fis face au sourire de mon meilleur ami. « C’est le début des emmerdes hein ? »

« Oh que oui… » lui murmurais-je.

Je n’avais aucune idée de ce qui allait m’attendre. C’était peut-être même un combat perdu d’avance. Deux mois de silence. Un contact à renouer. Il fallait être deux pour ça.

Et je me sentais diablement seul en cet instant.


xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx


L’émission avait commencé, et comme je l’avais prédit, Ha Na et moi, nous ne faisions pas partie de la même équipe. Mon équipe postée en face de celle de mon ancienne partenaire, j’écoutais Kwang Soo raconter dans un rire mes aventures la dernière fois que j’étais venu dans l’émission et le fait qu’il ne pensait pas me revoir un jour parmi eux. « Qu’est-ce qui t’a fait changer d’avis ? » me demanda-t-il. Je sentais tous les regards tournés vers moi et les cameramen se rapprocher de moi. Je savais que j’affichais mon air de débile complètement niais mais… pour une fois, c’était fait exprès. Je tentais par tous les moyens de ne pas dévier mon regard vers Ha Na pour ne pas me vendre. Prenant ma voix de garçon totalement candide, je levais mon visage vers Kwang Soo « Bah parce que tu me l’as demandé et que t’étais emmerdé parce que ton candidat t’a fait faux bond » Kwang Soo éclata de rire, ajoutant un « Ce gars est trop honnête, c’est terrible !! » Ouf, c’était passé comme une lettre à la poste ! Regardant par terre, je me mordais la lèvre pour ne pas éclater de rire moi aussi. Il était vraiment hors de question que je dise la vérité, que c’était uniquement parce qu’Ha Na participait que j’étais là.


xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx


La première épreuve allait se dérouler à une centaine de mètres de là, sous un énorme chapiteau. Ji Hyo, la seule fille de l’émission, vint s’accrocher à mon bras durant le trajet. Je n’aimais pas ça, le contact avec des gens que je connaissais à peine mais avec les caméras autour de nous, j’essayais de ne pas afficher mon mal-être. « Aaaah quand j’ai vu cette scène dans votre drama, j’étais tellement jalouse, je voulais faire la même chose… mais je n’avais personne qui tenir comme ça. Là, j’avoue, c’est tellement mieux, je peux le faire avec l’acteur principal du drama !! » Elle posa sa tête contre mon épaule, comme l’avait fait Ha Na durant notre scène mais Kwang Soo vint la déloger de là en criant « Arrête, tu vas rendre toutes les filles de Corée jalouses et elles vont te poursuivre dans la rue !! Tu sais pas à quel point Dae Hyun est une star maintenant ? Tu as envie de passer un sale quart d’heure entre les mains de ses fans ? Allez, bouge de là, c’est pour ton bien…! » Ji Hyo se décrocha de moi en arrêtant pas de répéter que s’il y avait des épreuves aujourd’hui à faire en binôme, elle voulait les faire avec moi.
On entra sous l’énorme chapiteau qui abritait une immense piscine à boules. Je soufflais de soulagement, si l’épreuve se passait là-dedans, je n’avais rien à craindre (pas comme lors de la dernière fois) J’écoutais avec attention les instructions de notre première épreuve : « L’épreuve s’intitule « Catch the Guest » et se déroulera en trois manches. La première : l’équipe bleue devra tout faire pour attraper Ha Na en moins de trois minutes. Lors de la deuxième manche, on inverse les rôles et l’équipe blanche devra attraper Dae Hyun. La dernière manche aura uniquement lieu si vous êtes à égalité et dans ce cas là, les deux équipes chasseront leur proie respective en même temps. Pour gagner, il faudra que vous arrachiez le nom de votre proie, situé sur l’arrière du tee-shirt. » On allait vraiment se marrer. Et puis devoir attraper Ha Na, franchement on ne pouvait pas me faire plus plaisir comme but à atteindre pour la première manche… Le coup de sifflet signala le début de l’épreuve et je n’avais uniquement qu’Ha Na dans mon radar, Ha Na qui semblait complètement perdue alors que les membres de son équipe lui crier de s’enfuir vers le fond de la piscine à boules pendant qu’on tentait de se frayer un passage. J’arrivais à esquiver le premier membre de son équipe mais pas le deuxième qui me prit par la taille et tenta de me faire tomber dans les milliards de boules autour de nous. J’arrivais à tenir bon et égoïstement, je croisais les doigts pour que mes coéquipiers soient coincés eux aussi parce que je voulais être celui qui allait pouvoir mettre la main sur le joli trophée qu’était Ha Na. Après avoir balancé des boules en plastique dans la gueule de celui qui me retenait (bah quoi, tous les moyens sont bons ihih) j’arrivais enfin à me libérer et je criais un énorme « Noonaaaaaaa !!! » en m’élançant à sa poursuite. Elle n’était qu’à quelques mètres de moi mais dans cette piscine qui entravait tous nos mouvements, c’était comme si c’était le bout du monde. Je virais les boules qui se trouvaient devant moi, les coéquipiers d’Ha Na étaient aux prises avec mes coéquipiers à moi, c’était le moment ou jamais. Centimètre après centimètre, je gagnais du terrain sur elle. « Pourquoi tu me fuis comme ça ? » lui lançais-je sur le ton de la rigolade, même si j’avais encore en tête ce qui s’était passé il y a dix minutes à peine, on n’avait même pas pu se dire bonjour au final… « Noonaaaaa…. Je vais t’attraper….! » Je la voyais lutter tant bien que mal et hurler à pleins poumons, ce qui me donna l’envie de l’attraper très vite, surtout que le chrono tournait à vive allure. Je la vis stopper tout à coup et se retourner vers moi, l’air décidé. « Qu’est-ce que…? Eeeeeh !! » Elle était en train de me balancer des boules en plein dans la tronche, je pivotais légèrement pour qu’elles atterrissent sur mon dos et je me protégeais le visage avec mes bras. Lorsque la dernière boule s’échoua sur moi, je me retournais à nouveau… mais plus de Ha Na… Beh… Où elle était passée ? Je cherchais à gauche à droite et je criais « Elle a disparu !! » à mes coéquipiers alors que le caméraman de l’autre côté de la piscine semblait faire ses plans uniquement sur moi. « Là, derrière toi !! » Je me retournais à nouveau et la vit s’enfuir de l’autre côté ! Han la coquine, elle avait plongé dans la piscine à boules pour me feinter !!! Mes jambes avancèrent à nouveau dans la piscine, Ha Na n’allait pas s’en sortir comme ça !! « Plus qu’une minute !! » annonça une voix dans les hauts parleurs. Je redoublais de vitesse, arrivant presque à courir dans les boules en plastique qui m’arrivaient jusqu’à mi-torse. Et ma proie était là, juste devant moi, elle sentait que je n’étais pas loin, elle criait en même temps qu’elle courait, jetant des regards derrière elle. Ha Na était vraiment endurante, elle luttait avec merveille (mais je n’en attendais pas moins d’elle ^.^) Un pas puis un autre, et c’est à ce moment là que je vis Super Kwang Soo passer devant moi et se jeter vers elle. J’avais fait crier un énorme « Nooooon !! » mais je l’avais retenu juste à temps. Je retenais mon souffle également, Kwang Soo avait disparu dans les boules et, heureusement, il n’avait pas réussi à attraper Ha Na qui s’enfuyait à nouveau. Je passais à côté de Kwang Soo qui mit quelques secondes avant de réapparaître, le moment pour moi d’attaquer était arrivé, Ha Na courait le long du rebord et devant elle, il y avait Ji Hyo qui arrivait à son encontre. Elle était coincée et mon sourire augmenta sur mes lèvres. Ha Na avait baissé sa cadence, essayant de réfléchir à un moyen de s’en sortir et moi je me rapprochais et me rapprochais encore. Et elle était enfin à ma portée, je m’élançais vers elle dans un placage digne des meilleurs matchs de rugby, nos deux corps disparurent entre les boules multicolores et je la tenais fermement par la taille. Ha Na ne se laissa pas faire, frétillant comme un poisson entre mes bras mais je resserrais mon étreinte (non, non, je n’en profite pas du tout…) autour de sa taille. Nos têtes, en quête d’oxygène, réapparurent à la surface et j’avais enfin le plaisir de pouvoir voir le visage d’Ha Na à quelques centimètres du mien. On luttait tous les deux, elle essayait de se défaire de mon emprise mais je la tenais fermement, tout en faisant attention de ne pas lui faire de mal. Je lui offris un sourire alors que d’une main je retenais les siennes. Les mains emprisonnées ainsi dans son dos, elle ne pouvait plus bouger et mon corps se rapprocha du sien, torse contre torse, ma tête se calant contre son cou pour voir où se situait l’étiquette avec son nom derrière. « Je t’aie eue, Noona… » lui murmurais-je à l’oreille.

Et de mon autre main, je lui arrachais son scratch qui donna le premier point à mon équipe.


xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx


« Comment tu l’as plaquée !! C’était encore plus beau que le plus beau des placages au rugby !! » me dit Kwang Soo qui vint à ma rencontre pour me féliciter. « Ouais, toi tu t’es bien loupé par contre ! » m’amusais-je à lui répondre. Il n’avait rencontré que les boules de plastique après son placage nullissime sur Ha Na.
« L’équipe bleue a réussi à attraper Ha Na en moins de trois minutes, le premier point lui est donc décerné !! Pour la deuxième manche, c’est l’équipe blanche qui va devoir attraper Dae Hyun… Attention, c’est parti !! » Le coup de sifflet retentit et je restais légèrement en retrait par rapport à mes coéquipiers qui faisaient face aux chasseurs de l’équipe blanche. Connaissant Ha Na et son petit côté buté, je savais que le danger viendrait d’elle. Sa soif de vengeance allait parler…

Bizarrement, je n’attendais que ça. La voir se battre pour tenter de m’attraper, l’idée me plaisait plus que de raison… « Touche pas à Dae Hyun !! » hurla Ji Hyo qui se retrouvait face à face avec Ha Na et qui commençait à vouloir la faire valser dans les boules. Heureusement que c’était une piscine à boules et pas de boue parce que ça commençait à ressembler étrangement à un combat de femmes dans la boue xD Confortablement installé à l’arrière de mes troupes, j’avais tout le loisir  de contempler Ha Na qui se battait devant moi. Et, même si ce n’était ni le lieu ni le moment, les putains de frissons réapparurent…

coded by NeverSky

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://su-mykissbaby.forumactif.org/t144-dae-hyun-fate-has-alre
HEY BABY, THIS IS
Choi Ha Na
I LIVE : Seoul
WORK : actrice
I'M CRAZY ABOUT : Je le suis déja assez sans DC
HERE SINCE : 27/04/2015
MESSAGES : 320
avatar
HEY BABY, I'M A WARRIOR
Dim 10 Mai - 23:07




 Running Man : Special Episode  


15 ans auparavant.
Toute de rose vêtue, Ha Na affichait un petit sourire diabolique. Elle était devenue un élément essentiel de son équipe, une vraie petite lionne qui terrifiait les joueurs adversaires. L'actrice qu'elle allait devenir était encore bien loin devant elle. À la place, il n'y avait rien d'autre qu'une gamine remplie d'espoir avec assez de volonté pour essayer de changer le monde. Malgré son côté fluette, Ha Na n'a jamais été un monstre, la petite fille possédait une qualité essentielle pour être redoutable à ce petit jeu : une très bonne visée. Ha Na reine de la balle aux prisonniers, ça vous surprend n'est-ce pas . Difficile en effet d'imaginer l'actrice que vous connaissez sous cet angle, pourtant cette petite fille n'a jamais vraiment disparu et aujourd'hui l'émission semble être en train de la réveiller. De quoi réjouir Ha Na qui n'a sûrement jamais mis pris autant de plaisir depuis cette époque. Rapidement, le jeu s'emballe, les balles fusent dans tous les sens, Ha Na évite, elle se couche, saute sur le côté, se cache derrière une de ses camarades de classe qui s'immobilise par peur de se faire toucher. C'est le moment idéal attrapant la balle qui ricoche, Ha Na ajuste son tir et touche en plein dans le mille le capitaine de l'équipe adversaire. Elle est amoureuse de lui depuis la petite section, mais lui ne fait que lui rendre la vie impossible. Une chose est sûre, il est bien loin de s'intéresser à notre pauvre Ha Na qui préfère se venger que de continuer à croire qu'il est son grand amour. Pas grave, elle peut patienter, la belle au bois dormant, il lui a quand même fallu 100 ans pour que le prince Philippe lui déclare son amour. Alors si ça se trouve son prince il est quelque part, il met juste du temps à se décider.

Maintenant, Running Man
« Ha Na !!! Bouge ! » Il n'y a vraiment qu'elle pour penser au prince charmant dans ce genre de situation. Surtout qu'elle est censée l'avoir trouvé, enfin en quelque sorte, mais celui qu'elle a trouvé n'est peut-être pas celui qu'elle devait trouver, qui est celui qu'elle a trouvé, mais tentée d'oublier ? C'est que ça devient sérieusement compliqué tout ça, surtout quand vous êtes poursuivi par une espèce de troupeau assoiffé de sang. C'est dans ce genre de moments qu'elle apprécie son esprit de compétition. Ha Na ne serait jamais devenue actrice sans envie de réussir et de faire mieux que les autres, mais contrairement aux critiques récurrentes que l'on peut entendre, Ha Na n'a jamais écrasé les autres, cela ne fait tout simplement pas partie de sa manière de faire. Elle se contente de travailler plus dur, de donner tout ce qu'elle a en espérant que ça aille. Si elle a réussi à briller, c'est avant tout grâce à elle et c'est bien une des choses dont elle est la plus fière dans sa vie. Sans oublier bien sûr son chien. Parce que oui Pascal c'est une de ses plus grandes fiertés. Lors de la dernière interview qu'elle a donné à un magasine, elle a d'ailleurs présenté son chien comme l'homme de sa vie, histoire qu'on arrête de lui parler de Dae Hyun. Si ça a fait rire la journaliste, ça n'a pas du tout fait rire son petit ami qui a piqué une crise au téléphone, expliquant à Ha Na que ce n'était pas de cette manière qu'on devait concevoir la vie de couple ou un truc comme ça. Pour dire vrai, Ha Na a rapidement arrêté d'écouter pour se concentrer sur sa partie des Sims XD. La miss a beau tourner sa situation dans tous les sens, elle en revient toujours au même point, enfin à la même personne : Dae Hyun. S'il n'était pas rentré dans sa vie, celle-ci lui semblerait bien plus évidente, mais parfois la vie vous réserve des surprises et il en était une, une belle d'ailleurs. Pour ça, elle n'avait pas besoin de réfléchir plus longtemps. Elle ne regrettait pas du tout de l'avoir rencontré, bien au con taire. Ha Na se sentait même rassurer de le savoir dans sa vie, même si elle l'avait gardé à l'écart pour éviter de commettre un faux pas qui risquait de faire mal à leurs deux carrières respectives. S'éloigner de lui n'avait pas été chose aisée, mais Ha Na possédait heureusement (ou malheureusement) assez de force pour se faire violence. À vrai dire, elle avait eu de la chance, si Dae Hyun l'avait contacté, elle n'aurait pas hésité bien longtemps avant de le rappeler, heureusement pour elle, il avait lui aussi joué au silence radio. Pendant un temps, elle avait été en colère avant d'accepter le fait qu'il avait sûrement bien trop de choses à faire pour penser à elle et puis de quel droit pouvait-elle se permettre de penser à lui ?

Ha Na sentait une sorte de lourdeur l'envahir, elle n'était plus en accord avec elle-même. Sa raison lui disait d'aller à droite, son cœur à gauche et elle ne savait pas du tout ou aller. Le plus dur dans tout ça, c'est qu'elle ne pouvait parler de ses doutes à personnes. Sa meilleure amie était en totale adoration devant Dae Hyun, alors si elle lui disait qu'elle craquait pour lui ça risquait de se transformer en piscine de larmes. En fait, le constat était sans appel. Ha Na ne connaissait personne de confiance, personne à qui elle pouvait confier tout ce qu'elle avait sur le coeur sans craindre que cela finisse par être divulgué. Ce sentiment de sécurité, de confiance, elle l'avait bien ressenti avec Dae Hyun, mais vu qu'il était le centre principal de ses questions, elle ne pouvait pas non plus lui en parler. Bref Ha Na était dans une situation compliquée et elle risquait de l'être encore plus si elle ne mettait pas un peu plus du sien pour s'éloigner de l'équipe adversaire.

Ha Na avait été bien idiote de croire que les sentiments qu'elle éprouvait pour le beau brun prendraient fin en coupant les ponts. Le simple fait de le revoir avait suffi à la rendre euphorique et là, elle jouait même avec l'idée de le laisser l'attraper volontairement, sauf qu'en y réfléchissant elle préférait qu'il se batte pour l'avoir. Oué, juste histoire de tester son désir de l'attraper. Idée saugrenue vu qu'il s’agissait d'un jeu et que tous rêvaient de mettre leurs mains sur la jolie brune. Qu'importe, Ha Na allait tenter de voir ça comme un signe. Si dae Hyun l'attrapait, cela voulait dire qu'elle ne s'était pas trompée et que lui aussi éprouvait des sentiments pour elle. Cette idée lui donna assez d'énergie pour redoubler d'intensité, il n’était pas prêt de poser ses jolies petites mains sur son beau petit dos.

Signe ou pas, elle allait mettre ça sur le coup du destin, il ne restait désormais plus qu'une personne en course pour l'attraper : Dae Hyun. Une grande bouffée de bonheur envahit le petit coeur de la jeune femme qui oublia rapidement qu'elle était sur un plateau de jeu avec d'autres participants. Désormais il n'y avait plus qu'elle et lui, c'était leur jeu à eux. Vu le sourire qu'affichait le beau brun, elle était sûre d'une chose, il s'amusait sûrement autant qu'elle et l'idée de devoir l'attraper semblait lui faire grand plaisir.

Le petit sourire de la miss disparut à l'instant même ou la voix de Dae Hyun atterrit dans ses oreilles. Il n’était pas possible, il faisait exprès ? Dès qu'il l'appelait comme ça, c'était comme si les espoirs de la jeune femme s'envoler. Noona ? C'est ça qu'elle était pour lui ? Juste une noona… Le cœur de la demoiselle se serra pendant quelques instants, mais son mauvais caractère reprit vite le dessus, elle n'allait pas se laisser faire comme ça. «  Je t'ai déjà dit d'arrêter de m’appeler comme ça ! » . La miss râla tout en continuant son avancée dans les balles. Sa petite taille ne l'aidait pas, mais elle arrivait tout de même à gagner du temps. « Si tu continues comme ça, je vais me venger » Oué elle avait pleins de choses à dire sur lui d'abord. Plongeant ses mains dans les boules, Ha Na se lança dans une attaque. Les boules multicolores fusaient sur Dae Hyun à une vitesse folle, c'était comme si la miss était possédée ( le film d'horreur des élèves de maternelle). Dès qu'il détourna le regard, elle en profita pour s'éclipser de l'autre côté. « Raté ... » Ha Na éclata de rire avant de lui tirer la langue tout en reprenant sa course folle. Bordel, elle était déjà complètement morte et c'était juste la première épreuve.

Toute son attention était portée sur Dae Hyun, alors quand la girafe Kwang Soo s'écroula sur elle, la surprise fut de taille XD. Ha Na tomba dans la piscine à boules et lui décocha un bon coup de coude dans les côtes pour le faire lâcher, ce qu'il fit dans la seconde. Héhé , il croyait quoi ? Qu'on pouvait attraper aussi facilement Choi Ha Na ? Bha non, encore moins quand celle-ci à décider de se faire attraper par quelqu'un d'autre.

Deux longues minutes qu'elle courrait pour tenter de faire gagner son équipe. Elle se demandait parfois s'ils étaient d'ailleurs capables de vraiment l'aider , en les voyant faire, elle en doutait. Manque de chance, la miss se retrouvera rapidement bloquée. Son sang se mit à bouillir quand elle croisa le regard de l'autre fille de la compétition. Elle ne la connaissait pas vraiment, elle l'avait déjà croisé par-ci par-là, mais elle l'avait rapidement mise dans la catégorie des filles qu'elle ne pouvait pas se cadrer au moment même où elle avait posé sa tête sur l'épaule de SON homme. Oui bon d'accord, non ce n'était pas le sien, mais c'était tout comme où c'était comme elle voulait que ça soit sans vouloir que ça arrive vraiment parce qu'elle avait trop la trouille que ça finisse mal. Oué, c'était toujours aussi compliqué. Pas le temps d'y réfléchir plus longtemps. La demoiselle sentit son corps vaciller sous les bras puissants de Dae Hyun. Elle fut même surprise de savoir qu'il s'agissait de lui par simple contact physique alors qu'elle n'avait pas encore croisé son regard et cette petite remarque accéléra son coeur. Ha Na éclata de rire avant de disparaître sous les nombreuses boules. Elle était retombée en enfance et ça lui faisait un bien fou. Elle tenta de se débattre, mais elle avait trouvé plus fort qu'elle et le beau brun semblait bien décidé à ne pas la laisser partir. Ha Na se sentait très bien dans ses bras, un peu trop bien d'ailleurs, mais évidemment, Dae devait en rajouter une couche. La belle lui lança son plus joli sourire ce qui sembla le déstabiliser ( oué, c'est fait exprès). Elle n'hésita pas une seconde de plus et le pousse de toutes ses forces. Hop, un Dae Hyun les 4 pattes en l'air dans les boules. «  J'espère que tu cours vite »

xxxxxxxxxxxx

Son souffle à peine repris, Ha Na se positionna de l'autre côté de la piscine, face aux autres. Son regard taquin se posa sur le beau brun. Elle était bien décidée à se venger, ça allait être drôle. Si Dae Hyun avait donné tout ce qu'il avait, elle n'allait pas être en reste. Au son de la cloche, Ha Na s'élança à travers la piscine à boules comme une chevronnée. Elle s'écroula comme une merde au bout de 5 mètres fauchée par Ji Hyo. Elle commençait sérieusement à lui taper le système celle-là. Ha Na retrouva son équilibre poussa son adversaire et s'élança de plus belle. Elle sauta par-dessus Kwang soo aux prises avec un membre de son équipe ( Ha Na reine du saut de mouton) et tomba de l'autre côté. Jouant des coudes elle arriva sans trop de dégâts ( si ce n'est une épaule à moitié déboîtée) dans la partie de la piscine où évoluait son vif d'or. « Ah ah tu rigoles moins, maintenant, tu vas voir comment ta Noona elle va t'apprendre la vie ». Ni une ni deux, elle bondit sur Dae Hyun, il lui échappa en quelques foulées. La miss jura avant de se relever. Elle reprit sa course et ne se gêna pas pour percuter Ji Hyo la mettant hors course pour les 30 prochaines secondes. Dans un dernier effort, elle s'élança comme une lionne sur un gnou. Ses mains se refermèrent sur le pantalon du beau brun. Pantalon qui descendit le long des jambes musclées de notre héros du jour. Ha Na ouvrit grand la bouche avant d'éclater de rire. Dae Hyun se trouvait à quelques mètres d'elle en caleçon noir. Sur une de ses fesses se trouvait le bien connu chat Garfield en train de dormir. La miss s'écroula de rire avant de reprendre contenance. Dae Hyun était en perdition, le pauvre était tout gêné de la situation, ce qui était compréhensible. Y avait quand même plus sexy comme sous vêtements que Garflied, mais bon elle n'allait pas lui en tenir rigueur, elle possédait bien des culottes Hello Kitty XD.

Un sourire amusé sur les lèvres, Ha Na balança le pantalon de Dae Hyun de l'autre côté de la piscine « Oups » laissa t'elle échapper avant de reprendre sa course folle. Avouons-le, sur ce coup là elle avait pris l'avantage psychologique sur l'homme au chat. Il devait désormais craindre de se retrouver nu comme un ver dans la piscine de l'émission XD. La jeune femme arriva dans un dernier élan à lui sauter sur le dos. Elle fut assez surprise de la réaction de Dae Hyun qui contrairement à ce qu'elle espérait n'était pas du tout décidé à lui laisser remporter la mise. Il se mit à bouger dans tous les sens, obligeant la belle à s'agrippe encore plus à lui (quel dommage …. ), ce qui avouons le n'était pas pour lui déplaire. « Bouge autant que tu veux, j'ai mon diplôme de domptage de chevaux sauvageuuhhhh, aucun me résisteeeuuuuuh ». Après quelques secondes interminables, la demoiselle réussit enfin à attraper  son scratch. Toute fière d'elle, elle se laissa tomber à côté de Dae Hyun en agitant son trophée devant son nez. Pour conclure, histoire de lui rendre la monnaie de sa pièce ou pas XD , elle déposa ses lèvres sur sa joue. « merci OPPPPAAAAAAAAA » laissa t'elle échapper avant de lui lancer un regard taquin. « Désolée pour le pantalon, je ne savais pas que tu aimais les chats » le taquina t'elle avant de baisser les yeux vers le magnifique caleçon qu'il abordait. C'est qui ne lui avait pas tout dit, lors de leur conversation après les journées de tournage. Quelques secondes plus tard, la demoiselle se fit envahir par son équipe pas peut fière d'avoir remporté la deuxième manche. Un point partout, la dernière manche serait donc décisive.

« Goooo » Morte, morte, morte, elle s'était bien amusée dans la manche précédente, mais Ha Na était en train de payer son manque d'endurance. Courir après Dae Hyun, elle aurait sûrement pu le faire toute la journée, mais maintenant que l'enjeu principal avait disparu, elle se sentait beaucoup moins en forme. Bien décidée cependant à ne pas perdre, elle s'élança de nouveau dans la piscine à bulles. Son regard se posa pendant quelques instants sur Dae Hyun qui contrairement à elle semblait encore avoir assez d'énergie pour continuer à courir pendant des heures. Rien d'étonnant, il était physique, sportif, alors qu'elle, elle préférait son canapé à la salle de sport XD. Un peu trop intéressé par le beau brun, Ha Na percuta un membre de son équipe, résultat des courses, elle tomba une nouvelle fois dans la piscine et se retrouva bien rapidement écrasée par 3 membres de l'équipe adversaire qui lui arrachèrent son scratch. Elle venait donc de faire perdre le premier jeu à son équipe, elle n'avait plus qu'à mettre les bouchées doubles pour le deuxième.


coded by NeverSky

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


J’ai vu cent paires d’yeux aujourd’hui, mais ma journée ne commence vraiment qu’en regardant dans les tiens…
© caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HEY BABY, THIS IS
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

Ha Na xx Dae Hyun ✮ [Running Man Special Episode] ✮

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Free running
» Kim Hyun Joong
» [JEU] I MUST RUN : Le must du jeu d'action running [Payant]
» Running Deer
» Kim Hyun Joong (SS501) – Thank You Digital Single (2008)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUCK MY KISS. :: #around the world. :: #ANNYEONG~ BABY ! ✖ CORÉE DU SUD.-